mercredi, 21 octobre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Moustapha Kadi Grd

Monsieur le président, la société civile nigérienne envisage d'organiser une marche suivie de meeting le samedi 9 juillet 2016 en guise de soutien aux populations de la région de Diffa ainsi que les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) dans la dure épreuve que leur impose la secte terroriste Boko Haram. D'où vous est venue cette initiative?

Zeyna transfert argent bis


Tout d'abord, permettez-moi d'avoir une pensée particulière pour les éléments des FDS tombés sur le champ d'honneur, et souhaiter un prompt rétablissement aux blessés. Je présente au peuple nigérien toutes mes condoléances et je prie Dieu d'apaiser les cœurs des familles éplorées, et que la paix règne au Niger. Aujourd'hui, quiconque vit dans ce pays et quiconque suit la situation sécuritaire qui sévit dans la région de Diffa sait que la société civile a joué sa partition. Son utilité sociale ne fait aucun doute dans ce domaine. Vous savez, la société civile à un rôle de veille, d'alerte, d'interpellation et même de supplémentation, d'une part, et d'autre part, comme nous faisons partie des populations de ce pays, nous partageons la même existence.
C'est pour toutes ces raisons que nous prétendons être les porte-paroles des populations vis-à-vis des pouvoirs publics et c'est cela notre légitimité. Nous partageons les angoisses et les espoirs des populations en détresse. De ce fait, le devoir de conscience nous impose d'alerter l'opinion nationale et internationale sur la gravité de la situation dans la région de Diffa. C'est pourquoi, samedi 9 juillet prochain la société civile organise sur toute l'étendue du territoire une marche suivie de meeting en solidarité avec les populations de Diffa et les FDS.
Pour nous, il s'agira de dénoncer les conséquences des attaques tragiques de la nébuleuse Boko Haram. Cette guerre asymétrique, avec son lot de mort d'hommes, de destruction de matériels et d'enlèvements de personnes et de biens, sans oublier les déplacés internes estimés à plusieurs milliers de personnes avec des besoins urgents, dont des abris, de l'eau, de la nourriture, et des soins médicaux. Devant un tel drame humanitaire, la société civile nigérienne n'entend pas dormir sur ses lauriers et c'est pourquoi elle projette l'organisation d'un grand meeting à Niamey pour tirer la sonnette d'alarme sur ce drame qui endeuille le peuple nigérien. Cette mobilisation qui doit être la plus inclusive possible de toutes les forces vives de la nation, appelle au devoir impérieux de la vigilance citoyenne.
Aujourd'hui, la situation humanitaire se dégrade et nécessite la mise en place rapide de stocks d'urgence en eau potable et en nourriture dont le manque pourrait virer à la catastrophe si la réaction du Gouvernement, des citoyens et de la communauté internationale se fait encore attendre. Dans ce contexte, comment peut-il être autrement pour la société civile nigérienne que d'envisager de soutenir ses frères meurtris de Diffa et les FDS. Aucune conscience douée de raison et d'humanité ne doit rester indifférente face à ce drame qui se joue dans cette partie Est de notre pays dont la défense nous incombe individuellement et collectivement. Les activités économiques et agricoles sont depuis au ralenti, quand elles ne sont pas complètement arrêtées, ce qui plonge les populations dans l'angoisse et la peur permanente. Voilà quelques raisons qui nous ont guidées à prendre cette décision historique.

Quelle signification revêt pour vous un tel soutien des Nigériens aux populations de la région de Diffa et des FDS ?

La vocation essentielle de notre action vise à créer un espace d'expression de notre solidarité, de notre compassion et de notre soutien indéfectible aux populations de Diffa et aux FDS. L'objectif est d'inviter tout le monde, chacun du mieux qu'il peut, à accompagner les populations meurtries de la région de Diffa et nos vaillantes Forces de Défense et de Sécurité. Un autre point très important à mentionner est que nous voulons lancer un appel urgent au ministre chargé de l'Action Sociale à s'investir davantage pour une prise en charge efficace et efficiente de la situation humanitaire dans la région de Diffa.
A ce titre, nous comptons demander au Gouvernement de prendre les dispositions nécessaires pour mettre les FDS dans les meilleures conditions d'assurer leur mission, mais aussi de soutenir efficacement les familles de toutes les victimes. Cette occasion sera mise à profit pour inviter la communauté internationale et les amis du Niger à ne pas trainer les pieds dans l'accroissement de l'aide pour soutenir la réponse humanitaire à Diffa. En ces temps de souffrance, nous voulons également saisir cette opportunité pour encourager les FDS à mieux maitriser le théâtre des opérations. Tous ensemble ce jour-là, nous inviterons le Gouvernement à mieux communiquer pour être dans les meilleures conditions de rassurer les gens face à la psychose généralisée au sein des populations déplacées.
En outre, le moment est crucial pour lancer, au nom de la société civile nigérienne, un vibrant appel à toutes les bonnes volontés nationales et à la communauté internationale pour un accroissement rapide de l'aide humanitaire qui, comme on le sait, permet de sauver des vies et de contribuer à améliorer la vie de ceux qui sont plongés dans une situation désespérée, en particulier les femmes et les enfants, vivant pour certains dans des endroits où il n'y a ni assez d'eau et de nourriture, ni soins de santé et école. En même temps, nous voulons créer un espace citoyen pour déplorer et condamner les tragiques attaques dont ont été victimes les FDS et les populations de Diffa, et demander au peuple nigérien de se mobiliser davantage pour leur exprimer son soutien indéfectible et sa solidarité fraternelle. Cela vient à point nommé pour appuyer les efforts de paix du Gouvernement.

Au-delà de la marche, comment les Nigériens peuvent-ils matérialiser leur soutien à leurs frères de Diffa et aux FDS ?

Les populations de Diffa vivent la pire des menaces terroristes à laquelle est confronté notre pays, en même temps l'opinion nationale est traversée par des idées néfastes à la paix et à la cohésion sociale distillées, le plus souvent, sous la forme de rumeurs. Or, sans la stabilité et la paix, il serait utopique de penser qu'on puisse entreprendre une activité économique ou le développement d'un pays.
Aujourd'hui, bien des familles continuent de vivre en plein air dans la région de Diffa, certaines sous des arbres, sans un accès adéquat au minimum pour assurer leur survie. C'est important de ne pas l'oublier, les pluies ont commencé à tomber et les enfants et leurs mères sont exposées au risque de maladies. Consciente de la fragilité de cette situation, la société civile a voulu faire en sorte que tous les citoyens expriment leur solidarité, aussi minime soit-elle, pour aider les populations de Diffa et les FDS.
Il s'agit là d'un signal patriotique et de fraternité qui vise à rappeler l'indispensable cohésion sociale dans de telles conditions. Il faut donc, au nom de la paix et au nom de l'unité de ce pays, accepter de nous unir tous contre Boko Haram. Peut-être que cela interpellera tous ceux qui ont la charge de créer, favoriser ou entretenir l'unité nationale et la cohésion sociale, de s'y impliquer véritablement pour que cela soit une réalité même en temps de paix et de quiétude sociale. Il y a donc beaucoup à faire, mais nous avons aussi de très bons atouts. A ce titre, nous n'allons pas nous laisser intimider.

Monsieur le président, le Niger évolue dans un contexte sécuritaire difficile. Quel peut être l'apport de la société civile dans le maintien de la paix et de la sécurité dans notre pays ?

En l'état actuel de la crise, je persiste à croire que nous avons des citoyens à tous les niveaux qui ne semblent pas prendre la mesure de la gravité de la situation dans laquelle le pays se trouve. C'est pourquoi nous avons maintes fois dit qu'il était indispensable que les Nigériens conjuguent leurs efforts comme un seul homme pour sortir le pays de la dite situation. Oui, mais l'espoir est permis. Toutefois, dans un pays, le maintien de la paix et de la sécurité nécessite une vigilance accrue de tous les citoyens.
On ne peut pas réussir la paix sans l'implication effective de toutes les forces vives de la Nation, sans une appropriation nationale de la question. Pour nous, il y a nécessité à traiter les causes et les conséquences de cette guerre qui exige des actions conjointes en collaboration avec les voisins et la société civile, afin de lutter contre les inégalités et la pauvreté dans la région de Diffa. Nous sommes un pays de croyants, où la compassion, la solidarité vis-à-vis de ceux qui souffrent sont des valeurs cardinales. De ce fait, il faut confier certaines tâches à des acteurs de la société civile plus proche des populations. Il faut repenser la stratégie de mise en œuvre d'un processus d'établissement de la confiance en laissant cette tâche à la société civile associée à la chefferie traditionnelle et aux religieux.
En tout état de cause, l'heure n'est plus à la tergiversation et à l'attentisme, nous devons répondre avec fermeté et vigueur à la brutalité et à la barbarie qui caractérisent les insurgés de la secte Boko Haram. Nous organiserons des prières afin de montrer à la secte Boko Haram que l'Islam est une religion de paix, de cohésion et de miséricorde. Pour ce faire, nous réitérons une fois de plus notre appel à tous et à toutes, sans exclusif, pour faire de la marche citoyenne du samedi 9 juillet, la marche du Niger contre toute forme de violence.

 

Réalisée par Oumarou Moussa

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

+2 #1 Loupe 01-07-2016 05:03
Moustapha Kadi et Nouhou Arzika vous ne pouvez plus tromper les Nigériens républicains. C'est un secret de polichinelle que vous êtes la branche armée de la société civile d'obédience du régime nazi de Issoufou Mahamadou. Après avoir alumé le feu en divisant les Nigeriens et leur vaillante et historique armée vous faites semblant d'étindre ce feu.La mission naturelle que Issoufou et ses sbires vous chargé est 'ganiser cette mise en scène que vous appeler marche de soutien en vue de camoufler la DECISION TRES GRAVE de conséquences à court ou à moyen terme de radiation des militaires jugés ethnicistes par le PORTE PAROLE de issoufou hitler
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Loupe 01-07-2016 05:18
Le visage d'un vrai génocidaire prétendument appelé acteur de la société civile.. L'ONU et la CPI doivent être aux aguets du comportement d'un second Gbagbo appelé Issoufou Mahamadou. En parlant sous votre contrôle Mrs de l'ONU cette auguste organisation internationale, le démantèlement du dernier rempart d'un Etat a savoir l'armée, aucun espoir pour les populations n'est possible. Sous vos yeux les populations nigériennes impuissantes observent une seconde gbagborisation de leur pays le Niger qui vous appartient aussi..
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 chefu 01-07-2016 08:19
laissez le tranquille ce leur mission si non il vont pas manze dans le gouri systeme.
pourqoi il non pas organise une marche contre tout ce delastage et surfacturation de la nigelec et la vie cher avec le moi de ramadam
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #4 ibrahim 01-07-2016 09:51
decidement rien ne passe chez nos amis loumanistes.ils critiquent tout ce qui ne ramene pas hama+ au pouvoir.
meme la societe civile est attaquée.
concernant hama il parait de source sure que se shemoroides le taraudent a paris.le gros intestin est carrement sorti.une infirmiere venue de wallam le lui enduit avec de l'huile d'olive.ce qui le calme un peu.sinon il passe les nuits a hurler de douleur.
souhaitons lui bonne guerrison.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #5 Hermann 01-07-2016 10:16
Pourriture de société civile
Ces Kadi et Nouhou sont plutot des alimentaires. Regardez les moyens qu'ils utilisent pour organiser une manif qui va mobiliser quelques dizaines de personnes à Niamey. Apparemment c'est sur la meme caisse que les 16 millions de Nouhou Arzika. Pale société civile au service d'une conception grotesque de la démocratie
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 MOMO 01-07-2016 10:39
Y'a une sovièté civile au Niger?
N'importe quoi !!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #7 Karya 01-07-2016 11:00
Bonjour,
Chers Moustapha Kadi et Nouhou Arzika, pouvez-vous nous dire entre Boko Haram et Rimbo qui a le plus endeuillé les familles et fait de victimes au Niger?
Faites les statisques et vous saurez de vous mêmes les réponses et qu'avez-vous entrepris depuis tous ces temps pour dire trop c'est trop.
Pour votre manifestation de demain, je ne suis pas surpris et pense comme beaucoup d'autres que cette manifestation est juste un simulacre pour dire que le peuple est avec le régime de MI. Si c'était l'opposition qui avait initié cette organisation on allait rejeté cette manifestation sous prétexte de porter atteinte à la sureté de l'état.
Chers Moustapha Kadi et Nouhou Arzika, vous ne pouvez plus tromper les citoyens avertis, arrêtez vos cinémas avant qu'il soit trop tard.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #8 Non émotif 01-07-2016 11:51
N'ALLEZ PAS A CETTE MARCHE DE HONTE CAR :
1-Les pop. de Diffa ont plus tôt besoin de nourriture,d'eau, de médicaments, de toit qu'une marrée humaine.
2-Les FDS veulent plutôt qu'on réhabilite leur honneur qu'on a arraché en les subordonnant à des armées étrangères, sinon ils ont toujours été à la hauteur de leur mission
3-Le péril pour le Niger aujourd'hui, c'est la segmentation de sa population autrefois homogène que des gens en ont fait leur mission, la disparition d'une justice sociale. Qui sont les auteurs ou acteurs de cette situation?je vous laisse juger mais ne laisser jamais qu'on vous utilise pour atteindre des buts sournois!Réfléchir tjrs avant d'Agir!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Birgbirg Salar Koura 01-07-2016 12:38
Ce sont plutôt vous autresCitation en provenance du commentaire précédent de Loupe :
M.Kadi et M.N.Arzika...êtes la branche armée d'obédience du régime nazi de..Issoufou...cette mise en scène...de camoufler la DECISION TRES GRAVE de à court ou moyen terme de radiation des militaires jugés ethnicistes...L'ONU et CPI doivent être aux aguets du comportement d'un 2nd Gbagbo appelé...quote]=>TOI, LOUPE ET TES SEMBLABLES QUI CONCOCTEZ SÛREMENT QUELQUE CHOSE CONTRE LES MARCHEURS APPELES PAR LES VRAIS SERVITEURS DU PEUPLE POUR LEUR SINCERE ENGAGEMENT A INTERPELER L'OPINION INTERNATIONALE SUR CE QUE VOUS AVEZ CREE ET QUE VOUS ATTISEZ, ENTRETENEZ ET FINANCEZ; CAR, CET AUTRE DIT =>[quote name="Non émotif"]N'ALLEZ PAS A CETTE MARCHE...
Vous êtes les auteurs de cette situation. N'est-ce pas connu, votre fuyard mentor a tjrs été prêt à mettre le Niger à feu et à sang tant qu'il (avec vous) n'est pas aux affaires? SI UN MALHEUR ARRIVE AU MOINDRE MARCHEUR, VOUS EN SEREZ RESPONSABLES ET, LES INTIC's VOUS IDENTIFIERONT. Bismillah!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #10 Aha 01-07-2016 13:39
Donc les FDS n'ont pas les moyens nécessaires et pourtant il n'y a pas longtemps ils étaient classé 3e puissance militaire d'Afrique de l'ouest. La vérité est ailleurs... Et juste une attaque de cette secte c'est la débandade totale: Crise sécuritaire et humanitaire. Les militaires trouvent une excuse, ils n'ont pas les moyens... Le chef suprême qui sait combien il a investi cours chez Deby et Hollande. À l'aide, à l'aide... J'ai besoin de ressources humaines... Deby decide d'envoyer ses hommes pour combattre aux côtés des redoutables FDS, et Hollande donne une enveloppe de 9 milliards... Sans oublier que même le représentant spécial du SG des Nations unies était là... Les patriotes de la société civile quant à eux décident 'ganiser une marche de soutien aux populations de Diffa et aux valeureux FDS afin d'éclairer l'opinion nationale et internationale et demander aux autorités d'apporter tous le soutien nécessaire... Digne d'un feuilleton Nigérien....
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Birgbirg Salar Koura 01-07-2016 19:01
Ce sont plutôt vous autresCitation en provenance du commentaire précédent de Loupe :
M.Kadi et M.N.Arzika...êtes la branche armée d'obédience du régime nazi de..Issoufou...cette mise en scène...de camoufler la DECISION TRES GRAVE de à court ou moyen terme de radiation des militaires jugés ethnicistes...L'ONU et CPI doivent être aux aguets du comportement d'un 2nd Gbagbo appelé...=>TOI, LOUPE ET TES SEMBLABLES QUI CONCOCTEZ SÛREMENT QUELQUE CHOSE CONTRE LES MARCHEURS APPELES PAR LES VRAIS SERVITEURS DU PEUPLE POUR LEUR SINCERE ENGAGEMENT A INTERPELER L'OPINION INTERNATIONALE SUR CE QUE VOUS AVEZ CREE ET QUE VOUS ATTISEZ, ENTRETENEZ ET FINANCEZ; CAR, CET AUTRE DIT =>Citation en provenance du commentaire précédent de Non émotif :
N'ALLEZ PAS A CETTE MARCHE...
Vous êtes les auteurs de cette situation. C'est connu, votre fuyard mentor a tjrs été prêt à mettre le Niger à feu et à sang tant qu'il (avec vous) n'est pas aux affaires? SI UN MALHEUR ARRIVE AU MOINDRE MARCHEUR, VOUS EN SEREZ RESPONSABLES ET, LES INTIC's VOUS IDENTIFIERONT. Bismillah!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 montagnard 02-07-2016 18:31
Je ne descendrais pas de ma montagne pour marcher derriere ces 2 escrots. Vive nos FDS et honte a MI et a son Satane systeme.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 Karo Dakaro Saï Rago 03-07-2016 02:03
Citation en provenance du commentaire précédent de Birgbirg Salar Koura :
Ce sont plutôt vous autresCitation en provenance du commentaire précédent de Loupe :
M.Kadi et M.N.Arzika...L'ONU et CPI doivent être aux aguets d'un 2nd Gbagbo appelé...quote]=>TOI, LOUPE ET TES SEMBLABLES QUI CONCOCTEZ SÛREMENT QUELQUE CHOSE CONTRE LES MARCHEURS APPELES PAR LES VRAIS SERVITEURS DU PEUPLE POUR LEUR SINCERE ENGAGEMENT A INTERPELER L'OPINION INTERNATIONALE SUR CE QUE VOUS AVEZ CREE ET QUE VOUS ATTISEZ, ENTRETENEZ ET FINANCEZ CAR, CET AUTRE DIT =>[quote name="Non émotif"]N'ALLEZ PAS A CETTE MARCHE...
C'est connu, votre fuyard mentor a tjrs été prêt à mettre le Niger à feu et à sang tant qu'il (avec vous) n'est pas aux affaires?
C'était médiatiquement dit qu'au jour des attentats de New York, il n'y avait bizarrement aucun sionniste parmi les victimes => tu as bien compris l'intention de ces charongnards capables de fomenter des abominations sous couvert de BH tel arrivé au stade malgache. Allah (swt) vous voit et vous exfiltrera d'entre les sincères nigériens.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 bazum bagouma 04-07-2016 01:45
Kadi. Un mecreant
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

campagne nouvelles chaines ACTU NIGER 800 800 pixels

Top de la semaine

Publier le 21/10/2020, 16:23
direction-generale-des-douanes-vulgarisation-du-nouveau-code-des-douanes-et-de-ses-principales-innovations La Direction générale des Douanes (DGD) a organisé le mardi 20 octobre 2020 à Niamey, un atelier de...Lire plus...
Publier le 21/10/2020, 09:51
semaine-des-nations-unies-un-dialogue-sur-le-role-des-jeunes-et-des-femmes-en-periode-electorale-pour-lancer-la-celebration-de-75-ans-d-engagement-en-faveur-de-la-paix-dans-le-monde Les activités entrant dans le cadre de la commémoration de l’édition 2020 de la Semaine des Nations...Lire plus...
Publier le 20/10/2020, 22:32
sahel-central-1-7-milliard-de-dollars-d-aide-humanitaire-promis-par-les-bailleurs-de-fonds-onu Les bailleurs de fonds ont annoncé  ce mardi 20 octobre 2020, plus de 1,7 milliard de dollars...Lire plus...
Publier le 20/10/2020, 22:29
industrie-et-infrastructures-lancement-des-travaux-de-construction-de-la-cimenterie-de-kao-et-de-rehabilitation-de-la-route-rta-kao-tchintabaraden-tahoua  Le Président Issoufou Mahamadou a procédé ce mardi  20 octobre à Kao, dans la région de...Lire plus...
Publier le 20/10/2020, 06:56
strategie-nationale-de-securite-de-proximite-des-consultations-multi-acteurs-pour-une-approche-plus-inclusive-en-matiere-de-gestion-securitaire Après Tillabéri et de Dosso et en attendant les autres régions, Niamey a abrité du 16 et 17 octobre...Lire plus...
Publier le 16/10/2020, 19:44
inauguration-officielle-de-l-hotel-des-finances-une-infrastructure-ultramoderne-et-multifonctionnelle-au-coeur-de-la-capitale Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel...
Publier le 20/10/2020, 22:29
industrie-et-infrastructures-lancement-des-travaux-de-construction-de-la-cimenterie-de-kao-et-de-rehabilitation-de-la-route-rta-kao-tchintabaraden-tahoua  Le Président Issoufou Mahamadou a procédé ce mardi  20 octobre à Kao, dans la région de...
Publier le 19/10/2020, 19:16
guinee-l-opposant-cellou-dalein-diallo-proclame-sa-victoire-des-le-premier-tour-a-la-presidentielle-du-18-octobre Au lendemain de l’élection présidentielle du dimanche 18 octobre, l’opposant guinéen Cellou Dalein...
Publier le 16/10/2020, 07:22
journee-mondiale-du-lavage-des-mains-edition-2020-des-progres-enregistres-en-matiere-de-changement-de-comportement  Le Directeur General de l’Assainissement du Ministère de l’hydraulique et de l’assainissement...
Publier le 16/10/2020, 20:13
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-16-octobre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 16 octobre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 16/10/2020, 20:13
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-16-octobre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 16 octobre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 16/10/2020, 19:44
inauguration-officielle-de-l-hotel-des-finances-une-infrastructure-ultramoderne-et-multifonctionnelle-au-coeur-de-la-capitale Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel...
Publier le 17/10/2020, 12:38
haroun-printing-les-raisons-de-la-plainte-contre-l-activiste-bana-ibrahim-pour-chantage-et-tentative-d-extorsion-de-fonds Le Directeur général par intérim de la société Haroun Printing, Mahamadou Siradji Issa, a animé la...
Publier le 20/10/2020, 06:56
strategie-nationale-de-securite-de-proximite-des-consultations-multi-acteurs-pour-une-approche-plus-inclusive-en-matiere-de-gestion-securitaire Après Tillabéri et de Dosso et en attendant les autres régions, Niamey a abrité du 16 et 17 octobre...
Publier le 19/10/2020, 19:16
guinee-l-opposant-cellou-dalein-diallo-proclame-sa-victoire-des-le-premier-tour-a-la-presidentielle-du-18-octobre Au lendemain de l’élection présidentielle du dimanche 18 octobre, l’opposant guinéen Cellou Dalein...

Dans la même Rubrique

Direction Générale des Douanes : vulgarisation du nouveau Code des douanes et de ses principales innovations

21 octobre 2020
Direction Générale des Douanes : vulgarisation du nouveau Code des douanes et de ses principales innovations

La Direction générale des Douanes (DGD) a organisé le mardi 20 octobre 2020 à Niamey, un atelier de vulgarisation du nouveau Code national des douanes. La rencontre qui a réuni...

Semaine des Nations unies : un dialogue sur le rôle des jeunes et des femmes en période électorale pour lancer la célébration de 75 ans d’engagement en faveur de la paix dans le monde

21 octobre 2020
Semaine des Nations unies : un dialogue sur le rôle des jeunes et des femmes en période électorale pour lancer la célébration de 75 ans d’engagement en faveur de la paix dans le monde

Les activités entrant dans le cadre de la commémoration de l’édition 2020 de la Semaine des Nations Unies ont été lancées, ce lundi 20 octobre au Radisson Blu de Niamey...

Haroun Printing : les raisons de la plainte contre l’activiste Bana Ibrahim pour «chantage et tentative d’extorsion de fonds »

17 octobre 2020
Haroun Printing : les raisons de la plainte contre l’activiste Bana Ibrahim pour «chantage et tentative d’extorsion de fonds »

Le Directeur général par intérim de la société Haroun Printing, Mahamadou Siradji Issa, a animé la semaine dernière une conférence de presse relative à la plainte que l’entreprise en charge...

Inauguration officielle de l’hôtel des Finances : une infrastructure ultramoderne et multifonctionnelle au cœur de la capitale

16 octobre 2020
Inauguration officielle de l’hôtel des Finances : une infrastructure ultramoderne et multifonctionnelle au cœur de la capitale

Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel immeuble qui va abriter  tous les services relevant du Ministère des Finances. D’un coût...

Journée Mondiale du lavage des mains Edition 2020 : des progrès enregistrés en matière de changement de comportement

16 octobre 2020
Journée Mondiale du lavage des mains Edition 2020 : des progrès enregistrés en matière de changement de comportement

  Le Directeur General de l’Assainissement du Ministère de l’hydraulique et de l’assainissement (DGA/MHA) M. Moussa Dandobi a présidé ce Jeudi 15 octobre 2020 la cérémonie d’ouverture de la conférence...

Célébration de la Journée Internationale de la Fille (JIF 2020) : un plaidoyer pour agir en faveur des filles, ces véritables actrices de changement

14 octobre 2020
Célébration de la Journée Internationale de la Fille (JIF 2020) : un plaidoyer pour agir en faveur des filles, ces véritables actrices de changement

A l’instar de la communauté internationale, le Niger a célébré le 11 octobre dernier, la Journée Internationale de la Fille (JIF). Pour l’édition 2020, la célébration de la JIF  a...