dimanche 4 décembre 2022

2585 lecteurs en ligne -

fraren

Niamey veut mettre en « régime » la SORAZ

SorazZinder2015

Des pourparlers s’ouvriront bientôt entre Niamey et la China-CNPC sur la gestion de la raffinerie de Zinder et la commercialisation du pétrole, extrait d’Agadem. Une mission chinoise de haut niveau serait à Niamey, depuis l’envoi, le 26 mai dernier, d’une lettre signée par FoumakoyeGado, et enjoignant à la SORAZ d’appliquer quelques mesures d’austérité.

Il s’agit, entre autres, de la réduction des salaires pour les employés chinois, la diminution des départs en vacances des salariés expatriés, le versement par les chinois eux-mêmes de quelques impôts notamment celui sur le traitement du salaire (et non par la SORAZ) et last but not the least la « nigérisation » de certains postes au sein de la Raffinerie, détenue à 60 % par les chinois.

Tout semble plaider pour de « fortes » discussions entre Niamey et China-CNPC dont le personnel employé à la Soraz cumulerait une masse salariale d’environ 20 milliards CFA pour 300 chinois contre seulement 2.5 milliards CFA pour les 425 nigériens en poste. 

Bien évidemment qu’en faisant « perdre » à la SONIDEP un contrôle « absolu » sur la vente du raffiné, Niamey tente de trouver des solutions de « substitution » pour se mettre à l’abri d’une fronde sociale, dans le secteur pétrolier, de même qu’un ras-le-bol généralisé, en raison de « probables » hausses du prix des hydrocarbures.

Les nouveaux points « revendiqués » par FoumakoyeGado rejoignent, en partie, les exigences, moult fois réitérées par les employés nigériens à la SORAZ et jusque-là réfutées par les chinois. 
Peut-être qu’en lieu et place d’un baroud d’honneur vis-à-vis des chinois, quelque peu « susceptibles », le Gouvernement trouverait des « actions-fusibles » à même de « liquéfier » les ardeurs des Chinois. 

Surtout qu'on ne sait pas jusque-là, les « vraies » clauses entre Chineeses et Gouvernement nigérien sur cette fameuse gestion du pétrole, même si les « mauvaises langues » soutiennent que le « célèbre » Eximbank serait passé par là…

Djibril Saidou

Actuniger.com

.

Commentaires  

-1 #1 Zozo 02-06-2016 08:45
après le holdup il chercher l'argent par tout le moyens
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Antivol 02-06-2016 18:40
MI et ses 40 vo...ministres sont pris à la gorge. Le braqueur électoral veut emprunter 5.000 autres milliards d'Exim Bank, porter ainsi notre endettement vis-à-vis des Chinois à 10.000 milliards.
Même un enfant sait que le Niger est très mal placé pour exiger quoique se soit à la Chine.
En attendant, les guristes vont se promener en Rolls Roy, à Harvard, à Paris, des comptes bancaires bien pourvus, dans le luxe.
Vive le Pnds.
Alors maintenant, le commandant Salou a trahi le Niger ou pas?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Antivol 02-06-2016 18:41
Nous voulons que nos salaires payés cache le 1er du mois.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 oussi 02-06-2016 21:37
Citation en provenance du commentaire précédent de Zozo :
après le holdup il chercher l'argent par tout le moyens

c'est bien cherche de l'argent ca qu'ils veulent faire des choses!
Aussi cette négociation si ils gagne le Niger gagne.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com