mardi, 19 janvier 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


manif 21-12-2016 BIS

Au Niger, le consommateur, bien que représentant le groupe économique le plus important, reste le maillon faible de la chaine de consommation. Sa protection s’impose au regard de sa situation de vulnérabilité et de sa position parfois précaire sur le plan économique. C’est du reste ce qui a mis le front social nigérien en ébullition depuis que les organisations de la société civile se sont emparées du projet de lois des finances relativement au budget programme 2018.

Zeyna transfert argent bis

 Cette première expérience de budget programme au titre de l’année 2018 fait objet de grande polémique tant au sein de la classe politique déjà divisée qu’au sein de l’opinion publique principalement en raison des nouvelles mesures fiscales et de taxation touchant le consommateur en général et en particulier le citoyen lambda qu’il soit locataire ou bailleur.

La nouvelle loi dispose en son Art. 226-(nouveau) : Le taux normal de la taxe sur la valeur ajoutée est de 19%. Toutefois, sont soumises à un taux réduit de 5% les opérations d’importation ou de vente à l’intérieur des produits suivants : le sucre ; l’huile alimentaire ; les aliments destinés aux animaux d’élevage ; le lait manufacturé ; les pâtes alimentaires ; la farine de maïs, de mil, de millet, de sorgho, de riz, de blé et de fonio ; le matériel informatique destiné aux établissements d’enseignement technique et professionnel à l’exclusion des consommables.

Bien avant le budget satanique dit budget programme 2018 parce qu’il divise plus qu’il unit le peuple, le consommateur nigérien a toujours été impuissant face aux différentes mesures sociales, fiscales et commerciales dans leurs tendances haussières. Une situation qui se complique surtout par rapport à certains produits, exonérés de taxes tels que le sucre et le riz pendant le mois de Ramadan. Au lieu de trouver les moyens des les assouplir au consommateur nigérien toujours faible et impuissant, le Gouvernement actuel a plutôt choisi ce contexte de grande sécheresse financière pour non seulement créer des mesures encore plus lourdes mais aussi en élevant certaines  déjà existantes.

Par exemple : Aux termes de l’Art.169 un vicies-(création) : La Taxe d’Habitation des redevables visés à l’article 169 bis est déterminée, après conversion, comme suit : 1000 FCFA pour une puissance supérieure ou égale à 3 et inférieure à 6 KWh;  2000 FCFA pour une puissance supérieure ou égale à 6 et inférieure à 12 KWh; 3000 FCFA pour une puissance supérieure ou égale à 12 et inférieure à 18 KWh; 4000 FCFA pour une puissance supérieure ou égale à 18 et inférieure à 30 KWh; 5000 FCFA pour une puissance égale à 30 kWh ;enfin 6000 FCFA pour une puissance supérieure à 30 kWh.

Pour l’acteur de la société civile, Nouhou Mahamadou Arzika, président des Organisations pour la Défense des droits des Consommateurs (ORCONI), cela est une provocation au peuple. Nouhou Mahamadou Arzika estime que les plus hautes autorités du pays auraient mieux fait de songer à revoir la taille du Gouvernement (plus de 40 ministres), puis certaines institutions budgétivores afin de réduire  le train de vie de l’Etat.

Pour le Secrétaire Général de l’Association Alternative Espace Citoyen, Moussa Tchangari, les raisons qui justifient ce projet de budget programme ne tiennent pas surtout quand on sait la mal gouvernance, l’impunité, l’enrichissement illicite, le détrônement des deniers publics qui caractérisent la gestion du régime en place. Dans ces conditions on ne doit pas imposer au citoyen de supporter des taxes qui n’iront pas dans les caisses de l’Etat.

Une marche populaire gigantesque, des activités d’informations et de sensibilisation seront organisées par les structures de la société civile nigérienne pour obtenir du Gouvernement et du parlement la modification de ce budget avant son adoption par l’assemblée actuellement en session.

Affaire à suivre….

Mamane Moctar Bawa 

ActuNiger

Zeyna transfert argent bis

  

Commentaires  

0 #1 Issa Maigo Abdouraha 22-10-2017 23:57
La majorité commence à avoir peur de ces mouvements anti loi de finance et il veulent discréditer la société civile...
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Malam Habibou 23-10-2017 00:19
Bien dit, ce budget est vraiment satanique. Il faut Etre partisan de satan pour oser présenter un tel projet de loi de finance.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 bagaue 23-10-2017 09:00
Nous attendons impatiemment les mots d'ordre pour sortir manifester notre colère face à ce gouvernement inconséquent qui a trahi le peuple nigérien.
Plait à Dieu,ils vont nous sentir,ces voleurs!!!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 adache 23-10-2017 09:01
Nous verrons bien si Guri va "politiser" encore cette affaire, comme a son habitude dès qu'une question, même objective, est soulevée dans le pays ! En tous cas, ces taxes et impôts ne feront pas de distinguo entre partisans et opposants : tout le monde est concerné ! C'est la lutte de tous !
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 Allassane 23-10-2017 11:06
Politique ou pas les nouvelles mesures fiscales feront mal à tout le monde sans execption. Elles auront un effet contre production. Le prix de toutes les consommations du menage vont augmentés. Il y a d'autres mesures d'augmentation de taux d'imposition que l'article n'a pas cité donc les précomptes ISB. Certains riches sont protégés comme les stations de car[mot censuré]nt et d'autres seront rappés comme les importateurs et exportateurs 1.75% au lieu de 1.5% du CA. La NIGELEC qui va achever les consommateurs et l'économie. 2018, c'est chaud pour les nigériens. Alors que les entreprises étrangères pourvoyeurs des ressources fiscales sont protégée et exonérées. le gouvernement à intérêt à privilégier le recouvrement des RAR qui dépassent 100 milliards.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 Mallam 23-10-2017 13:34
Corruption, mauvaise gouvernance, administration inefficace et budgétivore, trop trop de conseillers inutiles, assemblée nationale trop couteuse, trop de députés inutiles, trop de véhicules de l"état affectés à des fonctionnaires...où va ce pays? Aucun espoir du coté des politiciens y compris l'opposotion soucieuse de coquilles pleines et dont le chef fuyard a déçu plus d'1 fois. Une profonde déception !
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Mamane 23-10-2017 14:49
Que Dieu sauve le Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 gaskya 23-10-2017 17:26
est-il vrai qu'on va aussi imposer les biens laissés par les morts (héritage)? Si cela s’avère vrai, nous sommes foutus car nos gouvernants vont manger du feu. Alors, craignons la colère de Dieu!!! INA LILLAHI WA INNA ILLAIHI RAJI OUNE!!
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 18/01/2021, 22:36
diffa-quatre-04-soldats-tues-et-huit-08-blesses-graves-dans-l-explosion-d-un-engin-explosif-improvise Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un...Lire plus...
Publier le 18/01/2021, 21:11
maradi-recrudescence-des-cas-d-incursions-de-bandits-armes-le-long-de-la-frontiere-avec-sokoto-et-zanfara Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une...Lire plus...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...Lire plus...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...Lire plus...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...
Publier le 18/01/2021, 22:36
diffa-quatre-04-soldats-tues-et-huit-08-blesses-graves-dans-l-explosion-d-un-engin-explosif-improvise Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un...
Publier le 18/01/2021, 21:11
maradi-recrudescence-des-cas-d-incursions-de-bandits-armes-le-long-de-la-frontiere-avec-sokoto-et-zanfara Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...
Publier le 18/01/2021, 21:11
maradi-recrudescence-des-cas-d-incursions-de-bandits-armes-le-long-de-la-frontiere-avec-sokoto-et-zanfara Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une...
Publier le 18/01/2021, 22:36
diffa-quatre-04-soldats-tues-et-huit-08-blesses-graves-dans-l-explosion-d-un-engin-explosif-improvise Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un...

Dans la même Rubrique

Diffa : quatre (04) soldats tués et huit (08) blessés graves dans l'explosion d'un engin explosif improvisé

18 janvier 2021
Diffa : quatre (04) soldats tués et huit (08) blessés graves dans l'explosion d'un engin explosif improvisé

Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un engin explosif improvisé dans la région de Diffa (sud-est du pays) cible régulière des...

Maradi : recrudescence des cas d’incursions de bandits armés le long de la frontière avec Sokoto et Zanfara !

18 janvier 2021
Maradi : recrudescence des cas d’incursions de bandits armés le long de la frontière avec Sokoto et Zanfara !

Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une semaine, par des bandits armés en provenance du Nigéria voisin, c’est là une preuve...

Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

15 janvier 2021
Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

Le vendredi 08 janvier 2021, un véhicule sans immatriculation venant de Dosso et faisant route en direction de Niamey, a brisé les barrières de la police de Dosso et de...

Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

9 janvier 2021
Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

  L’insertion des jeunes est au cœur des préoccupations gouvernementales, notamment en raison de l’extrême jeunesse de la population nigérienne. En effet, des milliers de diplômés et autres jeunes déscolarisés...

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA HALCIA SUITE A L’OBSERVATION DES ELECTIONS DU 27 DECEMBRE 2020

7 janvier 2021
COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA HALCIA SUITE A L’OBSERVATION DES ELECTIONS DU 27 DECEMBRE 2020

Le Niger a organisé le dimanche 27 décembre 2020 les élections législatives et présidentielle premier tour. A cette occasion, la Haute Autorité de lutte contre la Corruption et les Infractions...

Drame de Tchombangou et Zaroumdarèye : le gouvernement décrète un deuil national de 3 jours en hommage aux victimes

4 janvier 2021
Drame de Tchombangou et Zaroumdarèye : le gouvernement décrète un deuil national de 3 jours en hommage aux victimes

Le gouvernement a annoncé ce lundi 4 janvier, qu’un deuil national de trois (3) jours à compter du mardi 5 janvier est décrété suite au massacre d’une centaine de civils...