lundi, 10 août 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


manifestants Conakry

Human Rights Watch dénonce les « excès et crimes commis par les forces de sécurité en Guinée », où l’ONG a dénombré deux morts et 146 blessés au cours des manifestations d’avril et mai dernier. Elle réclame aux autorités la fin de l’impunité et un plus grand contrôle des forces de l’ordre.

Malgré les affirmations du gouvernement guinéen, la police et la gendarmerie ont bien fait usage d'armes à feu contre les manifestants, lors les marches de protestation d'avril et mai dernier. Selon Human Rights Watch, sur les 146 blessés recensés, 37 l'ont été par balle.

« Etant donné le niveau actuel des tensions ethniques et politiques et le risque de violences continues liées aux élections, le gouvernement doit tout simplement prendre des mesures pour faire face à ces abus », note l’ONG qui demande aux autorités guinéennes d’« améliorer la discipline » au sein des forces de sécurité et de punir sans tarder les coupables de crimes et d'exactions.

Tensions ethniques

Outre les deux morts par balle, Human Right Watch a en effet noté des pillages et des vols, ainsi qu'un viol, commis par les forces de l'ordre. Sans compter - signe inquiétant - les insultes à caractère ethnique. « Les policiers et les gendarmes ont insulté tous les gens peuls. Ils savent que cela ne fait qu’augmenter la pression sociale et les tensions ethniques », dénonce Corine Dufka, directrice de la division Afrique de l’Ouest à Human Rights Watch, qui juge que ces comportements « démontrent un manque de neutralité » des forces de l’ordre.

L'ONG pointe également les manifestants, jugeant que, de leur côté également, « le niveau de violence est inacceptable ». Au cours des manifestations, 77 gendarmes et policiers ont été blessés, dont 28 grièvement. HRW appelle donc également les dirigeants de l'opposition à maintenir l'ordre dans leurs rangs et à expurger les éléments violents de leurs marches de protestation.

Mise en garde de la CPI

Un appel au calme de part et d’autre qui intervient alors que la Guinée entre en période électorale et que de nouvelles manifestations violentes sont à craindre. Au début du mois de juillet, la procureure de la CPI, Fatou Bensouda, venue à Conakry pour faire le point sur les procédures sur l'affaire du massacre du 28 septembre 2009, avait elle aussi mis en garde les Guinéens contre le recours à la violence dans le débat politique. « Il faut absolument éviter que de nouveaux crimes soient commis, quelles que soient la situation, les circonstances. [...] J'appelle tous les acteurs politiques guinéens à s'assurer que les élections se déroulent dans le calme et que leurs partisans s'abstiennent de toute violence », avait-elle déclaré alors.

RFI

 {jathumbnail off}

Commentaires  

0 #1 roifai 01-08-2015 20:32
cellou est le principal responsable de cette violence. il tire sa légitimité dans ses discours ethnocentristes. il doit être banni et châtié de la communauté internationale.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Salissou Attaher 02-08-2015 07:47
La diversité ethnique est la principale source de sous développement en Afrique. Les côlons nous ont reparti tel qu'on ne peut jamais évoluer.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Uastm rentree 2020

CANAL RECRUTEMENT 10500F

Top de la semaine

Publier le 09/08/2020, 23:04
changement-climatique-et-securite-de-l-eau-les-acteurs-du-niger-s-engagent Fin le vendredi 07 Aout 2020 de l’Atelier de formation et d’échanges entre les journalistes et les...Lire plus...
Publier le 09/08/2020, 22:52
koure-le-gouvernement-confirme-les-faits-les-presidents-issoufou-et-ibk-condamnent-un-acte-lache-et-barbare Alors que le gouvernement nigérien a annoncé l’ouverture d’une enquête et des opérations de ratissage...Lire plus...
Publier le 09/08/2020, 22:23
attaque-de-koure-un-des-presumes-assaillants-apprehende-au-cours-de-la-poursuite-engagee-par-les-fds Un des membres du commando qui a mené l’attaque de Kouré de ce dimanche 9 août à Kouré, a été...Lire plus...
Publier le 09/08/2020, 20:38
le-cimetiere-musulman-de-maradi-englouti-par-les-eaux A l’image des autres régions, Maradi n’est pas épargnée par des tornades qui continuent à s’abattre...Lire plus...
Publier le 09/08/2020, 19:07
attaque-de-koure-le-president-de-l-association-des-guides-des-girafes-parmi-les-victimes Comme annoncé par actuniger, le président de l’Association des guides de girafes de Kouré, Kadri...Lire plus...
Publier le 05/08/2020, 13:53
proces-lumana-en-appel-le-president-par-interim-oumarou-noma-obtient-gain-de-cause Le délibéré du procès en appel de l’affaire qui oppose le président par intérim du MODEN/FA Lumana...
Publier le 06/08/2020, 21:14
cote-d-ivoire-le-president-ado-candidat-a-un-troisieme-mandat Le président Alassane Dramane Ouattara (ADO) a annoncé, dans un message à la nation ce jeudi 6 Août...
Publier le 09/08/2020, 16:17
insecurite-2-nigeriens-et-6-touristes-francais-tues-par-des-individus-armes-vers-koure-region-de-tillaberi Des individus armés venus à bord de motos ont attaqué un véhicule de touristes ce dimanche 9 Août dans...
Publier le 07/08/2020, 07:06
gestion-des-fonds-de-la-defense-apres-sa-vaine-indignation-le-ministre-katambe-s-en-remet-desormais-a-dieu Le jeudi 30 juillet dernier, le ministre de la Défense nationale était au camp Garba Hassane de Niamey...
Publier le 08/08/2020, 23:22
insecurite-grace-au-concours-de-la-population-une-bande-de-malfaiteurs-neutralisee-par-les-fds-a-galmi-tahoua Les Forces de défense et de sécurité (FDS) ont mis hors d’état de nuire une bande de malfaiteurs ce...
Publier le 05/08/2020, 13:53
proces-lumana-en-appel-le-president-par-interim-oumarou-noma-obtient-gain-de-cause Le délibéré du procès en appel de l’affaire qui oppose le président par intérim du MODEN/FA Lumana...
Publier le 07/08/2020, 19:08
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-07-aout-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour,  vendredi 07 août 2020, dans la salle...
Publier le 08/08/2020, 23:22
insecurite-grace-au-concours-de-la-population-une-bande-de-malfaiteurs-neutralisee-par-les-fds-a-galmi-tahoua Les Forces de défense et de sécurité (FDS) ont mis hors d’état de nuire une bande de malfaiteurs ce...
Publier le 07/08/2020, 07:06
gestion-des-fonds-de-la-defense-apres-sa-vaine-indignation-le-ministre-katambe-s-en-remet-desormais-a-dieu Le jeudi 30 juillet dernier, le ministre de la Défense nationale était au camp Garba Hassane de Niamey...
Publier le 09/08/2020, 16:17
insecurite-2-nigeriens-et-6-touristes-francais-tues-par-des-individus-armes-vers-koure-region-de-tillaberi Des individus armés venus à bord de motos ont attaqué un véhicule de touristes ce dimanche 9 Août dans...

Dans la même Rubrique

Burkina : une vingtaine de personnes tuées par des individus armés à Namangou dans la région de l’Est

8 août 2020
Burkina : une vingtaine de personnes tuées par des individus armés à Namangou dans la région de l’Est

 Des individus armés ont fait irruption, vendredi dernier aux environs de 12h00 dans le marché de bétail de Namoungou, commune de Fada N’Gourma, et ont tué une vingtaine de personnes....

Côte d'Ivoire : le président ADO candidat à un troisième mandat

6 août 2020
Côte d'Ivoire : le président ADO candidat à un troisième mandat

Le président Alassane Dramane Ouattara (ADO) a annoncé, dans un message à la nation ce jeudi 6 Août 2020, sa candidature à l’élection présidentielle d’octobre prochain sous les couleurs du...

Mali : 5 soldats tués et 5 autres blessés dans une attaque contre l’armée dans la région de Ségou

3 août 2020
Mali : 5 soldats tués et 5 autres blessés dans une attaque contre l’armée dans la région de Ségou

Les Forces armées maliennes ont annoncé la mort de 5 soldats au cours d’une attaque, le dimanche 2 Août près de Goma Coura, dans la région de Ségou. Le camp...

Côte d’ivoire : Hamed Bakayoko confirmé premier ministre

31 juillet 2020
Côte d’ivoire : Hamed Bakayoko confirmé premier ministre

Le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko,  a été nommé ce jeudi 30 juillet 2020 par décret présidentiel, Premier ministre, chef du gouvernement. Selon le communiqué de la...

Mali : le M5-RFP rejette les décisions du Sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la Cedeao

28 juillet 2020
Mali : le M5-RFP rejette les décisions du Sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la Cedeao

Dans un communiqué publié quelques heures après la fin du Sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la Cedeao sur la crise au Mali, l’opposition réunie au sein du M5-RFP ont...

Crise au Mali : les chefs d’Etat agitent la carotte et le bâton pour imposer une solution vouée d’avance à l’échec

28 juillet 2020
Crise au Mali : les chefs d’Etat agitent la carotte et le bâton pour imposer une solution vouée d’avance à l’échec

Les chefs d’Etat de la Cedeao ont annoncé, à l’issue de leur sommet extraordinaire du lundi 27 juillet 2020, plusieurs mesures sensées apaiser le climat politique au Mali. Entre concessions...