mercredi, 25 novembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


reseau-IAI

Dans une correspondance en date du 11 Octobre 2017 adressée à la direction générale de la Documentation et de l’Immigration, l’Institut Africain de l’Informatique (IAI) du Gabon a décidé d’expulser de ses locaux les étudiants de trois (03) pays à savoir le Tchad, le Congo et le Niger.

Zeyna transfert argent bis

Les étudiants nigériens qui ne savent plus à quel saint se vouer se sont finalement retrouvés dans les locaux du Consulat du Niger en République gabonaise.

Même si le courrier en question n’ait pas explicité le motif de cette expulsion, à Niamey cela n’a rien de surprenant selon des sources proches des milieux estudiantins. En effet, en début de ce mois d’octobre déjà l’Union des Instituts et Ecoles de formation Professionnelle et Technique du Niger (UIEPTN) a assiégé les locaux du Ministère des Enseignements Supérieurs. C’était pour exiger du Gouvernement le paiement immédiat de la troisième bourse, de la bourse des vacances et surtout le versement intégral par l’Etat aux écoles et instituts des frais de formation des élèves et étudiants menacés d’expulsion par les promoteurs des établissements concernés.

Auparavant et vraisemblablement pour le même motif, le Syndicat des Pharmaciens, Médecins et Chirurgiens-dentistes (BEN/SYNPHAMED)  a également décrié la situation critique des médecins en spécialisation à l’étranger en raison du non payement par l’Etat du Niger des frais d’inscription et des bourses depuis presque trente-six (36) mois.

Pour l’heure, il à espérer que le Gouvernement Nigérien prenne cette affaire rapidement au sérieux car cela y va du respect de l’image du pays à l’extérieur.

Avis Expulsion lettre du Gabon1

Ecrivain du Sahel

ActuNiger

 

Commentaires  

+1 #1 lolna 17-10-2017 17:30
Je comprends le directeur de l'école peut demander l'expulsion d'étudiants du pays ? Il peut les exclure de son établissement mais c'est pas lui qui donne les titres de séjour ou qu'il soit un juge qui décide d'une expulsion. Ou bien c'est de la manipulation ou bien du n'importe quoi. Ça tient pas la route, désolé !
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 lolna 17-10-2017 17:32
Je comprends pas je voulais dire.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Ali gado 17-10-2017 18:28
Non toi aussi ils non pas écrit l'expulsions au pays mais de ces locaux ce à dire de l'institut!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 lolna 17-10-2017 19:30
Citation en provenance du commentaire précédent de Ali gado :
Non toi aussi ils non pas écrit l'expulsions au pays mais de ces locaux ce à dire de l'institut!

Merci Ali Gado, mais il a bel et bien été dit dans la supposée lettre jointe pour qu'on les expulsent du Gabon et être conduits dans leurs pays d'origine. Essayer de zoomer la lettre, la directrice de l'école demande au directeur général des migrations leur reconduite dans leurs pays d'origine. Elle a du culot celle là.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 TMM 18-10-2017 01:29
A croire qu`on a pas un gouvernement dans ce pays, vous avez recu des mises en garde pour regulariser la situation des etudiants, meme si c est impossible quand meme vous auriez pu diminuer la masse et ainsi obtenir un delais raisonable pour eponger le reste, mais non vous avez prefere ignore le message de ces ecoles comme si elles etaient nigeirennes et dionc devraient se sacrifier pour former gratuitement les notres.Quelle est cette foutaise ? 36 mois sans bourse ni payment des frais d inscription et vous osez esperer former les nigeriens ainsi?
arretez cette mascarade s`il vous plait
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 dan dawra 18-10-2017 06:58
un seul petit voyage du Président a l'extérieur du pays pourrait payer les pécules de ces étudiants.Les sages du pays aller parler au Président,peut être il va vous écouter.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 dan dawra 18-10-2017 07:00
en plus la directrice est une nigérienne qui a été bien reçu par le Président de la République,la dernière fois qu'elle est venue au niger.elle est même militante de guri,section de filingué.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #8 Blackmarket 18-10-2017 08:11
il y a longtemps que l'image du pays a été violée, meurtrie, bafouée, traînée dans la boue et discréditée. ceci n'est qu'un fait divers de nos jours. :sad:
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Blackmarket 18-10-2017 08:15
Citation en provenance du commentaire précédent de lolna :
Je comprends le directeur de l'école peut demander l'expulsion d'étudiants du pays ? Il peut les exclure de son établissement mais c'est pas lui qui donne les titres de séjour ou qu'il soit un juge qui décide d'une expulsion. Ou bien c'est de la manipulation ou bien du n'importe quoi. Ça tient pas la route, désolé !

expulsés de l'établissement pas du Gabon...
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Blackmarket 18-10-2017 08:17
Citation en provenance du commentaire précédent de dan dawra :
un seul petit voyage du Président a l'extérieur du pays pourrait payer les pécules de ces étudiants.Les sages du pays aller parler au Président,peut être il va vous écouter.

vous parlez de quels sages dans ce pays?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 totita 18-10-2017 09:39
Mme la Directrice de l'IAI vous pouvez faire mieux , qu'expulsé des Etudiants de votre Institut , qui rappelons le, est une institution communautaire dont le Niger fait partie, rappelez vous comment les autorités vous ont soutenu pour avoir ce poste, soyez l'ambassadrice de ces jeunes étudiants auprès des autorités du Niger pour régler cette situation,vous devez également sauvegarder la crédibilité de votre pays
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 viva_niger 18-10-2017 10:08
Binta-Fatouma KALME,tu n'as cas même pas osé jeter tes compatriotes a la porte !!!!!!!!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 NIGER IZE 19-10-2017 15:02
UNE FOIS LE POSTE OBTENU ELLE DOIT FAIRE SON TRAVAIL ET RIEN QUE SON TRAVAIL . LES NIGERIENS AU LIEU DE VOUS CONFORMER A LA REGLEMENTATION VOUS ETES TOUJOURS DERRIERE LES ARRANGEMENTS " A GUIARA"
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

banniere spotlight BIS

Canal Horizon Nov Dec

Top de la semaine

Publier le 25/11/2020, 17:51
argentine-le-footballeur-diego-maradona-est-mort-a-l-age-de-60-ans La légende du football Diego Maradona est décédée ce matin à la suite d'un arrêt cardio-respiratoire à...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 15:57
disparition-de-tandja-mamadou-l-ancien-president-sera-inhume-ce-jeudi-a-maine-soroa-sa-ville-natale Les obsèques officielles de l’ancien Président de la République Tandja Mamadou auront lieu le jeudi 26...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 13:26
droit-de-l-enfant-atelier-de-formation-des-journalistes-des-membres-du-parquet-et-de-la-pj-sur-le-droit-a-l-image-des-enfants-au-sein-des-medias-2 En partenariat avec l’UNICEF, le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) a organisé ce mercredi 25...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 12:54
campagne-contre-les-violences-a-l-egard-des-femmes-et-des-filles-les-chefs-traditionnels-au-coeur-de-la-prevention Démarrage aujourd’hui 25 novembre 2020 de la campagne de 16 jours d’activisme contre les violences à...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 10:24
disparition-de-tandja-mamadou-le-peuple-nigerien-vient-de-perdre-un-de-ses-illustres-fils-selon-hama-amadou-son-ancien-premier-ministre-et-bras-droit Dans son message de condoléances, l’ancien premier ministre (2000 à 2007) Hama Amadou  a tenu à...Lire plus...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 19/11/2020, 16:29
elections-rien-ne-s-oppose-a-ce-que-les-differents-scrutins-se-deroulent-aux-dates-prevues-a-estime-le-president-issoufou-apres-le-retrait-de-sa-carte-d-electeur Le Président de la république a procédé ce jeudi 19 novembre 2020 au retrait de sa carte d’électeur....
Publier le 20/11/2020, 10:16
presidentielles-la-requete-des-3-candidats-a-la-cour-constitutionnelle-sur-la-candidature-de-bazoum-declaree-irrecevable-arret La Cour Constitutionnelle vient de juger « irrecevable », la requête déposée la semaine dernière par...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 20/11/2020, 10:16
presidentielles-la-requete-des-3-candidats-a-la-cour-constitutionnelle-sur-la-candidature-de-bazoum-declaree-irrecevable-arret La Cour Constitutionnelle vient de juger « irrecevable », la requête déposée la semaine dernière par...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 24/11/2020, 20:59
disparition-de-tandja-mamadou-le-president-issoufou-reporte-sa-visite-dans-la-region-de-maradi Suite à la disparition de l’ancien chef de l’Etat Tandja Mamadou ce mardi à Niamey, le président...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...

Dans la même Rubrique

Disparition de Tandja Mamadou : l’ancien président sera inhumé ce jeudi à Mainé-Soroa, sa ville natale

25 novembre 2020
Disparition de Tandja Mamadou : l’ancien président sera inhumé ce jeudi à Mainé-Soroa, sa ville natale

Les obsèques officielles de l’ancien Président de la République Tandja Mamadou auront lieu le jeudi 26 novembre au Palais de la Présidence de Niamey où un hommage national lui sera...

Droit de l’enfant : atelier de formation des journalistes, des membres du parquet et de la PJ sur le droit à l’image des enfants au sein des médias

25 novembre 2020
Droit de l’enfant : atelier de formation des journalistes, des membres du parquet et de la PJ sur le droit à l’image des enfants au sein des médias

En partenariat avec l’UNICEF, le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) a organisé ce mercredi 25 novembre 2020 à Niamey, une formation à l’endroit des journalistes, du parquet et des...

Campagne contre les violences à l’égard des femmes et des filles : les chefs traditionnels au cœur de la prévention

25 novembre 2020
Campagne contre les violences à l’égard des femmes et des filles : les chefs traditionnels au cœur de la prévention

Démarrage aujourd’hui 25 novembre 2020 de la campagne de 16 jours d’activisme contre les violences à l’égard des femmes et des filles sous le thème ‘’Orangez le monde : financez,...

Disparition de Tandja Mamadou : « le peuple nigérien vient de perdre un de ses illustres fils » selon Hama Amadou, son ancien premier ministre et bras droit

25 novembre 2020
Disparition de Tandja Mamadou : « le peuple nigérien vient de perdre un de ses illustres fils » selon Hama Amadou, son ancien premier ministre et bras droit

Dans son message de condoléances, l’ancien premier ministre (2000 à 2007) Hama Amadou  a tenu à rendre hommage au défunt président Tandja Mamadou, décédé le mardi 24 novembre, et dont...

Disparition de Tandja Mamadou : le président Issoufou reporte sa visite dans la région de Maradi

24 novembre 2020
Disparition de Tandja Mamadou : le président Issoufou reporte sa visite dans la région de Maradi

Suite à la disparition de l’ancien chef de l’Etat Tandja Mamadou ce mardi à Niamey, le président Issoufou Mahamadou a décidé de reporter la visite qu’il devrait entamer dans la...

Disparition de l’ancien président Tandja Mamadou : le gouvernement décrète un deuil national de trois (3) jours (Communiqué)

24 novembre 2020
Disparition de l’ancien président Tandja Mamadou : le gouvernement décrète un deuil national de trois (3) jours (Communiqué)

Suite à la disparition de l’ancien Président de la République, Tandja Mamadou, le gouvernement a décrété un deuil national de trois (3) jours sur toute l’étendue du territoire national, selon...