mercredi 10 août 2022

4191 lecteurs en ligne -

fraren

Ministère des Finances : M. Mal Ousmane Mahamane nouveau Directeur général des impôts (DGI)

Jidoud DGI

La Direction Général des Impôts (DGI) a un nouveau patron. Il s’agit de M. Mal Ousmane Mahamane, cadre du ministère des finances, qui remplace ainsi M. Assane N’Diaye Demba, en poste depuis janvier 2017 et qui a été nommé conseiller technique du ministre des finances.

  

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Cadre du ministère des Finances en service à la Direction Générale des Impôts (DGI), le nouveau patron du fisc nigérien était jusqu’à sa nomination, lors du Conseil des ministres du jeudi 17 juin 2021, Directeur de la Fiscalité Foncière et Cadastrales (DFFC) à la DGI. Inspecteur principal des impôts, M. Mal Ousmane Mahamane a été également coordinateur  de la mise en œuvre du Système Informatisé de Suivi des Impôts et des Contribuables (e-SISIC), la nouvelle plateforme de déclaration et paiement des impôts en ligne de la DGI qui a été lancée le lundi 14 juin dernier à Niamey.

Natif de la région de Diffa, il a étudié à l’école primaire de Kossotori, au CEG de N’Nguigmi puis au lycée Idriss Alaoma de Diffa d’où il sorti avec un Bac A. Titulaire d’une maitrise en droit de l’Université Abdou Moumouni de Niamey, il est également titulaire d’un diplôme de 3e cycle en droit de l’Université de Clermont-Ferrand en France. Recruté comme inspecteur des impôts au ministère des Finances, M. Mal Ousmane Mahamane a été Directeur de la législation au ministère chargé des Relations avec les institutions de la république et aussi chef du service législation à la DGI avant d’être promu à la tête de la Direction des grandes entreprises puis à celle des domaines et du cadastre.

Le nouveau directeur général des impôts, M. Mal Ousmane Mahamane, remplace ainsi M. N’Diaye Demba Assane, en poste depuis janvier 2017 et qui a vient d’être nommé conseiller technique du Ministre des Finances en charge des questions fiscales.

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)

 



Commentaires  

+1 #1 Zakou 18-06-2021 13:52
Les receveurs de l’état sont tous riches.
Il faut les mairies passe à l’électronique enregistrer tout les vendeurs et petits commerces l’informatique c’est des milliards qui échappe à l’état
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Nigerien averti 18-06-2021 14:44
Citation en provenance du commentaire précédent de Zakou :
Les receveurs de l’état sont tous riches.
Il faut les mairies passe à l’électronique enregistrer tout les vendeurs et petits commerces l’informatique c’est des milliards qui échappe à l’état

Qu'ils viennent prendre l exemple du BENIN
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 Nigerien averti 18-06-2021 14:45
Citation en provenance du commentaire précédent de Nigerien averti :
Citation en provenance du commentaire précédent de Zakou :
Les receveurs de l’état sont tous riches.
Il faut les mairies passe à l’électronique enregistrer tout les vendeurs et petits commerces l’informatique c’est des milliards qui échappe à l’état

Qu'ils viennent prendre l exemple du BENIN

Tout est dématérialisé au BENIN
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #4 tchimi 19-06-2021 00:15
Citation en provenance du commentaire précédent de Zakou :
Les receveurs de l’état sont tous riches.
Il faut les mairies passe à l’électronique enregistrer tout les vendeurs et petits commerces l’informatique c’est des milliards qui échappe à l’état


Bonjour,

Vous auriez pu dire de récupérer l'argent volé au MDN, à la CAÏMA tec avant d'attaquer les citoyens qui se débrouillent pour survivre
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 dan dawra 20-06-2021 09:23
Citation en provenance du commentaire précédent de tchimi :
Citation en provenance du commentaire précédent de Zakou :
Les receveurs de l’état sont tous riches.
Il faut les mairies passe à l’électronique enregistrer tout les vendeurs et petits commerces l’informatique c’est des milliards qui échappe à l’état


Bonjour,

Vous auriez pu dire de récupérer l'argent volé au MDN, à la CAÏMA tec avant d'attaquer les citoyens qui se débrouillent pour survivre

,c'est vrai.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 dan dawra 20-06-2021 09:24
il a donc payé pour cet article
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com