dimanche, 20 juin 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Comite organisation maradi kollya

A la suite de leurs cris de cœur et devant la détresse de certains prestataires de service, notamment ceux de la restauration et de l’hébergement, le Comité national Maradi Kolliya a trouvé une astuce pour semer la division au sein du collectif.

Zeyna transfert argent bis

Ainsi sur forte pression du camarade président de la Commission restauration et actuellement, 1er vice président de l’Assemblée Nationale, Iro Sani, le camarade président du Comité national Maradi Kolliya, Kalla Ankourao, député national et président régional du PNDS Tarraya Maradi a trouvé les moyens pour procéder au paiement des prestataires de la restauration.

Ainsi,  le jeudi 23 juin 2016, quelques jours après le lancement du cri de cœur aux honorables députés, les prestataires du domaine de restauration ont été payés par un émissaire envoyé de Niamey dans les locaux du trésor régional de la cité du Katsina et du Gobir.

Cette opération qui s’apparente à un coup tordu pour casser la dynamique unitaire au sein du collectif des prestataires et renforcer l’image d’un PNDS compatissant n’a pas échappé à la vigilance du collectif, qui assure que « si le paiement des restaurateurs est une manière de nous diviser, alors échec pour les commanditaires, car nous sommes et restons solitaires et d’ailleurs le collectif vient de s’élargir avec plus de cinquante (50) prestataires de gardiennage qui sont chargés de sécuriser et entretenir les sites d’hébergement (écoles, villas) durant toute la période de festivité de Maradi kolliya. ».
Malgré tout, les prestataires du secteur de l’hébergement qui sont laissés à leur sort, accusent non seulement le maire central de Maradi de négligence (malheureusement ce n’est pas un camarade rose, donc sa voix ne pèse guerre auprès de Kalla Ankourao), mais également le tout puissant Kalla Ankouaro, qui ne paye que celui qu’il veut.
Aujourd’hui avancent-ils, « la situation est tellement grave, car les rares membres de la commission hébergement qui avaient l’habitude de nous informer, ne prennent plus nos appels et sont difficilement joignables.
« Nous prestataire d’hébergement (location des villas) de la fête du 18 décembre 2015, Maradi Kolliya, constatons avec amertume le manque notoire d’engagement, d’implication, de solidarité, de volonté et d’insouciance sans mesure du Président de la Commission Hébergement de Maradi Kolliya et Maire Central de la ville de Maradi »
Sinon, comment comprendre pour une activité ayant le même budget, et sachant que les deux commissions « Hébergement et Restauration » sont étroitement liées et scellée par le même sort, qu’on assiste à une ségrégation en payant la restauration et l’hébergement reste sans suite. La situation est critique, car même les quelques membres de la commission qui d’habitude nous consolent sur la suite de notre dossier sont désorienter et comble de malheur le Président de la dite commission est introuvable.


Même « les pauvres gardiens temporaires recrutés pour la circonstance pour surveiller et arranger les sites d’hébergement n’auraient pas été payés.

Enfin, le collectif relance ce cri de cœur « DON ALLAH, DON ANNABI, si le président de la Commission Restauration, 1er Vice Président de l’Assemblée nationale a intercédé ou a fait pression pour se décharger, nous Sollicitons tout Député soucieux de notre situation et compatissant pour intercéder auprès du président du Comité national de Maradi Kolliya pour qu’on soit en possession de nos dus.


Rappelez-vous Messieurs les présidents, le moment ou vous nous disiez « Ku Kamamu Mu Fita Kuya », beaucoup d’entre nous se sont endettés pour les retouches et/ou équipés les villas pour avoir un cadre agréable pour les hôtes. Aujourd’hui c’est le slogan « Mu Fudaku Kum Ya, ku Samu Masala ».

Commentaires  

+2 #1 mehdi 12-07-2016 03:00
quel gachi pauvre Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #2 soulos 12-07-2016 07:27
C'est bien fait pour vous, car j'en suis sûr même vos offres ont été acceptées sur des bases arbitraires afin de pouvoir soutenir le 2e mandat
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #3 ramsess 12-07-2016 07:52
Citation en provenance du commentaire précédent de soulos :
C'est bien fait pour vous, car j'en suis sûr même vos offres ont été acceptées sur des bases arbitraires afin de pouvoir soutenir le 2e mandat

A priori ce que vous dites est vrai ; Mais comment faire pour pourvoir travailler ? C'est une question épineuse à laquelle tout chef d'entreprise devrait se poser .Sans vouloir légitimer la corruption , l'une des rares façon qui existent pour ne pas corrompre est tout simplement de disparaître de ce milieu au risque de ne pas travailler !
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 aghaler 12-07-2016 08:11
Consommer sans payer c 'est du vol.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Dan Tessaoua 12-07-2016 08:32
Musan arina kamar kumbu kar kayanta . les gens qui dont mis au sommet 'ganisation déjà leur image nous donne le résultat. On que sa va finir comme ca :o :o :o
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 zada 12-07-2016 08:32
Citation en provenance du commentaire précédent de aghaler :
Consommer sans payer c 'est du vol.

Ce n'est ni le premier et surement pas le de dernier vol.4m
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #7 Khalid 12-07-2016 09:32
Organisez des prières collectives et invoquez le Tout Puissant Dieu de maudire à jamais ces détracteurs des vos dus!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 zada 12-07-2016 09:47
Voyoucratie a la sauce nigerienne. PR PM Ministre de[mot censuré] dans la delinquance politique, economique, financiere, etc. Pauvre Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 MAMOU 12-07-2016 10:16
maradi kollia bey bia sabon kouddi, sharlie ne massala , ba moutou nan korey né
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #10 moussa alkasoum kand 12-07-2016 12:08
UN CONNAISSEUR DES MŒURS DE SES GOBIRAWAS DISAIT QU'ILS PEUVENT MÊME VENDRE LEURS AMES ET MEME LEURS DIGNITES ET LEURS PARENTS ) POUR DE L'ARGENT
DIXIT HAMA AMADOU
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #11 Prestataire 12-07-2016 14:08
Citation en provenance du commentaire précédent de soulos :
C'est bien fait pour vous, car j'en suis sûr même vos offres ont été acceptées sur des bases arbitraires afin de pouvoir soutenir le 2e mandat

** SOULOS, vous n'avez pas connaissance de ce qui s'est réellement passé à Maradi Kolliya, donc, évite certains propos. Je peux te rassurer que les prestataires ont été sollicité sans appartenance politique, mais une question de sauver le visage comme on le dit. Dans l'article, vous avez bien lu « Ku Kamamu Mu Fita Kuya », et tu crois ou pas, parmi les prestataires, je peux te citer dont je connais qui sont des partis de l'opposition mais propriétaire des villas, obligation de composer avec eux. Donc enlève tes idées "vos offres ont été acceptées sur des bases arbitraires afin de pouvoir soutenir le 2e mandat".
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #12 niger 12-07-2016 15:41
Le bon Dieu ne dort pas. Il est dit de payer une personne qui te vend son service avant même que la sueur ne sèche sur son front.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 Dan-Aïr 12-07-2016 15:57
Kahhh! Niger y a pas d'argent pour vous payer. faite des invocations sinon vous avez poussé la voiture qui vous laisse avec la fumée. :-)
Bonne chance.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #14 le juste milieu 13-07-2016 17:12
Je suis OK avec soulos.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 elhaji mainassara 20-07-2016 10:54
:excusé moi mon commentaire va être en haussa !
Dangance da abunda ya shahi aikin maradi koliya mudai maradawa saidai muce allah ya issa saboda yanzu haka sakamako ya fara samuwa saboda duk Wanda ya shigo maradi zaiga yanda tituna suke cike da ruwa kazo bakin tribune wurinda akayi défilé na Soji zaka ga yada wanan titin ya hada wani baban tabki yanzu haka in kabu kabu da adaidaita sahu sun samu wurin wakin motuna kuma dama bâ wasu ayukan cichi akayi bâ saboda Barnar da akayi tanada yawa abun bakinciti shiné yada aka tada tsohin hanyoyi da fabé fabé masu aminci shékakara da shékaru akayi na [mot censuré] sunanan duk sun lalace da mota tabi ta kansu ta wucé saï kaga sun bajé kuma tun bayan da akayi 18 décembre ayukan sun dakata har yanzu babu ci GABA to yakamata guwamnatin Mahamadou Issoufou tayi binciké ta hukumta duk Wani mai ruwa da tsaki cikin aikin maradi koliya domin baiyi bâ sam dama dai baayishi bâ
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

ACTU NIGER EURO 2020 CANAL

Top de la semaine

Publier le 18/06/2021, 19:03
bepc-2021-la-fuite-des-epreuves-a-la-base-du-report-des-epreuves-ecrites Le ministre de l’Education nationale a décidé, par arrêté signé ce vendredi 18 juin 2021, du report du...Lire plus...
Publier le 18/06/2021, 18:12
commemoration-de-la-journee-de-l-enfant-africain-2021-a-l-assemblee-nationale-les-enfants-plaident-en-faveur-de-la-protection-et-de-la-promotion-de-leurs-droits Dans le cadre des activités de commémoration de la 30e  édition de la Journée de l’Enfant...Lire plus...
Publier le 18/06/2021, 17:24
medias-les-etudiants-de-l-institut-cesame-de-niamey-a-la-decouverte-du-journal-en-ligne-actuniger Dans leur quête du savoir par rapport au fonctionnement  des nouveaux médias, (Presse digitale ou...Lire plus...
Publier le 18/06/2021, 13:57
insecurite-humanitaire-fermeture-du-camp-des-refugies-d-intikane-l-un-des-plus-grands-du-niger-situe-a-la-frontiere-malienne Les autorités nigériennes ont annoncé cette semaine, la fermeture immédiate et irrévocable du camp des...Lire plus...
Publier le 18/06/2021, 10:20
ministere-des-finances-m-mal-ousmane-mahamane-nouveau-directeur-general-des-impots-dgi La Direction Général des Impôts (DGI) a un nouveau patron. Il s’agit de M. Mal Ousmane Mahamane, cadre...Lire plus...
Publier le 18/06/2021, 19:03
bepc-2021-la-fuite-des-epreuves-a-la-base-du-report-des-epreuves-ecrites Le ministre de l’Education nationale a décidé, par arrêté signé ce vendredi 18 juin 2021, du report du...
Publier le 18/06/2021, 10:20
ministere-des-finances-m-mal-ousmane-mahamane-nouveau-directeur-general-des-impots-dgi La Direction Général des Impôts (DGI) a un nouveau patron. Il s’agit de M. Mal Ousmane Mahamane, cadre...
Publier le 16/06/2021, 12:18
mali-un-soldat-nigerien-tue-dans-une-embuscade-dans-la-zone-de-menaka Au moins un (1) soldat nigérien a été tué et plusieurs autres blessés dans une embuscade, hier mardi...
Publier le 15/06/2021, 07:14
direction-generale-des-impots-dgi-avec-e-sisic-declarez-et-payez-desormais-vos-impots-et-taxes-en-ligne-et-en-quelques-clics Le ministre des Finances, M. Ahmed Jidoud, a présidé ce lundi 14 juin 2021 à Niamey, la cérémonie de...
Publier le 17/06/2021, 19:49
transport-les-frontieres-terrestres-enfin-ouvertes Le gouvernement nigérien a décidé, à l’issue du Conseil des ministres qui s’est tenu ce jeudi 17 juin...
Publier le 18/06/2021, 19:03
bepc-2021-la-fuite-des-epreuves-a-la-base-du-report-des-epreuves-ecrites Le ministre de l’Education nationale a décidé, par arrêté signé ce vendredi 18 juin 2021, du report du...
Publier le 17/06/2021, 19:01
communique-du-conseil-des-ministres-du-jeudi-17-juin-2021 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, jeudi 17 juin 2021, dans la salle habituelle des...
Publier le 16/06/2021, 12:18
mali-un-soldat-nigerien-tue-dans-une-embuscade-dans-la-zone-de-menaka Au moins un (1) soldat nigérien a été tué et plusieurs autres blessés dans une embuscade, hier mardi...
Publier le 17/06/2021, 19:49
transport-les-frontieres-terrestres-enfin-ouvertes Le gouvernement nigérien a décidé, à l’issue du Conseil des ministres qui s’est tenu ce jeudi 17 juin...
Publier le 15/06/2021, 07:14
direction-generale-des-impots-dgi-avec-e-sisic-declarez-et-payez-desormais-vos-impots-et-taxes-en-ligne-et-en-quelques-clics Le ministre des Finances, M. Ahmed Jidoud, a présidé ce lundi 14 juin 2021 à Niamey, la cérémonie de...

Dans la même Rubrique

BEPC 2021 : la fuite des épreuves à la base du report des épreuves écrites

18 juin 2021
BEPC 2021 : la fuite des épreuves à la base du report des épreuves écrites

Le ministre de l’Education nationale a décidé, par arrêté signé ce vendredi 18 juin 2021, du report du 22 juin au 06 juillet,  du début des épreuves écrites de la...

Commémoration de la Journée de l’Enfant Africain 2021 : à l’Assemblée nationale, les enfants plaident en faveur de la protection et de la promotion de leurs droits

18 juin 2021
Commémoration de la Journée de l’Enfant Africain 2021 : à l’Assemblée nationale, les enfants plaident en faveur de la protection et de la promotion de leurs droits

Dans le cadre des activités de commémoration de la 30e  édition de la Journée de l’Enfant Africain (JEA 2021), une délégation d’enfants a été reçue, jeudi 17 juin, à l’Assemblée...

Médias : les étudiants de l’institut CESAME de Niamey à la découverte du journal en ligne ActuNiger 

18 juin 2021
Médias : les étudiants de l’institut CESAME de Niamey à la découverte du journal en ligne ActuNiger 

Dans leur quête du savoir par rapport au fonctionnement  des nouveaux médias, (Presse digitale ou en ligne), les étudiants du Centre d’Etudes Supérieures d’Administration de Management et d’Electronique (CESAME), ont...

Insécurité-Humanitaire : fermeture du camp des réfugiés d’Intikane, l’un des plus grands du Niger situé à la frontière malienne

18 juin 2021
Insécurité-Humanitaire : fermeture du camp des réfugiés d’Intikane, l’un des plus grands du Niger situé à la frontière malienne

Les autorités nigériennes ont annoncé cette semaine, la fermeture immédiate et irrévocable du camp des réfugiés d’Intikane, dans le département de Tillia, région de Tahoua, à quelques kilomètres de la...

Célébration de la Journée de l’Enfant Africain : à Niamey, les autorités s’engagent à renforcer la prise en charge des enfants en difficulté

18 juin 2021
Célébration de la Journée de l’Enfant Africain : à Niamey, les autorités s’engagent à renforcer la prise en charge des enfants en difficulté

La région de Niamey n’est pas restée en marge de la célébration de l’édition 2021 de la Journée de l’Enfant Africain (JEA 2021) qui a été placée cette année sous...

Transport : les frontières terrestres enfin ouvertes !

17 juin 2021
Transport : les frontières terrestres enfin ouvertes !

Le gouvernement nigérien a décidé, à l’issue du Conseil des ministres qui s’est tenu ce jeudi 17 juin 2021, de la réouverture des frontières terrestres à compter de ce même...