vendredi, 05 mars 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


sg snecsRéuni, ce jour mercredi 15 juin 2016, à l’effet d’examiner la situation socio-académique à l’Université Dan Dicko Dankoulodo de Maradi (UDDM), ayant abouti à une grève illimitée des enseignants-chercheurs et chercheurs depuis le lundi 6 juin 2016, le Bureau Exécutif de la Section UDDM du Syndicat National des Enseignants-Chercheurs et Chercheurs du Supérieur (SNECS) rend la déclaration dont la teneur suit :

Zeyna transfert argent bis

Considérant que la création des Universités Publiques du Niger (UPN) en général, et de l’UDDM en particulier, procède de la volonté politique du Gouvernement de décentraliser et diversifier les offres de formation supérieure ;

Considérant que le fonctionnement régulier des UPN en général, et de l’Université Dan Dicko Dankoulodo de Maradi en particulier, est fortement tributaire des subventions annuelles à elles allouées par l’Etat ;

Considérant l’insuffisance notoire de la subvention allouée à l’Université Dan Dicko Dankoulodo de Maradi au regard de l’énormité de sa mission de formation de cadres de qualité en sciences et technologie ;

Considérant l’inexistence à l’UDDM des instances délibératives statutaires permettant de garantir une bonne gouvernance de l’Université ;

Considérant l’insuffisance des infrastructures académiques et le faible équipement des laboratoires et salles informatiques de l’Université ;

Considérant la croissance exponentielle du nombre d’étudiants et de l’augmentation de l’effectif du personnel Enseignants-Chercheurs et Chercheurs;

Considérant la réduction paradoxale et non fondée de 30%, par l’Etat, de cette subvention (déjà insuffisante), asphyxiant ainsi le fonctionnement de l’Université ;

Considérant que depuis au moins six (6) mois l’Université Dan Dicko Dankoulodo de Maradi ne doit son salut que grâce à des prêts bancaires en vue d’assurer un fonctionnement minimum ;

Considérant l’incapacité de l’administration rectorale à payer à terme échu le salaire et autres droits acquis du personnel Enseignants-Chercheurs et Chercheurs;

Considérant le mutisme du Rectorat de l’UDDM face à nos légitimes revendications rappelées dans notre préavis de grève du 30 mai 2016 ;


La Section UDDM du SNECS exige :

1.  du Rectorat de l’UDDM :

ü  le respect strict du protocole d’accord Rectorat-SNECS/UDDM du 21 avril 2015 ;

ü  le paiement intégral et immédiat de tous les avantages et droits acquis en souffrance ;

ü  l’application sans délai de l’Arrêté n°047/MESR/I/SG/DL du 2 mai 2016 fixant le fonctionnement et les attributions des UPN, notamment l’élection des Doyens et Vice-doyens des Facultés et la mise en place de toutes les instances délibératives, en l’occurrence le Conseil d’Université et le Conseil Scientifique.

2. du Gouvernement :

ü  le rehaussement conséquent, dans les plus brefs délais, de la subvention allouée à l’Université Dan Dicko Dankoulodo de Maradi en vue de lui assurer un fonctionnement normal ;

ü  la mise à disposition à temps de la subvention allouée à l’UDDM ;

ü  la dotation de l’Université Dan Dicko Dankoulodo de Maradi en infrastructures adéquates, notamment des amphithéâtres, salles de cours, bâtiments administratifs, laboratoires équipés, etc. ;

ü  l’adoption sans délai de tous les textes de fonctionnement de l’Université Dan Dicko Dankoulodo de Maradi lui permettant d’assoir les bases d’une bonne gestion administrative et financière ;

ü  et enfin l’attribution du terrain de cinq cents (500) hectares devant abriter les différentes Facultés et autres infrastructures universitaires ;

En tout état de cause, la Section UDDM du SNECS, résolument engagée à faire aboutir ses justes et légitimes revendications, prend à témoin l’opinion nationale et internationale face à l’inaction manifeste du Rectorat et du Gouvernement devant le péril auquel est confrontée l’Université Dan Dicko Dankoulodo de Maradi.

En outre, la Section UDDM du SNECS apporte son soutien sans faille à la Section sœur de l’Université de Zinder dans son combat quotidien, depuis déjà plusieurs mois, pour la défense des intérêts matériels et moraux des camarades.

Par ailleurs, la Section UDDM du SNECS, très indignée par les attaques meurtrières du groupe terroriste Boko Haram contre les populations civiles et militaires dans la région de Diffa, et plus particulièrement la tuerie barbare de Bosso du 3 juin 2016 :

  • présente ses condoléances les plus attristées aux familles endeuillées ;
  • souhaite un prompt rétablissement aux blessés ;
  • réaffirme son soutien indéfectible à nos vaillantes Forces de Défense et de Sécurité (FDS) dans leur noble mission de protection de l’intégrité du territoire national, et de sécurisation des personnes et des biens ;
  • demande au Gouvernement de doter nos FDS de moyens adéquats à la hauteur de  leur mission.

Enfin, la Section UDDM du SNECS, en ce mois béni de Ramadan, prie Allah, le Dominateur Suprême, pour qu’il préserve notre pays de toutes formes de menaces et qu’il le gratifie d’un hivernage fécond.

 

 

Fait à Maradi, le 15 juin 2016

Pour le Bureau Exécutif,

Le camarade Secrétaire Général

HAMADOU Ali

Vive le SNECS !

Vive la Section UDDM !

   

Ampliations :   

AN                               1      

Cab/PM                       1

MESRI                        1

Rectorat UDDM          1                                                                

BEN/SNECS               1                                             

Sections SNECS          7                                    

SNEIGE/ UDDM               1

SYNPATUM               1                   

Commentaires  

0 #1 ousseini 17-06-2016 10:15
boulèfounou
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Habou 17-06-2016 16:08
inconséquents et incohérents,vous supporter les FDS comment si vous refusez les restrictions budgétaires. La réduction de la subvention a concerné tous les secteurs pour cause de guerre contre Boko Haram.A l'heure actuelle le gouvernement doit avoir l'unique priorité:la défense du territoire et la protection de la population. D’ailleurs je comprend pas ce gouvernement qui ne demande pas aux fonctionnaires (ministres, députés compris) de donner un certain pourcentage de leur salaire comme l'effort pour la guerre? vaut mieux fermer les universités et bien d'autres que de nous retrouver à fuir ou à vivre dans des camps de réfugiés;qu'Allah nous en garde.Amen
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

SG ACTU NIGER 800 800 pixels V1 Plan de travail

Top de la semaine

Publier le 04/03/2021, 16:53
processus-electoral-l-itn-condamne-les-violences-et-interpelle-la-cour-constitutionnelle-sur-ses-responsabilites-devant-l-histoire  Dans un communiqué rendu public ce mercredi 4 mars, l’Intersyndicale des travailleurs du Niger...Lire plus...
Publier le 04/03/2021, 07:18
observatoire-du-processus-electoral-opele-deuxieme-tour-des-elections-presidentielles-entre-violences-et-trafic-de-voix-un-hold-up-electoral-rapport Le second tour de l'élection présidentielle a connu une mobilisation exceptionnelle des citoyens...Lire plus...
Publier le 03/03/2021, 13:13
insecurite-3-soldats-et-un-civil-tues-dans-deux-attaques-armees-a-maine-soroa-et-dans-l-anzourou Deux gendarmes nigériens ont été tués dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 mars à Mainé Soroa, dans...Lire plus...
Publier le 03/03/2021, 12:58
insecurite-humanitaire-les-violences-au-nord-ouest-du-nigeria-forcent-plus-de-7-600-personnes-a-fuir-au-niger-hcr L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s’est alarmée ce mardi 2 mars 2021, de la...Lire plus...
Publier le 02/03/2021, 16:50
situation-politique-le-comite-des-sages-de-la-cndh-appelle-au-dialogue-pour-la-paix-des-coeurs-et-des-esprits Communiqué du Conseil des Sages de la Commission nationale des droits humains (CNDH) suite aux...Lire plus...
Publier le 01/03/2021, 20:26
hama-amadou-defere-a-la-prison-civile-de-filingue-tchanga-a-ouallam Après sa garde à vue et sa présentation ce lundi au parquet, l’opposant Hama Amadou a été placé en...
Publier le 27/02/2021, 23:23
mahamane-ousmane-de-l-injustice-jaillit-la-frustration-et-de-la-frustration-nait-la-revolte-interview-exclusive-avec-la-dw Le candidat battu aux élections présidentielles [selon les résultats provisoires proclamés par la...
Publier le 28/02/2021, 18:45
blocage-d-internet-une-plainte-contre-l-etat-du-niger-et-les-operateurs Des associations de la société civile nigérienne ont décidé de porter plainte contre l’Etat du Niger...
Publier le 28/02/2021, 15:26
chefferie-traditionnelle-cadeau-de-fin-de-mandat-du-president-issoufou-aux-chefs-traditionnels Le gouvernement a adopté, en conseil des ministres du vendredi 26 février, un projet de décret portant...
Publier le 28/02/2021, 22:51
assemblee-nationale-vers-l-institution-d-une-pension-de-retraite-et-d-un-passeport-diplomatique-pour-les-anciens-deputes L’Assemblée nationale est convoquée en session extraordinaire à partir de ce lundi 1er mars pour...
Publier le 01/03/2021, 20:26
hama-amadou-defere-a-la-prison-civile-de-filingue-tchanga-a-ouallam Après sa garde à vue et sa présentation ce lundi au parquet, l’opposant Hama Amadou a été placé en...
Publier le 28/02/2021, 15:26
chefferie-traditionnelle-cadeau-de-fin-de-mandat-du-president-issoufou-aux-chefs-traditionnels Le gouvernement a adopté, en conseil des ministres du vendredi 26 février, un projet de décret portant...
Publier le 28/02/2021, 22:51
assemblee-nationale-vers-l-institution-d-une-pension-de-retraite-et-d-un-passeport-diplomatique-pour-les-anciens-deputes L’Assemblée nationale est convoquée en session extraordinaire à partir de ce lundi 1er mars pour...
Publier le 27/02/2021, 23:23
mahamane-ousmane-de-l-injustice-jaillit-la-frustration-et-de-la-frustration-nait-la-revolte-interview-exclusive-avec-la-dw Le candidat battu aux élections présidentielles [selon les résultats provisoires proclamés par la...
Publier le 28/02/2021, 18:45
blocage-d-internet-une-plainte-contre-l-etat-du-niger-et-les-operateurs Des associations de la société civile nigérienne ont décidé de porter plainte contre l’Etat du Niger...

Dans la même Rubrique

Insécurité : 3 soldats et un civil tués dans deux attaques armées à Mainé Soroa et dans l’Anzourou

3 mars 2021
Insécurité : 3 soldats et un civil tués dans deux attaques armées à Mainé Soroa et dans l’Anzourou

Deux gendarmes nigériens ont été tués dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 mars à Mainé Soroa, dans la Région de Diffa,  par des assaillants  présumés membres de...

Insécurité/humanitaire : les violences au nord-ouest du Nigéria forcent plus de 7.600 personnes à fuir au Niger (HCR)

3 mars 2021
Insécurité/humanitaire : les violences au nord-ouest du Nigéria forcent plus de 7.600 personnes à fuir au Niger (HCR)

L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s’est alarmée ce mardi 2 mars 2021, de la recrudescence de la violence dans le nord-ouest du Nigéria, qui a alimenté de...

Niger : Tournons La Page s’inquiète de la situation née de la proclamation des résultats globaux provisoires du deuxième tour de l’élection présidentielle (Communiqué)

2 mars 2021
Niger : Tournons La Page s’inquiète de la situation née de la proclamation des résultats globaux provisoires du deuxième tour de l’élection présidentielle (Communiqué)

Le 21 février 2021, le peuple nigérien s’est exprimé à travers les urnes, afin de départager les deux candidats qualifiés pour le deuxième tour de l’élection présidentielle. Cette élection, devrait...

Blocage d’internet : une plainte contre l’Etat du Niger et les opérateurs

28 février 2021
Blocage d’internet : une plainte contre l’Etat du Niger et les opérateurs

Des associations de la société civile nigérienne ont décidé de porter plainte contre l’Etat du Niger et les 4 opérateurs présents sur le marché national suite à la restriction de...

Alkache Alhada, ministre de l’intérieur : « nous n’accepterons jamais que des pyromanes ou que des individus sans foi ni loi sapent les fondements de notre nation »

26 février 2021
Alkache Alhada, ministre de l’intérieur : « nous n’accepterons jamais que des pyromanes ou que des individus sans foi ni loi sapent les fondements de notre nation »

  Le premier flic du Niger, Alkache Alhada, ministre de l’Intérieur était jeudi face à la presse nationale et internationale. L’occasion pour le Ministre de l’Intérieur, de revenir sur les...

Troubles post-électoraux : la CNDH condamne les actes de violence et appelle les FDS à faire preuve de professionnalisme dans le maintien de l’ordre

26 février 2021
Troubles post-électoraux : la CNDH condamne les actes de violence et  appelle les FDS à faire preuve de professionnalisme dans le maintien de l’ordre

Communiqué de presse de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) suite au second tour de l'élection présidentielle du 21 février 2021.