jeudi, 21 février 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Orange 4GO

Gagamari

Le Programme alimentaire mondial risque, selon son représentant au Niger, de suspendre en septembre la distribution des rations alimentaires aux centaines des milliers de déplacés qui ont fui les attaques répétées du groupes djihadiste Boko Haram. La menace concerne surtout dans la région de Tillabéri frontalière avec le Mali.

Benoit Thierry, représentant du PAM, explique que son organisation a besoin d’assistance des donateurs pour continuer son assistance.

Nous avons de plus des difficultés à trouver des fonds pour nos programmes et nous avons déjà dû réduire les rations par manque de fonds, affirme-t-il citant entre autres les programmes de nutrition dans les centres de santé le PAM ne donne plus que des demi-rations.

Et à partir du mois de septembre, nous n’avons plus de fonds pour continuer qu’également les réfugiés maliens, indique-t-il précisant néanmoins que la région de Diffa est quelque peu mieux supportée car les urgences ont toujours beaucoup plus d’impacts au niveau des donateurs.

Au Niger, plus de 200.000 personnes déplacées et réfugiées fuyant les atrocités de la secte Boko Haram sont venues s'ajouter à des centaines d'autres déjà éprouvées dans la région de Diffa.

50.000 autres réfugiés sont dénombrés dans la région de Tillabery frontalière avec le Mali.

Pour ceux-là et pour les autres populations, il faut une assistance.

Le représentant du PAM a parlé de ce manque des fonds aux autorités nigériennes qui ont à leur tour réunis autour d'une table les donateurs pour leur demander des efforts supplémentaires en faveur du PAM.

Bazoum Mohamed, Premier ministre  par intérim, explique qu’il faut un montant d’un peu plus de 20 millions de dollars au PAM.

A l'issue de la rencontre des engagements ont été pris pour une réponse rapide, a assuré pour le Benoit Thierry.

 

Reportage d’Abdoul-Razak Idrissa à Niamey 

VOA

Commentaires   

+1 #1 haidar 29-07-2016 07:38
les donateurs!!!!!!!!hum
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #2 wane mutune 29-07-2016 08:09
Au secours! les nigériens ne nourrissent pas les nigériens. Ah! la mendicité quand tu me tiens. Où est la catastrophe naturelle qui nous met dans cette situation. N'est-ce pas un problème de gouvernance? Serions-nous des éternels assistés pour la sous-nutrition? Que c'est lamentable!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Urgences 29-07-2016 12:29
"... précisant néanmoins que la région de Diffa est quelque peu mieux supportée car les urgences ont toujours beaucoup plus d’impacts au niveau des donateurs".

C'est connu, les ong et les "donateurs" aiment faire du bruit, il leur faut donc des situations d'urgence comme guerre de boko haram. Pourquoi? moi je ne comprends pas. Actions urgences urgences urgences mais jamais développement. Pourquoi? La questions est posée.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 Abou 29-07-2016 16:05
C quoi 20 millions de dollars (11 746 870 00 FCFA) pour un Etat dont le président peut se payer une voiture de 100 millions de FCFA (170 258 dollars US) sur fond propre.Un Etat qui peut prendre en charge 42 ou 43 ministres. Un Etat qui enrichi qui il veut, quand il veut et comme il veut...Continuons de dormir et dormons même profondément, les donateurs et les bayeurs de fond développeront le Niger pour nous...Vive le Niger, vive la corruption, vive l' impunité, vive l'indiscipline...C le Niger qui gagne. Bande d'ignorants nous sommes au 21e siècle, réveillez vous...
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

BULLETIN REJEA N°12

Rejea Bulletin Info min

WhatsApp Image 2019-01-30 at 11.45.05.jpeg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Journée d’information et d’échanges avec les médias sur le traitement des affaires judiciaires

21 février 2019
Journée d’information et d’échanges avec les médias sur le traitement des affaires judiciaires

Le Secrétaire général adjoint du Ministère de la Justice Ibrahim Jean-Etienne  a présidé ce jeudi 21 février  dans la salle de conférence de la Maison de la Presse, la Journée...

Le Projet de l’Irhazer, du Tamesna et de l’Aïr au Salon Sahel-Niger 2019

21 février 2019
Le Projet de l’Irhazer, du Tamesna et de l’Aïr  au Salon Sahel-Niger 2019

Le Salon Sahel-Niger est par excellence une plateforme d’échanges, de valorisation et de promotion des produits agro-sylvo-pastoraux, de réflexion sur les politiques et stratégies de développement de l’agro-business.

Agadez - Dirkou : le commandant Lamine Mohamedine et son chauffeur tués dans une embuscade

20 février 2019
Agadez - Dirkou : le commandant Lamine Mohamedine et son  chauffeur tués dans une embuscade

Lamine Mohamedine, commandant de la plus grande base militaire dans le désert du Ténéré, à Dirkou, est mort. L'information a été confirmée par l'état-major nigérien. Il a été victime d'une...

Pas de restriction de circulation de personnes dans la région de Tillaberi (ministère de l’intérieur)

19 février 2019
Pas de restriction de circulation de personnes dans la région de Tillaberi (ministère de l’intérieur)

Le Ministère de l’intérieur  affirme que les autorités administratives de Tillabéri  (Ouest, frontalière du mali et du Burkina)  ont pris des mesures qui ‘’ne cadrent ni avec l’esprit ni avec...

Dirkou : deux militaires tués dans une embuscade dans l'extrême nord-est (sécurité)

19 février 2019
Dirkou : deux militaires tués dans une embuscade dans l'extrême nord-est (sécurité)

Deux militaires, parmi lesquels le commandant du bataillon des Forces armées nigériennes (FAN) de Dirkou dans la région d'Agadez (extrême nord-est), proche des frontières avec la Libye et le Tchad,...

Grève des enseignants dans les universités publiques au Niger

18 février 2019
Grève des enseignants dans les universités publiques au Niger

Les cours étaient perturbés lundi dans les universités publiques du Niger par une grève des enseignants qui réclament une amélioration de leurs conditions de vie et de travail, a-t-on appris...