jeudi, 28 janvier 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


SYNACEB LOGO

DÉCLARATION  DU SYNDICAT NATIONAL des AGENTS CONTRACTUELS ET  FONCTIONNAIRES  DE L’ÉDUCATION DE BASE(SYNACEB)

Zeyna transfert argent bis

 Le Bureau Exécutif du Syndicat National des Agents Contractuels et Fonctionnaires de l’Education de Base (BEN/SYNACEB) ; réuni en séances extraordinaires les vendredi 29 et dimanche 31 juillet 2016  en vue d’examiner  l’arrêté No 00216/MEP/A/PLN/EC/SG/DRH du 20 juillet 2016 portant modalité de recrutement  et de gestion des enseignants contractuels  au ministre de l’Enseignement Primaire de l’Alphabétisation de la Promotion des Langues Nationales et de l’Education Civique.

  Après une  analyse approfondie du point inscrit à l’ordre du jour, le BEN SYNACEB rend publique  la déclaration dont la teneur suit :

Ø Vu la constitution du 25 Novembre 2010 ;

Ø Vu la loi No 2007- 26  du 23 juillet 2007 portant Statut Général de la Fonction Publique ;

Ø Vu  le Décret  No 2008-244 PRN/MFP/T du  31 juillet 2008  portant modalités d’application du Statut Général de la Fonction Publique de l’Etat ;

Ø Vu l’arrêté Marthé transférant la gestion des contractuels aux communes

A.   Le BEN/SYNACEB fait les constats suivants :

I du principe

Le BEN/SYNACEB se dit surpris de voir que nonobstant toutes les critiques à l’endroit du régime de la renaissance 2 ; ce dernier excelle encore dans l’ingratitude ; la médiocrité ; l’amateurisme et l’incapacité notoire à gérer les affaires de l’ETAT.

Sinon comment comprendre que le ministre de l’enseignement primaire ; de surcroit Docteur de son état ; puisse prendre un arrêté pour abroger une loi de la république du Niger. Du jamais vu au monde. Nous voudrions demander au Ministre Marthé ; que s’il se trouve dans les nuages qu’il revienne sur terre car pour rappelle et pour sa propre information ; que depuis le 23 juillet 2007 ; les contractuels sont régis par le statut général de la fonction publique et non le décret 2003-234 du 26 septembre 2003 qui fixait les règles applicables aux enseignants contractuels qui est devenu caduc.  

II dans le fond

Le BEN/SYNACEB se demande aujourd’hui ce à quoi vont servir les directions régionales ; les inspections et les secteurs pédagogiques en appliquant l’arrêté de Marthé qui à son article 4 dit que la commune est responsable de la signature du contrat, de l’affectation des contractuels ; de la mise en place des contractuels, du paiement des contractuels, de la nomination des directeurs d’école, du suivi de la carrière des contractuels, et de la résiliation du contrat.

Ce qui constitue une violation flagrante de la loi portant statut général de la fonction publique.

Le BEN/SYNACEB se dit indigné du traitement inhumain et irresponsable à réserver aux enseignants contractuels par les autorités de la 7èmeRépublique comme s’ils sont responsables de leur défaillance sociale. 

Comment pourrait on comprendre qu’au moment où les régions n’arrivent plus à assurer le fonctionnement normal du système ; avec des arriérés de 2 à 4 mois de pécule que l’état se désengage en revoyant la gestion à un niveau plus bas qu’est les communes.

Avec la politisation à outrance du secteur de l’éducation ; imaginons les dégâts avec ces pouvoirs donnés aux communes.

Des communes qui aujourd’hui n’arrivent même plus à assurer leur propre fonctionnement.

Des communes qui pour la plupart sont reconnues pour leur mauvaise gestion. 

Le BEN/SYNACEB constate une démission totale des plus hautes autorités du pays dans la gestion de l’école publique nigérienne et sa mort programmée ; malgré leur profession de foi et leur serment coranique ; toute chose qui s’apparente à une haute trahison qui pourrait être l’objet de mise en accusation.

B.   Au vue de tout ce qui précède ;

Le BEN SYNACEB :

1.     Condamne  la démission du Président de la République  vis-à-vis de l’école publique nigérienne en nommant à la tète du ministère un stagiaire en administration ;

2.     Rappelle au Président de la République Chef suprême de l’administration son serment coranique de respecter et de faire respecter la constitution et les lois en vigueur;

3.     Rappelle au gouvernement que les enseignants  contractuels sont des agents régis par le statut Général de la Fonction Publique et ne sauraient accepter qu’un stagiaire en administration daigne remettre en cause des acquis arrachés de haute lutte ;

4.     Rappelle à l’apprenant du Ministère que les contractuels  ont assez subi les inconséquences de sa présence au sein du dit Ministère  et par cette occasion  lui demande de rendre service au peuple nigérien  en tirant les conséquences de sa trahison ;

5.     Informe l’opinion nationale et internationale  que le SYNACEB se donnera tous les moyens nécessaires afin de faire échec à la banalisation de la fonction enseignante et de  traduire le stagiaire ministre devant les juridictions compétentes pour haute trahison vis-à-vis de l’école publique nigérienne qui lui a portant tout donné ;

6.     Exige :

-  Le respect de la constitution par le Président de la République ;

-L’annulation pure et simple de l’arrêté satanique de Marthé qui confère la gestion des contractuels aux communes ;

-La destitution du  Ministre de l’Enseignement Primaire et sa mise à la disposition de la justice nigérienne pour haute trahison ;

-Le respect de la personne enseignante notamment les contractuels  en procédant au  paiement immédiat et sans condition de tous les arriérés de pécule et salaire ;                               

-L’attribution immédiate de tous les matricules en attente et l’ouverture  du recrutement sans concours au titre des années 2015 et 2016 ;

-La régularisation des questions du spécial A et B des promotions 2012-2013 ainsi que les promotions 2014- 2015 de la section spéciale,

7. Le BEN SYNACEB

Fait de la satisfaction de ses légitimes revendications la condition sine- qua none de la rentrée scolaire 2016-2017.

8.     Demande aux camarades :

-         D’organiser des séances de jeûne tous les lundis et jeudis et la  lecture du Saint  Coran suivie de prière collective les vendredis sur toute l’étendue du territoire national jusqu’à la satisfaction de nos revendications ;

9.     Interpelle les centrales syndicales ; l’association des parents d’élève ; l’USN ; et toutes les organisations de la société civile à s’adjoindre à nous pour sauver l’école publique nigérienne.  

Enfin le BEN/SYNACEB prend à témoin l’opinion nationale et internationale et rend le Président de la République et son gouvernement seuls responsables de tout ce qui adviendra.

 Vive l’école nigérienne ;

-      Vive le SYNACEB uni et fort 

-      Que Dieu sauve le Niger et son peuple

-      Que la vérité triomphe sur Satan

-      La lutte est permanente.

  Fait à Niamey, le 01 Aout  2016

Commentaires  

0 #1 bata 02-08-2016 05:57
C'est une bonne idee de faire travailler nos communes mais le probleme en est que nos communes ne regorgent pas de ressources...certaines n'ont mm pas de marche' pour pouvoir collecter et faire face aux depenses de priorite' telle la salubrite' publique... pour accompagner cette mesure ou idee il faut que l'Etat retrocede certains de ses roles (taxes) aux communes....
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 haidar 02-08-2016 07:56
la illaha illa lahou camarades dits contractuels c'est les consequences de la division,Au lieu de programmer des greves sans effet songez a casser tous les syndicats opportunistes crées en famille et dont les hommes se servent pour casser le rythme imaginez si c'etait le syndicat unique des enseignants est ce que s'il engage un mouvement il ne peut pas se sentir!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Ibro 02-08-2016 08:08
Comment une commune qui ne récolte que 50 à 100 F de taxes de marché (s'il existe) peut-elle payer 200 à 300 enseignants en moyenne. C'est tout simplement une démission des autorités envers l'école nigérienne et c'est une mesure anti-SOCIAL(iste) que le ministre à prise
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #4 pitié 02-08-2016 08:44
Que Dieu sauve l'école nigérienne et son peuple. Qu'il la protège contre des personnes telles que ce Marthé qui visiblement n'a aucune pitié ni considération envers la basse classe. Prions qu'il ne dure pas à la tête de cet important ministère.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 loi 02-08-2016 09:13
C'est pour divertir les contractuels qui ont des mois d'impayé ;-)
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 alheri 02-08-2016 09:22
"ce dernier excelle encore dans l’ingratitude ; la médiocrité ; l’amateurisme et l’incapacité notoire à gérer les affaires de l’ETAT" les insultes ne regelons pas vos problèmes.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 le niger 02-08-2016 11:24
l'ingratitude oui puisque vous savez ce que les enseignants ont posé comme acte lors des elections!
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #8 seynos 02-08-2016 12:14
Il faut comprendre qu'il s'agit là de concrétiser les textes de la décentralisation à travers le transfert des compétences aux commune. Mais il y aura aussi le transfert des ressources
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 ABC 02-08-2016 13:17
Je pense ici que les communes ont leur mot a dire. Il faut qu'elles disent au gouvernement si elles peuvent prendre en charge les contractuels. Eles doivent savoir ou demander d'ou proviendaient les fonds pour le paiement des contractuels. Serviront elles juste de Caisse de paiement ou doivent elles generer les fonds pour le paiement? Decentraliser n'est pas mal en soi et cela ne veut pas dire ne pas appartenir a son Ministere 'igine. La vraie question est de savoir sur quel budget ils vont emarger. Rien de cela n'est dit dans toutes les citations.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #10 GAZAGURU MAÏBANTSORO 02-08-2016 15:16
Soyons raisonnables, mes chers frères et sœurs civicards! J'interviens, non pas contre votre lutte, encore moins, les arriérés de vos droits les plus légitimesCitation en provenance du commentaire précédent de loi :
C'est pour divertir les contractuels...
Certes, beaucoup d'entre les contractuels, furent listés dans l'enseignement et enregistrés au MEB, grâce à la corruption et PACs pour cet exercice de SERVICE CIVIQUE & VOLONTARIAT. On sait que tous les faux diplômes se trouvent dans les dossiers de beaucoup de syndiqués du SYNACEB tel l'exemple durant la Transition CSRD du patriote Gl Salou Djibo quand les collègues de l'Homme aux yeux du félin, Marou Amadou actuel MJ/GS, voulurent d'au moins BEPC au dossier de tout candidat aux législatives; D’OÙ, LES ÉTALAGES DE CES CARTONS, ABONDÈRENT SUR TOUS LES MARCHÉS. Laissez les diplômés de l'EN pour ce combat; et, vous BONS GUEULARDS, acceptez ce civisme POUR DÉMASQUER ET DÉNONCER les NUISIBLES ELUS LOCAUX => C'EST AIDER LE NIGER À LES FOOTER HORS DES AFFAIRES PUBLIQUES.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Guriste 02-08-2016 16:57
Chers freres du SYNACEB, formulez bien vos doléances en lieux et place de traques. Pourquoi attardez vous à la qualification du ministre? Disserter si vous en êtes capables, pour ressortir vos difficultés et proposer par la suite des solutions alternatives.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #12 Gorzo 02-08-2016 18:48
Cet arrêté entre dans le cadre de la décentralisation de ces fonctions de l'Etat aux communes. C'est une très bonne chose. Chaque commune va payer, maintenant, ceux des enseignants qui sont réellement à leurs poste, pas ceux qui sont enseignants seulement le jour de paie.. Le Maire sérieux ne va rémunérer ses vrais enseignants. Cette mesure évitera aussi l'enseignement au rabais que nous voyions dans beaucoup des zones au Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 Gorzo 02-08-2016 18:48
lire certaines fonctions
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #14 Mihin 02-08-2016 19:06
Incroyable! Renaissance ou génocide. Le divertissemet!! Si le gouvernement de la 7ème république désiste, alors je conseille sagement les uns et les autres de démissionner.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 bindigaou 04-08-2016 11:14
il est normal que celui qui utilise un agent soit celui là qui l'évalue et le paye en conséquence...! Depuis qu'ils sont payés par l'état, les contractuels ont achevé de couler l'école nigérienne, n'en déplaise au SG du SYNACEB noyé par ses turpitudes...! Il sera même normal qu'en plus de signer les contrats, les communes évaluent chaque contractuel avant de le payer. Les critères à utiliser seront : présence effective au poste, niveau de formation, capacité à enseigner et résultats en fin d'année. Est-il normal de verser de l'argent des contribuables à des contractuels qui produisent zéro brevetés ? Ceux là doivent être renvoyés sans autre forme de procès et poursuivis pour escroquerie...!
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 27/01/2021, 12:13
infrastructures-lancement-officiel-des-travaux-de-construction-de-l-echangeur-du-rond-point-des-armees-a-niamey Le Président Issoufou Mahamadou a lancé ce mercredi les travaux de construction de l’Echangeur du...Lire plus...
Publier le 25/01/2021, 17:13
communique-final-de-la-cinquante-huitieme-session-ordinaire-de-la-conference-des-chefs-d-etat-et-de-gouvernement-de-la-cedeao La cinquante-huitième session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la...Lire plus...
Publier le 25/01/2021, 16:50
diffa-l-assemblee-nationale-offre-5-ooo-ooo-frs-aux-populations-de-toumour-victimes-d-une-attaque-terroriste Une  mission  parlementaire,  conduite  par  l’honorable  député ...Lire plus...
Publier le 24/01/2021, 16:46
election-presidentielle-deuxieme-tour-aucune-alliance-n-a-ete-conclue-a-ce-jour-bureau-politique-national-mnsd-nassara COMMUNIQUE DE PRESSE Depuis la proclamation par la CENI des résultats provisoires du premier tour des...Lire plus...
Publier le 27/01/2021, 12:13
infrastructures-lancement-officiel-des-travaux-de-construction-de-l-echangeur-du-rond-point-des-armees-a-niamey Le Président Issoufou Mahamadou a lancé ce mercredi les travaux de construction de l’Echangeur du...
Publier le 24/01/2021, 16:46
election-presidentielle-deuxieme-tour-aucune-alliance-n-a-ete-conclue-a-ce-jour-bureau-politique-national-mnsd-nassara COMMUNIQUE DE PRESSE Depuis la proclamation par la CENI des résultats provisoires du premier tour des...
Publier le 23/01/2021, 23:55
zinder-les-jeunes-de-la-cap-20-21-et-allies-demandent-la-demission-ou-la-revocation-du-president-de-la-ceni-regionale Dans une déclaration rendue publique  ce samedi 23 janvier, les jeunes de la Coalition CAP 20-21...
Publier le 22/01/2021, 15:20
tahoua-saisie-de-155-briques-de-chanvre-indien-au-poste-de-douane-de-tsernaoua   La Brigade d'intervention et de recherche de la douane de Tahoua a saisi, le 19 janvier 2021 à...
Publier le 25/01/2021, 17:13
communique-final-de-la-cinquante-huitieme-session-ordinaire-de-la-conference-des-chefs-d-etat-et-de-gouvernement-de-la-cedeao La cinquante-huitième session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la...
Publier le 22/01/2021, 22:19
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-22-janvier-2021   Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 22 janvier 2021, dans la salle...
Publier le 23/01/2021, 23:55
zinder-les-jeunes-de-la-cap-20-21-et-allies-demandent-la-demission-ou-la-revocation-du-president-de-la-ceni-regionale Dans une déclaration rendue publique  ce samedi 23 janvier, les jeunes de la Coalition CAP 20-21...
Publier le 24/01/2021, 16:46
election-presidentielle-deuxieme-tour-aucune-alliance-n-a-ete-conclue-a-ce-jour-bureau-politique-national-mnsd-nassara COMMUNIQUE DE PRESSE Depuis la proclamation par la CENI des résultats provisoires du premier tour des...
Publier le 22/01/2021, 15:20
tahoua-saisie-de-155-briques-de-chanvre-indien-au-poste-de-douane-de-tsernaoua   La Brigade d'intervention et de recherche de la douane de Tahoua a saisi, le 19 janvier 2021 à...
Publier le 25/01/2021, 17:13
communique-final-de-la-cinquante-huitieme-session-ordinaire-de-la-conference-des-chefs-d-etat-et-de-gouvernement-de-la-cedeao La cinquante-huitième session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la...

Dans la même Rubrique

Conférence régionale virtuelle : « Lutter contre la traite des personnes et le trafic illicite de migrants par une meilleure coopération nationale et régionale en matière de protection des victimes et de gestion des frontières »

27 janvier 2021
Conférence régionale virtuelle : « Lutter contre la traite des personnes et le trafic illicite de migrants par une meilleure coopération nationale et régionale en matière de protection des victimes et de gestion des frontières »

Termes de référence   Conférence régionale virtuelle « Lutter contre la traite des personnes et le trafic illicite de migrants par une meilleure coopération nationale et régionale en matière de...

Diffa : l’Assemblée nationale offre 5.OOO.OOO Frs aux populations de Toumour victimes d’une attaque terroriste

25 janvier 2021
Diffa : l’Assemblée nationale offre 5.OOO.OOO Frs aux populations de Toumour victimes d’une attaque terroriste

Une  mission  parlementaire,  conduite  par  l’honorable  député  Boulou   Mamadou, 5ème  vice-président  de  l’Assemblée  nationale, comprenant   ses  Collègues  Issaka Manzo et  Mahamane Lawali Ahmadou Kanta, à Toumour la semaine dernière  a ...

Tahoua : saisie de 155 briques de chanvre indien au poste de douane de Tsernaoua

22 janvier 2021
Tahoua : saisie de 155 briques de chanvre indien au poste de douane de Tsernaoua

  La Brigade d'intervention et de recherche de la douane de Tahoua a saisi, le 19 janvier 2021 à 18h30 (heure locale), 155 briques de chanvre indien dissimulées dans une...

Le Gouvernement de la Turquie « profondément attristé » par la mort de quatre quatre soldats nigériens dans la région de Diffa

20 janvier 2021
Le Gouvernement de la Turquie « profondément attristé » par la mort de quatre quatre soldats nigériens dans la région de Diffa

  Le Ministère des Affaires Étrangères de la République de Turquie, dans un communiqué publié ce 19 janvier s'est dit "profondément attristé" par la mort de quatre soldats nigériens et...

Diffa : quatre (04) soldats tués et huit (08) blessés graves dans l'explosion d'un engin explosif improvisé

18 janvier 2021
Diffa : quatre (04) soldats tués et huit (08) blessés graves dans l'explosion d'un engin explosif improvisé

Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un engin explosif improvisé dans la région de Diffa (sud-est du pays) cible régulière des...

Maradi : recrudescence des cas d’incursions de bandits armés le long de la frontière avec Sokoto et Zanfara !

18 janvier 2021
Maradi : recrudescence des cas d’incursions de bandits armés le long de la frontière avec Sokoto et Zanfara !

Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une semaine, par des bandits armés en provenance du Nigéria voisin, c’est là une preuve...