mercredi, 25 novembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


situation catastrophique niger

La localité de Bosso ainsi que tous les villages de la zone environnante sont passés sous le contrôle effectif des FDS après plusieurs  jours d'opérations militaires sous le commandement du general Ahmed Mohamed, chef d'Etat major adjoint de l'armée et avec le soutien de l'aviation tchadienne. Depuis la sanglante attaque de vendredi dernier et le repli de l'armée, les combattants de Boko Haram ont pris, à plusieurs reprises, le contrôle de plusieurs villages sont Bosso et Toumour en dépit des tentatives de riposte des FDS.

Zeyna transfert argent bis

Les éléments de la secte qui se mélangent facilement avec la population et surtout les réfugiés, ont mené plusieurs attaques pillant et saccageant des bâtiments administratifs et autres édifices. Grâce à cette stratégie de harcèlement et profitant de la brèche ouverte par le repli des militaires, ils ont pu se ravitailler en munitions, en vivres et en médicaments tout en menaçant d'étendre leur rayon d'actions vers d'autres villes notamment Diffa qui a été placée en état d'alerte maximale.

En dépit de ce contexte des plus défavorables, l'armée nigérienne n'a pas desserré la pression sur Boko Haram en multipliant les manœuvres destinées à déloger les combattants des endroits qu'ils occupent. Il faut dire que les combattants de la secte n'avaient vraiment pas essayé de maintenir une présence permanente  sur place. A chaque combat, leur tactique consiste à se retirer des lieux quelques heures après pour ne pas se mettre à découvert avant d'essayer de revenir' par la suite, la plupart du temps après le départ des militaires. Ces derniers jours, l'armée nigérienne a sorti le grand jeu pour venir à bout de la nébuleuse qui semble avoir repris du poil de la bête.Toutefois, des poches de résistance subsistent à différents endroits et la secte, qui a truffé la zone de mines et d'engins explosifs, peut essayer de surprendre à tout moment.  Les opérations de déminage ont ainsi accompagnées la reprise en main de la situation par les FDS.      

 Les opérations militaires vont se poursuivre avec l'appui des forces tchadiennes qui sont arrivées dans la région ce mercredi, pour des opérations de sécurisation et de ratissage le long de la frontière et dans tout le lit du Lac Tchad. Les autorités régionales et coutumières ont par conséquent invité les populations locales, qui fuient les combats, de revenir dans leurs villages avec l'assurance que l'armée maintiendra le contrôle de la situation. Le chef de canton de Bosso s'est ainsi rendu sur place tout comme le chef du groupement peul de Toumour, afin d'exhorter les habitants  à regagner leurs domiciles.                                          

A.Y.B (actuniger.com)

 

Commentaires  

+5 #1 afriki 09-06-2016 15:02
Avec le soutien des avions tchadiens. Mais où sont nos avions?. A la munisma ou cloués a Diffa. C'est malheureux. Ne suis sûr si nos avions étaient opérationnels les mercenaires de boko haram n'osaient pas nous attaquer au grand jour et en nombre avec leurs matériels visibles a haute altitude. Non boko haram bénéficie de certaines garanties hautement placées.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #2 afriki 09-06-2016 15:16
Hier je parlait de complicité par provocation.
Probleme - Raction - Solution.. On pose un problème, on attend la réaction des populations puis on apporte sa solution que les gens allaient rejetées se' il n'y avait pas ce problème qu'on leurs a imposé. J'espere que ce n'est pas pour faire de la promotion d'officier. Comme je m'attendais à ces attaques depuis qu'on a classé le niger 3e force de l'Afrique de l'ouest. Tout le monde allait se demander quel est l'interet de ce classement et qui l'a demande?. En fait c'est pour nous agresser.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #3 Mbo boulou 09-06-2016 15:48
En tout cas cette situation mérité réflexion. Elle va de mal en pire; malgré l'opérationnalité de nos FDS sur le terrain, la localité de Kabélawa vient de prendre le coup hier nuit. Dieu merci il y'a eu plus de peur que du mal. Ces égarés de Dieu ont pillé le village et ses environs pour se replier dans le lit du lac.
Au regard des incursions menées par ces derniers, tout laisse à croire que les éléments de BH bénéficient de complicités internes et externes qui doivent être démantelés et châtiés
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 Le Niger avant tout 09-06-2016 17:15
Cher freres et soeurs pour le moment laissons nous divergeance de cote et regroupant en un peuple
contre l'ennemui et priant le bon DIEU ALLAH SWT pour qu'il protege notre peuple contredes imbecils de boko haram.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 Modibo 09-06-2016 17:23
10 militaires tous sur une 4x4 s'il vous plait, c'est très risqué. Je pense que notre armée n'est pas encore bien équipée. De grâce issoufou il faut donner du matériel à nos FDS.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 moctar_ 09-06-2016 17:43
Citer :
Les autorités ont par conséquent invité les populations locales, qui fuient les combats, de revenir dans leurs villages avec l'assurance que l'armée maintiendra le contrôle de la situation..
Vous vous foutez des gens ou quoi?? Apres avoir fui et abandonner la population a elle-meme a Bosso, comment voulez-vous qu'ils fassent confiance aux fds et revenir? ..les terroristes ont mis en ligne video et images des combats montrants nos soldats en train de jeter leur uniformes et fuir abandonnant la population a son sort et vous voulez qu'ils revienne?. y'a un an l'ivrogne Hassoumi avait sommer cette meme population de deguerpir comme quoi eux ils allaient en finir avec les terroristes...
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #7 moctar__ 09-06-2016 17:44
suite..a mon avis tous les militaires qui avaient abandonner leur postes et fui les combats doivent etre mis aux arrets et presenter a la Cour Martiale. Il risquent la peine de mort. d'apres les textes relatif a la Loi Martiale en temps de guerre, les deserteurs sont passibles de peine de mort. Tous sans exception (du commandant de poste au simple soldat doivent etre traduit en cour martiale!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #8 tarou 09-06-2016 18:00
moctar tu na ps l'amour de ton pays.il faut savoir parler stp
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #9 Le Fils du Niger 09-06-2016 18:40
Bon une chose est nos FDS manquent des materiaux necessaire pour mener ce combat comme il le faut, le fait de tendre est une bonne solution mais le gouvernement doit faire de son mieux pour faire la meme comme le président Tchadien, il nous faut des avions de chasse pourqu'on puisse détecter l'ennemi de loin. Sinon tout le monde le sait notre FDS est engagee a mener ce combat sans merci, la preuve en est que beaucoup ont perdu leur vie pour le maintien de la paix, maintenant la balle est dans le camp du gouvernement la societe civile reclame haut et fort nos FDS ont besoin des armes lourdes, des blindes etc...
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #10 Citoyen 09-06-2016 19:35
Moctar ferme ta bouche, pourquoi n'as tu pas pris ton propre avion et être sur le terrain pour combattre les BH???? Tu te moque des gens waly. Quel est le nigérien qui va blâmer les FDS??? Cherche a connaître la réalité que de palabre.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #11 Gorzo 09-06-2016 21:55
Les problèmes sont de plusieurs ordres. le renseignement, aucune armée au monde ne peut agir efficacement sans un bon renseignement. les FDS nigériens doivent se plaindre de cela. les français les américains sont là, mais ne donnent pas les informations aux FDS, ou sont bloqués dans le circuit de la hiérarchie. la population locale doit aussi collaborer sur ce terrain de renseignement. Il n'y a pas meilleurs agent secret que la population locale.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #12 Gorzo 09-06-2016 22:02
deuxième problème, les militaires eux-mêmes, ils doivent créer un réseau efficace d'informateurs, par peur ils mettent une barrière entre eux et la population, c'est pourquoi souvent l'information utile ne leur parvient pas à temps et le 3ème problème possible, la lourdeur, voire la lenteur dans 'dre à donner. Tout doit se jouer à la seconde, sinon, il est toujours cet hecatome. Plus on agit vite, plus on circonscrit le mal
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #13 moutari 10-06-2016 01:32
Issoufou à montré son incompétent sur le domaine sécuritaire il a nommer des personnes nul comme Massoudou Karijo, et autres, il a éloigner du Niger les officiers qui ont gérer les conflit pendent les rebellions, pour des raison purement politique, il crie sur les médias internationaux, va t'en guerre contre BH sans donner des moyens a l'armée. il a utiliser l'argent public pour organiser une mascarade electoral honteuse. voila le résultat aujourd’hui, :-) ;-) 8)
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 moutari 10-06-2016 02:45
l’image celle de l'armée Nigérienne :cry:
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #15 @nabirni 10-06-2016 04:12
Quant est ce qu'on va essayer ne serait ce qu'une fois d'etre fiere de nous meme. prenez la carte et vous verrez que la distance entre Niamey et Bosso est superieure a celle separant N'djamena et Bosso. Donc pour une intervention aerienne, il est plus judicieux de partir de N'djamena que de Niamey. Et je ne pense qu'il y ait de mal que l'aviation tchadienne intervienne meme si nous aussi on a nos propres avions de chasse, puique l'armee tchadiene est aussi engagé dans la lutte contre la secte malefique.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #16 @nabirni 10-06-2016 04:16
la plupart du temps, on apprécie le travail d'un gouvernement comme apprécient des supporteurs un match de football. Il faut être sur le terrain pour constater qu'on a pas la même vision entre le joueur et le téléspectateur. Le gouvernement à ses raisons que la raison du citoyen lambada ne peut comprendre.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #17 moutari 10-06-2016 05:05
Citation en provenance du commentaire précédent de @nabirni :
la plupart du temps, on apprécie le travail d'un gouvernement comme apprécient des supporteurs un match de football. Il faut être sur le terrain pour constater qu'on a pas la même vision entre le joueur et le téléspectateur. Le gouvernement à ses raisons que la raison du citoyen lambada ne peut comprendre.

c parce c ne pas compréhensible a mon avis
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #18 sory 10-06-2016 07:31
Citation en provenance du commentaire précédent de @nabirni :
Quant est ce qu'on va essayer ne serait ce qu'une fois d'etre fiere de nous meme. prenez la carte et vous verrez que la distance entre Niamey et Bosso est superieure a celle separant N'djamena et Bosso. Donc pour une intervention aerienne, il est plus judicieux de partir de N'djamena que de Niamey. Et je ne pense qu'il y ait de mal que l'aviation tchadienne intervienne meme si nous aussi on a nos propres avions de chasse, puique l'armee tchadiene est aussi engagé dans la lutte contre la secte malefique.

Il n'y a rien de quoi etre fier aujourd'hui dans ce pays. L'unite nationale compromise, injustice, corruption, immoralite, mediocrite, incompetence des dirigeants a tous les niveaux, etc.. Rien de quoi etre fier en tant que Nigerien.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #19 HATARA MAGABATA 10-06-2016 07:46
Hé Mr Nabirni ton raisonnement ne tiens pas car il faut être dans la zone de diffa pour comprendre cela.svp l’ennemi en face de toi avec une arme de dernière génération et sans aucune crainte de perdre ça vie et les FDS avec ce que tu sais de leur équipement doivent attendre 'dre de Niamey et des renforts qui n'arrive pas pour tirer et tu penses que les gens comprennent quelque chose alors que tous le monde sais que le pays est en guerre contre BH. reste dans ton salon et implore le tout puissant en ce mois bénis pour que la paix soit au niger et dans les autres pays amis.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #20 bindigaou 10-06-2016 08:59
on constate beaucoup d'émotion dans les interventions des internautes sur cette question. Mais il y a une chose essentielle qui doit rester dans nos esprits, le soutien indéfectible à nos FDS qui malgré tout restent honorables, ce sont nos enfants, nos frères et ils méritent ça. Et quel que soit celui qui sera au pouvoir eux ils seront là, prêts à nous protéger, au prix de leurs vies, s'il le faut. Alors de grâce ayez un peu d'égards pour eux. Tous ceux qui interviennent ici pense que la guerre c'est comme être devant son ordinateur et regarder un film d'actions, je n'ai jamais fait la guerre mais je crois que c'est plus compliqué que ça. Le pire ce sont les conséquences de cette situation, imaginez une famille réveillée de nuit, sous une pluie de cartouches et chaque membre prend n'importe quel chemin pour sauver sa vie, sans rien pas même un peu d'eau à boire, c'est terrible..! En ce mois béni de ramadan, unissons nos prières pour un retour au calme dans cette région.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #21 kallon kallo 10-06-2016 09:18
À quoi servent ces putains de drones ? A qui servent ils
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #22 ibrahim 10-06-2016 09:22
les soldats ont fuit. il faut dire la verité.si les tchadiens n'etaient intervenus le niger allait etre occupé par BH.on allait devenir khalifat ou on coupe les mains des voleurs.
merci aux tchadiens.vous avez une ARMEE.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #23 Dan Niger 10-06-2016 09:28
t as raison bindigaou. merci
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #24 moutari 10-06-2016 09:36
lorsque la France a été attaqué par des terroristes 7 janvier 2015, son president a fait appel a l'unité national a des français de tout bords, contreraient a Issoufou qui continu dans délire écraser ses opposants enfermer les journalistes, par la honte il a préférer appeler les Tchadiens pour porter luis secours . ;-) je penses le Niger à besoin d'un vrais chef d'Etat légitimement élue.. hep help
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #25 moutari 10-06-2016 09:43
ce sont des enfants être 18 a 20ans sans expérience sous occuper matériellement et moralement ils n'ont aucun d'autre choix que fuir.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #26 moutari 10-06-2016 09:51
Le Niger manque aussi une vrais opposants ci Issoufou se permet de faire ce qui'l veut ce parce que ils manquent des hommes en face de luis aussi..
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #27 moutari 10-06-2016 09:53
une vrais opposition Citation en provenance du commentaire précédent de moutari :
Le Niger manque aussi une vrais opposants ci Issoufou se permet de faire ce qui'l veut ce parce que ils manquent des hommes en face de luis aussi..
une vrais opposition que manque aussi
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #28 sory 10-06-2016 12:39
Le regne de la mediocrite, c'est ca la preisdence issoufou mahamdou. Rien d'autre.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #29 RIGA BAWOUYA 10-06-2016 14:43
Le chef de canton de Bosso s'est ainsi rendu sur place tout comme le chef du groupement peul de Toumour, afin d'exhorter les habitants à regagner leurs domiciles.

ILS ETAIENT OU QUAND LA POPULATION A FUI ?
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

banniere spotlight BIS

Canal Horizon Nov Dec

Top de la semaine

Publier le 25/11/2020, 15:57
disparition-de-tandja-mamadou-l-ancien-president-sera-inhume-ce-jeudi-a-maine-soroa-sa-ville-natale Les obsèques officielles de l’ancien Président de la République Tandja Mamadou auront lieu le jeudi 26...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 13:26
droit-de-l-enfant-atelier-de-formation-des-journalistes-des-membres-du-parquet-et-de-la-pj-sur-le-droit-a-l-image-des-enfants-au-sein-des-medias-2 En partenariat avec l’UNICEF, le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) a organisé ce mercredi 25...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 13:26
droit-de-l-enfant-atelier-de-formation-des-journalistes-des-membres-du-parquet-et-de-la-pj-sur-le-droit-a-l-image-des-enfants-au-sein-des-medias En partenariat avec l’UNICEF, le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) a organisé ce mercredi 25...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 12:54
campagne-contre-les-violences-a-l-egard-des-femmes-et-des-filles-les-chefs-traditionnels-au-coeur-de-la-prevention Démarrage aujourd’hui 25 novembre 2020 de la campagne de 16 jours d’activisme contre les violences à...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 10:24
disparition-de-tandja-mamadou-le-peuple-nigerien-vient-de-perdre-un-de-ses-illustres-fils-selon-hama-amadou-son-ancien-premier-ministre-et-bras-droit Dans son message de condoléances, l’ancien premier ministre (2000 à 2007) Hama Amadou  a tenu à...Lire plus...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 19/11/2020, 16:29
elections-rien-ne-s-oppose-a-ce-que-les-differents-scrutins-se-deroulent-aux-dates-prevues-a-estime-le-president-issoufou-apres-le-retrait-de-sa-carte-d-electeur Le Président de la république a procédé ce jeudi 19 novembre 2020 au retrait de sa carte d’électeur....
Publier le 20/11/2020, 10:16
presidentielles-la-requete-des-3-candidats-a-la-cour-constitutionnelle-sur-la-candidature-de-bazoum-declaree-irrecevable-arret La Cour Constitutionnelle vient de juger « irrecevable », la requête déposée la semaine dernière par...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 20/11/2020, 10:16
presidentielles-la-requete-des-3-candidats-a-la-cour-constitutionnelle-sur-la-candidature-de-bazoum-declaree-irrecevable-arret La Cour Constitutionnelle vient de juger « irrecevable », la requête déposée la semaine dernière par...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 24/11/2020, 20:59
disparition-de-tandja-mamadou-le-president-issoufou-reporte-sa-visite-dans-la-region-de-maradi Suite à la disparition de l’ancien chef de l’Etat Tandja Mamadou ce mardi à Niamey, le président...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...

Dans la même Rubrique

Disparition de Tandja Mamadou : l’ancien président sera inhumé ce jeudi à Mainé-Soroa, sa ville natale

25 novembre 2020
Disparition de Tandja Mamadou : l’ancien président sera inhumé ce jeudi à Mainé-Soroa, sa ville natale

Les obsèques officielles de l’ancien Président de la République Tandja Mamadou auront lieu le jeudi 26 novembre au Palais de la Présidence de Niamey où un hommage national lui sera...

Droit de l’enfant : atelier de formation des journalistes, des membres du parquet et de la PJ sur le droit à l’image des enfants au sein des médias

25 novembre 2020
Droit de l’enfant : atelier de formation des journalistes, des membres du parquet et de la PJ sur le droit à l’image des enfants au sein des médias

En partenariat avec l’UNICEF, le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) a organisé ce mercredi 25 novembre 2020 à Niamey, une formation à l’endroit des journalistes, du parquet et des...

Droit de l’enfant : atelier de formation des journalistes, des membres du parquet et de la PJ sur le droit à l’image des enfants au sein des médias

25 novembre 2020
Droit de l’enfant : atelier de formation des journalistes, des membres du parquet et de la PJ sur le droit à l’image des enfants au sein des médias

En partenariat avec l’UNICEF, le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) a organisé ce mercredi 25 novembre 2020 à Niamey, une formation à l’endroit des journalistes, du parquet et des...

Campagne contre les violences à l’égard des femmes et des filles : les chefs traditionnels au cœur de la prévention

25 novembre 2020
Campagne contre les violences à l’égard des femmes et des filles : les chefs traditionnels au cœur de la prévention

Démarrage aujourd’hui 25 novembre 2020 de la campagne de 16 jours d’activisme contre les violences à l’égard des femmes et des filles sous le thème ‘’Orangez le monde : financez,...

Disparition de Tandja Mamadou : « le peuple nigérien vient de perdre un de ses illustres fils » selon Hama Amadou, son ancien premier ministre et bras droit

25 novembre 2020
Disparition de Tandja Mamadou : « le peuple nigérien vient de perdre un de ses illustres fils » selon Hama Amadou, son ancien premier ministre et bras droit

Dans son message de condoléances, l’ancien premier ministre (2000 à 2007) Hama Amadou  a tenu à rendre hommage au défunt président Tandja Mamadou, décédé le mardi 24 novembre, et dont...

Disparition de Tandja Mamadou : le président Issoufou reporte sa visite dans la région de Maradi

24 novembre 2020
Disparition de Tandja Mamadou : le président Issoufou reporte sa visite dans la région de Maradi

Suite à la disparition de l’ancien chef de l’Etat Tandja Mamadou ce mardi à Niamey, le président Issoufou Mahamadou a décidé de reporter la visite qu’il devrait entamer dans la...