dimanche, 24 janvier 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Avocats accuses coup d Etat

Le collectif des avocats des personnes mises en cause dans l'affaire dite de la tentative de coup d’État a animé, hier mardi 30 Août à Niamey, un point de presse dans lequel ils sont largement revenus sur la procédure judiciaire en cours.

Zeyna transfert argent bis

A cette occasion, le pool des avocats de la défense a fait cas « d’une série d’irrégularités qui ont émaillé la procédure, de l'interpellation au stade actuel de l'information » selon le résumé du point de presse qui nous été transmis par un confrère.

Au nombre de ces griefs, le collectif des avocats a révélé,  entres autres, que « toutes les personnes inculpées,  l'ont été sur la base de la délation et de simples rumeurs ». Au total,  24 personnes sont mises en causes dans cette affaire dont 12 militaires, 3 paramilitaires et 9 civils parmi lesquels 3 parlementaires, avec comme principal chef d’accusation : « complot contre la sûreté de l’Etat ».

De même, le collectif  a rappelé que les personnes interpellées ont été d'abord gardées par les services de renseignement, « lesquels  ne constituent pas des unités d'enquête » et par la suite certaines de ces personnes ont été transférées à la gendarmerie nationale de Niamey, où « elles ont été gardées illégalement durant des semaines sans avoir eu la possibilité d'accéder à leurs familles et leurs avocats au mépris des droits de la défense ».

Toujours pour ce qui est des irrégularités constatées par le pool des avocats au niveau de l’enquête préliminaire, il a été fait cas du point de presse tenu par le ministre de la défense de l’époque, « lequel avait exhibé des pièces qui lui ont permis de dire que les accusés ont reconnu les faits et cela avant même leur inculpation,  ce qui a suscité la réaction de l'ensemble des avocats du Niger et même de la communauté internationale ».

Ensuite, ont relevé les avocats,  la procédure a été transmise précipitamment au juge d'instruction qui a procédé à leur inculpation et leur mise en détention provisoire, « en violation, là également, du code de justice militaire et du code de procédure pénale ».  En effet, pour les militaires et les paramilitaires, « à la date de leur inculpation, aucun ordre de poursuite régulier ne figurait au dossier d'une part, et de l'autre, aucun des supérieurs hiérarchiques qui devraient être préalablement avisés par écrit de leur interpellation et de leur transfèrement, ne l'a été ».

Le deuxième axe de l’intervention des avocats a concerné l'instruction. Là aussi,  les irrégularités mises en avant par la défense sont légions. « Les civils impliqués ont tous pour seul tort, leur proximité supposée avec Monsieur Hama Amadou. Il n'a été démontré à ce jour, par le commissaire au gouvernement aucun indice de leur participation à cette affaire, il en est de même pour le prétendu financement par les douaniers impliqués » ont déclaré les avocats. Par ailleurs, le juge d'instruction qui est censé être, depuis 2003, un juge militaire, ne l'est toujours pas et d’après la même source, le magistrat a pris près de 4 mois pour les entendre au fond.

Les avocats ont également relevé que « les pièces alléguées par le ministre de la défense ne figurent pas à ce jour, au dossier. Il en est ainsi des enregistrements et autres communications qui ont été retirées de la procédure alors même que c'est sur la base de celles-ci que l'enquête préliminaire avait été engagée ».

Enfin les avocats ont mis en évidence, « le refus manifeste d'entendre l'élément capital de l'affaire à savoir le chef de corps de la garde présidentielle ».

Au vu de ce qui précède, « il ressort que cette affaire est purement politique », a conclut le collectif des avocats qui n’écarte pas l’option de saisir, éventuellement, les juridictions supranationales notamment la Cour de justice de la CEDEAO.

Il convient de rappeler que le 19 août dernier, la chambre de contrôle d’instruction du tribunal militaire a rejeté la demande de mise en liberté provisoire des personnes impliquées dans cette affaire de tentative de coup d’Etat qui a été dévoilée par le président Issoufou le 17 décembre dernier.

A.Y.B (Actuniger.com)

Commentaires  

0 #1 ???? 31-08-2016 21:16
La roue de l'histoire tourne. Un jour on est chasseur et un jour on est la biche comme dit Bonkano.
Citer | Signaler à l’administrateur
-6 #2 Joe 01-09-2016 00:24
Les mêmes avocats qui avaient dit à Hama que le mandat d’arrêt contre sa personne était caduque. Bref c la médiocrité à tous les niveaux...ça tâtonne c tout...
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #3 Le chien 01-09-2016 03:25
Pas besoin d'être avocat pour savoir que tout est faux dans ce dossier. Zaki panique et fait des cauchemars. Il veut que des gens paient pour des actes fictifs que sa conscience troublée leur attribue. C'est simplement injuste.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #4 ASMANE 01-09-2016 08:12
Citation en provenance du commentaire précédent de Le [mot censuré] :
Pas besoin d'être avocat pour savoir que tout est faux dans ce dossier. Zaki panique et fait des cauchemars. Il veut que des gens paient pour des actes fictifs que sa conscience troublée leur attribue. C'est simplement injuste.

Soubahanallah, soubahanallah, soubahanallah, pourquoi tu as mis ton pseudo par le nom: Le [mot censuré]?
Demande pardon à Dieu et repends-toi.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #5 wane mutune 01-09-2016 08:12
L'heure n'est plus à la plaidoirie. Les avocats ont suivi la procédure judiciaire et ont dénoncé les pratiques extra-judiciaires non pas de leurs clients mais de citoyens vilipendés et moralement tourmentés outre mesure. A entendre ces avocats, il s'agit d'informer les opinions sur des faits précis quitte à elles de se faire des idées sur la santé du système judiciaire au Niger. Pour combien de temps ces dits putschistes devront-ils attendre leur sort incertain même avec un dossier qui ne semble pas contenir les dites preuves déjà fournies hors procès sur les ondes des médias par l'ancien ministre de la Défense? Plus ça dure plus ceux qui les détiennent illégalement se mettent du plomb dans la tête de quoi troubler leur sommeil. Sous d'autres cieux même un djihadiste supposé dangereux se voit libéré sans preuve mais non sans être sous surveillance étroite à la recherche d'éléments crédibles.
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #6 Dan Tahoua 01-09-2016 08:19
C'est plutôt vous qui êtes purement politique. Ils feraient mieux de changer d'avocats. C'est la même stratégie que vous avez adoptée avec Hama et voila ou ça la conduit.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #7 Maiga One 01-09-2016 09:01
Les avocats n'ont rappelé que ce que tout nigérien sincère connait déjà; le PRETENDU COUP D'ETAT EST FAUX et l'histoire va en juger.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 ABC 01-09-2016 15:46
Dans tous les cas ces avocats ne veulent meme pas que cette affaire finisse. Leur devise c'est "pourvu que ca dure". Et c'est la meme chose pour tous les avocats. Chaque seance, chaque consultation est payée. Pour eux si ca finit aujourd'hui les honoraires s'arretent aussi.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 BATASSAYÉ JIKAN AGGO 01-09-2016 16:00
Un examinateur ne détenant même pas le permis de catégorie B, peut-il examiner un candidat cherchant à obtenir ce même carton rose? L'agent de police de circulation routière qui n'a pas le permis B pour conduire sa moto grosse cylindrée, peut-il contrôler la route et pénaliser un conducteur au volant d'un camion de transport en commun? Il faut avoir les connaissances de base du code de la route pour oser prendre le guidon du simple vélo. VOYEZ JUSQU’OÙ, PAR MANQUE DE FOI À L'EXERCICE DE LEUR PROFESSION, CEUX-LÀ QUI SONT SENSÉS CONNAITRE ET MAÎTRISER LE DROIT, SE PERMETTENT DE JUXTAPOSER TOUT DÉLIT COMMIS PAR N'IMPORTE QUICONQUE FAIT LA POLITIQUE, APATRIDE SOIT-IL, POUR CONSIDÉRER ET EXIGER DE CONSIDÉRER SES CRIMES ET DÉLITS COMME ÉTANT "POLITIQUES". Bon de Dieu de bon sens! Tel le disent certains prêcheurs religieux en herbe => QUICONQUE EFFECTUE LE PÈLERINAGE OU CROIT À UN PROPHÈTE (trompeusement) CONSIDÉRÉ "FILS DE DIEU"; ET, L'ON DEVIENT PUR COMME AU JOUR DE SA NAISSANCE...
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 BATASSAYÉ JIKAN AGGO 01-09-2016 16:03
...Peut-on attribuer ces dires à Dieu alors qu'auparavant, le criminel, avait passé toute sa vie à exproprier des biens et assassiner d'honnêtes gens à cause de leurs droits? L'on ne peut $être plus malin qu'Allah (swt) qui se dit le Juste, l’Équitable dont la Balance de son Tribunal, est infaillible. Allah (swt) n'accorde le ticket d'accès au Paradis qu'aux justes. L'homme que Satan ne peut croiser en chemin, dis-je, le Prince des croyants Omar Ben Al Khattab s'assombrit le visage quand le Prophète Mohamed (rsaws) assura le Paradis à son gravement malade voisin adorateur de MAZDA (dieu Feu), si toutefois, il arrive à prononcer la profession de foi/Al IHKLASS. À cet instant, Omar au visage rembruni, fut surnommé Al Farrouk quand l'Envoyé Mohamed (rsaws) reçut le Verset du St Coran qui dit: "Au Tribunal seigneurial d'Allah (swt) personne ne sera lésé d'un iota, soit-il; ni chargé des fautes d'autrui"; et, les maris, épouses, enfants, parents se fuiront car chacun cherche à accéder...
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 BATASSAYÉ JIKAN AGGO 01-09-2016 16:08
...au Paradis grâce à ses bénédictions obtenues durant la vie sur Terre. Il n'y a que les serviteurs de Satan qui défendent l'indéfendable, par la corruption et la ruse, au but d'emmener les Juges à inverser le droit des justes au profit des injustes. Noble du sang et de caractère, l'homme de droit ne saurait que l'élève du Compagnon yéménite Abou Moussa Al Ach'ari resté près du St Prophète Mohamed (rsaws) pour apprendre les fondements de la bonne religion recommandée à l'humanité tout entière l'inflexible. Mr GANDOU ZAKARA Secrétaire Gl de la PRN, disait au micro du Groupe Radio-TV Dounia, tendu à domicile: "IL Y A PROFESSION-POLITIQUE ET POLITIQUE-PROFESSION". Au Niger, il suffit d'opter pour la PROFESSION POLITIQUE pour commettre tout crime, toute ignominie, toute injustice et se trouver placé au dessus de la JUSTICE par l'opposition et ces hommes de droits vendeurs de charme. Qu'Allah (swt) nous protège contre ces vendeurs de charme et autres inverseurs de droit pour s'enrichir.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Toubourouk 02-09-2016 11:12
Mohammed issoufou ne craint pas le bon DIEU, il a fait beaucoup de mals, seulement ce yawmul qiyaamati que les vont savoir devant le bon DIEU.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 Adily 03-09-2016 22:08
La justice de mon pays a beaucoup failli, mais celle de DIeu sévira inéluctablement ici bas ou au-delà
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 24/01/2021, 16:46
election-presidentielle-deuxieme-tour-aucune-alliance-n-a-ete-conclue-a-ce-jour-bureau-politique-national-mnsd-nassara COMMUNIQUE DE PRESSE Depuis la proclamation par la CENI des résultats provisoires du premier tour des...Lire plus...
Publier le 23/01/2021, 23:55
zinder-les-jeunes-de-la-cap-20-21-et-allies-demandent-la-demission-ou-la-revocation-du-president-de-la-ceni-regionale Dans une déclaration rendue publique  ce samedi 23 janvier, les jeunes de la Coalition CAP 20-21...Lire plus...
Publier le 22/01/2021, 22:19
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-22-janvier-2021   Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 22 janvier 2021, dans la salle...Lire plus...
Publier le 22/01/2021, 15:20
tahoua-saisie-de-155-briques-de-chanvre-indien-au-poste-de-douane-de-tsernaoua   La Brigade d'intervention et de recherche de la douane de Tahoua a saisi, le 19 janvier 2021 à...Lire plus...
Publier le 21/01/2021, 14:17
sante-inauguration-officielle-du-siege-de-la-mutuelle-des-agents-de-la-police-et-de-la-garde-nationale La mutuelle de Santé de la Garde Nationale du Niger-Police  Nationale vient d'être dotée d'un...Lire plus...
Publier le 18/01/2021, 22:36
diffa-quatre-04-soldats-tues-et-huit-08-blesses-graves-dans-l-explosion-d-un-engin-explosif-improvise Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un...
Publier le 20/01/2021, 18:49
usa-joe-biden-officiellement-investi-46e-president-des-etats-unis Joe Biden, 78 ans, a été investi 46e président des États-Unis, quelques minutes après Kamala Harris...
Publier le 21/01/2021, 12:18
locales-a-dosso-la-justice-annule-les-resultats-de-l-election-regionale-ainsi-que-ceux-de-plusieurs-communes Sur requête de plusieurs partis, le Tribunal de grande instance a annulé les résultats des élections...
Publier le 20/01/2021, 07:19
le-gouvernement-de-la-turquie-profondement-attriste-par-la-mort-de-quatre-quatre-soldats-nigeriens-dans-la-region-de-diffa  Le Ministère des Affaires Étrangères de la République de Turquie, dans un communiqué publié ce...
Publier le 18/01/2021, 21:11
maradi-recrudescence-des-cas-d-incursions-de-bandits-armes-le-long-de-la-frontiere-avec-sokoto-et-zanfara Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une...
Publier le 21/01/2021, 12:18
locales-a-dosso-la-justice-annule-les-resultats-de-l-election-regionale-ainsi-que-ceux-de-plusieurs-communes Sur requête de plusieurs partis, le Tribunal de grande instance a annulé les résultats des élections...
Publier le 22/01/2021, 22:19
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-22-janvier-2021   Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 22 janvier 2021, dans la salle...
Publier le 18/01/2021, 22:36
diffa-quatre-04-soldats-tues-et-huit-08-blesses-graves-dans-l-explosion-d-un-engin-explosif-improvise Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un...
Publier le 18/01/2021, 21:11
maradi-recrudescence-des-cas-d-incursions-de-bandits-armes-le-long-de-la-frontiere-avec-sokoto-et-zanfara Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une...
Publier le 23/01/2021, 23:55
zinder-les-jeunes-de-la-cap-20-21-et-allies-demandent-la-demission-ou-la-revocation-du-president-de-la-ceni-regionale Dans une déclaration rendue publique  ce samedi 23 janvier, les jeunes de la Coalition CAP 20-21...

Dans la même Rubrique

Tahoua : saisie de 155 briques de chanvre indien au poste de douane de Tsernaoua

22 janvier 2021
Tahoua : saisie de 155 briques de chanvre indien au poste de douane de Tsernaoua

  La Brigade d'intervention et de recherche de la douane de Tahoua a saisi, le 19 janvier 2021 à 18h30 (heure locale), 155 briques de chanvre indien dissimulées dans une...

Le Gouvernement de la Turquie « profondément attristé » par la mort de quatre quatre soldats nigériens dans la région de Diffa

20 janvier 2021
Le Gouvernement de la Turquie « profondément attristé » par la mort de quatre quatre soldats nigériens dans la région de Diffa

  Le Ministère des Affaires Étrangères de la République de Turquie, dans un communiqué publié ce 19 janvier s'est dit "profondément attristé" par la mort de quatre soldats nigériens et...

Diffa : quatre (04) soldats tués et huit (08) blessés graves dans l'explosion d'un engin explosif improvisé

18 janvier 2021
Diffa : quatre (04) soldats tués et huit (08) blessés graves dans l'explosion d'un engin explosif improvisé

Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un engin explosif improvisé dans la région de Diffa (sud-est du pays) cible régulière des...

Maradi : recrudescence des cas d’incursions de bandits armés le long de la frontière avec Sokoto et Zanfara !

18 janvier 2021
Maradi : recrudescence des cas d’incursions de bandits armés le long de la frontière avec Sokoto et Zanfara !

Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une semaine, par des bandits armés en provenance du Nigéria voisin, c’est là une preuve...

Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

15 janvier 2021
Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

Le vendredi 08 janvier 2021, un véhicule sans immatriculation venant de Dosso et faisant route en direction de Niamey, a brisé les barrières de la police de Dosso et de...

Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

9 janvier 2021
Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

  L’insertion des jeunes est au cœur des préoccupations gouvernementales, notamment en raison de l’extrême jeunesse de la population nigérienne. En effet, des milliers de diplômés et autres jeunes déscolarisés...