dimanche, 29 novembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Moussa Tchangari SG

Un collectif d'organisations de la société civile nigérienne demande aux autorités nigériennes d’arrêter le processus d’attribution des terres à Niger Rivers , une des succursales de la société saoudienne Al-Horaish.

Zeyna transfert argent bis

Niger Rivers veut réaliser un projet de mise en valeur des terres agricoles et pastorales. Cette succursale nigérienne de la société saoudienne Al-Horaish s'est, dans un premier temps, intéressée aux terres du bassin du Lac Tchad dans sa partie nigérienne, selon le document du projet qui s'étend sur 120 000 hectares.

Le projet a obtenu déjà l'aval du Conseil régional de Diffa.

Les élus locaux ont également donné leur aval, mais le gouvernement temporise et les organisations de la société civile crient à l'accaparement des terres agricoles. Le projet fait polémique.

Pour Mairou Malla Ligari, président Conseil régional de Diffa, "le projet de Niger Rivers comprend d’abord un projet de 50.000 hectares dans la première phase des dix premières années. C'est un projet d'intérêt général même si quelques villages vont être déplacés. Même s'il y a une perte de richesse immédiate, ce que les gens n’ont compris malheureusement, ce sont les potentialités de ce projet. Cela va être un eldorado. Pas pour la région de Diffa seulement, mais tous les Nigériens irons travailler là-bas", affirme Mairou Malla Ligari.

Pour l'instant, selon des sources concordantes, le gouvernement a demandé aux deux parties de sursoir à une quelconque signature qui matérialiserait le projet.

Un collectif d'organisations de la société civile demande aux autorités nigériennes d'aller plus loin en faisant simplement arrêter le processus.

"Bien sûr, on parle de 10.000 emplois d’ouvriers agricoles qui seront engagés, mais de l’autre part ça impacter d’autres activités paysannes, à savoir l’élevage qui est une activité-phare de la région. Les gens vont manquer d’espace et les gens vont perdre leurs champs. En fait, c’est projet fou", se plaint Moussa Tchangari, secrétaire général de l'association Alternatives Espaces Citoyens une de ses organisations.

Le collectif d'organisations de la société civile se dit convaincu que la société va chercher à acquérir d'autres terres agricoles pas seulement dans le lit du Lac Tchad, mais également autour du fleuve Niger. Moussa Tchangari appelle à une grande vigilance contre l’accaparement des terres agricoles par des investisseurs étrangers.

 

Reportage d’Abdoul-Razak Idrissa à Niamey

VOA 

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

-6 #1 Blocus 03-09-2016 15:18
La société civile arrêtes de t'opposer à l'émergence du Niger.Le Niger a tant souffert de famine, de crise alimentaire...Ailleurs ceci est une manne et ça existe dans les pays industrialisés comme dans les pays en voie de développement. A titre d'exemple le Liberia où 67% de sa superficie est exploitée par des firmes étrangères et grâce aux investissements directs de ces firmes,le pays a pu surmonter les conséquences désastreuses des deux guerres laissant derrière elles famine et désolation.Bref notre pays est sujet à des sécheresses récurrentes conjuguées à des famines en plus nos politiques actuelles ne nous permettent pas d'atteindre l'autosuffisance alimentaire tant rêvée par les nigériens.Alors je pense qu'il est temps de jouer la "carte de l'autosuffisance alimentaire" avec l'extérieur.Vaux mieux être nourrit peu importe comment que de crever de faim en dépit de nos terres agricoles. Merci.
Vive le Niger!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #2 alheri 03-09-2016 16:40
Merci Blocus, Tchangari doit nous dire combien de m2 il cultive dans sa zone natal et le nombre de ses parents qui ont du mal a joindre les deux bouts malgré les dizaines d'hectares qu'ils possèdent.
Tchangari arrete de prendre les nigériens pour des cons, combien de nigériens continuent a souffrir de faim malgré les millions d'hectares. Houfouet a dit que la terre appartient a celui qui peut la mettre en valeur. L'etat ne vend pas ces hectares mais il les octroi a des gens qui ont les moyens de les mettre en valeur.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #3 Autrement 03-09-2016 17:05
Les commentaires #1 (Blocus) et #2 (alheri) sont des commentaires des gens peu cultivés. Cela est même un euphémisme, pour éviter l'emploi de gros mots.

Après avoir été asservis par la france et la chine, vous vous jetez dans les bras des saouds qui vous considèrent déjà comme des moins que rien. Tout cela sans réfléchir, aveugler par l'appât du gain. Ces types du conseil régional ne voient que leur profit dans ces contrats, pas le bien du peuple (agriculteurs et éleveurs).

Comment un nigérien normal peut-il dire: "Oui, donner ces terres aux saouds, nous nous sommes incapables"? Ils viendront vous faire travailler comme des esclaves, c'est tout. Aucun peuple ne peut monter un projet pour nourrir un autre peuple.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #4 Hum 03-09-2016 17:48
D abord en Arabie saoudit si tu n est pas saoudien udien tu ne pas acheter meme 1m2 leur loi l interdit mais comme au niger on a des moutons bis qui gouvernement c est possible.Croyer moi pour l arabe nos presidents sont consideres comme des esclaves, quand Ils s accapares de toutes nos terres vous allez le systeme esclavagiste que vous n y ayez jamais imaginer.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #5 zorro 03-09-2016 18:01
Collectif Rigolade Citoyenne veut démontrer qu'il existe... Le pauvre Tchangari...
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #6 Adily 03-09-2016 20:44
J'espère bien qu'il ne s'agit pas d'un moyen déguisé pour financer boko haram!
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #7 zembla 03-09-2016 21:53
:lol: :lol: :lol: :lol: apparrement c'est toi ki est peu cultiver. au moment où on cherche à attirer les investisseurs dans notre pays , vous, vous voulez les chassez alors que vous êtes là peinard assis sous votre arbre entrain de siroter votre thé à longueur de journée et réfléchir sur des scenarii de toutes pour arrêter l'envol du Niger vers l’émergence.
sinon en quoi , l'installation d'une agro industrie puisse etre un obstacle au développement du Niger. Bcp de pays aimeraient que de telle sociétés investissent chez eux . pour le Niger où l'agriculture est essentiellement artisanale, ce serait un aubaine. c'est le moment pour nous de domestiquer cette technologie.
il ne faut pas voir le mal partout mon frère.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #8 Pour le Liberia.... 03-09-2016 22:09
Le gouvernement libérien joue gros en allouant d'importantes concessions territoriales à des multinationales du secteur agroalimentaire.

« C'est une recette de conflit, ils créent de l'instabilité... Si le Liberia retombe en guerre, ce sera à cause de la terre », prévient l'avocat Alfred Brownell, de Green Advocates.
«Au rythme où vont les choses, il ne restera bientôt plus de terres pour les Libériens eux-mêmes. Quand des tensions surviennent dans un endroit ou un autre, l'État accourt et tente de calmer les esprits, mais on ne peut pas gérer un pays comme ça. »»
Alfred Brownell
de Green Advocates
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #9 zorro 04-09-2016 07:48
Eclairez moi, d'un côté un pays avec bocou de terres cultivables mais ne dispose pas de l'argent nécessaire pour leur mise en valeur et sa population crève de faim, au mieux de l'assistanat, de l'autre des gens disposant de l'argent et prêts à venir investir. Doit on continuer à faire de l'agriculture contemplative ? Ou bien forcer notre destin en négociant âprement ? Dans tous les cas les terres resteront au Niger, sauf que, peut être....
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #10 Taway 04-09-2016 13:02
Si cette société veut produire et vendre ses produits au Niger ce sera triplement bénéfique pour nous, car cela permettra d'avoir plus de produits agricoles, plus d'emplois travail pour nos compatriotes et un certain transfert de savoir-faire agricole. Mais comme on a pu le voir au Camerounet ailleurs, les entreprises qui achètent ou louent les terres en Afrique produisent et exportent dans leur pays. Ce qui est vraiment dommage.
La crise qui a emporté Ravalomanane à Madagascar a commencé par une histoire de vente de terres à des entreprises étrangères. Donc, attention !
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #11 OMK 05-09-2016 08:14
Je me demande souvent que veut faire du Niger ce régime?Pourquoi les Saoudiens et pourquoi cette région déstabilisée du Lac Tchad? Si réellement 3N est le rêve du PR, pourquoi n'est pas déployer des moyens pour l'exploitation de la zone par l'Etat nigerien?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Haba Dan Niger 05-09-2016 08:55
Citation en provenance du commentaire précédent de Pour le Liberia.... :
Le gouvernement libérien joue gros en allouant d'importantes concessions territoriales à des multinationales du secteur agroalimentaire.

« C'est une recette de conflit, ils créent de l'instabilité... Si le Liberia retombe en guerre, ce sera à cause de la terre », prévient l'avocat Alfred Brownell, de Green Advocates.
«Au rythme où vont les choses, il ne restera bientôt plus de terres pour les Libériens eux-mêmes. Quand des tensions surviennent dans un endroit ou un autre, l'État accourt et tente de calmer les esprits, mais on ne peut pas gérer un pays comme ça. »»
Alfred Brownell
de Green Advocates

On parle du lac tchad ou du Libéria?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 GAZZA 05-09-2016 10:58
Citation en provenance du commentaire précédent de Autrement :
Les commentaires #1 (Blocus) et #2 (alheri) sont des commentaires des gens peu cultivés. Cela est même un euphémisme, pour éviter l'emploi de gros mots.

Après avoir été asservis par la france et la chine, vous vous jetez dans les bras des saouds qui vous considèrent déjà comme des moins que rien. Tout cela sans réfléchir, aveugler par l'appât du gain. Ces types du conseil régional ne voient que leur profit dans ces contrats, pas le bien du peuple (agriculteurs et éleveurs).

Comment un nigérien normal peut-il dire: "Oui, donner ces terres aux saouds, nous nous sommes incapables"? Ils viendront vous faire travailler comme des esclaves, c'est tout. Aucun peuple ne peut monter un projet pour nourrir un autre peuple.

Merci "Autrement", ce que les nigeriens commencent à perdre la raison.
Par ce projet, il comprendre seulement la création d'un Etat dans le nôtre.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 GAZZA 05-09-2016 11:05
Merci beaucoup au collectif d'ONG ayant la conscience au RDV pour l'impact lier à ce projet.
Merci au Gouvernement de stopper ce processus dans son intégralité pour le bien être du Niger et de son peuple.
L'aboutissement de ce projet sera le point de retour dans l'histoire de esclavage au Niger. A Combien les ouvriers seront payés? Arrêtons de penser au soit disant avantage qui restera très minime comparé à l'inconvénient.
Il ne peut jamais avoir Eldorado dans l'esclavage ou avec l'esclavage. Tenez-vous bien Mr le PCR et les CM de Diffa.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 ELHADJI KOLLO M. 05-09-2016 11:12
depuis quand les saoudiens sont des specialistes de l'agriculture? ils ont 5 millions de km2 qu'ils n'ont encore exploité. je crois qu'ils ont dejà acheté des terres vers birni n'gaouré mais on pas encore vu le esultat de leur travail. peut etre qu'ils vont faire de la reserve foncière pour les 50 ans à venir pour le compte de certains de leurs alliés
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #16 Aslo 05-09-2016 12:56
Je suis vraiment surpris de la réaction de ces ONG. Qu'ils disent depuis le temps des temps la terre vous a toujours appartenu qu'avez vous fait vous crier toujours famine. S'agissant de l'expropriation si les autorités n'avaient pas exproprié les champs des parents d'autre est ce qu'il pourra construire sa maison ici a Niamey. nous avons toujours été dernier s'il vous plaie laissé ce qui ont le soucis de ces populations qui soufrent dans leur chair les aidés. Et de toute façon le sol sera et restera Nigérien.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #17 Malangajeri 05-09-2016 16:42
Salam atous.

Est-ce que tout ce ci n'est pas la vrai raison qui apoussé certains a financer Boko haram pour chasser ces populations de leur terres pour pouvoir en beneficier a vil prix. Est-ce que cette société saoudienne n'est pas une société ecran d'un cerftyain MONSANTO qui produit des OGM et quiaffame des centaines de millions d'etre humains autour du globe?
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

banniere spotlight BIS

Canal Horizon Nov Dec

Top de la semaine

Publier le 28/11/2020, 17:44
infrastructures-inauguration-officielle-de-la-route-bitumee-maradi-madarounfa-frontiere-du-nigeria Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a inauguré officiellement,...Lire plus...
Publier le 28/11/2020, 14:32
47e-session-du-conseil-des-ministres-de-l-oci-a-niamey-la-lutte-contre-le-terrorisme-au-coeur-du-conclave-des-chefs-de-la-diplomatie-des-pays-musulmans La capitale nigérienne abrite, du 27 au 28 novembre 2020, les assises de la 47e session du Conseil des...Lire plus...
Publier le 28/11/2020, 09:36
ce-que-tandja-m-a-dit-l-emouvant-hommage-du-journaliste-abdoulaye-barry-a-tandja-mamadou Un grand baobab vient de se coucher pour toujours. Homme d’état au patriotisme inaltérable, son...Lire plus...
Publier le 28/11/2020, 09:36
issa-abdou-eleve-de-16-ans-nos-conditions-de-vie-sont-vraiment-precaires-sur-ce-site-qui-accueille-les-sinistres-des-inondations Dans le cadre de la célébration de l’édition 2020 de la Journée Mondiale de l’Enfance,  célébrée...Lire plus...
Publier le 28/11/2020, 09:22
lutte-contre-drogue-des-series-de-saisies-de-drogue-operees-a-l-interieur-du-pays-ces-deux-dernieres-semaines-police-nationale Les services de la police nationale ont procédés, ces deux dernières semaines, à une série de saisies...Lire plus...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 26/11/2020, 11:27
obseques-officielles-de-tandja-mamadou-hommage-national-a-l-ancien-president-au-palais-de-la-presidence Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, jeudi matin, 26...
Publier le 23/11/2020, 07:46
elections-malgre-des-defis-importants-le-niger-a-l-opportunite-d-assurer-un-transfert-paisible-du-pouvoir-selon-mohamed-ibn-chambas-envoye-special-du-sg-de-l-onu Le Représentant spécial du SG des nations unies en Afrique de l’Ouest et au Sahel  de l’ONU,...
Publier le 25/11/2020, 10:24
disparition-de-tandja-mamadou-le-peuple-nigerien-vient-de-perdre-un-de-ses-illustres-fils-selon-hama-amadou-son-ancien-premier-ministre-et-bras-droit Dans son message de condoléances, l’ancien premier ministre (2000 à 2007) Hama Amadou  a tenu à...
Publier le 24/11/2020, 20:59
disparition-de-tandja-mamadou-le-president-issoufou-reporte-sa-visite-dans-la-region-de-maradi Suite à la disparition de l’ancien chef de l’Etat Tandja Mamadou ce mardi à Niamey, le président...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 26/11/2020, 11:27
obseques-officielles-de-tandja-mamadou-hommage-national-a-l-ancien-president-au-palais-de-la-presidence Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, jeudi matin, 26...
Publier le 25/11/2020, 22:44
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-25-novembre-2020 En application de l’article 73 de la Constitution, le Premier Ministre a reçu du Président de la...

Dans la même Rubrique

Infrastructures : inauguration officielle de la route bitumée Maradi-Madarounfa-Frontière du Nigeria

28 novembre 2020
Infrastructures : inauguration officielle de la route bitumée Maradi-Madarounfa-Frontière du Nigeria

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a inauguré officiellement, samedi, 28 novembre 2020, la route bitumée Maradi- Madarounfa-Frontière du Nigéria, et visité le chantier, presque...

« Ce que Tandja m’a dit » : l’émouvant hommage du journaliste Abdoulaye Barry à Tandja Mamadou

28 novembre 2020
« Ce que Tandja m’a dit » : l’émouvant hommage du journaliste Abdoulaye Barry à Tandja Mamadou

Un grand baobab vient de se coucher pour toujours. Homme d’état au patriotisme inaltérable, son attachement au monde rural pour ne pas dire au pays réel a créé une fusion...

Issa Abdou, élève de 16 ans : « nos conditions de vie sont vraiment précaires sur ce site qui accueille les sinistrés des inondations »

28 novembre 2020
Issa Abdou, élève de 16 ans : « nos conditions de vie sont vraiment précaires sur ce site qui accueille les sinistrés des inondations »

Dans le cadre de la célébration de l’édition 2020 de la Journée Mondiale de l’Enfance,  célébrée le 20 novembre de chaque année, actuniger en collaboration avec UNICEF Niger, a décidé...

Lutte contre la drogue : des séries de saisies de drogue opérées à l'intérieur du pays ces deux dernières semaines (Police nationale)

28 novembre 2020
Lutte contre la drogue : des séries de saisies de drogue opérées à l'intérieur du pays ces deux dernières semaines (Police nationale)

Les services de la police nationale ont procédés, ces deux dernières semaines, à une série de saisies de drogue dans plusieurs localités de l’intérieur du pays. Plusieurs individus de nationalité...

Signature d’une convention de partenariat entre les régulateurs nigériens et français de l’énergie (Communiqué de presse)

27 novembre 2020
Signature d’une convention de partenariat entre les régulateurs nigériens et français de l’énergie (Communiqué de presse)

Le mardi 25 novembre 2020 a été signée à Niamey au Niger, une convention de financement entre le Niger à travers l’Autorité de Régulation du Secteur de l’Energie (ARSE), la...

47e Conférence des ministres de l’OCI : à Niamey, le Niger accueille le monde musulman

27 novembre 2020
47e Conférence des ministres de l’OCI : à Niamey, le Niger accueille le monde musulman

Le Niger accueille du 27 au 28 novembre 2020, la 47ème  session du conseil des ministres des affaires étrangères des pays membres de l’organisation de la coopération islamique (OCI) sous...