jeudi, 25 février 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Hamza Assoumane Bayéré Cheffou Coulmanou

Hamza Assoumane Bayéré Cheffou Coulmanou, un magistrat âgé de cinquante ans, succède désormais à son père au trône de Bambèye. Il a été élu Jeudi dernier à Bambèye avec 77 Voix sur les 110 qui composent le collège électoral des chefs de villages du canton. Bambèye est donc dirigé depuis 70 ans par la dynastie Coulmanou dont l'heureux élu est issu !

Jeudi dernier, l'actualité régionale de Tahoua a été dominée par l'élection du 4ème chef de canton de Bambèye, ville située à 25 km à l'ouest de Tahoua. Jadis, c'est le conseil des Sages qui se réunit à huis clos pour désigner le successeur d'un chef coutumier. De nos jours, il appartient au collège des chefs de villages du canton d'élire démocratiquement le successeur au trône. Bambèye n'échappe pas à cette règle. Le comité régional chargé desdites élections était présidé par le gouverneur de la région de Tahoua, Dr Barmou Salifou.

Outre le préfet de Tahoua, il comprend le chef du canton de Tahoua, représentant l'Association des chefs traditionnels, le commandant de groupement de la Gendarmerie, le Trésorier Régional, le responsable régional de l'Etat civil, les trois délégués des trois candidats en lice. Le conseiller juridique du gouverneur, M. Issa Maïga consultant dudit comité a du reste agi dans la transparence. Un imposant dispositif de sécurité a été mis en place à Bambèye, pour parer à toute éventualité. Les «Dogaris» ou gardes coutumiers habillés en rouge, étaient aussi associés au maintien de l'ordre à Bambèye. Le maire de Bambèye, M. Ibro Dan Kassou, le préfet de Tahoua et son commandant de brigade de la Gendarmerie sont à féliciter sur le plan de l'organisation générale.

La cérémonie proprement dite a débuté vers 11 h et s'est achevée après 13 h. Les ressortissants des 150 villages administratifs du canton de Bambèye étaient présents à la manifestation inédite dans le coin. Elle est inédite parce que le vénéré chef Assoumane Bayéré Cheffou Coulmanou, décédé le 14 Décembre 2014, a régné pendant 46 ans à Bambèye ! Rares sont donc ceux qui se rappellent comment est élu un chef là-bas (sic). Le jeudi, 25 Juin 2015, restera donc une date inoubliable à Bambèye. La manifestation a attiré tous les principaux dignitaires des quatre coins de la région de Tahoua. Malgré le vent et la canicule du jour, et malgré le jeûne, les gens ont tenu à suivre de très près le déroulement des opérations de vote à Bambèye. Personne ne voulait se faire conter la nouvelle du scrutin.

Après les conseils d'usage, le gouverneur de Tahoua, Dr Barmou Salifou, président du comité, a remis à chacun des trois candidats, un spécimen de son bulletin afin de le présenter aux 110 Chefs de villages constituant le collège électoral et regroupés dans un hangar spécial en face de la table de séance. Docteur Barmou Salifou, entouré par le chef de canton de Tahoua et son conseiller juridique, a patiemment expliqué aux votants et à l'assistance, la procédure du vote. Les 110 chefs de villages sont appelés un à un pour identification au niveau de la table de séance. Une fois que le chef de groupement de la Gendarmerie vérifie et atteste que c'est bien l'intéressé, celui-ci reçoit des mains de l'honorable Adou Moussa Salifou Galabi les trois bulletins des trois candidats et l'enveloppe dûment signés par le gouverneur. Tout bulletin ou toute enveloppe qui ne porte pas la signature du gouverneur de la région, président du comité de vote, est nul.

Ceci étant, chaque électeur se retire dans l'un des isoloirs confectionnés pour la circonstance, pour choisir librement son candidat. Les enveloppes sont ensuite mises dans l'unique urne placée sur la table de séance. Observateurs indépendants et délégués des trois candidats ont les yeux braqués sur le déroulement des faits dans l'espoir de déceler une anomalie. Après dépouillement, aucun bulletin blanc ou nul n'a été décelé. Le suffrage exprimé valable est égal au nombre exact des votants, soit 110 bulletins.

C'est finalement, le Sieur Hamza Assoumane Bayéré Cheffou Coulmanou qui a été déclaré 40ème Chef de canton de Bambèye, en obtenant 77 voix sur les 110. Son principal adversaire, M. Abdou Saddi Sabit Coulmanou s'est contenté de 28 voix tandis que le vieux Nouhou Bizo dit Tourké de Moggar a obtenu cinq (5) voix. Avant la proclamation des résultats des opérations de vote, le président du comité, Dr Barmou Salifou a exigé une minute de silence à la mémoire de l'illustre chef de Bambèye, feu, Assoumane Bayéré Cheffou Coulmanou, décédé le 14 décembre 2014. Les marabouts présents ont ensuite récité une Fatiha pour le repos de son âme.

«Soyez des frères unis pour construire le canton de Bambèye dans la paix et la concorde», a recommandé le gouverneur au chef élu et à ses deux adversaires. Le chef du canton de Tahoua, représentant de l'Association de la chefferie traditionnelle a, à son tour, tenu à prodiguer de sages conseils au magistrat élu et qui remplace son père au trône. «Soyez patient et surtout tolérant avec vos sujets» conseille l'Honorable Adou Moussa Salifou Galabi.

 

En réponse, le nouveau chef du canton de Bambèye M. Hamza Assoumane Bayéré Cheffou Coulmanou, a humblement déclaré : «Merci, Dieu ! Merci, Dieu, le Puissant et Miséricordieux ! J'implore la grâce et la miséricorde d'Allah pour m'assister dans mes nouvelles fonctions de chef du canton de Bambèye». Le nouveau chef a sincèrement rassuré le gouverneur de la région de Tahoua, qu'il va fidèlement collaborer avec l'administration. ''Qu'Allah nous assiste'', a-t-il encore conclu !

Le satisfecit à Bambèye, c'est qu'après les élections, les deux perdants ont tous reconnu que c'est Dieu, le Sage, qui attribue la victoire à qui il veut. Fin de citation. Tous deux ont donc reconnu leur défaite ; ils ont à tour de rôle salué le nouveau chef et lui ont souhaité bon règne. Ce qui est un bon signe. Après tout, tous sont de la lignée de Coulmanou qui règne à Bambèye, depuis la création du Canton en 1945.

Le second satisfecit à Bambèye, c'est que tout s'est bien passé dans la joie et l'allégresse traditionnelle. Aucun incident n'a été décelé. Ce qui du reste est normal, en cette période du Ramadan. C'est donc leur tolérance et leur pardon qui ont donné le courage à leurs fans d'admettre que c'est Dieu qui élit qui il veut. Maïka, un des principaux facilitateurs de l'organisation générale de ce scrutin de Bambèye, remercie aussi le Bon Dieu qui a permis le bon déroulement des opérations de vote.


Ravic Mahamadou Mamoudou ANP/ONEP/TAHOUA

{jathumbnail off}

Commentaires  

+2 #1 zouleidou kassoum 01-07-2015 20:38
Macha Allah, bon courage notre chef qu'Allah vous accompagne dans vos fonctions !
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Adamou MAhamadou 02-07-2015 04:05
Mes Felicitations. Que Dieu le tout puissant t'assiste et te guide dans ta mission. AMEN>
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Malmo 02-07-2015 06:47
Tout est bien qui finit bien. Avant tout c'est la même famille. Le problème c'est lorsque les politiciens essayent d'imposer quelqu'un qui n'a pas droit. Bonne chance au nouveau Chef.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Gouné 03-07-2015 14:02
Dieu merci et du courage et de la patience à l'honorable
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 24/02/2021, 21:48
elections-la-secretaire-generale-de-la-francophonie-oif-condamne-les-violences-post-electorales-au-niger-communique Dans un communiqué publié ce mercredi 24 février 2021, la Secrétaire générale de l’Organisation...Lire plus...
Publier le 24/02/2021, 20:48
2e-tour-des-presidentielles-la-mission-d-observation-de-la-cedeao-exhorte-les-acteurs-a-recourir-aux-voies-legales-pour-regler-tout-contentieux-electoral-declaration Déclaration préliminaire de la Mission d’observation électorale de la CEDEAO au 2ème Tour de...Lire plus...
Publier le 24/02/2021, 19:10
tensions-postelectorales-interpellation-du-general-tchanga-ancien-chef-d-etat-major-de-l-armee Les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ont procédé ce mercredi dans l’après-midi à...Lire plus...
Publier le 24/02/2021, 13:08
niger-internet-bloque-suite-a-de-violentes-manifestations-postelectorales Les nigériens se sont réveillés ce mercredi sans accès à internet. Un black out qui concerne tous les...Lire plus...
Publier le 24/02/2021, 12:56
presidentielle-le-candidat-de-l-opposition-mahamane-ousmane-revendique-sa-victoire-avec-50-3-des-voix C’est depuis Zinder où il avait installé son QG après la fin de sa camapgne électorale, que le...Lire plus...
Publier le 22/02/2021, 10:29
presidentielles-2e-tour-legere-avance-de-bazoum-sur-ousmane-selon-les-premiers-resultats-proclames-par-la-ceni La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a commencé depuis quelques heures, la...
Publier le 24/02/2021, 12:56
presidentielle-le-candidat-de-l-opposition-mahamane-ousmane-revendique-sa-victoire-avec-50-3-des-voix C’est depuis Zinder où il avait installé son QG après la fin de sa camapgne électorale, que le...
Publier le 23/02/2021, 20:28
presidentielle-apres-sa-victoire-bazoum-felicite-ousmane-et-lui-tend-la-main-pour-faire-face-ensemble-aux-defis-majeurs-du-pays-declaration Après la proclamation des résultats provisoires du second tour de la présidentielle qui le donne...
Publier le 20/02/2021, 11:58
presidentielle-2e-tour-a-zinder-ousmane-cloture-sa-campagne-par-un-gigantesque-meeting C’est par une véritable démonstration de force de mobilisation populaire que le candidat de...
Publier le 23/02/2021, 17:13
presidentielle-bazoum-declare-vainqueur-du-second-tour-avec-55-75-des-voix-ceni La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a proclamé ce mardi après-midi, les résultats...
Publier le 22/02/2021, 10:29
presidentielles-2e-tour-legere-avance-de-bazoum-sur-ousmane-selon-les-premiers-resultats-proclames-par-la-ceni La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a commencé depuis quelques heures, la...
Publier le 19/02/2021, 22:57
2e-tour-de-la-presidentielle-l-opposition-accuse-le-pouvoir-de-preparer-une-fraude-a-grande-echelle-faux-retorque-la-coalition-bazoum-2021-qui-crie-a-la-manipulation C’est ce vendredi 19 février 2021 à minuit que prend officiellement fin la campagne électorale pour le...
Publier le 23/02/2021, 15:35
elections-l-opposition-denonce-un-hold-up-electoral-et-exige-la-suspension-de-la-publication-des-resultats-par-la-ceni   Dans un communiqué publié ce mardi 23 février 2021, la direction nationale de campagne du...
Publier le 21/02/2021, 21:57
bazoum-mohamed-j-ai-des-raisons-de-croire-que-la-chance-sera-de-mon-cote Le candidat du PNDS Tarraya au second tour de l’élection présidentielle, Mohamed Bazoum, a accompli...
Publier le 23/02/2021, 16:57
elections-situation-tendue-a-niamey-en-marge-de-la-proclamation-des-resultats-du-second-tour-de-la-presidentielle De violents heurts ont éclaté ce mardi après-midi dans plusieurs quartiers de Niamey à quelques heures...

Dans la même Rubrique

Tensions postélectorales : interpellation du «général Tchanga », ancien chef d’Etat major de l’armée

24 février 2021
Tensions postélectorales : interpellation du «général Tchanga », ancien chef d’Etat major de l’armée

Les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ont procédé ce mercredi dans l’après-midi à l’interpellation de l’ex général Moumouni Boureima dit « Tchanga », ancien chef d’état-major des Forces Armées Nigériennes...

Niger : internet bloqué suite à de violentes manifestations postélectorales

24 février 2021
Niger : internet bloqué suite à de violentes manifestations postélectorales

Les nigériens se sont réveillés ce mercredi sans accès à internet. Un black out qui concerne tous les quatre (4) opérateurs que compte le pays et qui fait suite aux...

Elections : situation tendue à Niamey en marge de la proclamation des résultats du second tour de la présidentielle

23 février 2021
Elections : situation tendue à Niamey en marge de la proclamation des résultats du second tour de la présidentielle

De violents heurts ont éclaté ce mardi après-midi dans plusieurs quartiers de Niamey à quelques heures de la proclamation par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), des résultats globaux provisoires...

Orano au Niger : un partenariat pérenne avec de nombreuses années devant lui

22 février 2021
Orano au Niger : un partenariat pérenne avec de nombreuses années devant lui

Interview avec Pascal Bastien, Représentant d’Orano au Niger. Orano est l’un des principaux producteurs d’uranium dans le monde. Quelle est l’implantation actuelle d’Orano au Niger ?

Tillabéri : un véhicule de la CENI saute sur une mine et fait 7 morts et 3 blessés graves, plusieurs incidents sécuritaires signalés dans la région

21 février 2021
Tillabéri : un véhicule de la CENI saute sur une mine et fait 7 morts et 3 blessés graves, plusieurs incidents sécuritaires signalés dans la région

Un véhicule transportant des agents électoraux et du matériel de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a sauté sur une mine dans la commune de Dargol, dans le département de...

Niamey : trois bandes criminelles mis hors d’état de nuire par la police

19 février 2021
Niamey : trois bandes criminelles mis hors d’état de nuire par la police

Selon la Direction générale de la Police nationale (DGPN), les trois bandes criminelles démantelées sont spécialisées dans la fabrication des faux billets, le braquage et l’escroquerie. Plusieurs personnes ont été...