dimanche, 01 août 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


villa attaque par boko haram bosso

Silence de mort, rues et maisons désertées, cadavres d’humains en putréfaction, carcasses de chiens et de chèvres à l’abandon...Attaquée début juin par Boko Haram, Bosso est depuis une ville fantôme où se croisent l’armée nigérienne et de rares habitants.

Zeyna transfert argent bis

Une sandale a été abandonnée au milieu de la cour d’une concession.Des casseroles, marmites et bidons sont éparpillés sur le sol.A l’intérieur d’une des maisons faites de terre et de paille, un matelas et des verres de thé brisés.

Derrière une tôle ondulée, une chèvre se décompose dégageant une odeur nauséabonde.A l’entrée, un sac entier de poisson fumé est éventré.Les habitants sont partis vite.

Attaquée par les jihadistes nigérians de Boko Haram le 3 juin, Bosso, dans le sud-est du Niger, est située à quelques centaines de mètres à peine du Nigeria et des bases arrière du groupe islamiste armé.Elle avait déjà été victime de plusieurs attaques jihadistes par le passé. 

La ville de 6.000 habitants, qui accueillait 20.000 réfugiés et déplacés internes, s’est vidée en quelques heures le 4 juin au petit matin.

- Civils tués -

Officiellement, le bilan est de 26 soldats nigériens et nigérians tués, mais des civils aussi ont péri.Le corps d’un homme est encore présent dans un bâtiment du siège communal.Des témoins parlent d’autres corps disséminés dans la ville.

"Les cadavres jonchaient les rues", explique Abdelaziz Zembada, 50 ans, petit commerçant revenu à Bosso pour voir si les conditions du retour sont réunies. 

Il a perdu sa fille de quatre ans."On habite en face de la gendarmerie ciblée par la secte.Un voisin m’a conseillé d’aller chez lui.J’ai pris deux de mes enfants, Madame en a pris une.On est partis le temps de revenir la chercher (une autre de ses filles, ndlr), c’est là où l’obus est tombé.Ma fille était dedans avec les deux enfants de mon voisin...Elle n’a pas encore été inhumée", raconte-t-il.

L’armée a été submergée par l’attaque de Boko Haram.La caserne a été saccagée.On y découvre deux véhicules blindés ainsi que plusieurs camions et voitures brûlés.Les bâtiments et notamment les dortoirs ont été incendiés, seuls restent visibles des carcasses de lits. 

Tous les bâtiments publics (gendarmerie, préfecture, mairie) ont aussi été saccagés.Comme une école de campagne de l’Unicef et le centre de santé où quelqu’un a marqué à la craie sur un tableau noir : "Boko Haram".Les jihadistes se sont également emparés de la plupart des 200 tonnes de céréales destinées aux populations dans le besoin et stockées dans un magasin.

- "Les militaires sont là" -

L’armée nigérienne dit avoir réinvesti les lieux, sans dévoiler ses effectifs."Les militaires sont là.Un effectif conséquent, un dispositif nouveau, un autre moral", assure le ministre de l’Intérieur Mohamed Bazoum qui a conduit dans la cité une délégation d’une trentaine de véhicules, composée de deux ministres, députés et de personnel des agences onusiennes et d’ONG.

"D’ici quelques semaines, nous allons repeupler Bosso et les populations retourneront à leurs activités", assure-t-il. Sur place, les soldats sourient et lèvent le poing en signe de confiance.

Lors de la visite de la caserne saccagée, une vive discussion oppose le colonel de gendarmerie au préfet."Partout où vous êtes, il y a un plan de défense.C’est ça qu’il faut mettre en oeuvre.Pas plus !", déclare le colonel. "C’est facile de dire ça !" lui rétorque le préfet soulignant qu’il a défendu la place jusqu’à 21H00 le 3 juin avant de décrocher. 

Dans le dédale des rues sablonneuses, on ne croise personne ou presque.Nourris par l’armée, quelques vieillards qui n’ont pas pu fuir attendent le retour de leurs proches.

Des habitants font le va-et-vient entre les villes voisines pour récupérer des affaires, comme El Hadj Abba Makani qui charge tout ce qu’il peut sur un vieux 4x4."La nuit du 3, on l’a passée sur le toit et le matin on a fui à pied avec toute la famille", raconte ce commerçant nigérian, aux deux épouses et dix enfants."On a peur mais si tout le monde revient, on reviendra". 

"On est découragés.On veut que les gens reviennent", assure Souleymane Salissa, coiffeur, qui fait aussi fonctionner un petit groupe électrogène pour charger les téléphones.Sa boutique et sa maison ont été pillées mais il est revenu et survit grâce à la clientèle des soldats.

"On veut qu’on nous aide en nourriture, en eau et qu’on arrange la téléphonie mobile et l’électricité", poursuit-il, confiant en l’avenir : "On voit que ça va mieux même si hier on a entendu des rafales.Si on entend +Allahou Akhbar+ (Dieu est le plus grand, crié par des combattants de Boko Haram), c’est là qu’on doit s’inquiéter !"

AFP

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

-3 #1 kelawayeà 19-06-2016 10:44
Je demande la demission du president Issoufou Mahàmadou
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 TBI 19-06-2016 11:08
:-x c est de l intoxication
svp arrêter de faire la propagande de BH
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #3 hum 19-06-2016 11:30
Citation en provenance du commentaire précédent de kelawayeà :
Je demande la demission du president Issoufou Mahàmadou

Et puis quoi après ? tu veux installer Boko Haram au pouvoir? Vieux con, il faut que nous restions soudés pour faire face à ses barbares, après si tu veux, on réglera nos comptes.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 wahala 19-06-2016 11:38
:sad:
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #5 Gorzo 19-06-2016 11:53
L'Etat doit organiser les ramassages et leurs inhumations avant de demander à la population de regagner Bosso. Mieux, la désinfection de certains lieux et habitation doit également être réalisée pour éviter les odeurs et détruire les microbes qui peuvent être sources de maladies telles que le Choléra, surtout le bassin du Lac Tchad est un foyer récurent de choléra.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #6 Gorzo 19-06-2016 12:00
Je suis très désolé par les gens qui mélangent les massacres humains (civils et militaires de boko haram et le voyage du PRN. BH sévit dans 4 pays dont son berceau est le Nigéria, pourtant aucun nigérian demande la démission de Bouhari. Vous affaiblissez l'ETAT, boko haram va être à la porte de Niamey. Au lieu de soutenir les autorités politiques et militaires pour étouffer BH et ses semblables, vous démantelez le socle de l'ETAT
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #7 Gorzo 19-06-2016 12:05
Lutter contre BH, c'est protéger l'intégrité du territoire. Lutter contre BH, c'est protéger notre religion l'islam. Lutter contre Bh, c'est éviter la jonction triangulaire (Lac Tchad, Lybie et Mali) des forces du mal. Les présidents Déby et Issoufou doivent contrôler cette campagne de vaccination dans le triangle (Lybie, Tchad et Niger) où selon une radio étrangère des conteneurs des vaccins sont acheminés. un avis
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 Illimi 19-06-2016 16:30
Y'en a qui réfléchissent par le derrière
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #9 Maiga 19-06-2016 19:13
C comsa quand on confi la responssabilite aux incapables .
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 dan madotchi 19-06-2016 23:49
Citation en provenance du commentaire précédent de Maiga :
C comsa quand on confi la responssabilite aux incapables .

Début juin aux USA 49morts par un islamiste, en novembre 2015 les islamistes ont tué plus de 130 personnes en France, etc.. Personne n'a pensé demander la démission de leur président. Je suis sûr que si c'était le anti kekanda numéro un qui est président du Niger ou mijin hajia tous ces grands bavards vont inventer quelque chose pour le soutenir. Pathétiques....
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #11 kauce 20-06-2016 03:08
je suis d'accord avec Kelawayeà Issoufou doit démissionner, Le Niger na jamais connu autant des morts depuis sa création, Mrd
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Nigerian 20-06-2016 08:47
Citation en provenance du commentaire précédent de Maiga :
C comsa quand on confi la responssabilite aux incapables .

malade faut demander a ton pere de venir diriger si lui est capable
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 haba dan Niger 20-06-2016 09:41
quelle honte
j’ai l’impression de lire des enfants du cours élémentaire.
Des Nigériens sont en deuil pour avoir perdu des leurs et vous vous passez votre temps a vous arroser d’insultes. haba mana? moi j’ai perdu trois petits frères militaires en un an a diffa.
Ayez la pudeur de respecter les memoires des disparus
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 dan madotchi 20-06-2016 10:10
Excusez moi car je reconnais que je suis trop con et malhonete de defendre ici l'indefendable qu'est le regime Guri. Je suis en mission sur actu niger pour lui et je m'en veux de paraitre aussi ridicule. A compter de cet instant je renonce a insulter quique ce soit au nom de ce systeme malefique et anti patriotique qui a divise les nigeriens et mis le pays par terre. Apres tout j'attends toujours d'etre recompense pour services rendus avant, pendant et juste apres leur honteux holdup electorale. Sorry again for that.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 dan madotchi le vrai 20-06-2016 13:29
Citation en provenance du commentaire précédent de dan madotchi :
Excusez moi car je reconnais que je suis trop con et malhonete de defendre ici l'indefendable qu'est le regime Guri. Je suis en mission sur actu niger pour lui et je m'en veux de paraitre aussi ridicule. A compter de cet instant je renonce a insulter quique ce soit au nom de ce systeme malefique et anti patriotique qui a divise les nigeriens et mis le pays par terre. Apres tout j'attends toujours d'etre recompense pour services rendus avant, pendant et juste apres leur honteux holdup electorale. Sorry again for that.


Usurpateur Allah ya issa. Minable et certainement lumaniste allié objectif de BH.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #16 dan madotchi le vrai 20-06-2016 13:32
Les lumanistes sont descendus si bas jusqu'à usurper le pseudo des gens pour créer la confusion. Ça se voit qu'ils sont en mission d'intoxication. Dieu vous voit pauvres crétins.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

ODD ADAPT JUIELLET 2021 ACTU NIGER 800 800 pixels

Top de la semaine

Publier le 31/07/2021, 23:42
fc-g5-sahel-le-general-namata-passe-le-fanion-de-commandement-au-general-tchadien-oumar-bikimo Le général de division Oumar Bikimo du Tchad remplace le général de brigade Oumarou Namata Gazama du...Lire plus...
Publier le 31/07/2021, 20:22
situation-economique-du-niger-le-bien-etre-des-populations-menace-par-les-crises-sanitaire-et-securitaire-banque-mondialeNIAMEY, NIGER, 26 juillet 2021 – La crise sanitaire liée au COVID-19 et la situation...Lire plus...
Publier le 31/07/2021, 11:52
initiative-niger-2-0-le-monde-rural-nigerien-se-digitalise-avec-le-lancement-de-duddal-la-bibliotheque-numerique-de-l-agriculture-et-du-developpement-rural Le jeudi 29 juillet dernier au Centre international de Conférence Mahatma Ghandi de Niamey, il a été...Lire plus...
Publier le 30/07/2021, 18:31
education-et-protection-des-enfants-en-mobilite-dans-la-region-d-agadez-des-resultats-satisfaisants-et-des-beneficiaires-reconnaissants-a-l-unicef-et-a-ses-partenaires [REPORTAGE] Dans le cadre de son appui multiforme au gouvernement du Niger pour garantir les droits...Lire plus...
Publier le 30/07/2021, 17:43
les-forces-armees-nigeriennes-a-l-assaut-de-l-eigs-par-omar-sylla Dans leur lutte contre le fléau terroriste au Sahel, les forces régionales ne ménagent aucun effort et...Lire plus...
Publier le 28/07/2021, 16:25
insecurite-18-civils-encore-massacres-par-des-individus-armes-ce-mardi-a-deykoukou-pres-de-banibangou-tillaberi Ce mercredi 28 juillet 2021 aux environs de 9h00, des individus armés venus à bord de motos ont mené...
Publier le 27/07/2021, 22:09
declaration-de-la-cap-20-21-et-allies-l-opposition-reaffirme-sa-non-reconnaissance-de-l-election-de-bazoum-mohamed-comme-president-et-exige-la-liberation-des-prisonniers-politiques Déclaration de la Coalition pour une Alternance Politique (CAP20-21), de l’Alliance des Candidats pour...
Publier le 26/07/2021, 22:37
insecurite-plusieurs-civils-tues-dans-une-serie-d-attaques-dans-la-region-de-tillaberi Plusieurs villages  de la région de Tillabéri, frontalière du Mali, ont été ciblés ces derniers...
Publier le 30/07/2021, 17:43
les-forces-armees-nigeriennes-a-l-assaut-de-l-eigs-par-omar-sylla Dans leur lutte contre le fléau terroriste au Sahel, les forces régionales ne ménagent aucun effort et...
Publier le 26/07/2021, 22:37
insecurite-plusieurs-civils-tues-dans-une-serie-d-attaques-dans-la-region-de-tillaberi Plusieurs villages  de la région de Tillabéri, frontalière du Mali, ont été ciblés ces derniers...
Publier le 27/07/2021, 14:30
alerte-meteo-risque-d-inondation-pluviale-d-ici-48h-dans-plusieurs-communes-du-niger Dans une alerte publiée ce mardi 27 juillet 2021, le système d’alerte inondation du ministère de...
Publier le 27/07/2021, 22:09
declaration-de-la-cap-20-21-et-allies-l-opposition-reaffirme-sa-non-reconnaissance-de-l-election-de-bazoum-mohamed-comme-president-et-exige-la-liberation-des-prisonniers-politiques Déclaration de la Coalition pour une Alternance Politique (CAP20-21), de l’Alliance des Candidats pour...
Publier le 28/07/2021, 16:25
insecurite-18-civils-encore-massacres-par-des-individus-armes-ce-mardi-a-deykoukou-pres-de-banibangou-tillaberi Ce mercredi 28 juillet 2021 aux environs de 9h00, des individus armés venus à bord de motos ont mené...
Publier le 27/07/2021, 17:41
niger-28-morts-12-851-sinistres-et-d-importants-degats-deja-enregistres-suite-aux-fortes-precipitations-enregistrees-depuis-le-debut-de-l-hivernage-protection-civile Les fortes précipitations enregistrées au Niger depuis le début de la saison des pluies en mi-juin,...

Dans la même Rubrique

FC G5 Sahel : le général Namata passe le fanion de commandement au général tchadien Oumar Bikimo

31 juillet 2021
FC G5 Sahel : le général Namata passe le fanion de commandement au général tchadien Oumar Bikimo

Le général de division Oumar Bikimo du Tchad remplace le général de brigade Oumarou Namata Gazama du Niger à la tête de la Force Conjointe Anti-terroriste du G5 Sahel. La...

Situation économique du Niger : le bien-être des populations menacé par les crises sanitaire et sécuritaire (Banque Mondiale)

31 juillet 2021
Situation économique du Niger : le bien-être des populations menacé par les crises sanitaire et sécuritaire (Banque Mondiale)

NIAMEY, NIGER, 26 juillet 2021 – La crise sanitaire liée au COVID-19 et la situation sécuritaire précaire, ainsi que les chocs environnementaux affectent le bien-être des Nigériens. Le revenu par habitant a...

Initiative Niger 2.0 : le monde rural nigérien se digitalise avec le lancement de « Duddal », la bibliothèque numérique de l’agriculture et du développement rural

31 juillet 2021
Initiative Niger 2.0 : le monde rural nigérien se digitalise avec le lancement de « Duddal », la bibliothèque numérique de l’agriculture et du développement rural

Le jeudi 29 juillet dernier au Centre international de Conférence Mahatma Ghandi de Niamey, il a été officiellement procédé au lancement national de «Duddal», la nouvelle bibliothèque numérique de l’agriculture...

Education et Protection des enfants en mobilité dans la région d’Agadez : des résultats satisfaisants et des bénéficiaires reconnaissants à l’Unicef et à ses partenaires

30 juillet 2021
Education et Protection des enfants en mobilité dans la région d’Agadez : des résultats satisfaisants et des bénéficiaires reconnaissants à l’Unicef et à ses partenaires

[REPORTAGE] Dans le cadre de son appui multiforme au gouvernement du Niger pour garantir les droits des enfants,  l’UNICEF en collaboration avec plusieurs partenaires techniques et financiers, a initié plusieurs...

2,7 millions d'euros supplémentaires de l'aide humanitaire de l'UE pour lutter contre la malnutrition infantile au Niger (COMMUNIQUÉ DE PRESSE)

29 juillet 2021
2,7 millions d'euros supplémentaires de l'aide humanitaire de l'UE pour lutter contre la malnutrition infantile au Niger (COMMUNIQUÉ DE PRESSE)

NIAMEY (Niger), 29 juillet 2021 - L'UNICEF a reçu un soutien financier supplémentaire de 2,7 millions d'euros de l'aide humanitaire de l'Union Européenne (ECHO) pour garantir que les enfants souffrant d'émaciation...

Protection des données à caractère personnel : l’OIM met à la disposition de la HAPDP une analyse succincte de  l’état des lieux de la situation pour une meilleure appropriation des enjeux

28 juillet 2021
Protection des données à caractère personnel : l’OIM met à la disposition de la HAPDP une analyse succincte de  l’état des lieux de la situation pour une meilleure appropriation des enjeux

L’hôtel Bravia de Niamey a servi de cadre ce mardi 27 juillet à l’atelier de présentation de « l’analyse situationnelle sur les cadres juridiques, opérationnels et institutionnels en matière de protection...