mercredi, 03 mars 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


la localite de bosso dans la region de diffa au niger 0

Qui contrôle la ville de Bosso ? Cette localité du sud-est du Niger a été vendredi 3 juin au soir la cible d'une attaque meurtrière de Boko Haram, qui a fait 26 morts côté forces de sécurité et 55 morts côté insurgés, selon le dernier bilan du ministre de la Défense qui s'est rendu sur place dimanche 5 juin. Mais depuis cette visite, la ville est-elle toujours sous contrôle des forces nigériennes, ou est-elle repassée aux mains des jihadistes ? La situation est confuse et les informations recueillies divergent.

Plusieurs sources humanitaires ainsi que le maire de Bosso affirmaient ce lundi 6 juin au soir qu'après la visite du ministre de la Défense la veille, les militaires ont quitté vers 20h30 la localité, immédiatement reprise dans la nuit par Boko Haram.

« La ville est occupée par les éléments de Boko Haram, assure le maire de la localité, El Hadj Bako Mamadou, contacté par RFI. Plusieurs habitants ont tenté ce lundi de retourner à Bosso, mais ils ont trouvé les éléments de Boko Haram en ville. Les habitants disent qu'ils ont brûlé plusieurs bâtiments dont la chefferie traditionnelle et hissé leur drapeau : jusqu'à présent, il n'y a plus de forces de défense ni à Bosso ni à Toumour, une localité toute proche. »

El Hadj Bako Mamadou se dit très surpris par ce départ présumé des militaires nigériens : « Ça nous a vraiment surpris, parce que ce dimanche le ministre de la Défense est arrivé jusqu'à Bosso. Il a certainement donné beaucoup de conseils. Les forces de défense étaient sur place. Et d'un seul coup elles sont parties et nous on n'a rien entendu comme explication. »

→ Même question à la Une de la revue de presse Afrique : qui contrôle Bosso ?

« Bosso est totalement sous contrôle », a assuré de son côté le porte-parole du gouvernement, quelques heures après un conseil des ministres extraordinaire consacré à l'attaque et ses conséquences, rejoint par le gouverneur de la région. « Moi j'ai été à Bosso. J'ai vu les positions, assure Dan Dako Mahamadou Laouali. On a fait le tour avec le ministre de la Défense et j'ai vu les militaires nigériens en poste. Donc la situation est maîtrisée. C'est ça la vérité. »

Une visite effectuée ce dimanche avec le ministre de la Défense. Pour autant, le gouverneur assure que la situation était toujours sous contrôle ce lundi. « Le préfet de Bosso est arrivé ce [lundi] matin dans mon bureau. Il vient de Bosso. S'il n'y avait pas l'armée nigérienne il ne serait pas à Bosso ! Bosso est sous contrôle de l'Etat nigérien », insiste-t-il.

Un peu plus tôt dans la journée, le ministre de la Défense allait d'ailleurs dans ce sens : « La ville n'est pas aux mains de Boko Haram. Nos hélicoptères volent en permanence au-dessus de la ville », assurait à RFI Hassoumi Massadou. Une zone où les attaques des insurgés se sont multipliées ces deux dernières semaines.

« Il faudra que l'affront soit lavé », ont indiqué les autorités qui ont promis de poursuivre « sans faiblesse » la lutte contre Boko Haram et de « prendre rapidement des mesures pour aider les populations » qui ont massivement fui l'attaque.

Nouveaux déplacements massifs de population

Depuis samedi, il y a eu de nouveaux déplacements massifs de population. Environ 50 000 personnes ont fui Bosso et ses alentours, d'après le HCR. De Bosso vers Toumour en majorité, mais le CICR assure que les gens fuient désormais de Toumour en direction de Diffa, car la sécurité ne serait plus assurée autour de Toumour.

« La ville de Bosso est quasiment vidée de ses habitants, assure Daddy Oumarou, porte-parole du CICR à Niamey. Nous savions que ces populations se déplaçaient vers Toumour et nous nous apprêtions justement à pouvoir y mener des évaluations, mais depuis ce matin les populations sont à nouveau en mouvement de Toumour. Nous n'avons pas d'idée très précise d'où ces populations comptent ce rendre, mais très probablement à Diffa, ou alors plus au nord, en quête de sécurité. »

D'autres déplacés vont en direction de Kidjendi, de Gagam, de Kabelawa. Les organisations humanitaires s'inquiètent puisque ces lieux sont déjà saturés de déplacés et les moyens manquent pour leur venir en aide.

RFI

Commentaires  

+10 #1 Haha 07-06-2016 10:37
Ça fais longtemps je ne parle plus cependant je pense que mr le président se fous des nigerien vous ne pouvez pas dire que vous faite la guerre avec des moyens de guerre de la deuxième guerre mondiale et garde les armes sophistiquées à la présidence un minimum de bon sens. Mr le chef d'état major si vous n'avez pas les compétences pour diriger l'armée démissionné en période de guerre on a besoin d'homme fort pas de soldat qui exécute ce k le président di de faire. Par ailleur votre choix de change un g gouverneur militaire par un civile est stupide c toujours vos remerciement la ki continue en zone de guerre a besoin de militaire pas d'un civil ki cest pas utiliser un lance pierre
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #2 oumarou 07-06-2016 10:40
Honte au gouvernement nigerienne du jamais vu au niger depuis nos ancêtres.
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #3 salman 07-06-2016 11:07
Que le tous puissant protégé le niger contre tout mal visible et invisible.
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #4 Modibo 07-06-2016 12:14
Surtout ne me dites pas que le ministre Massaoudou et ses généraux sont déjà rentré à Niamey. Où est BAZOUM la gueule celui la même qui disait que BH ne peut plus occuper même un petit village. Pour mater l'opposition le GURI est puissant.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 zaki 2 07-06-2016 12:19
Citation en provenance du commentaire précédent de oumarou :
Honte au gouvernement nigerienne du jamais vu au niger depuis nos ancêtres.

C'est ça la triste réalité, les militaires agueris comme Sidi Koutoubi ne peuvent même pas voir le président Maintenant!!!! ils sont mis a la retraite d'office et écartée du système. Comme Pele dérange on lui colle la Fenifoot, voila !!! le problème.
Maintenant qu'on est en temps de Guerre rappelons tous ceux qui peuvent aider, mêmes les opposant s'il le faut , il faut qu'on arrête cette situation, et ou sont passés nos alliées Africains ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 Ali 07-06-2016 13:46
Comment voulez-vous que des étrangers meurent ur défendre votre intégrité territoriale?
e on lui colle la Fenifoot, voila !!! le problème.
Maintenant qu'on est en temps de Guerre rappelons tous ceux qui peuvent aider, mêmes les opposant s'il le faut , il faut qu'on arrête cette situation, et ou sont passés nos alliées Africains ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #7 justice 07-06-2016 13:46
Où sont ceux qui attaquent, volent, pillent et incendient les Eglises au Niger ? Aller combattre Boko Haram si vous êtes garçons :zzz :zzz :zzz
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #8 Konkosso 07-06-2016 14:28
Citation en provenance du commentaire précédent de justice :
Où sont ceux qui attaquent, volent, pillent et incendient les Eglises au Niger ? Aller combattre Boko Haram si vous êtes garçons :zzz :zzz :zzz

Toi même tu es boko haram sinon pourquoi continuez à
vociférer quant de vrais musulmans se soulèvent pour défendre leur cause. Donnez leur des armes etvous les
verrez combattre boko haram. Vous êtes incapables d'armer
les militaires à plus forte raison des insurgés? Pauvre idiot?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Haha 07-06-2016 14:38
Ce n'est pa un probleme d'homme mais de moyens tous les militaires nigerien sont de bons stratège en matière de guerre nous sommes bon. C'est un probleme de logistique que nous avons. Il est temps de deblok des fonds pour un armement conséquent de nos hommes.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #10 Vérité Neutre 07-06-2016 14:55
Bonjour. Si le ministre dit vrais sur le fait que c'est l'armée Nigérienne qui occupe Bosso, alors pourquoi le maire qui se trouve sur place dément. Quelqu'un doit perdre son poste: Soit le Ministre soit le maire, un des deux ment au peuple. C'est une attaque d'un pays, alors ou se trouve notre président, chef des armées?
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #11 justice 07-06-2016 15:18
Citation en provenance du commentaire précédent de Konkosso :
Citation en provenance du commentaire précédent de justice :
Où sont ceux qui attaquent, volent, pillent et incendient les Eglises au Niger ? Aller combattre Boko Haram si vous êtes garçons :zzz :zzz :zzz

Toi même tu es boko haram sinon pourquoi continuez à
vociférer quant de vrais musulmans se soulèvent pour défendre leur cause. Donnez leur des armes etvous les
verrez combattre boko haram. Vous êtes incapables d'armer
les militaires à plus forte raison des insurgés? Pauvre idiot?
Merci de m'avoir traité d'idiot. Ils n'avaient pas reçu d'armes au moment de l'attaque des Eglises. Aussi, ils peuvent s'enrôler dans l'armée nigérienne s'ils sont vraiment garçon :zzz :zzz :zzz Apparemment tu en faisait parti, que Dieu te pardonne, amen. Be bless
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #12 le Niger 07-06-2016 17:17
Que Dieu preteges le Niger et son peuple. Mais le probleme nos militaires sont des jeune soldats juste sortis de l'ecole. ils n'ont aucun experiance de combat.il faut dimunier nos militaires qui sont en mission a l'exterieur pour aider ces jeunes militaires. on a plus de 900 soldats en cote d'ivoire
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 Nigérien 08-06-2016 07:33
Hassoumi Massaoudou est un grand menteur. Un Mr qui est presque ivre h24. Dans la soirée de dimanche, le contrôle de la localité est effectivement assuré par la nébuleuse. Il faut croire aux propos du Maire qui est avant tout un élu local qui n'a pas droit au mensonge dans de telles situations. Il n'a fait que relater la réalité, quelque chose que MI est ses griots ne veulent absolument pas entendre. Si le pouvoir a la main mise sur le gouverneur de Diffa qu'il a placé et à qui il dicte des instructions qu'il est tenu d'appliquer (surtout les mensonges), il n'est pas le cas du Maire qui est l'émanation de la population locale qui l'a choisit en toute limpidité et non dans des conditions inconstitutionnelles.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #14 meurtri 08-06-2016 08:50
Toi Hassoumi Massaoudou qui déclare "Ainsi va la vie" lors de ta rencontre avec les éléments à Bosso. T'as pas honte pour un ministre ?
Allah débarrasse nous de ces dirigeants sans âmes. Amine
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #15 ibrahim 08-06-2016 09:38
je crois que PELE ne peut absolument rien faire ici.pele nous a deja montrer son incompetance lui et ses camarades militaires .ce genres de chefs qui ont mis l'armee nigerienne au sol.vraiment PELE un fils de pecheur ne peut etre un bon militaire.
le defaut de notre armée est qu'elle est constituée de pecheurs ou fils de pecheurs.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Nouvelle Semaine Généreuse

Top de la semaine

Publier le 03/03/2021, 13:13
insecurite-3-soldats-et-un-civil-tues-dans-deux-attaques-armees-a-maine-soroa-et-dans-l-anzourou Deux gendarmes nigériens ont été tués dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 mars à Mainé Soroa, dans...Lire plus...
Publier le 03/03/2021, 12:58
insecurite-humanitaire-les-violences-au-nord-ouest-du-nigeria-forcent-plus-de-7-600-personnes-a-fuir-au-niger-hcr L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s’est alarmée ce mardi 2 mars 2021, de la...Lire plus...
Publier le 02/03/2021, 16:50
situation-politique-le-comite-des-sages-de-la-cndh-appelle-au-dialogue-pour-la-paix-des-coeurs-et-des-esprits Communiqué du Conseil des Sages de la Commission nationale des droits humains (CNDH) suite aux...Lire plus...
Publier le 02/03/2021, 14:53
niger-tournons-la-page-s-inquiete-de-la-situation-nee-de-la-proclamation-des-resultats-globaux-provisoires-du-deuxieme-tour-de-l-election-presidentielle-communique Le 21 février 2021, le peuple nigérien s’est exprimé à travers les urnes, afin de départager les deux...Lire plus...
Publier le 01/03/2021, 20:26
hama-amadou-defere-a-la-prison-civile-de-filingue-tchanga-a-ouallam Après sa garde à vue et sa présentation ce lundi au parquet, l’opposant Hama Amadou a été placé en...Lire plus...
Publier le 01/03/2021, 20:26
hama-amadou-defere-a-la-prison-civile-de-filingue-tchanga-a-ouallam Après sa garde à vue et sa présentation ce lundi au parquet, l’opposant Hama Amadou a été placé en...
Publier le 25/02/2021, 18:10
urgent-le-domicile-de-l-opposant-hama-amadou-actuellement-encercle-par-un-imposant-contingent-des-forces-de-l-ordre-images-exclusives Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales ...
Publier le 27/02/2021, 23:23
mahamane-ousmane-de-l-injustice-jaillit-la-frustration-et-de-la-frustration-nait-la-revolte-interview-exclusive-avec-la-dw Le candidat battu aux élections présidentielles [selon les résultats provisoires proclamés par la...
Publier le 26/02/2021, 21:53
alkache-alhada-ministre-de-l-interieur-nous-n-accepterons-jamais-que-des-pyromanes-ou-que-des-individus-sans-foi-ni-loi-sapent-les-fondements-de-notre-nation  Le premier flic du Niger, Alkache Alhada, ministre de l’Intérieur était jeudi face à la presse...
Publier le 28/02/2021, 18:45
blocage-d-internet-une-plainte-contre-l-etat-du-niger-et-les-operateurs Des associations de la société civile nigérienne ont décidé de porter plainte contre l’Etat du Niger...
Publier le 25/02/2021, 18:10
urgent-le-domicile-de-l-opposant-hama-amadou-actuellement-encercle-par-un-imposant-contingent-des-forces-de-l-ordre-images-exclusives Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales ...
Publier le 01/03/2021, 20:26
hama-amadou-defere-a-la-prison-civile-de-filingue-tchanga-a-ouallam Après sa garde à vue et sa présentation ce lundi au parquet, l’opposant Hama Amadou a été placé en...
Publier le 28/02/2021, 22:51
assemblee-nationale-vers-l-institution-d-une-pension-de-retraite-et-d-un-passeport-diplomatique-pour-les-anciens-deputes L’Assemblée nationale est convoquée en session extraordinaire à partir de ce lundi 1er mars pour...
Publier le 28/02/2021, 15:26
chefferie-traditionnelle-cadeau-de-fin-de-mandat-du-president-issoufou-aux-chefs-traditionnels Le gouvernement a adopté, en conseil des ministres du vendredi 26 février, un projet de décret portant...
Publier le 25/02/2021, 12:43
tensions-post-electorales-calme-precaire-a-niamey-internet-toujours-bloque Après 48h de violentes manifestations à Niamey, un calme précaire règne dans cette matinée du jeudi 25...

Dans la même Rubrique

Insécurité : 3 soldats et un civil tués dans deux attaques armées à Mainé Soroa et dans l’Anzourou

3 mars 2021
Insécurité : 3 soldats et un civil tués dans deux attaques armées à Mainé Soroa et dans l’Anzourou

Deux gendarmes nigériens ont été tués dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 mars à Mainé Soroa, dans la Région de Diffa,  par des assaillants  présumés membres de...

Insécurité/humanitaire : les violences au nord-ouest du Nigéria forcent plus de 7.600 personnes à fuir au Niger (HCR)

3 mars 2021
Insécurité/humanitaire : les violences au nord-ouest du Nigéria forcent plus de 7.600 personnes à fuir au Niger (HCR)

L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s’est alarmée ce mardi 2 mars 2021, de la recrudescence de la violence dans le nord-ouest du Nigéria, qui a alimenté de...

Niger : Tournons La Page s’inquiète de la situation née de la proclamation des résultats globaux provisoires du deuxième tour de l’élection présidentielle (Communiqué)

2 mars 2021
Niger : Tournons La Page s’inquiète de la situation née de la proclamation des résultats globaux provisoires du deuxième tour de l’élection présidentielle (Communiqué)

Le 21 février 2021, le peuple nigérien s’est exprimé à travers les urnes, afin de départager les deux candidats qualifiés pour le deuxième tour de l’élection présidentielle. Cette élection, devrait...

Blocage d’internet : une plainte contre l’Etat du Niger et les opérateurs

28 février 2021
Blocage d’internet : une plainte contre l’Etat du Niger et les opérateurs

Des associations de la société civile nigérienne ont décidé de porter plainte contre l’Etat du Niger et les 4 opérateurs présents sur le marché national suite à la restriction de...

Alkache Alhada, ministre de l’intérieur : « nous n’accepterons jamais que des pyromanes ou que des individus sans foi ni loi sapent les fondements de notre nation »

26 février 2021
Alkache Alhada, ministre de l’intérieur : « nous n’accepterons jamais que des pyromanes ou que des individus sans foi ni loi sapent les fondements de notre nation »

  Le premier flic du Niger, Alkache Alhada, ministre de l’Intérieur était jeudi face à la presse nationale et internationale. L’occasion pour le Ministre de l’Intérieur, de revenir sur les...

Troubles post-électoraux : la CNDH condamne les actes de violence et appelle les FDS à faire preuve de professionnalisme dans le maintien de l’ordre

26 février 2021
Troubles post-électoraux : la CNDH condamne les actes de violence et  appelle les FDS à faire preuve de professionnalisme dans le maintien de l’ordre

Communiqué de presse de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) suite au second tour de l'élection présidentielle du 21 février 2021.