mardi 4 octobre 2022

2381 lecteurs en ligne -

fraren

Télécoms : sous le coup d’un redressement fiscal, Orange Niger fermée par le fisc !

Orange Niger Siege ferme min

Sale temps pour les opérateurs de Télécoms au Niger ! C’est le cas notamment de la filiale locale de la multinationale française Orange Niger, dont les services ont été mis sous scellées, ce jeudi 29 novembre, par les impôts.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Une désagréable surprise en effet, qu’ont eu, pour les agents et autres usagers de l’une des principales compagnies de téléphonie mobile et de fourniture d’internet au Niger. Les agents des impôts se sont rendus dans les locaux de la société et ont procédé à la fermeture des différents services, au niveau du siège central, sis rue Maurice Delens, ainsi que des autres départements notamment commercial, situé quelques mètres plus loin, et technique, sis près du terrain musulman. Selon certains agents que nous avons contactés, et qui étaient consternés par ce chômage technique qui ne dit pas son nom, ils étaient déjà en plein travail quand les agents des impôts ont débarqué.

Comme a pu le constater notre reporter sur place, jusqu’à dans l’après-midi, les services sont restés fermés, et gardés par un dispositif sécuritaire mis en place pour garder au loin les regards indiscrets.

Selon nos sources, Orange Niger fait l’objet d’un redressement fiscal de l’ordre de plusieurs milliards de FCFA. Au total, le fisc exigerait de la société une somme de 25 milliards de FCFA dont 15%, soit 3 milliards FCFA, à débourser dans l’immédiat. Pour l’heure, l’entreprise ne s’est pas encore acquitter du montant réclamé, ce qui a poussé les services des impôts à passer à l’acte.

Redressement en série

Selon nos sources, ce n’est pas Orange Niger seulement qui est dans le collimateur du fisc. Les autres opérateurs présents sur le marché sont également visés par ces procédures fiscales. C’est le cas notamment d’Airtel Niger, filiale de l’indien Bharti Airtel, qui doit une somme plus conséquente que le montant réclamé à son concurrent Orange Niger. L’autre opérateur privé, Moov Niger, filiale de Maroc Télécom, s’est lui acquitté d’une partie de la somme réclamée par le fisc, ce qui lui a permis d’échapper à la mise sous scellés de ses services

Plusieurs opérateurs comptent saisir la justice pour contester les sanctions fiscales et ainsi revoir à la baisse, les montants exigés par le fisc. Sauf qu’il va falloir débourser au moins la moitié de la somme requise, pour intenter une quelconque action judiciaire ou auprès du régulateur !

En attendant l’issue des négociations, cette situation assez insolite, n’est pas sans causer quelques désagréments notamment pour les usagers qui se plaignaient déjà de la mauvaise qualité de certaines prestations. Des victimes collatérales aussi sont à signaler comme le cas du Comité « Zinder Saboua », qui devrait en principe signer un contrat de partenariat, dans la même journée, avec Orange Niger.

Les temps sont en tout cas durs pour les caisses de l’Etat, et dans la droite ligne des engagements du ministre des Finances, Hassoumi Massaoudou, de mobiliser davantage de ressources internes, les opérateurs télécoms auront fort à faire dans les prochains jours. Ils ne sont d’ailleurs pas les seuls à être visés par ces redressements et recouvrements fiscaux. Conjoncture oblige, plusieurs entreprises d’autres secteurs de l’économie nationale ont récemment reçu des mises en demeure pour faire rentrer l’Etat dans ses droits. Tayi Tawri !

A.Y.B (Actuniger.com)

 

.

Commentaires  

-7 #1 ZZ 29-11-2018 18:01
Attention à tourner sagement la vis sinon l´impot va tuer le peu d´impot qu´il y´avait pour l´etat pour ne pas dire pour issoufou et ses ministres car le bas peuple n´a jamais rien recu.
Citer | Signaler à l’administrateur
+11 #2 Santos 29-11-2018 18:07
Quelle belle nouvelle, cette société mérite juste d’être définitivement fermée. Nous en avons assez, notre argent est détourné tous les jours par nos propres frères nigériens qui agissent pour le compte de 2 ou 3 blancos de malheur.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Lejardin 29-11-2018 18:24
La fin justifie les moyens!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #4 Lam Tallou 29-11-2018 18:29
Très bizarre cette façon de faire pour la DGI. Quel est rôle de l'Arcep? Hassoumi doit savoir qu'il ne peut étrangler le cou à n'importe quelle personne morale ou physique.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #5 Tchokorba 29-11-2018 18:30
Attention trop d'impôt tue l'impôt
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #6 Hum 29-11-2018 18:36
Apparemment ya pas eu de sous de l autre côté de la mer rouge par la famille griotte zaki.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #7 Abdourazak Hamadou Goumey 29-11-2018 18:51
De telles décisions font rayonner la souveraineté nationale. "A tchi gaba da gachi"
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 Niger 29-11-2018 19:51
Ah tres tres bonne nouvelle
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #9 Moutari 29-11-2018 21:51
Très bien fait l'administration fiscale Nigérienne.l'heure c'est plus aux dettes,la loi est impartiale et impersonnelle.sanctionez toutes les entreprises qui ne pas en règles.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #10 cocorico 29-11-2018 22:18
Citation en provenance du commentaire précédent de Moutari :
Très bien fait l'administration fiscale Nigérienne.l'heure c'est plus aux dettes,la loi est impartiale et impersonnelle.sanctionez toutes les entreprises qui ne pas en règles.

Au Niger de issoufou mamadou et de sa cliqu la loi n'a jamais ete impartiale et impersonnelle, bien au contraire.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #11 Kalal 29-11-2018 23:24
C'est en tout cas un signal fort pour rappeler que nul n'est au dessus de la loi. J'encourage!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #12 Le Comte de l Ader 30-11-2018 02:02
Tout le monde sait qu il n y a pas d argent dans les caisses de l etat alors pourquoi le
le gourvernement et plus precisement son excellence Mahamadou Issoufou ne reduit pas la taille du gouvernement.
Mesures d austerites.
Le restant Des Ministres doivent avoir des
Toyota Corolla comme dotation.
C eat plus consequent.
Souhaitons que Oga soit au Courant.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #13 Oumfa 30-11-2018 06:41
Malgré qu'on dit trop d'impôt tue l'impôt mais impôt est vital sans pourtant faire sentir à ces opérateurs l'impôt on continuera à pleurnicher de manque des ressources au niger alors que c'est une minorité qui les a accaparé
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #14 nigerien 30-11-2018 08:07
Citation en provenance du commentaire précédent de Le Comte de l Ader :
Tout le monde sait qu il n y a pas d argent dans les caisses de l etat alors pourquoi le
le gourvernement et plus precisement son excellence Mahamadou Issoufou ne reduit pas la taille du gouvernement.
Mesures d austerites.
Le restant Des Ministres doivent avoir des
Toyota Corolla comme dotation.
C eat plus consequent.
Souhaitons que Oga soit au Courant.

Reponse: Simplement parceque issoufou ne s'interesse pas au niger mais a ses seuls interets garantis par sa clientele politique.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #15 DIYANFO 30-11-2018 09:37
Comme on n'arrive pas à mobiliser les ressources externes, il faudra mobiliser celles d'internes. C'est les conséquences de la mauvaise gouvernance. Au lieu de bien utiliser ces ressources obtenues en période de grâce, on les a utilisées pour corrompre des gens et remplir les poches à travers la construction des éléphants blancs par le partenariat public privé (nouveau concept). Aujourd'hui les créanciers ne veulent pas accorder des nouveaux crédits mais en plus exigent le remboursement de ceux déjà pris. Mais comme on travaille pour son bonheur et non de celui du peuple, on préfère faire souffrir ce peuple que de se faire souffrir soi-même. Si non comment comprendre, un pays dans telle situation se trouve avec plus de quarante ministres, des centaines des conseils et des déplacements souvent inutiles du président à l'étranger. A dire s'ils ne pratiquent pas la politique de l'autruche.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #16 Sam 30-11-2018 12:47
Très belle nouvelles
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #17 haba kouma 30-11-2018 12:54
Tant mieux
*- si nous avons compris que nous sommes un pays indépendant
- si nous avons compris que ces sociétés sont devenues des Etats dans notre Etat*
- si nous avons compris que ce n'est pas en tendant l'autre joue que les autres vont nous respecter
Qu'ALLAH aide et protège le Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #18 kondo 30-11-2018 12:58
Il faudra choisir:
Trop d'impôt tue l'impôt mais pas d'impôt tue l’État.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #19 De passage 30-11-2018 23:03
Belle action du courage les services des impots bigeriens
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #20 patriote 01-01-2019 01:55
Juste un prétexte pour Orange Niger qui avait planifié bien avant le redressement de quitter le Niger pour entre autre ne pas payer la licence qui arrive à expiration, la TATI qui renvient, la fraude fiscale qui se resserre au Niger, ARCEP qui vient de recruter des expert en Télécom, des inspecteurs des impôts formés au contrôle des telecom ... bref le Niger vient de se doter d un dispositif efficace de contrôle de son econom. N aller pas chercher plus loin.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com