samedi, 06 mars 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


ustn fete du travail

Tout comme les autres centrales syndicales du Niger, l'Union des Syndicats des Travailleurs du Niger et l'Union Générale des Travailleurs du Niger, deux grandes centrales syndicales qui partagent un certain nombre de valeurs et de visions au sein de l'ITN ont célébré hier, 1er mai 2016, le 130ème anniversaire des tristes événements de Chicago qui marquent d'un sceau indélébile l'histoire du mouvement ouvrier.

Zeyna transfert argent bis

Comme à l'accoutumée, la commémoration de ces événements offrent l'occasion aux travailleurs de défiler dans la joie et l'allégresse. Avec comme itinéraire le dispensaire Deizeybon en passant par la station Tamoil Grand marché, au Rond point des Armées, jusqu'à la place Toumo, les deux grandes centrales ont démontré leur force et leur capacité de mobilisation à travers un défilé riche en animation, en présence de la ministre de la Communication Mme Anima Moumouni et du ministre délégué chargé de l'industrie M. Soumaila Tchiwaké.
Juste après ce traditionnel défilé des travailleurs, le secrétaire général de l'USTN M. Amadou Arouna Maïga a au nom des deux centrales syndicales rappelé le sens de la fête du 1er mai. En effet, cette date commémore les événements douloureux et d'une barbarie sans précèdent perpétrée sur des travailleurs qui manifestent pacifiquement à la place HAYMARKET pour réclamer de meilleures conditions de vie et de travail, à travers l'instauration de la journée de huit (8) heures, et le repos dominical. M. Amadou Arouna Maïga a profité de cette occasion pour faire un tour d'horizon du contexte international, régional et national avant de s'appesantir sur les activités menées par l'USTN et l'UGTN dans le cadre de l'Intersyndicale des Travailleurs du Niger (ITN). Au plan international, les récurrents conflits armés au moyen orient ont désormais pris une nouvelle tournure avec la naissance du Djihadisme qui cherche à imposer par la force et la terreur la transformation du monde. Si le terrorisme reste encore invaincu, a affirmé le secrétaire général de l'USTN, c'est bien parce qu'il est alimenté de l'armada des guerres issues des conflits voulues et entretenues par les grandes puissances. C'est pourquoi, il a réaffirmé l'inquiétude de L'USTN et L'UGTN face à cette barbarie sans précédent qui menace la paix et la stabilité du monde. En outre, l'usage abusif de la force par les grandes nations doit cesser et laisser place aux discussions constructives. L'instauration de la démocratie comme moyen de gouvernance et d'expression ne doit pas donner libre cour aux puissances occidentales de bombarder impunément des pays en développement, disloquer des Etats et lancer des peuples entiers dans la nature, à la merci des intempéries. En Afrique, M. Amadou Arouna Maïga a fait remarquer qu' en dépit de l'aspiration des peuples à la liberté et à la bonne gouvernance, on assiste encore à la trituration des constitutions, à la restriction de certains droits fondamentaux, à la corruption et au détournement des deniers publics. Malgré tout, les deux centrales syndicales se sont félicitées de l'issue sans heurts majeurs des élections en Guinée Conakry, en Côte d'Ivoire, au Burkina Faso, au Niger, et au Bénin. Par contre, au Congo-Brazzaville et au Tchad, la situation reste et demeure préoccupante. Au plan régional, les deux organisations syndicales se sont félicitées du retour à l'état de droit et à la démocratie au Burkina-Faso, du retour de la paix en République Centrafricaine avec l'organisation des élections générales, de l'élimination du virus à fièvre hémorragique (EBOLA). Elles ont condamné la persistance de l'insécurité en RD.CONGO, la gouvernance politique au BURUNDI et déploré la situation en Libye, au Soudan du Sud. Au plan national, L'USTN et l'UGTN, tout en déplorant la persistance des attaques meurtrières perpétrées par la sadique secte Boko Haram sur les paisibles populations dans la région de Diffa, ont rendu hommage aux forces de défense et de sécurité pour leur courage et leur détermination sans faille à préserver l'intégrité du territoire national. Les deux centrales syndicales ont salue la maturité politique du peuple nigérien a l'issue d'un processus électoral sans heurt ni violence majeurs. Toutefois, l'USTN et UGTN ont exprimé au plan social leur préoccupation par rapport à la situation sanitaire des populations vulnérables sérieusement secouées par la méningite qui a endeuillé de nombreuses familles au cours de l'année 2015. Par ailleurs, ce tour d'horizon n'a pas écarté l'USTN et l'UGTN de leur mission traditionnelle qui repose sur la défense des intérêts matériels, moraux et professionnels des travailleurs et travailleuses. C'est ainsi que L'USTN et l'UGTN tout en se félicitant de la signature du protocole d'accord intervenu le 16 avril 2015 entre le gouvernement et l'ITN consacrant la réduction du taux de l'ITS, ont déploré avec amertume le non parachèvement du régime indemnitaire et le déblocage des incidences financières, et relèvent la persistance des violations flagrantes et le non respect des protocoles. L'USTN et l'UGTN ont rappelé néanmoins que des revendications restent encore en souffrance dont entre autres : l'adoption d'une nouvelle grille salariale unique et harmonisée pour tous les agents de l'Etat, seul gage d'une quiétude sociale ; l'octroi d'une indemnité spéciale de départ à la retraite aux agents de la Fonction Publique ; la ratification de la Convention N°176 sur la santé et la sécurité dans les mines et la Convention n°183, relative à la protection de la maternité ainsi que la 189 sur le travail domestique ; la mensualisation de la pension de retraite ; l'adoption du décret d'application du statut des agents des collectivités territoriales ; la mise en œuvre effective de la politique nationale de protection sociale etc.

Hassane Daouda(onep)

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

+1 #1 amadou sanda 02-05-2016 11:23
L'adoption d'une grille salariale unique et harmonisée pour l'ensemble des agents de l'Etat sera, sans aucun doute, la meilleure initiative pour aplanir le climat social et régler enfin ce manque entre les travailleurs d'un même pays et relevant du même employeur, l'Etat. On peut se demander pourquoi les syndicats, dans un élan de responsabilité, ne l'ont-il pas proposé depuis longtemps. Il n'est jamais tard pour bien faire.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 amadou sanda 02-05-2016 11:26
Post scriptum: compléter manque "d'équité" entre les travailleurs
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 DOGON YARO 04-05-2016 16:32
Les centrales syndicales n'existent que de nom. En cinq ans, aucune centrale n'a daigné soutenir ses syndicats affiliés par un quelconque débrayage . Pourtant les intérêts matériels et moraux des travailleurs ont été sauvagement piétinés par ce régime qui a battu, en cinq ans seulement, le record national de grève des travailleurs des secteurs privé et public. Tout le monde a compris que la majorité des dirigeants des centrales syndicales actuelles sont pour la plupart des corrompus, des traitres à la solde du guri système. On fait semblant de signer des protocoles d'accord avec le gouvernement mais on ne se bouscule jamais pour exiger le respect de ce protocole; Ces protocoles d'accord signés avec le gouvernement ne sont donc ni plus ni moins que des torchons, de la poudre aux yeux pour berner les travailleurs. A quoi bon des centrales syndicales qui ne peuvent même pas assurer aux travailleurs l'équité dans le traitement salarial? :oops:
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Lecteur Actuniger 04-05-2016 17:46
M. DOGON YARO, il faut être optimiste en tant que travailleur si tu l'es. Ce sujet n'est pas politique, fait nous ta proposition concrète STP et avançons ensemble
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 dan madotchi 04-05-2016 18:45
Vivement les élections professionnelles et que tout le monde soit fixé sur son poids. Il y a des SG de syndicats qui sont à leurs places depuis plus de 20 ans et parlent sans sourciller de démocratie et d'alternance à qui veut les écouter. Tous des escrocs comme ce type de l'ugtn qui ne représente que lui-même. Il doit être le recordman de longévité à ce poste.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 dan madotchi 04-05-2016 18:52
Voilà un pays incapable 'ganiser des élections où les électeurs ne dépassent pas 200 000 avec chacun ses papiers en règles, mais depuis deux ans ça coince. Ou bien il y a des travailleurs qui n'existent pas et qu'on veut pas mettre le problème sur la table ? En tout cas ce n'est pas clair. Et les syndicats des régies financières avec des avantages faramineux et indus qui ne veulent pas entendre de grille unique pour tous les employés de l'État, ah ya bon syndicat....
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

SG ACTU NIGER 800 800 pixels V1 Plan de travail

Top de la semaine

Publier le 06/03/2021, 00:24
trafic-de-drogue-a-niamey-une-nouvelle-saisie-record-de-17-tonnes-de-cannabis-a-niamey-en-provenance-du-liban L'Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCRTIS) vient de saisir une...Lire plus...
Publier le 05/03/2021, 16:02
insecurite-saisie-d-armes-et-de-munitions-dans-un-campement-a-tibiri-maradi Deux (2) AK 47, un arc et deux (2) carquois plein de flèches, des couteaux, une hache ainsi que 5...Lire plus...
Publier le 04/03/2021, 16:53
processus-electoral-l-itn-condamne-les-violences-et-interpelle-la-cour-constitutionnelle-sur-ses-responsabilites-devant-l-histoire  Dans un communiqué rendu public ce mercredi 4 mars, l’Intersyndicale des travailleurs du Niger...Lire plus...
Publier le 04/03/2021, 07:18
observatoire-du-processus-electoral-opele-deuxieme-tour-des-elections-presidentielles-entre-violences-et-trafic-de-voix-un-hold-up-electoral-rapport Le second tour de l'élection présidentielle a connu une mobilisation exceptionnelle des citoyens...Lire plus...
Publier le 03/03/2021, 13:13
insecurite-3-soldats-et-un-civil-tues-dans-deux-attaques-armees-a-maine-soroa-et-dans-l-anzourou Deux gendarmes nigériens ont été tués dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 mars à Mainé Soroa, dans...Lire plus...
Publier le 01/03/2021, 20:26
hama-amadou-defere-a-la-prison-civile-de-filingue-tchanga-a-ouallam Après sa garde à vue et sa présentation ce lundi au parquet, l’opposant Hama Amadou a été placé en...
Publier le 28/02/2021, 18:45
blocage-d-internet-une-plainte-contre-l-etat-du-niger-et-les-operateurs Des associations de la société civile nigérienne ont décidé de porter plainte contre l’Etat du Niger...
Publier le 28/02/2021, 15:26
chefferie-traditionnelle-cadeau-de-fin-de-mandat-du-president-issoufou-aux-chefs-traditionnels Le gouvernement a adopté, en conseil des ministres du vendredi 26 février, un projet de décret portant...
Publier le 28/02/2021, 22:51
assemblee-nationale-vers-l-institution-d-une-pension-de-retraite-et-d-un-passeport-diplomatique-pour-les-anciens-deputes L’Assemblée nationale est convoquée en session extraordinaire à partir de ce lundi 1er mars pour...
Publier le 03/03/2021, 13:13
insecurite-3-soldats-et-un-civil-tues-dans-deux-attaques-armees-a-maine-soroa-et-dans-l-anzourou Deux gendarmes nigériens ont été tués dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 mars à Mainé Soroa, dans...
Publier le 01/03/2021, 20:26
hama-amadou-defere-a-la-prison-civile-de-filingue-tchanga-a-ouallam Après sa garde à vue et sa présentation ce lundi au parquet, l’opposant Hama Amadou a été placé en...
Publier le 28/02/2021, 15:26
chefferie-traditionnelle-cadeau-de-fin-de-mandat-du-president-issoufou-aux-chefs-traditionnels Le gouvernement a adopté, en conseil des ministres du vendredi 26 février, un projet de décret portant...
Publier le 28/02/2021, 22:51
assemblee-nationale-vers-l-institution-d-une-pension-de-retraite-et-d-un-passeport-diplomatique-pour-les-anciens-deputes L’Assemblée nationale est convoquée en session extraordinaire à partir de ce lundi 1er mars pour...
Publier le 28/02/2021, 18:45
blocage-d-internet-une-plainte-contre-l-etat-du-niger-et-les-operateurs Des associations de la société civile nigérienne ont décidé de porter plainte contre l’Etat du Niger...
Publier le 28/02/2021, 22:13
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-26-fevrier-2021 Le Conseil des Ministres s’est réuni, le vendredi 26 février 2021, dans la salle habituelle des...

Dans la même Rubrique

Trafic de drogue : à Niamey, une nouvelle saisie record de 17 tonnes de cannabis à Niamey en provenance du Liban

6 mars 2021
Trafic de drogue : à Niamey, une nouvelle saisie record de 17 tonnes de cannabis à Niamey en provenance du Liban

L'Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCRTIS) vient de saisir une importante quantité de drogue à Niamey, après plusieurs mois d’enquête. C’est au total, quelques 17 tonnes...

Insécurité : saisie d’armes et de munitions dans un campement à Tibiri (Maradi)

5 mars 2021
Insécurité : saisie d’armes et de munitions dans un campement à Tibiri (Maradi)

Deux (2) AK 47, un arc et deux (2) carquois plein de flèches, des couteaux, une hache ainsi que 5 personnes interpellées dont trois (3) garçons et deux (2) femmes :...

Insécurité : 3 soldats et un civil tués dans deux attaques armées à Mainé Soroa et dans l’Anzourou

3 mars 2021
Insécurité : 3 soldats et un civil tués dans deux attaques armées à Mainé Soroa et dans l’Anzourou

Deux gendarmes nigériens ont été tués dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 mars à Mainé Soroa, dans la Région de Diffa,  par des assaillants  présumés membres de...

Insécurité/humanitaire : les violences au nord-ouest du Nigéria forcent plus de 7.600 personnes à fuir au Niger (HCR)

3 mars 2021
Insécurité/humanitaire : les violences au nord-ouest du Nigéria forcent plus de 7.600 personnes à fuir au Niger (HCR)

L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s’est alarmée ce mardi 2 mars 2021, de la recrudescence de la violence dans le nord-ouest du Nigéria, qui a alimenté de...

Niger : Tournons La Page s’inquiète de la situation née de la proclamation des résultats globaux provisoires du deuxième tour de l’élection présidentielle (Communiqué)

2 mars 2021
Niger : Tournons La Page s’inquiète de la situation née de la proclamation des résultats globaux provisoires du deuxième tour de l’élection présidentielle (Communiqué)

Le 21 février 2021, le peuple nigérien s’est exprimé à travers les urnes, afin de départager les deux candidats qualifiés pour le deuxième tour de l’élection présidentielle. Cette élection, devrait...

Blocage d’internet : une plainte contre l’Etat du Niger et les opérateurs

28 février 2021
Blocage d’internet : une plainte contre l’Etat du Niger et les opérateurs

Des associations de la société civile nigérienne ont décidé de porter plainte contre l’Etat du Niger et les 4 opérateurs présents sur le marché national suite à la restriction de...