dimanche, 24 janvier 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


samirasabouchallenge1

La journaliste Samira Sabou en service à l’Office national d’édition et de presse (ONEP) a été mise à la porte de la société publique qui édite le quotidien gouvernemental « Le Sahel » et l’hebdomadaire « Le Sahel Dimanche ». C’est par un simple communiqué que la direction de l’ONEP a annoncé que Samira Sabou, « précédemment journaliste collaboratrice à l’ONEP, ne fait plus partie du personnel de l’office. Par conséquent, tout acte qui sera posé par l’intéressé n’engage que sa personne ».

Zeyna transfert argent bis

Aucune autre raison n’a été avancée par son employeur pour justifier cette décision qui a fait la une de l’actualité nigérienne particulièrement sur les réseaux sociaux ce lundi à la publication de l’information dans les colonnes du Sahel. La vielle déjà, sentant certainement la décision venir, Samira Sabou avait annoncé sur son mur Facebook qu’elle se met en retrait pour quelques jours. « Je me dois de garder de la réserve pour une situation délicate qu'il me revient de gérer » avait-elle posté.

La mise à l’écart de cette journaliste bien connue des nigériens s’est accompagnée d’une vague d’indignation des internautes nigériens qui dans une large majorité ont tenu à lui apporter son soutien. Samira Sabou, bien qu’elle officie dans un média public est une activiste des réseaux sociaux suivie par beaucoup de nigériens, lesquels lui reconnaissent son indépendance et un certain courage puisqu’elle n’hésite pas à publier ou à relayer des informations souvent très critiques à l’égard du régime. Si certains lui reprochent de faire parfois le jeu de l’opposition, pour l’essentiel les nigériens  s’indignent d’une nouvelle atteinte à la liberté d’expression et de presse pourtant garantie par la constitution notamment en son article 30 qui stipule que « toute personne a droit à la liberté de pensée, d'opinion, d'expression, de conscience, de religion et de culte ».

D’autant plus que les nigériens ont vite fait d’établir un rapport entre cette décision et une récente publication de la journaliste qui s’est prise en photo en imitant une pose du Président de la République lors de sa dernière visite en Australie. « Un challenge » dans le jargon de la nouvelle génération,  comme c’est devenu monnaie courante ces derniers temps en Afrique et qui consiste à faire le buzz en détournant ou en imitant certains faits d’armes rocambolesques de personnalités publiques et auquel d’ailleurs tout le monde s’y essaie, au delà de nos frontières.

samirasabouchallenge

Dans sa décision, la direction de l’ONEP n’a pas précisé si effectivement, la mise à la porte de la journaliste à un lien avec cette affaire mais cela ne fait aucun doute qu’elle en paie le prix de son activisme sur les réseaux sociaux et de ses posts critiques envers le régime. En mai 2005, Samira Sabou a déjà ému l’opinion lorsqu’elle a été molestée par un agent de la garde présidentielle au passage d’un cortège du chef de l’Etat.  Elle avait tout simplement décidé de porter plainte, ce qui montre qu’elle n’est pas du genre à se laisser « marcher sur les pieds ».

En attendant de plus amples explications sur cette affaire qui défraie la chronique, l’équipe d’Actuniger apporte à notre consœur, tout son soutien.

A.Y.B (Actuniger.com)

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

-16 #1 Abdoulaye La Liberté 23-10-2017 22:09
On s'amuse pas avec le président de la republique sa sert de leçon á d'autres journalistes de respecter le chef de l'etat
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 Adamou Babary 23-10-2017 22:13
C très grave c qui se passe dans le niger
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 AminouMaiKanti 24-10-2017 06:52
A.Y.B, ou est le travail du journaliste dans les ragots que tu viens de rapporter? Une journaliste vient d'etre mise a la porte par son employeur, Au lieu de chercher a nous dire le pourquoi des choses, tu fais exactement comme le citoyen lambda. As tu approche la journaliste pour recueillir sa version des faits? Et son employeur, que dit il pour expliquer sa decision? Qu'en pense le CSC, les syndicats des medias, les confreres? 'est a mom humble avis, ce qu'il faut faire,,,Sinon, quelle difference avec les resaux sociaux,,,
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 amarma 24-10-2017 07:42
je pense qu il faut chercher la raison là nous pourront juger. pas de spéculations inutiles
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Doul 24-10-2017 08:17
Vous avez pris le soin de ne pas publier la pose du Président qu'elle a imité...
Vous êtes prudents ...avec les temps qui courent :-)
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #6 Seydou Abraham 24-10-2017 08:58
Je pense qu'elle a passé à la caisse pour son IL car aucune loi au niger n'indique qu'imiter le PR est une faute lourde pour perdre ses droits.L'ONEP devrait dire à la présidence de se préoccuper de l'image du Raïs en notifiant à ceux qui filtrent la communication d'être plus attentifs aussi à la silhouette du Père...
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #7 Yaya Diakite 24-10-2017 09:04
Dans un régime démocratique la liberté d,expression est garantie par la constitution. on peut pas licencié personne sans preavis ni conseil de discipline sur la base d,une photos prise ,quand est il de l,émission les guignols en France qui méprise le président est les hommes politiques, trump est insulté en longueur de journée par les journalistes est le citoyen lambda, arrêté l,intimidation est l,injustice.et surtout la dérive autoritaire de votre régime qui n,est pas du tout démocratique, vous imposé la pensé unique sur les citoyens, ce qui est anticonstitutionnel.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 ADO 24-10-2017 10:01
Il est temps de créer au niveau de l'UA ou de la CEDEAO, une institution supra nationale de justice pour les journalistes africains pour les aider à défendre leurs droits. Une presse libre dans une démocratie est ce qu'est la foi dans la religion.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #9 ???? 24-10-2017 11:07
en mai 2005, relisez vous svp avant de publier un article.... et puis ça sert à quoi cette pose!quel message veut -elle passer au public!!!il faut aussi être intelligent dans la manière de faire les choses....beaucoup de gens s’étaient amusés à faire ça sur les réseaux sociaux, pour quel but, quelle fin??je ne sais pas!!! les camerounais l'ont fait en imitant le ministre de sport lorsqu’il saluait Paul Biya le président, beaucoup de gens (camerounais bien sur) s’étaient mis dans cette imitation sur les réseaux sociaux mais c’était une façon de montrer combien les ministres camerounais obéissaient au maitre Paul Biya (en quelque sorte, une dénonciation de la dictature dans l'humour), c’était réussi!mais dans ce contexte, c'est quoi le but cherché???soyez créatifs svp même si c'est pour faire des âneries et je pense aussi que sur uniquement cette base, on ne peut pas licencié une personne...
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 MOUSSSA 24-10-2017 13:30
Mr le journaliste, afin d'être impartial, il faudra que tu écrives ce genre de torchon à chaque fois qu'il y aura ce type de communiqué. pfffff
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #11 dan dawra 24-10-2017 15:33
Citation en provenance du commentaire précédent de MOUSSSA :
Mr le journaliste, afin d'être impartial, il faudra que tu écrives ce genre de torchon à chaque fois qu'il y aura ce type de communiqué. pfffff

Surtout que le dg de l'onep na aucun niveau,il faiit ecrire tous les articles par des journalistes et il les signe.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #12 TMM 25-10-2017 01:48
Ya t il une position que seul Zaki est habilite a prendre? ou est le probleme que cette dame prenne une telle position? en plus on l`expulse sans preavis et sans meme prendre la peine de lui demander explications
je propose que tout un chaqu`un prenne cette position et la publie sur le net , on verra ce qu ils vont faire apres
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 Achoura Maman Lawal 25-10-2017 17:40
Mr le journaliste n'a pas certainement les vraies raisons du licenciement de la Journaliste-Opposante..comme il sait que la plupart des nigeriens aiment le sensationnel... il leur fait croire que c'est pour avoir imiter la position debout d'un PR qu'elle a ete renvoyee.....Nos journalistes sont pietres, tonneaux vides, argos-logos, cherchant a confronter les nigeriens entre eux... Miserables journalistes
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 23/01/2021, 23:55
zinder-les-jeunes-de-la-cap-20-21-et-allies-demandent-la-demission-ou-la-revocation-du-president-de-la-ceni-regionale Dans une déclaration rendue publique  ce samedi 23 janvier, les jeunes de la Coalition CAP 20-21...Lire plus...
Publier le 22/01/2021, 22:19
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-22-janvier-2021   Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 22 janvier 2021, dans la salle...Lire plus...
Publier le 22/01/2021, 15:20
tahoua-saisie-de-155-briques-de-chanvre-indien-au-poste-de-douane-de-tsernaoua   La Brigade d'intervention et de recherche de la douane de Tahoua a saisi, le 19 janvier 2021 à...Lire plus...
Publier le 21/01/2021, 14:17
sante-inauguration-officielle-du-siege-de-la-mutuelle-des-agents-de-la-police-et-de-la-garde-nationale La mutuelle de Santé de la Garde Nationale du Niger-Police  Nationale vient d'être dotée d'un...Lire plus...
Publier le 21/01/2021, 12:18
locales-a-dosso-la-justice-annule-les-resultats-de-l-election-regionale-ainsi-que-ceux-de-plusieurs-communes Sur requête de plusieurs partis, le Tribunal de grande instance a annulé les résultats des élections...Lire plus...
Publier le 18/01/2021, 22:36
diffa-quatre-04-soldats-tues-et-huit-08-blesses-graves-dans-l-explosion-d-un-engin-explosif-improvise Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un...
Publier le 20/01/2021, 18:49
usa-joe-biden-officiellement-investi-46e-president-des-etats-unis Joe Biden, 78 ans, a été investi 46e président des États-Unis, quelques minutes après Kamala Harris...
Publier le 21/01/2021, 12:18
locales-a-dosso-la-justice-annule-les-resultats-de-l-election-regionale-ainsi-que-ceux-de-plusieurs-communes Sur requête de plusieurs partis, le Tribunal de grande instance a annulé les résultats des élections...
Publier le 20/01/2021, 07:19
le-gouvernement-de-la-turquie-profondement-attriste-par-la-mort-de-quatre-quatre-soldats-nigeriens-dans-la-region-de-diffa  Le Ministère des Affaires Étrangères de la République de Turquie, dans un communiqué publié ce...
Publier le 18/01/2021, 21:11
maradi-recrudescence-des-cas-d-incursions-de-bandits-armes-le-long-de-la-frontiere-avec-sokoto-et-zanfara Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une...
Publier le 21/01/2021, 12:18
locales-a-dosso-la-justice-annule-les-resultats-de-l-election-regionale-ainsi-que-ceux-de-plusieurs-communes Sur requête de plusieurs partis, le Tribunal de grande instance a annulé les résultats des élections...
Publier le 22/01/2021, 22:19
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-22-janvier-2021   Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 22 janvier 2021, dans la salle...
Publier le 18/01/2021, 22:36
diffa-quatre-04-soldats-tues-et-huit-08-blesses-graves-dans-l-explosion-d-un-engin-explosif-improvise Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un...
Publier le 18/01/2021, 21:11
maradi-recrudescence-des-cas-d-incursions-de-bandits-armes-le-long-de-la-frontiere-avec-sokoto-et-zanfara Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une...
Publier le 22/01/2021, 15:20
tahoua-saisie-de-155-briques-de-chanvre-indien-au-poste-de-douane-de-tsernaoua   La Brigade d'intervention et de recherche de la douane de Tahoua a saisi, le 19 janvier 2021 à...

Dans la même Rubrique

Tahoua : saisie de 155 briques de chanvre indien au poste de douane de Tsernaoua

22 janvier 2021
Tahoua : saisie de 155 briques de chanvre indien au poste de douane de Tsernaoua

  La Brigade d'intervention et de recherche de la douane de Tahoua a saisi, le 19 janvier 2021 à 18h30 (heure locale), 155 briques de chanvre indien dissimulées dans une...

Le Gouvernement de la Turquie « profondément attristé » par la mort de quatre quatre soldats nigériens dans la région de Diffa

20 janvier 2021
Le Gouvernement de la Turquie « profondément attristé » par la mort de quatre quatre soldats nigériens dans la région de Diffa

  Le Ministère des Affaires Étrangères de la République de Turquie, dans un communiqué publié ce 19 janvier s'est dit "profondément attristé" par la mort de quatre soldats nigériens et...

Diffa : quatre (04) soldats tués et huit (08) blessés graves dans l'explosion d'un engin explosif improvisé

18 janvier 2021
Diffa : quatre (04) soldats tués et huit (08) blessés graves dans l'explosion d'un engin explosif improvisé

Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un engin explosif improvisé dans la région de Diffa (sud-est du pays) cible régulière des...

Maradi : recrudescence des cas d’incursions de bandits armés le long de la frontière avec Sokoto et Zanfara !

18 janvier 2021
Maradi : recrudescence des cas d’incursions de bandits armés le long de la frontière avec Sokoto et Zanfara !

Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une semaine, par des bandits armés en provenance du Nigéria voisin, c’est là une preuve...

Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

15 janvier 2021
Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

Le vendredi 08 janvier 2021, un véhicule sans immatriculation venant de Dosso et faisant route en direction de Niamey, a brisé les barrières de la police de Dosso et de...

Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

9 janvier 2021
Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

  L’insertion des jeunes est au cœur des préoccupations gouvernementales, notamment en raison de l’extrême jeunesse de la population nigérienne. En effet, des milliers de diplômés et autres jeunes déscolarisés...