mardi, 19 janvier 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


acteurs societe civile marche du 29-10-2017

Trois dirigeants de la société civile au Niger ont été inculpés vendredi et écroués, après la violente manifestation de dimanche dernier contre la loi de finances 2018 jugée "antisociale" par les protestataires, ont indiqué leurs proches.

Zeyna transfert argent bis

"Les camarades Abass Abdoul-Aziz, Abdoulaye Harouna et Djibo Issa sont inculpés de +participation à une manifestation interdite et attroupement armé+", a affirmé Ali Idrissa, autre figure de la société civile sur sa page facebook.

Tous les trois ont été écroués à la prison de Kollo à une vingtaine de km au sud de la capitale, a précisé Ali Idrissa, président du réseau des organisations pour la transparence et l'analyse budgétaire (ROTAB).

Les trois accusés, arrêtés lundi dernier, sont des dirigeants de l'Association de défense des droits des consommateurs des technologies de l'Information, de la communication et de l'énergie (ACTICE), à qui l'autorisation du rassemblement avait été officiellement délivrée.

ACTICE a été dissoute lundi dernier par le ministère nigérien de l'Intérieur.

Avant son arrestation, Abass Abdoul-Aziz, le président d'ACTICE, a décliné, sur des médias privés, "sa responsabilité" pour violences provoquées, et reproché à la municipalité de "n'avoir pas encadré" par les forces de l'ordre, la manifestation qu'elle a "autorisée".

Vingt-trois policiers ont été blessés et quatorze véhicules - dont dix de la police - ont été détruits dimanche à Niamey, selon le bilan du ministre de l'Intérieur Mohamed Bazoum, par les manifestants.

Le ministre a accusé le Mouvement démocratique nigérien (Moden), le parti de l'ex-Premier ministre et opposant Hama Amadou, d'être derrière la manifestation et d'être "tenté" par le modèle "insurrectionnel au Burkina Faso" pour "accéder au pouvoir".

Le Moden a démenti ces accusations et ses responsables se sont dit "profondément choqués de cette stigmatisation".

Le collectif de la société civile manifestait contre la loi de finances 2018, en dénonçant "de nouvelles taxes et de nouveaux impôts". Le rassemblement a dégénéré lorsqu'un groupe de protestataires s'est dirigé, malgré les interdictions, vers le parlement où les attendaient les forces de l'ordre.

Les mesures "ne touchent pas les pauvres" mais les "plus riches" et la pression fiscale sera comprise "entre 13% et 16%, soit son niveau de 2015", avait assuré la semaine dernière devant les députés le ministre nigérien des Finances Hassoumi Massoudou.

Zeyna transfert argent bis

VOA

Commentaires  

-5 #1 Torodi 04-11-2017 06:08
Insultes, violences, haine....mais où va l'opposition ? Elle est entrain de se discréditer. Mais pour quelle raison ? Est - elle pénétrée par des individus qui agissent pour davantage la discréditer au profit de guri ? Difficile à comprendre. Peut être aussi que certains en son sein dont achetés pour cela. Qui peut m'éclairer davantage ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Alou 04-11-2017 11:51
J'ai vu Nouhou arzika parmi les manifestants. Pourquoi il n'est pas arrêté?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 maiga 04-11-2017 13:55
Allo mes chere amie nigerien,si on demande un egoiste,CE le gouvernement du niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 lawali 04-11-2017 14:03
Mr le gouvernement ,allez prandre les 200 Millard dicimille par Massaoud de faire regle les problems du pays si vous etaiez bon citoyen.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 agali 04-11-2017 14:19
Mr le gouverneur,CE lui une bonne idee me fait pas soufrre le pauvre .laissez led mauvese loi qui n aided pas led pauvres.Massaoud a dicimile une some de200 Millard de cfa pour rien du tout.celement pour sa famiille.Mai's CE dieu qui va le huge au judgement denietr.merci.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 agali 04-11-2017 14:21
Shaimeless to ur gvnt.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #7 BIRGBIRG SALAR KOURA 04-11-2017 20:58
Quand l'ambition domine le faible assoiffé de vite arriver au niveau de réussir là où les capables sont parvenus régulièrement à la réussite; de deux choses, une: soit ils placent des embûches tout le long de leur chemin afin de les empêcher d'avancer (cas des hypocrites sur les honnêtes) ou ils se cachent derrière une Organisation d'un genre Syandicat, Société Civile ou ONG et recevoir des financements occultes pour défendre des intérêts de force/puissance tapies dans l'ombre qui ne peut d'une manière ou d'une autre, s'ingérer dans les affaires d'une nation. Selon les notes d'un certain Zakhs Kab, c'est à peine 1/100ème de toutes les structures de Syndicats, SC et ONG au Niger, qui travaillent noblement au service du peuple et la nation. Tout le reste, c'est comme l'a dit un fuyard aux vaillants groupements sociaux allés le rencontrer : "PRÉFÉREZ-VOUS ALLER AU CONTRE COURANT DE LA POLITIQUE DE MON GOUVERNEMENT; ALORS, JE CRÉERAI UNE MULTITUDE DE VOS SEMBLABLES QUI VOUS COMBATTRONT".
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 CHAR 05-11-2017 23:35
j'ai suivi avec attention les différents commentaires ,mais je tiens à rappeler que le Niger a des lois qui s'imposent à tous.nous savons tous que cette a été autorisée,mais ce qu'il ne fallait pas perdre de vue ,elle a engendré beaucoup de conséquences néfastes qui ne cadrent ni avec les lois de la république,les principes de la démocratie encore moins avec nos valeurs.par les responsables doivent répondre de leurs actes conformément aux lois en vigueur dans ce pays.il n'a rien de mal à arrêter ces individus.dons svp cessez de nous divertir avec de chose insensées.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 ALFARI 05-11-2017 23:39
N'est ce pas vous qui dites que la justice doit faire son travail dans ce pays? Maintenant qu'elle le fait comme il se doit ,vous revenez dire des sottises encore? oh mon dieu mais que veulent les gens dans ce pays ? ces individus doivent croupirent en prison car ceux sont des badauds.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #10 TMM 06-11-2017 03:48
Quand on casse les biens prives ou publics ou il faut rendre compte de cela et seule la justice peut decider de la suite, donc arreter ceux qui sont a la base de ce vandalisme est juste mais eviter d en abuser et confondre tout. si ya pas de preuve confondant ces acteurs aux faits incrimines il serait preferable de les relacher
dans l un comme dans l autre on doit eviter l`impunite que chaqu`un paye pour ses actes
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #11 kimi 06-11-2017 20:09
A part Nouhou azirka tous les autres sont des voyous....
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 18/01/2021, 22:36
diffa-quatre-04-soldats-tues-et-huit-08-blesses-graves-dans-l-explosion-d-un-engin-explosif-improvise Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un...Lire plus...
Publier le 18/01/2021, 21:11
maradi-recrudescence-des-cas-d-incursions-de-bandits-armes-le-long-de-la-frontiere-avec-sokoto-et-zanfara Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une...Lire plus...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...Lire plus...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...Lire plus...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...
Publier le 18/01/2021, 22:36
diffa-quatre-04-soldats-tues-et-huit-08-blesses-graves-dans-l-explosion-d-un-engin-explosif-improvise Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un...
Publier le 18/01/2021, 21:11
maradi-recrudescence-des-cas-d-incursions-de-bandits-armes-le-long-de-la-frontiere-avec-sokoto-et-zanfara Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...
Publier le 18/01/2021, 21:11
maradi-recrudescence-des-cas-d-incursions-de-bandits-armes-le-long-de-la-frontiere-avec-sokoto-et-zanfara Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une...
Publier le 18/01/2021, 22:36
diffa-quatre-04-soldats-tues-et-huit-08-blesses-graves-dans-l-explosion-d-un-engin-explosif-improvise Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un...

Dans la même Rubrique

Diffa : quatre (04) soldats tués et huit (08) blessés graves dans l'explosion d'un engin explosif improvisé

18 janvier 2021
Diffa : quatre (04) soldats tués et huit (08) blessés graves dans l'explosion d'un engin explosif improvisé

Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un engin explosif improvisé dans la région de Diffa (sud-est du pays) cible régulière des...

Maradi : recrudescence des cas d’incursions de bandits armés le long de la frontière avec Sokoto et Zanfara !

18 janvier 2021
Maradi : recrudescence des cas d’incursions de bandits armés le long de la frontière avec Sokoto et Zanfara !

Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une semaine, par des bandits armés en provenance du Nigéria voisin, c’est là une preuve...

Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

15 janvier 2021
Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

Le vendredi 08 janvier 2021, un véhicule sans immatriculation venant de Dosso et faisant route en direction de Niamey, a brisé les barrières de la police de Dosso et de...

Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

9 janvier 2021
Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

  L’insertion des jeunes est au cœur des préoccupations gouvernementales, notamment en raison de l’extrême jeunesse de la population nigérienne. En effet, des milliers de diplômés et autres jeunes déscolarisés...

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA HALCIA SUITE A L’OBSERVATION DES ELECTIONS DU 27 DECEMBRE 2020

7 janvier 2021
COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA HALCIA SUITE A L’OBSERVATION DES ELECTIONS DU 27 DECEMBRE 2020

Le Niger a organisé le dimanche 27 décembre 2020 les élections législatives et présidentielle premier tour. A cette occasion, la Haute Autorité de lutte contre la Corruption et les Infractions...

Drame de Tchombangou et Zaroumdarèye : le gouvernement décrète un deuil national de 3 jours en hommage aux victimes

4 janvier 2021
Drame de Tchombangou et Zaroumdarèye : le gouvernement décrète un deuil national de 3 jours en hommage aux victimes

Le gouvernement a annoncé ce lundi 4 janvier, qu’un deuil national de trois (3) jours à compter du mardi 5 janvier est décrété suite au massacre d’une centaine de civils...