mercredi, 03 mars 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Nigelec porte-min

Plus de 24 heures dans le noir, c’est le calvaire que viennent de vivre les habitants de Niamey en raison de la coupure de l’électricité fournie par la NIGELEC. Depuis jeudi aux environs de 10 h jusqu’à la même heure ce vendredi, la situation ne s’est encore guère rétablie dans beaucoup de quartiers en dépit des délestages en série que connait le service.

Zeyna transfert argent bis

Selon la NIGELEC qui a enfin communiqué plus de 24 H après le début de la panne, ce qui a encore exacerbé le raz le bol des populations, « les perturbations observées dans la fourniture de l'énergie électrique, depuis hier à 10h51mn (Jeudi, NDLR), sont dues à un effondrement du réseau interconnecté ». 
Plusieurs régions et donc localités du pays notamment Dosso, Maradi, Niamey, Tahoua, Tillabery et Zinder ont connu les mêmes désagréments même si la situation n’a pas été aussi désastreuse qu’au niveau de la capitale qui a passé la nuit du 14 au 15 dans un black out presque total. A part « les nantis » qui disposent de groupes électrogènes ou ceux ayant pris soin d’installer des sources d’énergie solaire pour justement palier aux intempestives coupures de la société nationale, c’est le désarroi total.   

Selon la NIGELEC, « la ligne a été rétablie hier vers 23h dans les régions de Maradi, Tahoua, Tillabéry et Zinder ». Toutefois, « un défaut constaté sur la Ligne Kainji-Birnin Kebbi est  en cours de recherche par les équipes conjointes NIGELEC/ TCN » précise la même source ajoutant que « des dispositions ont été déjà prises au niveau des régions de Dosso et Niamey pour assurer la continuité du service, dans la limite des moyens disponibles ».

En clair, les habitants des régions de Niamey, Dosso et Tillabéry vont devoir encore prendre leur mal en patience en attendant le rétablissement effectif de la fourniture d’électricité avec comme seul espoir, celui de pouvoir profiter de temps à autres du retour « du jus » par intermittence, autrement les fameux délestages qui ignorent d’ailleurs certaines zones.

Raz-le bol généralisé


Les explications de la NIGELEC, en plus d’arriver en retard, n’ont pas convaincu grand monde d’autant que ce n’est pas la première fois que les mêmes arguments sont ressassés pour justifier les pannes de courant devenues récurrentes ces dernières années particulièrement en période de grande chaleur.

Devant l’incertitude suscitée par l’absence de communication de la societé nationale d’électricité,  chacun y en est allé de son interprétation en s’appuyant sur les prémisses d’une crise énergétique qui se profilait au Niger au regard de sa trop grande dépendance du Nigéria et de la situation financière de la Nigelec. En Août dernier, le partenaire nigérian de la NIGELEC, la TCN, a mis le pied dans le plan en rappelant à l’ordre l’entreprise publique sur le paiement des arriérés qu’elle devrait auprès du fournisseur nigérian. Le montant de la somme due est assez conséquent selon la presse nigériane et la TCN n’a pas manqué d’adresser une sorte de mise en garde précisant qu’elle pourrait éventuellement suspendre sa fourniture d’énergie en cas de non respect de l’échéance mais aussi de la dette de la NIGELEC.

L’autre fait qui explique également l’exaspération des consommateurs, c’est la centrale thermique nouvellement installé près de Niamey et qui aurait normalement dû prendre le relai en pareille circonstance comme promis par les autorités.  Les nigériens se demandent en effet à quoi sert  la centrale thermique à froid de Gorou Banda, inaugurée en grande pompe en avril dernier après un investissement de près de 80 milliards de FCFA. A l’époque déjà certains experts du secteur ont vivement critiqué cette option assez coûteuse mais les autorités, au premier rang duquel le Président de la République, avait promis qu’avec cette « banque d’électricité », les coupures ne seront plus que de vieux souvenirs.

A l’épreuve des faits, les habitants de la capitale vont devoir encore ronger leurs freins en attendant que les choses rentrent dans l’ordre et surtout « s’en remettre à Dieu », comme l’avait conseillé auparavant le directeur de la NIGELEC.

Il est inutile de rappeler ici les conséquences d’une telle situation sur la vie quotidienne et économique du pays particulièrement pour la capitale avec tout ce que cela engendre comme impact négatif sur les activités des uns et des autres. Le temps qu’a durée la perturbation du service a également causé une rupture de la fourniture d’eau potable dans certains quartiers, les usines de production étant également alimentées par la NIGELEC.

Comble d’infortune, même l’Etat est impacté puisque des usagers qui se sont rendus pour des opérations au niveau du Trésor national ce vendredi, ont été ahuris de constater que les activités sont presque au point mort en raison du manque de courant et le groupe relais n’est pas actuellement fonctionnel !

Les nigériens en ont en tout cas plein la coupe de ces coupures récurrentes mais aussi de l’indifférence des autorités à laquelle s’ajoute le manque de considération de la NIGELEC qui a pris tout son temps avant de daigner s’expliquer et cela à travers un simple communiqué.

Les nigériens en ont marre, c’est le sentiment ambiant du moment, et demandent des comptes à qui de droit. En attendant surement que le courant soit rétabli…

A.Y.B

Actuniger.com

Commentaires  

0 #1 Balida Dama 17-09-2017 10:33
la Nigelec est vraiment maudite, comment après 50ans d'indépendance les gens continuent à courir dérrière le Nigeria. Cette situation à la limite est une malédiction? Vraiment les gens doivent avoir honte qu'à même; sinon c'est dépendance énergétique est incompréhensible
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 02/03/2021, 16:50
situation-politique-le-comite-des-sages-de-la-cndh-appelle-au-dialogue-pour-la-paix-des-coeurs-et-des-esprits Communiqué du Conseil des Sages de la Commission nationale des droits humains (CNDH) suite aux...Lire plus...
Publier le 02/03/2021, 14:53
niger-tournons-la-page-s-inquiete-de-la-situation-nee-de-la-proclamation-des-resultats-globaux-provisoires-du-deuxieme-tour-de-l-election-presidentielle-communique Le 21 février 2021, le peuple nigérien s’est exprimé à travers les urnes, afin de départager les deux...Lire plus...
Publier le 01/03/2021, 20:26
hama-amadou-defere-a-la-prison-civile-de-filingue-tchanga-a-ouallam Après sa garde à vue et sa présentation ce lundi au parquet, l’opposant Hama Amadou a été placé en...Lire plus...
Publier le 01/03/2021, 14:38
ousseini-tinni-president-de-l-assemblee-nationale-j-anticipe-mes-felicitations-les-plus-chaleureuses-au-candidat-elu-a-la-presidence-de-la-republique Discours de SEM OUSSEINI TINNI à l’occasion de l’ouverture de la 1ère session extraordinaire de...Lire plus...
Publier le 28/02/2021, 22:51
assemblee-nationale-vers-l-institution-d-une-pension-de-retraite-et-d-un-passeport-diplomatique-pour-les-anciens-deputes L’Assemblée nationale est convoquée en session extraordinaire à partir de ce lundi 1er mars pour...Lire plus...
Publier le 01/03/2021, 20:26
hama-amadou-defere-a-la-prison-civile-de-filingue-tchanga-a-ouallam Après sa garde à vue et sa présentation ce lundi au parquet, l’opposant Hama Amadou a été placé en...
Publier le 25/02/2021, 18:10
urgent-le-domicile-de-l-opposant-hama-amadou-actuellement-encercle-par-un-imposant-contingent-des-forces-de-l-ordre-images-exclusives Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales ...
Publier le 26/02/2021, 21:53
alkache-alhada-ministre-de-l-interieur-nous-n-accepterons-jamais-que-des-pyromanes-ou-que-des-individus-sans-foi-ni-loi-sapent-les-fondements-de-notre-nation  Le premier flic du Niger, Alkache Alhada, ministre de l’Intérieur était jeudi face à la presse...
Publier le 27/02/2021, 23:23
mahamane-ousmane-de-l-injustice-jaillit-la-frustration-et-de-la-frustration-nait-la-revolte-interview-exclusive-avec-la-dw Le candidat battu aux élections présidentielles [selon les résultats provisoires proclamés par la...
Publier le 28/02/2021, 15:26
chefferie-traditionnelle-cadeau-de-fin-de-mandat-du-president-issoufou-aux-chefs-traditionnels Le gouvernement a adopté, en conseil des ministres du vendredi 26 février, un projet de décret portant...
Publier le 25/02/2021, 18:10
urgent-le-domicile-de-l-opposant-hama-amadou-actuellement-encercle-par-un-imposant-contingent-des-forces-de-l-ordre-images-exclusives Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales ...
Publier le 01/03/2021, 20:26
hama-amadou-defere-a-la-prison-civile-de-filingue-tchanga-a-ouallam Après sa garde à vue et sa présentation ce lundi au parquet, l’opposant Hama Amadou a été placé en...
Publier le 28/02/2021, 22:51
assemblee-nationale-vers-l-institution-d-une-pension-de-retraite-et-d-un-passeport-diplomatique-pour-les-anciens-deputes L’Assemblée nationale est convoquée en session extraordinaire à partir de ce lundi 1er mars pour...
Publier le 25/02/2021, 12:43
tensions-post-electorales-calme-precaire-a-niamey-internet-toujours-bloque Après 48h de violentes manifestations à Niamey, un calme précaire règne dans cette matinée du jeudi 25...
Publier le 28/02/2021, 15:26
chefferie-traditionnelle-cadeau-de-fin-de-mandat-du-president-issoufou-aux-chefs-traditionnels Le gouvernement a adopté, en conseil des ministres du vendredi 26 février, un projet de décret portant...

Dans la même Rubrique

Niger : Tournons La Page s’inquiète de la situation née de la proclamation des résultats globaux provisoires du deuxième tour de l’élection présidentielle (Communiqué)

2 mars 2021
Niger : Tournons La Page s’inquiète de la situation née de la proclamation des résultats globaux provisoires du deuxième tour de l’élection présidentielle (Communiqué)

Le 21 février 2021, le peuple nigérien s’est exprimé à travers les urnes, afin de départager les deux candidats qualifiés pour le deuxième tour de l’élection présidentielle. Cette élection, devrait...

Blocage d’internet : une plainte contre l’Etat du Niger et les opérateurs

28 février 2021
Blocage d’internet : une plainte contre l’Etat du Niger et les opérateurs

Des associations de la société civile nigérienne ont décidé de porter plainte contre l’Etat du Niger et les 4 opérateurs présents sur le marché national suite à la restriction de...

Alkache Alhada, ministre de l’intérieur : « nous n’accepterons jamais que des pyromanes ou que des individus sans foi ni loi sapent les fondements de notre nation »

26 février 2021
Alkache Alhada, ministre de l’intérieur : « nous n’accepterons jamais que des pyromanes ou que des individus sans foi ni loi sapent les fondements de notre nation »

  Le premier flic du Niger, Alkache Alhada, ministre de l’Intérieur était jeudi face à la presse nationale et internationale. L’occasion pour le Ministre de l’Intérieur, de revenir sur les...

Troubles post-électoraux : la CNDH condamne les actes de violence et appelle les FDS à faire preuve de professionnalisme dans le maintien de l’ordre

26 février 2021
Troubles post-électoraux : la CNDH condamne les actes de violence et  appelle les FDS à faire preuve de professionnalisme dans le maintien de l’ordre

Communiqué de presse de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) suite au second tour de l'élection présidentielle du 21 février 2021.

Coupure d’internet et Tensions post-électorales au Niger : Que mijote le régime sortant ? (par Africtivistes)

26 février 2021
Coupure d’internet et Tensions post-électorales au Niger : Que mijote le régime sortant ? (par Africtivistes)

Dans une déclaration publiée le 25 février 2021 et que nous publions l’intégralité dans cet article, la Ligue des Blogueurs et Cyber-Activistes Africains pour la Démocratie (Africtivistes) appelle au calme...

Soupçonné d’incitation à la violence et activement recherché, Hama Amadou s’est présenté à la Police Judicaire (PJ)

26 février 2021
Soupçonné d’incitation à la violence et activement recherché, Hama Amadou s’est présenté à la Police Judicaire (PJ)

Activement recherché depuis deux(2) jours, l’opposant Hama Amadou s’est rendu ce vendredi en fin de matinée et en compagnie de deux (2) ses avocats, dans les locaux de la Police...