samedi, 06 mars 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Cheibou Samna Soumana Procureur

L'affaire dite des conteneurs de la SORAZ dans laquelle sont impliqués des responsables de la douane a défrayé la chronique ces derniers jours dans notre pays.

Zeyna transfert argent bis

Dans cet entretien, le Procureur de la République apporte son éclairage sur l'affaire. Cheibou Samna Soumana parle aussi de la procédure en cours sur ce dossier, de même que sur plusieurs autres dossiers relatifs aux détournements des deniers publics et aux crimes économiques avec, en toile de fond, la tenue, ce matin de la première audience du Pôle économique et financier du Tribunal de Grande Instance Hors Classe de Niamey.

Depuis un certain moment, l'affaire des containers de la SORAZ défraie la chronique. De quoi s'agit-il exactement ?

En effet, certaines supputations laissent entendre que le dossier est clos, mais ce n'est pas exact. De quoi s'agit-il, pour reprendre votre question ? Il s'agit en fait des biens appartenant à une société nommée CPSCCC qui a participé à la construction de la raffinerie de Zinder (SORAZ). Ce sont ces biens qui ont fait l'objet de confiscation par l'Etat et, tout naturellement, de vente aux enchères. Les produits de la vente devraient normalement être reversés dans les caisses de l'Etat. C'est au total 495 containers qui ont été saisis par le bureau des douanes de Zinder.

 

Mais comment s'est passé la vente et qui s'est chargé de cette opération?

Malheureusement, on ne peut même pas parler de vente. C'est plutôt du bradage parce que les matériels ont été vendus dans des conditions telles que la conscience ne peut l'accepter. L'opération de vente aux enchères a été menée par les responsables régionaux des douanes et il se trouve qu'on a retrouvé, par après, ces biens vendus entre les mains des parents, amis et connaissances de ces douaniers. C'est dire que cette vente s'est effectuée dans des conditions vraiment inacceptables. Les biens ont été vendus, plutôt bradés, à des prix que vous ne pouvez pas même imaginer. Tenez-vous bien, des véhicules 4x4 d'une valeur d'au moins 20 millions de FCFA ont été vendus à des complices ou à des proches à 200.000FCFA. Cela est inacceptable !

 

Quelle est la valeur totale de ces biens et quel montant a été versé dans les caisses de l'Etat après la vente aux enchères?

D'après les documents, des agents des douanes qui ont reçu ces containers, au moment où ils étaient réceptionnés, la valeur de ces biens a été évaluée, en droits et taxes, à plus de six (6) milliards de FCFA. A l'issue de l'opération de vente, le montant total des produits de la vente s'est limité à très précisément 410.095.215 FCFA, sur lesquels les douaniers ont enlevé 179 millions FCFA, qu'ils se sont partagés entre eux.


Quelles sont les personnes impliquées dans cette affaire ?


Parmi les personnes impliquées, il y a d'abord les responsables de douanes, d'autres agents des douanes et des commerçants à qui ils ont facilité l'acquisition de ces biens dans des conditions très choquantes moralement.

 

Les gens supposent que le dossier est clos. Sinon quelle est l'étape actuelle de la procédure ?

Nous avons entendu des rumeurs qui vont dans ce sens. Mais les gens se trompent. Il faut que les citoyens sachent que ce dossier est très complexe, compte tenu de la volonté même des personnes impliquées de vouloir dissimuler un certain nombre de choses. Dans une affaire de plus de six (6) milliards où les gens se sont servis à volonté, vous imaginez toute la confusion qui peut régner autour de la documentation, de l'inventaire, etc. C'est pour ça que ce dossier a obligatoirement pris tout ce temps. Mais une chose est certaine, c'est que ce dossier ne peut pas être tu. Il n'y a pas moyen !
Mieux, mon objectif ici, c'est de faire rentrer l'Etat dans ses droits. Il faut que l'Etat récupère jusqu'au dernier centime de cette opération scandaleuse. On ne peut pas fermer les yeux sur une situation aussi inacceptable et de cette ampleur. C'est pourquoi on a décidé aujourd'hui d'aller, de façon posée et sereine, avec pour seul objectif de faire rentrer l'Etat dans ses droits.

 

On a vu des affaires qui commencent comme ça, mais qui s'estompent après. Vous ne redoutez-vous pas le même scénario dans le traitement de ce dossier ?

Absolument pas ! Je puis vous assurer qu'il n'y a pas, et qu'il y aura aucune influence dans le traitement de ce dossier. Et si quelqu'un vous dit qu'il y a une quelconque influence dans ce dossier, c'est qu'en fait il n'a pas voulu le traiter pour une raison qui lui est propre. Même si c'est moi qui vous dis que je suis influencé, il faut considérer que je suis en train de mentir et que j'ai une autre raison pour étouffer ce dossier. C'est vous dire qu'il n'y a aucune influence dans la conduite de ce dossier.

 

La Haute autorité de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HALCIA) a eu à étudier plusieurs dossiers qui, de l'avis du citoyen, sont restés sans suite. Qu'est ce qui va changer à partir de cet instant ?

Vous savez, les gens aiment faire trop de bruits, de suppositions et des déductions, surtout au niveau des médias. Mais nous, nous travaillons de façon sereine, sans désemparer et je puis vous assurer que j'ai un certain nombre de dossiers qui me sont transmis, dont vous voyez une partie ici sur mon bureau. Ces dossiers proviennent de la HALCIA et de l'Inspection général d'Etat. Ils concernent tous les secteurs et plusieurs ministères.
Le message que j'aimerai passer ici, c'est de demander à toutes les personnes qui savent que ces dossiers (détournement des biens publics) les concernent, de remettre ce qu'elles ont pris irrégulièrement pendant qu'il est encore temps. Les gens qui ont pris irrégulièrement de l'argent public doivent le réintégrer incessamment, même si c'est un seul copeck. De même, ceux qui ont pris irrégulièrement d'autres biens publics doivent les rendre sans délai, cela quelle que soit la personne et où qu'elle se trouve. Je répète bien quelle que soit la personne ! Par la même occasion, je vous demande, vous au niveau des médias, de venir vous informer à la source au lieu d'exceller dans des commentaires sans le moindre fondement.

 

Monsieur le Procureur Général, à quand le jugement de ces différentes affaires ?

La procédure concernant le détournement des deniers publics ou les infractions économiques sont des procédures assez complexes et qui demandent souvent beaucoup de temps. Elles ne peuvent se faire comme les gens le souhaitent, c'est-à-dire d'un coup de main. C'est un processus assez long qui demande des investigations, des contradictions, le souci étant de permettre aux gens de pouvoir s'expliquer et donner leur version.
Mais l'essentiel, c'est que les populations sachent que nous sommes en train de conduire ces actions avec les instructions et le soutien des plus hautes autorités. L'important est que tous ces dossiers aboutissent. Et notre souci dans le cadre du traitement de ces dossiers, c'est de faire rentrer l'Etat dans ses droits. On ne peut plus être dans la situation où on prend une personne et que deux ou trois jours après, on voit la personne dehors. Cela est désormais inacceptable, ça ne sera plus possible. Désormais, à chaque fois qu'on a une situation de ce genre, on va faire rentrer l'Etat intégralement dans ses droits.
D'ailleurs, je profite de vos colonnes pour annoncer que le pôle économique et financier, va tenir sa première audience, ce mercredi 07 décembre 2016. Pour rappel, ce pôle est chargé de la lutte contre la délinquance économique et financière. Et le Niger est, après le Sénégal, l'un des rares pays de la sous-région à avoir mis en place un pôle économique et financier. Cela, parce qu'on ne peut pas faire de la lutte contre les crimes économiques sans disposer d'instruments spécialisés. Au Niger, le pôle économique et financier a été créé, le parquet a été mis en place et les juges ont reçu la formation. C'est dire que le dispositif est désormais en place pour faire de la répression des crimes économiques.


Réalisée par Siradji Sanda(onep)

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

+2 #1 zada 07-12-2016 06:36
Et l'affaire de 10milliards saisie par la douane a l'aeroport de Niyamey a des traficants terrorist de drogue arabe Rimbo et consorts et puis sur Ordre Du President Issifou ON les a restitues leur somme integral!!! aujourdhui on nous casse le timpant qu'on veut mettre l'Etat dans ses droit< vraiment le pays est trop malad des de ce conard de president et sa clics des soulards!!!! trop cest trop!!!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 nigeriens 07-12-2016 07:53
Gageons que c'est un vrai reveil Mr.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #3 Non émotif 07-12-2016 08:03
Hey Monsieur il faut craindre Dieu! On va mourir fa et waley on nous demandera des comptes devant un tribunal où tout le monde sera au même pied d'égalité. To wala!
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #4 TTTT 07-12-2016 08:07
foutaise way on aura tout vu au Niger........Donc Durant tout ce temps c'est maintenant que le Niger commence à subir des tells malversations financières ou quoid? de qui vous moquez vous svp?Pardon évitez de vous faire humiliés et restez dans votre coin comme vous l'avez toujours fait...........
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #5 ok 07-12-2016 08:30
Mais l'essentiel, c'est que les populations sachent que nous sommes en train de conduire ces actions avec les instructions et le soutien des plus hautes autorités.
QUESTION A MONSIEUR LE PROCUREUR :
ALORS QUI SONT LES VOLEURS OU LES COMPLICES?
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #6 MAIGAYI 07-12-2016 08:33
J'espère que Monsieur le Procureur ,vous irez jusqu'au bout du bout comme vous ne cessez de le répéter.Nous avons bonne note,et sachez que si vous ne tenez pas parole,l'histoire vous jugera et cela restera sur votre conscience pour le restant de vos jours.Bonne chance
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Aucun 07-12-2016 08:38
bonne chance Mr le procureur.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #8 Dan-Aïr 07-12-2016 09:02
Il faut manger le jour J arrivera Incha Allah.
M. le procureur y a la bonne volonté, mais le problème c'est la finition.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #9 Bizo 07-12-2016 09:09
Le ridicule ne tue vraiment pas au Niger. Mr le procureur où sont passés les dossiers liés à la fraude dàliés a la fraude dans le recrutement des agents de la santé. Le même responsable de la Douane vient d être nommé conseiller avec rend de Ministres, comment pense tu mettre ma m̂ mains sur lui étant donné qu'il faut parti de cette tranche des nigeriens inpunissable?
Alors ô on se calme Mr le procureur cette démarche fjusjuste son temps comme les autres affaires étouffé
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #10 alfari 07-12-2016 09:24
svp demander aux banques L etat des comptes bancaires de touts les douaniers y compris les comptes clôturés et ceux des agents de la DGI .que dieu vous aide monsieur le procureur;vous rendez service a la nation
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #11 Gonga 07-12-2016 10:21
Chaibou, éviter de dire ce que vous ne pouvez pas faire? Vous savez pertinemment que vous avez les mains et les pieds liés. Il faut craindre le jour où vous serez dans votre tombe et le jour des comptes. Traitez tous les dossiers équitablement afin de ne pas vous attirer la colère de Dieu. Qu'Allah te s'ouvre les yeux.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #12 Bonzougou 07-12-2016 11:39
Quand un boucher soit-disant procureur collabore avec son parent boucher soit-disant président. Rire .Rire.Rire Rire illimité
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #13 SAYID 07-12-2016 11:56
évitons les vaines querelles, touts les gouvernements fond la meme chose parfois ils sont influencés au plus haut niveau je parle ici de la france. évitons aussi des propos racistes et éthnique c'est pour notre quiétude à nous tous au Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #14 dan dawra 07-12-2016 12:02
Citation en provenance du commentaire précédent de Bizo :
Le ridicule ne tue vraiment pas au Niger. Mr le procureur où sont passés les dossiers liés à la fraude dàliés a la fraude dans le recrutement des agents de la santé. Le même responsable de la Douane vient d être nommé conseiller avec rend de Ministres, comment pense tu mettre ma m̂ mains sur lui étant donné qu'il faut parti de cette tranche des nigeriens inpunissable?
Alors ô on se calme Mr le procureur cette démarche fjusjuste son temps comme les autres affaires étouffé

Bien dit,le mr en chef est déjà ministre conseiller donk intouchable,sasert a quoi finalement les mises en garde de mr Samma
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 Zero 07-12-2016 13:51
Minable, tu etais ou tout ce temps?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #16 Mk 07-12-2016 15:49
Wait end see
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #17 dotijo 07-12-2016 17:24
Il suffit d'observer attentivement son bureau pour se faire une idee de la personne. Il est assis en face de sa propre image et dans un desordre ahurissant. Preuve donc qu'im foue rien sinon que se contempler a longeur de journee. Mouf
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #18 Mamoudou 07-12-2016 23:09
Citation en provenance du commentaire précédent de Bonzougou :
Quand un boucher soit-disant procureur collabore avec son parent boucher soit-disant président. Rire .Rire.Rire Rire illimité
et toi qui fait honte a ton ethnie bonzougou, te gnandou wala kangaï
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #19 adamboulaye 08-12-2016 01:15
chers tarayistes komi yayi tawri c vrement minables!!!!vs enfermer des gens pr riens!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #20 Nigérien 08-12-2016 07:46
Citation en provenance du commentaire précédent de Loupe :
Salou le traitre qui a tué son parent pour soi disant faire la justice. Au même moment il n'a rien fait aux vais auteurs de crimes crapuleux, crimes économiques et politiques comme Albadé, [mot censuré]ori et Lamido conus de tous. Jeunesse consciencte de l'Ouest apprenez à connaître dès vos ainés pour ne plus être instrumentalisés par des traitres. Mais pour le cas de Salou essayons de lui pardoner car nous avons un enemi commun qu'est Issoufou Mahamadou et ses sbires que nous devons sans tarder chasser de l'Ouest.

Pauvre Fou,j'ai pitié pour tes semblables et toi!
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #21 Toumbou Lagué 08-12-2016 10:06
Savez-vous que l'argent contracté ailleurs pour le Pays est dangereusement détourné par les gestionnaires des Projets ????
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #22 ibro 08-12-2016 10:57
Dieu voit tout il entend tout. Nous sommes tous des musulmans aimons nous les uns les autres et Dieu fera le reste.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #23 gestionnaire projet 08-12-2016 14:26
Citation en provenance du commentaire précédent de Toumbou Lagué :
Savez-vous que l'argent contracté ailleurs pour le Pays est dangereusement détourné par les gestionnaires des Projets ????

Citation en provenance du commentaire précédent de Toumbou Lagué :
Savez-vous que l'argent contracté ailleurs pour le Pays est dangereusement détourné par les gestionnaires des Projets ????

Les jaloux vont maigrir hahaha
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #24 Gatan kowa 08-12-2016 18:37
Adophe Baguidhi, Directeur General des Hydrocarbures, tu es averti.Rend a l'Etat tout ce que tu lui as pris avant de te trouver entre les quatres murs.HAHAAAA comme quoi l'histoire rattrappeeeeeeeeeee
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #25 tchatcho 09-12-2016 18:40
MONSIEUR LE PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE EN LISANT ENTRE LES LIGNES ON PERCOIT QUE VOS PROPOS ET INTENTIONS NE SONT QUE DU DEJA VUS ET ENTENDUS
EN EFFET COMME VOS PREDECESSEURS VOUS ETES SEREINS VOUS ETES PRUDENTS VOUS ATTENDEZ DES INSTRUCTIONS DES PLUS HAUTES AUTORITES SACHANT QU ELLES SONT LES PLUS HAUTS MALFAISANTS
ALORS QUE VOUS CONNAISSEZ X, DETENTEUR D UN 4X4, Y, DETENTEUR D U8N GOBELET DE CETTE AFFAIRE DONC DES GENS A METTRE EN DETENTION PREVENTIVE POUR EVITER TOUTE INFLUENCE.. MAIS JE SAIS QUE VOUS INCAPABLE DE CELA ET C EST POURQUOI JE PUBLIERAI A VOTRE INTENTION UNE LETTRE OUVERTE A VISAGE DECOUVERT POUR VOUS DIRE CE QUE JE PENSE DU JUGE NIGERIEN , TOUT AU MOINS, DE L ECRASANTE MAJORITE.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #26 Ni guri -Ni lumana 14-12-2016 18:32
Bon courage Mr le Procureur. Éclairez nous sur cette histoire de contenairs où des individus se sont accaparés de près de 97% des biens de l'état et sortent à la télévision pour exiger qu'on les laisse nommer leur DG..
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #27 Ni guri -Ni lumana 14-12-2016 18:34
Je veux dire faites la lumière sur ce dossier. Qui a pris quoi.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

SG ACTU NIGER 800 800 pixels V1 Plan de travail

Top de la semaine

Publier le 06/03/2021, 00:24
trafic-de-drogue-a-niamey-une-nouvelle-saisie-record-de-17-tonnes-de-cannabis-a-niamey-en-provenance-du-liban L'Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCRTIS) vient de saisir une...Lire plus...
Publier le 05/03/2021, 16:02
insecurite-saisie-d-armes-et-de-munitions-dans-un-campement-a-tibiri-maradi Deux (2) AK 47, un arc et deux (2) carquois plein de flèches, des couteaux, une hache ainsi que 5...Lire plus...
Publier le 04/03/2021, 16:53
processus-electoral-l-itn-condamne-les-violences-et-interpelle-la-cour-constitutionnelle-sur-ses-responsabilites-devant-l-histoire  Dans un communiqué rendu public ce mercredi 4 mars, l’Intersyndicale des travailleurs du Niger...Lire plus...
Publier le 04/03/2021, 07:18
observatoire-du-processus-electoral-opele-deuxieme-tour-des-elections-presidentielles-entre-violences-et-trafic-de-voix-un-hold-up-electoral-rapport Le second tour de l'élection présidentielle a connu une mobilisation exceptionnelle des citoyens...Lire plus...
Publier le 03/03/2021, 13:13
insecurite-3-soldats-et-un-civil-tues-dans-deux-attaques-armees-a-maine-soroa-et-dans-l-anzourou Deux gendarmes nigériens ont été tués dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 mars à Mainé Soroa, dans...Lire plus...
Publier le 01/03/2021, 20:26
hama-amadou-defere-a-la-prison-civile-de-filingue-tchanga-a-ouallam Après sa garde à vue et sa présentation ce lundi au parquet, l’opposant Hama Amadou a été placé en...
Publier le 28/02/2021, 18:45
blocage-d-internet-une-plainte-contre-l-etat-du-niger-et-les-operateurs Des associations de la société civile nigérienne ont décidé de porter plainte contre l’Etat du Niger...
Publier le 28/02/2021, 15:26
chefferie-traditionnelle-cadeau-de-fin-de-mandat-du-president-issoufou-aux-chefs-traditionnels Le gouvernement a adopté, en conseil des ministres du vendredi 26 février, un projet de décret portant...
Publier le 28/02/2021, 22:51
assemblee-nationale-vers-l-institution-d-une-pension-de-retraite-et-d-un-passeport-diplomatique-pour-les-anciens-deputes L’Assemblée nationale est convoquée en session extraordinaire à partir de ce lundi 1er mars pour...
Publier le 03/03/2021, 13:13
insecurite-3-soldats-et-un-civil-tues-dans-deux-attaques-armees-a-maine-soroa-et-dans-l-anzourou Deux gendarmes nigériens ont été tués dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 mars à Mainé Soroa, dans...
Publier le 01/03/2021, 20:26
hama-amadou-defere-a-la-prison-civile-de-filingue-tchanga-a-ouallam Après sa garde à vue et sa présentation ce lundi au parquet, l’opposant Hama Amadou a été placé en...
Publier le 28/02/2021, 15:26
chefferie-traditionnelle-cadeau-de-fin-de-mandat-du-president-issoufou-aux-chefs-traditionnels Le gouvernement a adopté, en conseil des ministres du vendredi 26 février, un projet de décret portant...
Publier le 28/02/2021, 22:51
assemblee-nationale-vers-l-institution-d-une-pension-de-retraite-et-d-un-passeport-diplomatique-pour-les-anciens-deputes L’Assemblée nationale est convoquée en session extraordinaire à partir de ce lundi 1er mars pour...
Publier le 28/02/2021, 18:45
blocage-d-internet-une-plainte-contre-l-etat-du-niger-et-les-operateurs Des associations de la société civile nigérienne ont décidé de porter plainte contre l’Etat du Niger...
Publier le 28/02/2021, 22:13
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-26-fevrier-2021 Le Conseil des Ministres s’est réuni, le vendredi 26 février 2021, dans la salle habituelle des...

Dans la même Rubrique

Trafic de drogue : à Niamey, une nouvelle saisie record de 17 tonnes de cannabis à Niamey en provenance du Liban

6 mars 2021
Trafic de drogue : à Niamey, une nouvelle saisie record de 17 tonnes de cannabis à Niamey en provenance du Liban

L'Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCRTIS) vient de saisir une importante quantité de drogue à Niamey, après plusieurs mois d’enquête. C’est au total, quelques 17 tonnes...

Insécurité : saisie d’armes et de munitions dans un campement à Tibiri (Maradi)

5 mars 2021
Insécurité : saisie d’armes et de munitions dans un campement à Tibiri (Maradi)

Deux (2) AK 47, un arc et deux (2) carquois plein de flèches, des couteaux, une hache ainsi que 5 personnes interpellées dont trois (3) garçons et deux (2) femmes :...

Insécurité : 3 soldats et un civil tués dans deux attaques armées à Mainé Soroa et dans l’Anzourou

3 mars 2021
Insécurité : 3 soldats et un civil tués dans deux attaques armées à Mainé Soroa et dans l’Anzourou

Deux gendarmes nigériens ont été tués dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 mars à Mainé Soroa, dans la Région de Diffa,  par des assaillants  présumés membres de...

Insécurité/humanitaire : les violences au nord-ouest du Nigéria forcent plus de 7.600 personnes à fuir au Niger (HCR)

3 mars 2021
Insécurité/humanitaire : les violences au nord-ouest du Nigéria forcent plus de 7.600 personnes à fuir au Niger (HCR)

L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s’est alarmée ce mardi 2 mars 2021, de la recrudescence de la violence dans le nord-ouest du Nigéria, qui a alimenté de...

Niger : Tournons La Page s’inquiète de la situation née de la proclamation des résultats globaux provisoires du deuxième tour de l’élection présidentielle (Communiqué)

2 mars 2021
Niger : Tournons La Page s’inquiète de la situation née de la proclamation des résultats globaux provisoires du deuxième tour de l’élection présidentielle (Communiqué)

Le 21 février 2021, le peuple nigérien s’est exprimé à travers les urnes, afin de départager les deux candidats qualifiés pour le deuxième tour de l’élection présidentielle. Cette élection, devrait...

Blocage d’internet : une plainte contre l’Etat du Niger et les opérateurs

28 février 2021
Blocage d’internet : une plainte contre l’Etat du Niger et les opérateurs

Des associations de la société civile nigérienne ont décidé de porter plainte contre l’Etat du Niger et les 4 opérateurs présents sur le marché national suite à la restriction de...