NITA Fond Site Web 675 x 240

Tilaberi ville morte BIS

La ville de Tillabéri a tourné au ralenti ce jeudi 14 février en raison de l’opération « ville morte » lancée par la société civile et des associations professionnelles, qui entendent ainsi protester contre le refus des autorités d’alléger les mesures restrictives de circulation entrant dans le cadre de l’état d’urgence.

Zeyna commission0

Boutiques et marchés fermés, rues presque désertes, écoles fermées : le mot d’ordre a été bien suivi par la population comme le montrent les images relayées sur les réseaux sociaux. Un motif de satisfaction pour les initiateurs du mouvement qui n’entendent pas s’arrêter-là, après avoir pacifiquement fait part de leurs doléances par rapport aux répercussions négatives de l’état d’urgence dans la région et surtout dans la ville de Tillabéri.

Pour rappel, le gouvernement a décidé lors du conseil des ministres du 7 décembre dernier, de placer le département de Tillabéri en état d’urgence en raison de la persistance de la dégradation de la situation sécuritaire. A la suite de cette décision, le maire de la commune urbaine de Tillabéry s’est référé à l’arrêté pris par le gouverneur pour informer la population de la ville des nouvelles mesures qui se traduisent par un couvre-feu nocturne pour les personnes et les véhicules. Ainsi, à compter du 13 février et sur toute l'étendue du territoire de la commune urbaine, la circulation des motos de jour comme de nuit est interdite de 19 heures à 06 heures du matin, celle des véhicules est interdite de 19 heures à 06 heures du matin, et enfin celle des personnes est interdite de 22 heures à 06 heures du matin. Les manifestations publiques sont également interdites sauf autorisation spéciale des autorités et les forces de défense et de sécurité sont autorisées à effectuer des perquisitions, des fouilles, des contrôles de vérification d'identité administrative de jour comme de nuit pour toutes les questions relatives à la sécurité.

Bien que la population ne s’oppose pas de manière générale à l’instauration de l’état d’urgence, les limitations relatives à la circulation des personnes et des biens ont été jugées « assez contraignantes ». Dès l’annonce de la décision, plusieurs structures associatives et professionnelles, sont montées au créneau pour demander aux autorités l’allègement de ces mesures qui vont négativement impacter les activités socioéconomiques dans la région. Le fait est que déjà 10 des 13 départements que comptent la région sont placés en état d’urgence avec des mesures plus drastiques encore dû à l’interdiction des « motos » de jour comme de nuit.

La décision du gouvernement vise à contenir la menace terroriste à la suite des multiples attaques enregistrées dans cette zone frontalière du Mali et du Burkina mais pour la population, il est crucial d’alléger le dispositif afin de ne pas amplifier la morosité socioéconomique dans laquelle la région est progressivement plongée depuis quelques mois.

Tilaberi ville morte

Tilaberi ville morte BIS1

Tilaberi ville morte BIS2

Tilaberi ville morte BIS3

Ikali(Actuniger.com)



Commentaires

1
Visiteur
5 années ya
Le couvre feu vient d
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
6
Souleymane
5 années ya
Le test a echoue mais ils reviendront avec de nouvelles mesures. L'objectif etant d'empecher les bastions soupconnes d'etre anti bazoum d'exercer leur droit constitutionnel c'est a dire vivre librement leur vie.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Dieu va Chauvet notre pays
5 années ya
Dieu va Chauvet notre pays
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
Bant
5 années ya
.3
...........bonjours le Niger moi je peut dire que la population de tillabery est meme complice, par comment l'Etat mais des moyens pour vous s
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Bant
5 années ya
.3
...........bonjours le Niger moi je peut dire que la population de tillabery est meme complice, par comment l'Etat mais des moyens pour vous s
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
5
Illa
5 années ya
Bonjour: les blanc sont derri
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN1

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2307 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
545 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
344 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
486 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
377 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
372 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2285 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages