vendredi, 22 mars 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Soumana Sanda reelu

Discours de Soumana Sanda, président de la section régionale MODEN Lumana de Niamey, à l’occasion des travaux de la Conférence régionale du vendredi 15 mars 2019 à Niamey

Je voudrais à l’entame de mon intervention, rendre grâce à Dieu le tout puissant, le clément et le miséricordieux, pour nous avoir permis, 4 ans après un mandat ponctué de défis multiformes, de nous présenter devant vous, de solliciter et d’obtenir de nouveau votre confiance, pour présider aux destinées du bastion imprenable, de notre grand parti, le MODEN/FA LUMANA AFRICA.
Permettez-moi donc chers délégués, d’exprimer à chacune et à chacun d’entre vous, ma sincère gratitude, ainsi que celle de tous les membres du bureau que j’ai l’honneur de présider.

Chers amis;
Militantes, militants,

Lorsque la tâche du moment, dans un contexte comme celui de notre parti, est si grande, si noble et si décisive, il n’est point besoin de s’attarder sur les déceptions, les vexations et les injustices passées, mais de se résoudre une bonne fois pour toute à mener le seul et unique combat qui vaille. Et ce combat nous le connaissons tous.
Ce combat c’est contre la gouvernance actuelle avec tout ce que cela représente comme injustice, confiscation des libertés publiques, détournement massif des deniers publics à des fins d’enrichissement personnel, trafics divers en particulier celui de la drogue qui, en plus d’avoir ruiné l’économie et la jeunesse, présente notre pays comme un nid de narcotrafiquants.
Des narcotrafiquants qui semblent curieusement loger à la bonne enseigne jouissant d’une impunité totale pour se livrer à leurs activités criminelles dans un pays où, pour des opinions, l’on a embastillé et jeté en prison, tant d’honnêtes citoyens. Nous ne devons, donc, pas nous tromper de combat.
Notre combat c’est de nous battre contre le PNDS TARAYYA et sa gouvernance insupportable qui tue le Niger à petit feu.
Notre combat c’est de nous battre contre la volonté de ce régime, de mettre sous coupe réglée, toutes les institutions de la République, comme c’est le cas avec les universités aujourd’hui.
Notre combat c’est de nous battre afin de mettre un terme à cet exil injuste et intolérable imposé à notre leader, au chef de notre grande famille, S.E Hama Amadou.

J’ai la faiblesse de croire, après tant d’épreuves et de défis, mais aussi au regard des perspectives sombres que Issoufou Mahamadou et le PNDS veulent imposer à notre pays, que très peu de place doit être réservé aux discours car ce dont il est question ici, c’est notre honneur, notre dignité, notre survie politique, mais surtout les intérêts supérieurs du Niger et de son peuple.Toutes choses qui sont mises à rude épreuve, pour ne pas dire compromises avec le régime actuel.

Nous avons donné notre parole, il nous faut à tout prix la respecter, à savoir : animer un parti fort, fier et indestructible et faire, in Sha Allah, de notre leader incontesté, le prochain Président de la République quel que soit par ailleurs les embuches et au prix du sacrifice nécessaire à la réalisation de cet objectif.

Un objectif commun à nous tous, militantes et militants qui, de Bilma à Ayarou et de N’Guigmi à Téra, sont demeurés debout, fiers et résolus, mais également à des très nombreux concitoyens qui voient en notre leader, l’homme qu’il faut pour sortir le Niger du gouffre dans lequel l’a précipité de PNDS TARAYYA.
C’est le combat que nous avons choisi et que nous menons sans atermoiements et sans ambigüité aucune.

Tout au long du processus laborieux du renouvellement de nos structures au cours de ces 4 derniers mois, je n’ai eu de cesse de vous rappeler que ce sont des bureaux de luttes et d’actions que nous mettons en place, pour aller à l’assaut de l’imposture et restaurer la vérité confisquée depuis 8 ans dans notre pays.

Dans le sillage des résolutions pertinentes de la conférence régionale du 24 septembre 2017, en présence des membres du BPN avec à leur tête le Président Pi du parti, la coordination régionale de Niamey, fer de lance de la lutte anti- renaissance, sous le sceau de la légitimité et de la légalité absolues, a eu à mener toutes les missions statutaires pour que vive et se renforce le MODEN/FA LUMANA AFRICA. Cet élan, in sha Allah, sera maintenu, quel que soit les entraves.
Comment pourrait-il d’ailleurs en être autrement, quand on sait que nous étions la seule coordination régionale sur les neuf (9) que compte notre parti à avoir eu le privilège d’être mis en place au siège du BPN sous sa Oulette pleine et entière le 1er janvier 2015.

Chers amis,
Il n’y a aucun doute, la politique, celle que nous avons apprise de Hama et que nous appliquons, est un ensemble de valeurs incarné incontestablement par les militants déterminés, désintéressés, fidèles, loyaux et convaincus. C’est ce que vous êtes et je suis particulièrement fier de faire partie de cette grande famille, de partager ces valeurs avec vous.

Ma fierté tout au long de ces 10 dernières années dans ce magnifique mouvement est sans doute la profonde conviction que j’aie et que vous avez :
L’alternance se fera avec notre leader HAMA AMADOU, le candidat du MODEN/FA LUMANA AFRICA et que rien, absolument rien ne peut contrer, changer ou perturber notre trajectoire commune jusqu’à la Présidence de la République In Sha Allah.
Notre Parti est né et continue à évoluer dans la douleur de l’injustice et de l’abus de pouvoir, sans que cela ne vous fasse douter de l’atteinte inéluctable de notre objectif.

Chers amis,
Je voudrais en ces instants solennels, vous dire une fois de plus, que chaque coup qu’on nous porte parce que nous avons choisi d’aimer et de rester avec Hama quoi qu’il arrive, nous rend plus forts et plus déterminés encore.

Chaque insulte que nous essuyons via les réseaux sociaux, nous conforte dans la pertinence de notre choix pour la constance dans l’honneur et la dignité, et nous ouvre davantage les yeux pour veiller au respect des valeurs incarnées par HAMA AMADOU.
Rassurez-vous donc, nous n’en tiendrons jamais rigueur à ceux qui agissent ainsi, qu’ils le fassent de bonne foi parce que nous ne ferions pas assez pour ce combat où qu’ils soient animés de mauvaises foi. Cependant, s’ils le font parce qu’en réalité leur cible est le président Hama, ils nous trouveront toujours sur leur chemin et, c’est avec arrogance et fermeté que nous leur ferons mordre la poussière.
Je voudrais saluer ici, le courage et l’engagement des femmes, des jeunes, des phénix, des cadres, des cantatrices, des vigiles qui n’ont jamais hésité à répondre à l’appel du devoir militant, avec la certitude que la victoire est au bout de l’effort.
La présente conférence régionale est la conclusion d’un processus mené dans le respect scrupuleux des textes du Parti ; elle repose sur une légalité et une légitimité à toute épreuve et, elle sonne la fin de la récréation.
Oui, fin de la recréation car un parti est une association organisée avec des règles que tout le monde à l’obligation de respecter.
Oui, fin de la recréation parce que des défis supplémentaires semblent se poser à nous avec des personnalités politiquement engagées qui s’apprêtent à faire leur entrée à la cour constitutionnelle ; 
Oui, fin de la recréation parce qu’il est temps de mettre un terme à l’exil forcé de Hama Amadou.

Aussi, étant entendu que pour l’essentiel, tout ce que nous avions observé comme incompréhensions, constitue en fait, juste des signes de vitalité de notre Parti dans son fief imprenable, j’en appelle au sens de responsabilité de chacun afin que la famille, la grande famille LUMANA et HAMISTE puisse se retrouver, fumer le calumet de la paix et préparer le retour et la victoire prochaine de notre candidat.
Pour ma part, je tends la main à tous ceux qui sont dans cette optique car ensemble nous sommes encore plus redoutables et nous le devons à HAMA qui a placé toute sa confiance en nous.
La coordination régionale de Niamey continuera à respecter et appliquer à la lettre, toutes les directives issues des délibérations du bureau politique National comme elle l’a toujours fait.
Je voudrais, pour terminer, remercier et féliciter le comité d’organisation et son Président Amadou IDRISSA pour l’excellent travail accompli.
Mes remerciements et mes félicitations vont également à la commission AD-HOC des candidatures et de vérification des mandats, présidée par HASSSOUMI HAROUNA pour la prestation de qualité.
A tous ceux qui de près ou de loin ont contribué au succès de ses assises, qu’ils trouvent notre profonde gratitude.

Sur ce, je déclare closes, les assises de la conférence régionale de Niamey.

Vive le MODEN/FA LUMANA
VIVE LA COORDINATION REGIONALE DE NIAMEY
VIVE LE NIGER

 

Commentaires   

+5 #1 Guri 15-03-2019 21:39
Le retour de hama Amadou? Ne me provoque pas :lol: :lol: :lol: :lol:
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #2 Pragmatique 15-03-2019 22:27
Le discours est le reflet de la pensée. A moins d'être en présence de mauvaise fois. Si le discours est si vide, on est en toute légitimité en droit de déduire que la pensée est tout aussi vide. Allez comprendre comment bâtir un pays dans de pareilles conditions.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Pragmatique 15-03-2019 22:29
Hmmmm
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #4 dan niger 16-03-2019 18:16
Quel hamma encore??? Ha ha ha ha koutoukalé est toujours là, il n'a qu'à venir purger le reste de sa peine. Espèce de peureux
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 Djibril 16-03-2019 20:02
Que Dieu bénisse le Niger. Que Dieu choisi pour nous un président qui a pitié de son peuple. Qui aime les pauvres. Amen
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 bagague 18-03-2019 09:46
J'aimerais bien qu'il soit de retour pour les présidentielles de 2021.Malheureusement dans l'état actuel des choses,HAMA AMADOU ne peut pas rentrer au pays.ISSOUFOU MAHAMADOU et BAZOUM l'ont placé des embuches partout sur son chemin,et je ne suis pas qu'il s'en sortira .
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Salifou Banga bana 18-03-2019 11:15
Il etait une fois un Chef, un Leader., Un Commanadant qui a fuit ses troupes .... Docteur Soumana Sanda, c'est toi notre Leader..... On ne peut plus de nous parler d'un eternel Fuyard..... un champion de 100 metres plats....Prend ton Courage Docteur Soumana Sanda..... On ne vit qu'une seule fois.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 ::: 18-03-2019 11:55
jjjjj
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #9 Koudizé 18-03-2019 14:08
Citation en provenance du commentaire précédent de Djibril :
Que Dieu bénisse le Niger. Que Dieu choisi pour nous un président qui a pitié de son peuple. Qui aime les pauvres. Amen

Cet homme, rare pour son intégrité, que tu décris (qui a pitié de son peuple et qui aime les pauvres) n'est autre que le grand, l'unique, l'incomparable et l'incontournable HAMA AMADOU. Ne cherche pas ailleurs. Prie beaucoup, lève-toi et bats-toi pour qu'il accède à la magistrature suprême de notre cher pays, pour qu'enfin le pauvre peuple puisse souffler un peu après ces longues années de supplice, dans le dénuement le plus abject. Tous derrière HAMA pour une révolution salvatrice dans notre pays!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 dan niger 19-03-2019 11:15
koudizé, c'est hamma+ qui va sauver le niger? Quelle ironie??? Qu'a-t-il fait de bon pendant ses trente longues années dans les rouages du pouvoir? C'est le plus méchant et ingrat fils que le niger ait connu. Mais comme DIEU ne dort pas, voilà comment il finit: sans domicile fixe
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 xxx 19-03-2019 14:09
:-*
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

800x800 visuel min

IMG 20190108 WA0002

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Finances publiques : vers une retraite dorée pour les conseillers techniques du PR et du PM

20 mars 2019
Finances publiques : vers une retraite dorée pour les conseillers techniques du PR et du PM

En voilà encore une nouvelle affaire qui va faire des vagues alors que la polémique sur l’augmentation des frais de mission des agents de l’Etat, ministres et députés n’est pas...

UA Niger 2019 : Idimama Kotoudi, un professionnel chevronné à la tête du Comité technique Médias et Communication

16 mars 2019
UA Niger 2019 : Idimama Kotoudi, un professionnel chevronné à la tête du Comité technique Médias et Communication

Le 33eme sommet des chefs d’Etat et de gouvernements que notre pays a l’honneur d’accueillir en juillet prochain avance à grands pas. Les chantiers-Aéroport international Diori Hamani entièrement rénové, voix...

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 15 MARS 2019

15 mars 2019
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 15 MARS 2019

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 15 mars 2019, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la...

Lumana : après sa réélection à Niamey, Soumana Sanda prône la paix pour préparer le retour de Hama Amadou

15 mars 2019
Lumana : après sa réélection à Niamey, Soumana Sanda prône la paix pour préparer le retour de Hama Amadou

Discours de Soumana Sanda, président de la section régionale MODEN Lumana de Niamey, à l’occasion des travaux de la Conférence régionale du vendredi 15 mars 2019 à Niamey

Le Niger table sur un IDH de 0,5 à l’horizon 2021 (Ministre du Plan)

15 mars 2019
Le Niger table sur un IDH de 0,5 à l’horizon 2021 (Ministre du Plan)

Le Niger souvent classé dernier pour son indice du développement humain table sur un score 0,5 à l'horizon 2021. C'est ce qui ressort  de la  réunion du comité  interministériel de...

Cité dans l'affaire Sidi Ahmed, Ibrahim Yacouba réagit

13 mars 2019
Cité dans l'affaire Sidi Ahmed, Ibrahim Yacouba réagit

Message de IBRAHIM Yacouba J'ai découvert, avec grande surprise et stupefaction, un texte qui circule sur les reseaux sociaux où je suis présenté comme complice d'un individu arrêté dans un...