jeudi, 25 février 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Ismael-Hama-Amadou

Le vendredi 3 juillet 2015, dans les environs de 22 heures, une dizaine de policiers du groupement de la police antiterroriste a fait une descente au quartier Koubya (SONUCI) où ils ont fait irruption dans la villa servant de bureau au fils de l’ancien président de l’Assemblée nationale, président du MODEN FA LUMANA AFRICA pour une perquisition.

Un important arsenal d’agents de police antiterroriste a été déployé au point de faire peur aux habitants du quartier qui ont pensé à une cache des éléments de Boko Haram retrouvée en plein cœur de la capitale.

 Tôt le matin, le fils le propriétaire des bureaux Ismael Hama Amadou et son avocat en présence d’un huissier ont rejoint les policiers sur les lieux pour faire ensemble la perquisition. On ignore jusque-là les raisons de cette perquisition, ni par qui elle a été ordonnée. Mais une chose est sûre. Elle a accouché d’une souris.

Les policiers après avoir fouillé et refouillé les coins et recoins de la maison, n’ont rien trouvé en dehors de quelques caisses sur lesquelles ils ont jeté leur dévolu. Des caisses heureusement appartenant à l’ancien locataire de la maison un Européen qui a été obligé de revenir pour ouvrir ses caisses dans lesquelles ils n’ont trouvé que des habits usagers.

A travers ces énièmes agissements du pouvoir de Mahamadou Issoufou contre l’opposant politique Hama Amadou et sa famille, l’opinion publique se pose plusieurs questions. Pourquoi cet acharnement sur le fils de l’opposant politique Hama Amadou ou plus encore sur sa famille, surtout pour ce dernier acte de la police qui intervient plus précisément à seulement 10 jours du délibéré dans l’affaire dite de bébés importés ? Sont-ils en train de peaufiner une autre affaire sentant celle des bébés importés prendre de l’eau ?

Est-ce une occasion pour faire du dilatoire pour que les Nigériens oublient la question des fraudes à l’examen du Bac 2016 ?

Que comprendre alors de cet acharnement contre ce citoyen dont le seul tort est d’être le fils de Hama Amadou ?

M Dodo

Le Courrier

{jathumbnail off}

Le vendredi 3 juillet 2015, dans les environs de 22 heures, une dizaine de policiers du groupement de la police antiterroriste a fait une descente au quartier Koubya (SONUCI) où ils ont fait irruption dans la villa servant de bureau au fils de l’ancien président de l’Assemblée nationale, président du MODEN FA LUMANA AFRICA pour une perquisition.

Un important arsenal d’agents de police antiterroriste a été déployé au point de faire peur aux habitants du quartier qui ont pensé à une cache des éléments de Boko Haram retrouvée en plein cœur de la capitale.

 Tôt le matin, le fils le propriétaire des bureaux Ismael Hama Amadou et son avocat en présence d’un huissier ont rejoint les policiers sur les lieux pour faire ensemble la perquisition. On ignore jusque-là les raisons de cette perquisition, ni par qui elle a été ordonnée. Mais une chose est sûre. Elle a accouché d’une souris.

Les policiers après avoir fouillé et refouillé les coins et recoins de la maison, n’ont rien trouvé en dehors de quelques caisses sur lesquelles ils ont jeté leur dévolu. Des caisses heureusement appartenant à l’ancien locataire de la maison un Européen qui a été obligé de revenir pour ouvrir ses caisses dans lesquelles ils n’ont trouvé que des habits usagers.

A travers ces énièmes agissements du pouvoir de Mahamadou Issoufou contre l’opposant politique Hama Amadou et sa famille, l’opinion publique se pose plusieurs questions. Pourquoi cet acharnement sur le fils de l’opposant politique Hama Amadou ou plus encore sur sa famille, surtout pour ce dernier acte de la police qui intervient plus précisément à seulement 10 jours du délibéré dans l’affaire dite de bébés importés ? Sont-ils en train de peaufiner une autre affaire sentant celle des bébés importés prendre de l’eau ?

Est-ce une occasion pour faire du dilatoire pour que les Nigériens oublient la question des fraudes à l’examen du Bac 2016 ?

Que comprendre alors de cet acharnement contre ce citoyen dont le seul tort est d’être le fils de Hama Amadou ?

M Dodo

Le Courrier

{jathumbnail off}

Commentaires  

+15 #1 Sayid 10-07-2015 08:48
si ce étais vraiment le groupement de la police anti terroriste il n'a qu'a aller à Diffa pour traquer Boko Haram, mais malheureusement ce ne qu’une bande armé a des fin politique, pauvre Niger :sad:
Citer | Signaler à l’administrateur
+11 #2 issa_abdoulaye 10-07-2015 09:02
Utiliser les FDS de la République pour des usages privés, c'est minable et anti-constitutionnel. Nous devons admettre l'existence d'une police politique au Niger, c'est contraire à l'essence même de la démocratie.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 akira 10-07-2015 09:20
:)) :)) :)) :))
Il veulent faire faire plus d embrouille au fugitif lol
Sinon moi je suis degouter par les politiciens Nigeriens wly ils n onmt aucune pudeur ,ni moralite pffft
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #4 Harouna Idi 10-07-2015 09:56
Mes frères policiers vous savez ou trouver les BOko Ha rame.
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #5 FDS 10-07-2015 11:19
groupement de la police nationale anti opposants de Guri haram :lp :lp :lp
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #6 Mara 10-07-2015 15:00
La haine n'est devellope pas votre pays l'acharnement la provocation fausse accusation mentir sur la personne ils tous mauvais arrêté toi ça surtout en ce mois beni du ramadan
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #7 Ouf 10-07-2015 19:57
Mahamadou Issoufou est tombé très bas!
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #8 Paps 10-07-2015 21:17
Vraiment ce dommage pour le Niger toujours les mêmes comportement de nos dirigeant une guerre de pouvoir et surtout le danger jusqu'à toucher les proches et les familles la ce très grav la guerre politique se fait juste à là télé et dans les journaux en défendant ses propre idée contre celui des opposant pour montrer son efficacité et gagner la confiance du peuple :ne:
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 manya 10-07-2015 23:02
ya allah au nom de ce mois de ramadan g souhaite que tu maudisse ces 6 personne même les ordures du poubelle soit plus important que eux 1.Mahamadou issoufou(Charlie) 2.hassoumi massaoudou (soulard)3.bazoum Mohamed (trafic ant de drogue)4.marou amadou(soulard)5.samy Ibrahim (incapable) 6.ben Omar(voyou) :D
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 manya 10-07-2015 23:04
lire saly :D
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #11 Askia 11-07-2015 07:55
Vraiment c'est régretable, même dans ce mois béni, on se permet de faire certaines choses, ça veut dire que les ruptures de jeûne à la présidence que gouri organise chez lui c'est du folklore.
Que Le Bon Dieu aide le Niger Amine
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #12 Maïga Kara Koy Kanga 11-07-2015 08:59
Ces minables ne se sont jusqu'à présent pas rendu compcompte qu'ils ne peuvent plus tromper les niégériens. depuis q'ils sont là il n y a que de fo complots et toujours les citoyens sont trainés à la justice et pire en prison sur la seule base d mensonge. L'Histoire les rattrapera
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #13 BMB 11-07-2015 11:37
Ça, une bassesse de gouvernement, pourquoi s's'emprendre au fils. Le ministre de l'intérieur est un minable. La, c'est confirmer. Dommage pour notre pays d'avoir ces genres personnes à la tête du notre pays.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #14 karkara 11-07-2015 11:52
Tous ensemble en 2016 pour se débarrasser le Niger du virus Ebora
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 24/02/2021, 21:48
elections-la-secretaire-generale-de-la-francophonie-oif-condamne-les-violences-post-electorales-au-niger-communique Dans un communiqué publié ce mercredi 24 février 2021, la Secrétaire générale de l’Organisation...Lire plus...
Publier le 24/02/2021, 20:48
2e-tour-des-presidentielles-la-mission-d-observation-de-la-cedeao-exhorte-les-acteurs-a-recourir-aux-voies-legales-pour-regler-tout-contentieux-electoral-declaration Déclaration préliminaire de la Mission d’observation électorale de la CEDEAO au 2ème Tour de...Lire plus...
Publier le 24/02/2021, 19:10
tensions-postelectorales-interpellation-du-general-tchanga-ancien-chef-d-etat-major-de-l-armee Les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ont procédé ce mercredi dans l’après-midi à...Lire plus...
Publier le 24/02/2021, 13:08
niger-internet-bloque-suite-a-de-violentes-manifestations-postelectorales Les nigériens se sont réveillés ce mercredi sans accès à internet. Un black out qui concerne tous les...Lire plus...
Publier le 24/02/2021, 12:56
presidentielle-le-candidat-de-l-opposition-mahamane-ousmane-revendique-sa-victoire-avec-50-3-des-voix C’est depuis Zinder où il avait installé son QG après la fin de sa camapgne électorale, que le...Lire plus...
Publier le 22/02/2021, 10:29
presidentielles-2e-tour-legere-avance-de-bazoum-sur-ousmane-selon-les-premiers-resultats-proclames-par-la-ceni La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a commencé depuis quelques heures, la...
Publier le 24/02/2021, 12:56
presidentielle-le-candidat-de-l-opposition-mahamane-ousmane-revendique-sa-victoire-avec-50-3-des-voix C’est depuis Zinder où il avait installé son QG après la fin de sa camapgne électorale, que le...
Publier le 23/02/2021, 20:28
presidentielle-apres-sa-victoire-bazoum-felicite-ousmane-et-lui-tend-la-main-pour-faire-face-ensemble-aux-defis-majeurs-du-pays-declaration Après la proclamation des résultats provisoires du second tour de la présidentielle qui le donne...
Publier le 20/02/2021, 11:58
presidentielle-2e-tour-a-zinder-ousmane-cloture-sa-campagne-par-un-gigantesque-meeting C’est par une véritable démonstration de force de mobilisation populaire que le candidat de...
Publier le 23/02/2021, 17:13
presidentielle-bazoum-declare-vainqueur-du-second-tour-avec-55-75-des-voix-ceni La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a proclamé ce mardi après-midi, les résultats...
Publier le 22/02/2021, 10:29
presidentielles-2e-tour-legere-avance-de-bazoum-sur-ousmane-selon-les-premiers-resultats-proclames-par-la-ceni La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a commencé depuis quelques heures, la...
Publier le 19/02/2021, 22:57
2e-tour-de-la-presidentielle-l-opposition-accuse-le-pouvoir-de-preparer-une-fraude-a-grande-echelle-faux-retorque-la-coalition-bazoum-2021-qui-crie-a-la-manipulation C’est ce vendredi 19 février 2021 à minuit que prend officiellement fin la campagne électorale pour le...
Publier le 23/02/2021, 15:35
elections-l-opposition-denonce-un-hold-up-electoral-et-exige-la-suspension-de-la-publication-des-resultats-par-la-ceni   Dans un communiqué publié ce mardi 23 février 2021, la direction nationale de campagne du...
Publier le 21/02/2021, 21:57
bazoum-mohamed-j-ai-des-raisons-de-croire-que-la-chance-sera-de-mon-cote Le candidat du PNDS Tarraya au second tour de l’élection présidentielle, Mohamed Bazoum, a accompli...
Publier le 23/02/2021, 16:57
elections-situation-tendue-a-niamey-en-marge-de-la-proclamation-des-resultats-du-second-tour-de-la-presidentielle De violents heurts ont éclaté ce mardi après-midi dans plusieurs quartiers de Niamey à quelques heures...

Dans la même Rubrique

Tensions postélectorales : interpellation du «général Tchanga », ancien chef d’Etat major de l’armée

24 février 2021
Tensions postélectorales : interpellation du «général Tchanga », ancien chef d’Etat major de l’armée

Les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ont procédé ce mercredi dans l’après-midi à l’interpellation de l’ex général Moumouni Boureima dit « Tchanga », ancien chef d’état-major des Forces Armées Nigériennes...

Niger : internet bloqué suite à de violentes manifestations postélectorales

24 février 2021
Niger : internet bloqué suite à de violentes manifestations postélectorales

Les nigériens se sont réveillés ce mercredi sans accès à internet. Un black out qui concerne tous les quatre (4) opérateurs que compte le pays et qui fait suite aux...

Elections : situation tendue à Niamey en marge de la proclamation des résultats du second tour de la présidentielle

23 février 2021
Elections : situation tendue à Niamey en marge de la proclamation des résultats du second tour de la présidentielle

De violents heurts ont éclaté ce mardi après-midi dans plusieurs quartiers de Niamey à quelques heures de la proclamation par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), des résultats globaux provisoires...

Orano au Niger : un partenariat pérenne avec de nombreuses années devant lui

22 février 2021
Orano au Niger : un partenariat pérenne avec de nombreuses années devant lui

Interview avec Pascal Bastien, Représentant d’Orano au Niger. Orano est l’un des principaux producteurs d’uranium dans le monde. Quelle est l’implantation actuelle d’Orano au Niger ?

Tillabéri : un véhicule de la CENI saute sur une mine et fait 7 morts et 3 blessés graves, plusieurs incidents sécuritaires signalés dans la région

21 février 2021
Tillabéri : un véhicule de la CENI saute sur une mine et fait 7 morts et 3 blessés graves, plusieurs incidents sécuritaires signalés dans la région

Un véhicule transportant des agents électoraux et du matériel de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a sauté sur une mine dans la commune de Dargol, dans le département de...

Niamey : trois bandes criminelles mis hors d’état de nuire par la police

19 février 2021
Niamey : trois bandes criminelles mis hors d’état de nuire par la police

Selon la Direction générale de la Police nationale (DGPN), les trois bandes criminelles démantelées sont spécialisées dans la fabrication des faux billets, le braquage et l’escroquerie. Plusieurs personnes ont été...