lundi, 18 janvier 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


banguimadaoua

Suites aux évènements survenus l’année dernière à Bangui (Madaoua), des personnes aux intentions inavouées s’en sont prises à des membres de toute une communauté, les peulhs de la localité qu’elles avaient violemment agressés et copieusement massacrés sans raison.

Zeyna transfert argent bis

 

On se rappelle que cette opération qui avait émue les nigériens, fut organisée sous la conduite de personnes bien connues du terroir. C’est aussi chez certaines d’entre elles que les assaillants du groupement peulh de Bangui s’étaient armés avec des bâtons et autres coupe-coupe d’assaut. Le jour où ils attaquèrent, ils n’avaient pas hésité après avoir massacré femmes et enfants de bas âge à mettre le feu aux maisons, en passant par-dessus les toits pour y mettre à l’aide de tiges de mil, lorsque certaines personnes attaquées avaient réussi à se barricader à l’intérieur pour se protéger. La liste des victimes est connue depuis lors. Les parents des victimes plutôt que de se faire justice, s’en sont quant à elles référées à la justice. Par ailleurs, les investigations des services compétents se sont déroulées depuis lors. Des personnes (les supposées responsables de la tuerie de Bangui) ont par la suite été arrêtées et placées sous mandat de dépôt. Dans de telles conditions, les parents des victimes ont eu un soupir, un semblant d’espoir de voir les assassins de leurs proches parents rendre gorge à la justice régulière. Sur ces entrefaites, les proches des personnes tuées se sont en citoyens exemplaires prêtées au jeu. Elles ont laissé la justice faire son travail, suivre son cours normal… Elles n’ont pas cessé d’attendre depuis lors. C’est donc au moment où les parents des victimes sont dans l’attente, dans l’espoir que la justice leur soit rendue, qu’elles viennent d’apprendre la mise en liberté des personnes arrêtées dans le cadre du massacre des peulhs du groupement de Bangui. Mais il se trouve fort heureusement que les parents et proches des victimes ont leur organisation propre à propos dudit dossier. Ainsi, le commandant à la retraite Ibrahim Moussa s’est chargé d’éclaircir les choses. A un premier niveau (ministère de l’intérieur), il s’est laissé entendre dire que le ministre de la justice a été saisi du cas. « Les personnes libérées l’ont été, faute de preuves à leur encontre… ».

 Mato Mai Roumbou

Le Nouveau Républicain

Commentaires  

0 #1 tanlou 24-08-2017 08:32
La seule vraie justice est celle de Dieu et c'est Dieu qui va rendre justice aux malheureuses victimes de ces barbares.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 WALA 24-08-2017 11:25
Vraiment deplorable
Sur un tout autre sujet: la narration de ce journaliste. Je ne sais pas vous mais moi je me lasse facilement à lire ce genre de texte. C'est pas fluide on perd rapidement le fil du message. Cela dit ca n'enleve en rien la qualité du texte.
Bon courage
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Sambo Diallo 26-08-2017 12:26
Au Niger on peut se faire massacrer en toute impunité quand on est peul, du massacre de Tooda dans les années 90 au massacre de Madaoua hier rien n'a changé. Les peuls doivent se faire justice vu que ce sont des exactions permises par l'Etat. On doit se montrer digne de nos ancêtres comme Ousmane Fodio Dem, Sékou Amadou Barry, ou El Hadj Omar Tall . Eux ne se laissaient pas massacrer comme des animaux comme ça sans rien faire.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...Lire plus...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...Lire plus...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...

Dans la même Rubrique

Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

15 janvier 2021
Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

Le vendredi 08 janvier 2021, un véhicule sans immatriculation venant de Dosso et faisant route en direction de Niamey, a brisé les barrières de la police de Dosso et de...

Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

9 janvier 2021
Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

  L’insertion des jeunes est au cœur des préoccupations gouvernementales, notamment en raison de l’extrême jeunesse de la population nigérienne. En effet, des milliers de diplômés et autres jeunes déscolarisés...

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA HALCIA SUITE A L’OBSERVATION DES ELECTIONS DU 27 DECEMBRE 2020

7 janvier 2021
COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA HALCIA SUITE A L’OBSERVATION DES ELECTIONS DU 27 DECEMBRE 2020

Le Niger a organisé le dimanche 27 décembre 2020 les élections législatives et présidentielle premier tour. A cette occasion, la Haute Autorité de lutte contre la Corruption et les Infractions...

Drame de Tchombangou et Zaroumdarèye : le gouvernement décrète un deuil national de 3 jours en hommage aux victimes

4 janvier 2021
Drame de Tchombangou et Zaroumdarèye : le gouvernement décrète un deuil national de 3 jours en hommage aux victimes

Le gouvernement a annoncé ce lundi 4 janvier, qu’un deuil national de trois (3) jours à compter du mardi 5 janvier est décrété suite au massacre d’une centaine de civils...

Massacre de Tchombangou et Zaroumdarèye : une centaine de civils tués, le premier ministre sur les lieux du drame

4 janvier 2021
Massacre de Tchombangou et Zaroumdarèye : une centaine de civils tués, le premier ministre sur les lieux du drame

Le premier ministre s’est rendu dimanche 3 janvier à Tchombangou et Zaroumdarèye, dans la commune de Tondikiwindi, où une centaine de civils ont été massacrés par des présumés djihadistes le...

Massacre de Tchombangou et de Zaroumdarèye : un bilan lourd, en attendant la réaction des autorités

3 janvier 2021
Massacre de Tchombangou et de Zaroumdarèye : un bilan lourd, en attendant la réaction des autorités

Plus de 24 h après le raid meurtrier d’individus armés contre les villages de Tchombangou et de Zaroumdarèye, dans la région de Tillabéri et près de la frontière malienne, aucun...