vendredi, 27 novembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


societe civile declaration 04 12 2016 

Nous, Organisations de la Société Civile nigérienne, Organisations Socioprofessionnelles (syndicats, organisations de défense des droits humains, Hommes de médias, artistes…) et Citoyens nigériens, épris de paix et de justice sociale, réunis ce dimanche 4 décembre 2016, à l’effet d’examiner la situation socioéconomique et politique périlleuse que vit notre pays,

  • Zeyna transfert argent bis

  • Vu la constitution du 25 Novembre 2010 ;

Vu la loi No 2007- 26 du 23 juillet 2007 portant Statut Général de la Fonction Publique ;

  • Vu la Loi No 2012-45 du 25 Septembre 2012 portant code du travail de la République du Niger ;
  • Vu la convention collective inter- professionnelle ;
  • Vu l’ordonnance N° 84-06 du 1er mars 1984 portant régime des Associations, modifiée et complétée par la loi N-91-006 du 20 mai 1991
  • Considérant les tentatives répétées de trituration de la constitution ;
  • Considérant la situation sécuritaire très préoccupante de notre Pays,
  • Considérant la situation délétère de l’école publique nigérienne,
  • Considérant la tension de trésorerie ambiante,
  • Considérant la situation socioéconomique désastreuse que traverse le pays,
  • Considérant la dégradation des conditions de travail,
  • Considérant la baisse drastique du niveau de vie et du pouvoir d’achat des nigériens,
  • Considérant le budget injuste que la caisse de résonance qui nous sert d’Assemblée Nationale vient d’adopter,
  • Considérant le bouillonnement du front social dans les secteurs de l’éducation, de la santé, des municipalités, des transports, et en particulier chez certaines catégories professionnelles comme les commerçants déguerpis, les travailleurs de la CNPC, les transitaires, les admis des concours annulés etc…;
  • Considérant les mesures injustes et les violations répétées des droits des travailleurs par le gouvernement (révocation des agents, annulation de concours, non-paiement des pécules et salaires à terme échu…) ;
  • Considérant le bradage de nos ressources naturelles du sous sol
  • Considérant le train de vie démesuré et budgétivore de l’Etat ;
  • Considérant la flambée des produits de première nécessité ;
  • Considérant les différents scandales et crimes financiers et économiques mis sur la place publique par la presse  (affaire Bolloré, affaire passeports informatisés, saisies douanières, déguerpissement des commerçants…) ;
  • Considérant la rupture d’égalité entre les citoyens, Considérant la note de service n° 003-2016/NTDEX du 31 octobre 2016 Sur la nouvelle tarification douanière,
  • Considérant la situation agro-sylvo-pastorale déficitaire.

Faisons la déclaration dont la teneur suit :

Au lendemain de la transition militaire de 2010, les Nigériens, toutes sensibilités confondues, avaient nourri le légitime espoir d’un Niger nouveau, qui serait un havre de paix et où il ferait bon vivre. Cet espoir s’est encore amplifié lorsque le régime qui venait de s’installer, a annoncé l’ouverture de grands chantiers somme toute prometteurs. A cela sont venues s’ajouter la mise en exploitation du pétrole et l’annonce de celle des mines d’Azélik et d’Imouraren. Ces effets d’annonce ont ému nos concitoyens qui se sont permis de rêver d’un Niger prospère.

Mais hélas, aujourd’hui, rien que du vent ! La situation oh combien calamiteuse et désastreuse qui a succédé à ces incantations politiques, illustre la vraie nature des vendeurs d’illusion qui dirigent notre pays. La triste réalité a anéanti les efforts et les espoirs de tous les Nigériens, toutes catégories confondues. Cette situation hypothétique de notre avenir, se caractérise notamment par :

ü  l’amateurisme, l’incompétence et le fait du prince dans une gestion opaque des affaires de l’Etat,

ü  les violations répétées de la constitution,

ü  le reniement de la souveraineté nationale par l’installation des bases étrangères au profit d’on ne sait qui,

ü  les tentatives de modification de la constitution,

ü  la baisse drastique du niveau de vie des nigériens,

ü  la naissance d’un banditisme à col blanc et à une criminalité organisée,

ü  la planification d’une délinquance économique dans les cercles du pouvoir,

ü  l’enrichissement sans précédant des lieutenants du régime,

ü  les tentatives de remise en cause des acquis démocratiques,

ü  la rupture d’égalité des citoyens,

ü  la caporalisation pure et simple du pouvoir d’Etat au profit d’un groupuscule,

ü  l’instrumentalisation de l’appareil judiciaire,

ü  les violations des droits humains allant jusqu’au déni du droit au travail,

ü  l’affairisme et les scandales économiques et financiers à répétition révélés par la Presse,

ü  l’abandon programmé du système éducatif, pourtant le seul pour l’écrasante majorité des enfants nigériens, au profit du privé dont les thuriféraires du régime acquièrent les installations à grands frais (cas de Bédir).

Et comme si cela ne suffisait pas, la caisse de résonnance qui nous sert d’Assemblée Nationale, vient d’adopter un budget lugubre qui sacre la mise à mort des secteurs sociaux de base, drastiquement amputés par ceux-là même qui prétendent faire office de représentants du Peuple, au profit exclusif des absolutistes logés à la Présidence, à l’Assemblée Nationale et au Cabinet du Premier Ministre, et dont les fonds politiques et le budget de fonctionnement ont connu une augmentation vertigineuse dans la plus grande immoralité .

 

Nous, Organisations de la société civile nigérienne, soucieuses de notre pays,

Décidons de dire non à ces pratiques mafieuses, divisionnistes, antidémocratiques, antirépublicaines. C’est pourquoi, à compter de cette déclaration :

  • Nous nous engageons à mener sans relâche des actions pour barrer la route à ces dérives dictatoriales et autres scabreuses pratiques dignes d’une République bananière,
  • Refusons catégoriquement que nos vaillantes forces de défense et de sécurité se fassent tuer délibérément alors que les armes sont stockées à la Présidence,
  • N’accepterons plus jamais que des travailleurs et des jeunes admis à un concours se fassent révoquer à tour de bras,
  • Dénonçons la généralisation de la corruption et autres passe-droits érigés en mode de gouvernance entretenu par les ténors du régime,
  • Récusons la démesure du train de vie de l’Etat caractérisé par des empois fictifs à la Présidence notamment, sur le dos du contribuable,
  • Dénonçons l’impunité dont jouissent les tenants du régime et leurs protégés,
  • Combattrons contre la liquidation insidieuse de l’école et de la jeunesse nigériennes.

Ainsi, il est temps de redresser cette situation chaotique. Pour cela, nous sommes décidés à mener des actions jusqu’à ce que ce régime extravagant change de pratiques. D’ores et déjà, une marche de protestation est prévue le mercredi 21 décembre 2016 pour dire :

Non à la gestion patrimoniale de l’Etat,

non à la vie chère,

non à la liquidation du système éducatif et de la jeunesse,

non à la corruption,

non à la gabegie,

non à la trituration de la constitution,

à un budget du fait du prince, déséquilibré, injuste et léonin,

non à une administration gangrenée, corrompue et politisée à outrance,

non à la spoliation des biens des citoyens ……………..

Aussi, toutes les couches sociales de notre pays sont invitées à participer massivement à la marche de protestation des syndicats du secteur de l’éducation le mardi 6 décembre 2016.

Enfin, profitant de l’occasion, nous nous félicitons de la mobilisation générale ayant abouti à la libération de l’artiste humoriste Ada Mai Kano et saluons la victoire du peuple Gambien sur la dictature de Yahya Djameh.

Signé les Organisations de la Société Civile Nigérienne ;

 

Commentaires  

+4 #1 Le citoyen 04-12-2016 14:13
Seule la lutte libère !!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #2 LAT 04-12-2016 16:18
On ne transforme pas un pays en se contentant de déclarations !
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 Aidons Niger 04-12-2016 17:03
Le Niger a besoin des ses enfants
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #4 Habbah ! 04-12-2016 17:39
Sur L'autre site TAMTAMINFO, ZAINAB a écrit ceci:
"Vous ne tromperez personne, prétendues organisations de la société civile .les nigériens ont compris que vous êtes les affidés de Hama et que vous cherchez à mettre en œuvre le plan qu’ il a arrêté lors de la rencontre d’Abidjan pour déstabiliser le régime mais ça ne marchera pas plaise à Dieu."
Alors si vraiment ces Organisateurs sont des accrocs de l'ancien de Koutoukalé, le fugitif qui vait tant créé du mal au Niger, alors le Niger n'est pas sur la voie d'être sauvé.
ASCHA !!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Ni guri -Ni lumana 04-12-2016 18:06
Le programme post Abidjan est en marche. . Mobiliser tous ces inconditionnels de hama qui peuplent ces organisations de la société dite civile et bloquer le pays. L'argent est disponible pour ce faire car l'opération de blanchiment a été officiellement lancée par hama en personne avec cette histoire de cartes de membres à dix mille francs le mois. En ayant un bon million de membres ce qui facile à trouver rien qu'entre niamey et tillaberi, alors en un trimestre on met dans le circuit normal 30 milliards d'argent sale. Et Dieu seul sait combien la diaspora lumana manipule d'argent sale. Entre ce qui a été soutirer au trésor public quand ils étaient aux affaires.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Ni guri -Ni lumana 04-12-2016 18:16
La source d'argent sale des lumanistes possibles : drogue, trafic d'armes,trafic divers. . On comprend aisément quand leur chef dit que l'argent ne saurait être un problème. . L'autre pan de la stratégie post Abidjan, les militants inconditionnels doivent arrêter d'insulter surtout les gens de l'est dont ils ont besoin pour accéder au pouvoir, le moment de leur faire la peau viendra selon leur maître à penser. Dans leur communication il faut utiliser linternet et parler au maximum dans leur langue familiale, comme le chef en a fait la démonstration quand il s'est adressé aux participants en plénière.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #7 Ni guri -Ni lumana 04-12-2016 18:27
D'autres points du programme post Abidjan : ralentir au maximum la circulation d'argent au trésor public pour irriter les opérateurs économiques et les recruter par la suite, diffuser au maximum des slogans pour indiquer que le pays ne marche pas à l'exemple du slogan tayitawri, surtout bloquer les universités régionales dont l'existence est une insulte au chef. Voilà un peu du programme post Abidjan du lumana. Personne ne s'est demandé pourquoi Abidjan et non pas une autre capitale ? Tout simplement parce que Ado est le leader de tous les fachistes ouest africains maintenant. .
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #8 Ni guri -Ni lumana 04-12-2016 18:32
Et Abidjan est la plaque tournante de tous les trafics surtout des armes, et Blaise est là bas et il attend sa revanche aussi. Et ces trois ne peuvent porter l'équipe au pouvoir à niamey dans leur coeurs. .! Pour le cas de l'armée le programme post Abidjan est encore plus sinistre. ....
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #9 Danbouzou 04-12-2016 18:51
Ni guru ni lumana tu n k1 fils [mot censuré]
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Niger8 04-12-2016 20:05
Nous devons sortir tous pour chasser ce maudit de Issoufou. Le peuple nigérien ne mérite plus la continuation de ce regime maudit
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Ni guri -Ni lumana 04-12-2016 22:40
Citation en provenance du commentaire précédent de Danbouzou :
Ni guru ni lumana tu n k1 fils [mot censuré]

Voilà un lumanisteen colère parce que je mets sur la place publique ce qu'ils ont échangés à huis clos. Ils ignorent que parmi eux il y a des gens lucides et qui aiment ce niger. .
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #12 Lom 05-12-2016 05:35
Société civile nigérienne ou opposition nigérienne à visage OSC il ne sont à leur première action et tous ces maux dont souffre le Niger ils ont quelque part une part de responsabilité pour avoir été complice des politiciens, la il est question de leur intérêt singulier ils ne boudent que pour eux laissez le peuple
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #13 Habsouta Sidi 05-12-2016 07:07
Malgré toutes vos belles paroles, vous oubliez que la corruption fait partie de l'ADN de la majorité de nos citoyens et qu'elle n'attend que les conditions propices pour s'épanouir. Changer les gens au pouvoir ne fait que changer les poches où l'argent sera distribué.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #14 NIGER 05-12-2016 07:13
AS SALAMOU ALLEYKOUM
Je suis Nigérien , Mais à voir certains postes sur le net on comprend aisément le pourquoi ce pays est dernier sur tous les plans.

Pourquoi tant d’animosité entre vous pourquoi insulté et dire des choses que vous n'avez pas la confirmation . Ce pays est dit 95% de musulmans en réalité c'est pas vraie car le bon musulman n'insulte pas autrui , il ne ment pas !

J'ai vraiment du mal a comprendre ,vous avez la chance de vous connecter sur le net d'autres NIGÉRIENS ne le peuvent même pas et pour cause le manque cruciale d'argent .
Mais au lieu de chercher des solutions aux problèmes vous vous insultés , vous insultés même ceux qui ne vous ont rien fait !!!!!
Bref vous vous faites du mal pour rien .

Dommage dommage dommage ;

la politique vous a enlever votre dignité de bon musulman et seul ALLAH le tout puissant peut vous sauvez .
Hasbunallahu wa ni`mal Wakil’
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #15 Non émotif 05-12-2016 07:20
Il fallait agir avant que l'arbre ne fasse ses racines, mais mieux vaut tard que jamais, n'ayons pas peur de nos frères en tenues, eux aussi sont victimes de la folie de ce régime mais c'est leur statut qui les empêche de dénoncer, donc c'est à nous civils de mener le combat et un vrai, pas ce qu'on a vu jusque là, les gens fuir devant juste devant du brouillard, si on est engagé c'est un parfum, dans tous les cas il y va de notre survie, certains doivent se sacrifier pour que d'autres vivent mieux, c'est la loi de la nature et personne ne peut changer cela!
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #16 Nigérien 05-12-2016 07:30
Citation en provenance du commentaire précédent de Niger8 :
Nous devons sortir tous pour chasser ce maudit de Issoufou. Le peuple nigérien ne mérite plus la continuation de ce regime maudit

Allons y! Vous croyez que nous avons peur d'une clique de bâtards ? Ça serait l'occasion rêvée pour remettre certains à leur place; certains qui ont profité largement depuis l’indépendance de ce pays,mais qui ne disent jamais(Alhoumdou Lillahi ) .
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #17 dan dawra 05-12-2016 07:43
Citation en provenance du commentaire précédent de Habbah ! :
Sur L'autre site TAMTAMINFO, ZAINAB a écrit ceci:
"Vous ne tromperez personne, prétendues organisations de la société civile .les nigériens ont compris que vous êtes les affidés de Hama et que vous cherchez à mettre en œuvre le plan qu’ il a arrêté lors de la rencontre d’Abidjan pour déstabiliser le régime mais ça ne marchera pas plaise à Dieu."
Alors si vraiment ces Organisateurs sont des accrocs de l'ancien de Koutoukalé, le fugitif qui vait tant créé du mal au Niger, alors le Niger n'est pas sur la voie d'être sauvé.
ASCHA !!

Guri a l'opposition avait fait la meme chose,lol
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #18 aboubacar abba mouss 05-12-2016 08:46
:-* je suis désolé vraiment d'entendre beaucoup de jeunes parler mal d'une seule personne.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #19 Dan Barno 05-12-2016 08:48
Il faut au moins avoir le courage de lister ces organisations de la société civile. Sinon ça fait pas sérieux. Simple avis
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #20 le Niger av1nt tout 05-12-2016 08:51
Il est vrai les déclarations ne suffisent pas à redresser redresser un pays . Si nous sommes à cette situation c'est parce que la même société civile a dormi tout ce temps. Pour moi la meilleure façon de donner une leçon à ces voyous est une insurrection à l'image du Burkina Faso
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #21 Sidi 05-12-2016 09:24
Quelle société civile? Siradji, le Mr de Labari ou Samna?
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #22 Sidi 05-12-2016 09:37
On déroule le plan d'Abdjan de Hamma Amadou, de la même manière que tous les autres plans ont échoué celui là échouera.

Ces individus que je vois autour de la table tout le monde les connaît on sait pour qui ils roulent.

Vous tromperez plus personne ! personne !
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #23 Toumbou Lagué 05-12-2016 11:51
Il ne faut pas parler de dignité à des gens qui sont payés uniquement pour insulter leurs frères. Ils empêchent systématiquement toute idée qui peut permettre de sortir ce pays dans les merdes dans lesquelles ils nous ont plongé. Tout celui qui avance un brin de solution pour soulager ce pays, ils font tout pour le lier à Hama Amadou. Mais bon sang, qu'est-ce que nous avons fait à Dieu pour mériter tout ça? Quand Hama était dans le pays, vous avez dit que c'est lui qui vous empêche de travailler. Vous l'avez chassé injustement de son pays sous nos yeux et vous continuez à l'accuser. Qu'en même, est-ce que c'est Hama qui vous a dit de sécher les caisses de l'Etat? Est-ce que c'est Hama qui vous a dit de ne payer les étudiants et les contractuels. Est-ce que c'est Hama qui vous a dit de ne pas composer avec les intellectuels du pays? Est-ce que c'est Hama qui vous a dit de créer l'injustice entre les nigériens?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #24 Toumbou Lagué 05-12-2016 11:52
SUITE
Est-ce que c'est Hama qui vous a dit de faire des surfacturations pour engloutir les recettes du pays. Est-ce que c'est Hama qui vous a dit d'enfermer tout celui qui vous dit la vérité? Bref, est-ce que c'est Hama qui vous a dit de torturer tout ce peuple qui avait pourtant cru en vous. Cette fois-ci, il n'y a pas de bouc émissaire. C'est un impératif pour le peuple de chercher une solution. Car, il n'y a pas de survie dans les mains de ces apatrides. A bon entendeur, salut.!!!!!.....
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #25 lafia 05-12-2016 13:20
Citation en provenance du commentaire précédent de Ni guri -Ni lumana :
D'autres points du programme post Abidjan : ralentir au maximum la circulation d'argent au trésor public pour irriter les opérateurs économiques et les recruter par la suite, diffuser au maximum des slogans pour indiquer que le pays ne marche pas à l'exemple du slogan tayitawri, surtout bloquer les universités régionales dont l'existence est une insulte au chef. Voilà un peu du programme post Abidjan du lumana. Personne ne s'est demandé pourquoi Abidjan et non pas une autre capitale ? Tout simplement parce que Ado est le leader de tous les fachistes ouest africains maintenant. .


Je ne suis pas politique , mais si Hama est capable de faire ça en étant à l’étranger a mon avis il mérite de diriger le Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #26 Maiga One 05-12-2016 16:39
Les faibles d'esprit qui assimilent toute critique au régime actuel à un soutien à Hama ou militant de Loumana sont indignes du Niger digne. Il faut toujours rappeler que la qualité des débats est fonction de la moralité de celui qui dirige le pays. Donner la gérance à des personnes de petits souliers fait que les insultes soient le langage d'échange. "Hu kaynaizé ba sinda hawi" : "celui qui est issu de petite famille n'a pas peur de la honte. Il ne s'agit pas de lire cela au sens d'Est /Ouest. Car les dignes et indignes sont à l'Est, à l'Ouest, au Sud et au Nord du Niger. Des quatre coins du Niger, vous avez des militants pro pouvoir et des militants pro opposition.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #27 Maiga One 05-12-2016 16:51
Mieux il faut que certains comprennent que le Niger n'est pas divisé géographiquement en Est/Ouest. Il y a les quatre points cardinaux: Est, Ouest, Sud et Nord. Les relations entre les groupes ethniques feront qu'en cas de problèmes(que Dieu nous en préserve 1000 fois!), les alliances ne sont pas ce que certains s'imaginent!
N'y a t il pas plus de relations entre les touareg du Nord et les peuples de l'Ouest dont surtout les Zarma/songhoi que les autres? Des peuples de l'Est dont les bogobris n'ont ils pas plus de relations avec les Zarma Songhoi que d'autres peuples de l'Est? etc ..... Ici il est question d'apprécier la gouvernance d'un régime et non de relation Est/Ouest dont certains tarés (de l'Est comme de l'Ouest) s'évertuent à brandir à chaque instant.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #28 Maiga One 05-12-2016 16:58
Enfin nous ne nous sommes jamais fatigué de rappeler que IM est le 9eme Président du Niger. 8 l'ont précédé et ont tous été apprécié en fonction de la qualité ou non de leur gouvernance. Le Niger est un bien commun à tous les nigériens; personne de l'a hérité comme bien familial. Celui qui a en charge la conduite de sa destinée, sera jugé en fonction de comment il s'y prend. Personne ne peut empêcher cela. Il en sera de même pour ceux qui viendraient après lui car c'est certain il y aura d'autres présidents au Niger autres que IM.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #29 Ni guri -Ni lumana 05-12-2016 18:28
Maiga one, explique cela qui passent leur temps à comploter tout simplement parce qu'ils ne sont pas à côté des coquilles pleines. .
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #30 Ni guri -Ni lumana 05-12-2016 18:34
@lafia : il faut réfléchir un peu. Quand on parle de hama on fait allusion à tous ses inconditionnels incrustés dans le système financier de notre pays qu'ils malmenent à leur guise et qui lui obéissent au doigt et à l'oeil. Et pour qu'il dirige le niger il faut qu'il soit élu par la majorité des nigériens. ..
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #31 citoyen 05-12-2016 19:04
Quel contribuable! Il y a vraiment des enfants gâtes dans ce pays. Rien ne nous appartiens parce que le contribution n'existe pas au Niger. Alors fermez vos gueule! Moi j'ai honte!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #32 Nuance 05-12-2016 19:44
Citation en provenance du commentaire précédent de le Niger av1nt tout :
Il est vrai les déclarations ne suffisent pas à redresser redresser un pays . Si nous sommes à cette situation c'est parce que la même société civile a dormi tout ce temps. Pour moi la meilleure façon de donner une leçon à ces voyous est une insurrection à l'image du Burkina Faso

Il y ' a d'autres moyens plus rationnels et efficaces que l'insurrection. Ne jouez pas le jeu des violents
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

banniere spotlight BIS

Canal Horizon Nov Dec

Top de la semaine

Publier le 27/11/2020, 11:53
signature-d-une-convention-de-partenariat-entre-les-regulateurs-nigeriens-et-francais-de-l-energie-communique-de-presse Le mardi 25 novembre 2020 a été signée à Niamey au Niger, une convention de financement entre le Niger...Lire plus...
Publier le 27/11/2020, 08:56
47e-conference-des-ministres-de-l-oci-a-niamey-le-niger-accueille-le-monde-musulman Le Niger accueille du 27 au 28 novembre 2020, la 47ème  session du conseil des ministres des...Lire plus...
Publier le 26/11/2020, 17:28
tandja-mamadou-baba-repose-pour-l-eternite-a-maine-soroa-sous-sa-terre-natale L’ancien président Tandja Mamadou a été inhumé ce jeudi en début d’après-midi à Mainé-Soroa, sa ville...Lire plus...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 26/11/2020, 11:27
obseques-officielles-de-tandja-mamadou-hommage-national-a-l-ancien-president-au-palais-de-la-presidence Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, jeudi matin, 26...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 23/11/2020, 07:46
elections-malgre-des-defis-importants-le-niger-a-l-opportunite-d-assurer-un-transfert-paisible-du-pouvoir-selon-mohamed-ibn-chambas-envoye-special-du-sg-de-l-onu Le Représentant spécial du SG des nations unies en Afrique de l’Ouest et au Sahel  de l’ONU,...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 24/11/2020, 20:59
disparition-de-tandja-mamadou-le-president-issoufou-reporte-sa-visite-dans-la-region-de-maradi Suite à la disparition de l’ancien chef de l’Etat Tandja Mamadou ce mardi à Niamey, le président...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 26/11/2020, 11:27
obseques-officielles-de-tandja-mamadou-hommage-national-a-l-ancien-president-au-palais-de-la-presidence Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, jeudi matin, 26...

Dans la même Rubrique

Signature d’une convention de partenariat entre les régulateurs nigériens et français de l’énergie (Communiqué de presse)

27 novembre 2020
Signature d’une convention de partenariat entre les régulateurs nigériens et français de l’énergie (Communiqué de presse)

Le mardi 25 novembre 2020 a été signée à Niamey au Niger, une convention de financement entre le Niger à travers l’Autorité de Régulation du Secteur de l’Energie (ARSE), la...

47e Conférence des ministres de l’OCI : à Niamey, le Niger accueille le monde musulman

27 novembre 2020
47e Conférence des ministres de l’OCI : à Niamey, le Niger accueille le monde musulman

Le Niger accueille du 27 au 28 novembre 2020, la 47ème  session du conseil des ministres des affaires étrangères des pays membres de l’organisation de la coopération islamique (OCI) sous...

Projet d’appui à la Force conjointe du G5 Sahel (FC G5S) : les organismes de promotion des droits humains, la société civile et les médias édifiés sur le Cadre de conformité du Haut-commissariat des Nations unies (HCDH)

26 novembre 2020
Projet d’appui à la Force conjointe du G5 Sahel (FC G5S) : les organismes de promotion des droits humains, la société civile et les médias édifiés sur le Cadre de conformité du Haut-commissariat des Nations unies (HCDH)

La série des ateliers d’informations et de consultations des membres de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH), des Organisations de la société civile (OSC) et des professionnels des médias,...

Tandja Mamadou : « Baba » repose pour l’éternité à Mainé-Soroa, sous sa terre natale

26 novembre 2020
Tandja Mamadou : « Baba » repose pour l’éternité à Mainé-Soroa, sous sa terre natale

L’ancien président Tandja Mamadou a été inhumé ce jeudi en début d’après-midi à Mainé-Soroa, sa ville natale. Décédé le mardi 24 novembre dernier à Niamey, les obsèques officielles de l’ex...

Solidarité nationale : Orano Niger et ses filiales font un don d’équipements d’une valeur de 125 millions FCFA aux victimes des inondations

26 novembre 2020
Solidarité nationale : Orano Niger et ses filiales font un don d’équipements d’une valeur de 125 millions FCFA aux victimes des inondations

Dans le cadre de son engagement sociétal et en réponse à l’appel des autorités à la solidarité nationale, la société Orano Mining Niger et ses deux filiales locales (COMINAK et...

Obsèques officielles de Tandja Mamadou : hommage national à l’ancien président au Palais de la Présidence

26 novembre 2020
Obsèques officielles de Tandja Mamadou : hommage national à l’ancien président au Palais de la Présidence

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, jeudi matin, 26 novembre 2020, dans la cour du Palais de la Présidence, à la cérémonie officielle...