vendredi, 19 avril 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
Adoption à l’instant par les députés avec 135 voix pour, 28 contre et 2 abstentions, du Projet de loi modifiant l’ordonnance n° 2010-77 du 09 décembre 2010, portant régime général des Etablissements publics à caractère scientifique, culturel et technique. Les présidents d’Université, recteurs et vice-recteurs seront désormais nommés par décret pris en conseil des ministres.| ........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

mendicite enfants coraniques min

Le Président de la Délégation Spéciale de la ville de Niamey, M. Mouctar Mamoudou a présidé ce jeudi 11 avril, dans la salle de réunion de l’Hôtel de ville de Niamey, une rencontre d’échange entre les leaders Religieux, les leaders d’opinion, les Associations Humanitaires et les responsables des ONG et Association Nationales  et Internationales  intervenant dans le cadre de la gestion de la mendicité  dans la ville de Niamey.

Cette réunion d’échange s’est déroulée en présence des Ministres de la Renaissance Culturelle, de la Ministre de la Population, du Gouverneur de la Région de Niamey, du Procureur de La République des chefs de quartier et chefs religieux.
Dans son Allocution M. Mouctar Mamoudou a remercié l’assistance d’avoir répondu massivement à cette rencontre. «  Cela démontre que le sujet qui sera discuté est d’une importance majeure, et il  est aussi une préoccupation partagée par tout le monde, il s’agit de la question de la mendicité », a indiqué le Président de la Délégation spéciale de la ville de Niamey.
‘’Nous remarquons, de plus en plus dans notre capitale un comportement qui ne colle pas avec nos valeurs et le bon fonctionnement de la ville liée à la profération de la mendicité dans les rue, les carrefours et au tour des marchés ‘’, a-t-il-ajouté.
Pour Mouctar Mamoudou, « cette profération de la mendicité entrave beaucoup le fonctionnement de la ville avec  des dérives et des risques pour la population en générale. La mendicité est devenue un phénomène social  qui mérite d’être discuté ».
Pour sa part, le Ministre de la renaissance culturelle M. Assoumana Malam Issa a félicité le Président de la Délégation Spéciale  de ville de Niamey pour les efforts qu’il entreprend au quotidien pour régler les multiples problèmes auxquels la capitale fait face, le tout de manière pacifique et consensuelle. Le Ministre Assoumana combat aussi la facilité, ainsi que toute sorte d’infraction.
« Le phénomène de la mendicité est tel que de nos jours, mêmes les personnes valides s’addonnent à cette pratique dégradante pour la personne humaine. Et en prélude au sommet de l’Union Africaine à Niamey, nous allons éradiquer définitivement le problème de la mendicité en collaboration avec les partenaires et les Leaders Religieux », a indiqué, le Ministre de la Renaissance Culturelle.
Selon le Ministre, la solution se trouve dans la quête d’une occupation de substitution pour les mendiants, en créant un fonds  issu de la  collecte de la  ‘’ Zakat ‘’ des opérateurs économiques.
Le Gouverneur de Région de Niamey M. Issaka Hassan Karanta, condamne pour sa part la mendicité des enfants de moins de 10ans que les marabouts amènent du village pour leurs apprendre à lire le coran, ils ne les apprennent pas la lecture mais le commerce parce que chaque enfant doit apporter 25 à 50 FCFA par jour.
‘’Dans la ville de Niamey 80% des mendiants sont des personnes valides, donc ils ne mendient pas  mais ils font du commerce ‘’, a declaré le Gouverneur.
Pour sa part la Ministre de la Population DR Amadou Aissata, a salué l’effort que mènent les autorités pour lutter contre le phénomène de la mendicité. Elle souhaite aussi qu’au sortir de cette réunion tous les participants comprennent les déterminants de la mendicité du point de vue de l’Islam et de la loi.
Selon le Procureur de République, Mr Samna Chaibou, le code pénal a prévu effectivement une infraction relative à la question de la mendicité, et cette infraction est logée au niveau de quatre article. Il s’agit de l’Article 179, 180, 181 et 182 du code pénal.
Ces dispositions  du code pénal sont contenues dans le Chapitre 1 consacré au vagabondage et à la mendicité cela veut dire que le législateur a fait le lien entre la notion de mendicité et la notion de vagabondage, a fait savoir le procureur.
Mais le code pénal fait un groupage de catégories de mendicité, la première catégorie sont ceux qui mendient dans les lieux publics ou privées, la loi les a prévu une condamnation d’emprisonnement ferme de 3 à 6 mois. Mais la loi exclut deux catégories de personnes les vieillards de plus de 60 ans et les Infirmes.
Deuxième catégorie de mendiant sont les mineurs de moins de 18 ans qui mendient, la loi prévoit la possibilité de poursuivre et condamner leurs parents.  La troisième catégorie de mendiant est ceux qui encouragent, profitent et qui tirent profit de la mendicité, les marabouts dont le gouverneur à parler, ils sont susceptible de poursuite d’une peine d’emprisonnement de 6 à 12 mois.
Et enfin la quatrième catégorie c’est sont ceux qui appartiennent à une association de mendiants, l’article 161 prévoit une peine d’emprisonnement de 1 à 2 ans pour toutes personnes se trouvant dans une tel association.
Pour Cheik Diabiri Oumarou Ismaël Président de l’Association Islamique du Niger, l’Islam a interdit la mendicité. C’est ne pas l’Islam qui a amené la mendicité mais c’est la pauvreté, a indiqué cheik Diabiri.
La mendicité qui servait autrefois  de filets sociaux (aides aux apprenants coraniques ou talibés  et sécurité sociale pour les indigents) se double aujourd’hui dans les grandes villes nigériennes, en particulier à Niamey d’un visage de ‘’luxe’’ et de commerce avec ses lots de personnes sans infirmité.

 

ANP

Commentaires   

+2 #1 Touknouss 12-04-2019 10:33
Demandez a ces enfants où sont passes les 10.000 milliards de cfa que charlie dit avoir mobilise et depense pour leur bien.
Citer | Signaler à l’administrateur
-9 #2 La rage 12-04-2019 10:35
Citation en provenance du commentaire précédent de Touknouss :
Demandez a ces enfants où sont passes les 10.000 milliards de cfa que charlie dit avoir mobilise et depense pour leur bien.

dégage rageux.....
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #3 ikl 12-04-2019 10:47
La mendicité a commencé à gagner du terrain au sortir de la conférence nationale. Chaque ça amplifie jusqu' à nos jours où nombre gens l'ont transformé á un métier commercial parce que ça rapporte beaucoup.
La zakat des commerçants et les poursuites judiciaires ne changerons presque à rien pour stopper ce phénomène juteux. A mon avis le seul moyen possible est de leurs créer des quartier eux seuls est que toute la population humanitaire nationale et internationale les aident à survivre sur contrôle des autorités urbaines.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 Abdoulahi 12-04-2019 11:01
Vraiment ce pas jolie avoir, un enfant d'au moins de 10ans entrain de mendier. Pour apprendre le Coran il n'est pas forcément d'être mendiant.dans tout les village du Niger existe des marabout, pourquoi ne pas rester apprendre le Coran dans ton village où tes parents vont s'occuper de toi.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #5 Murtala Korgom Arde 12-04-2019 12:16
Citation en provenance du commentaire précédent de Touknouss :
Demandez a ces enfants où sont passes les 10.000 milliards de cfa que charlie dit avoir mobilise et depense pour leur bien.


C'est un debat qui fait appel aux points de vue de tous les Nigeriens intellectuels.... Comme tu n'es pas intellectuel, pardon degage....La mendicite existe avnt Issoufou... elle va continuer apres Issoufou....
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #6 Murtala Korgom Arde 12-04-2019 12:22
La mendicite est un sujet qui merite un fort engagement des autorites administratives et coutumieres ainsi que religieuses ...

C'est vraiment deshumanisant de voir des jeunes enfants qui au lieu a lekol construire leur avenir et celui du Pays avec des petites tasses entrain d'aborder chaque individu leur semblant un peu plus nanti qu'eux afin de quemander l'aumone...
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #7 Aboubacar Aminou 12-04-2019 12:57
C'est le résultat de la mal gouvernance... En voici une part de culpabilité de nos chers dirigeants.
Tant qu'il y'a pas de stabilité dans le secteur éducatif et d'amélioration de condition de vie des Nigériens la mendicité demeurera notre pire cauchemar.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 Moussa Idriss 12-04-2019 12:58
Walahi sa fin honte parfois quant on voit sa .un jour j'étais au grand marché pour le déjeuné et lorsque je suis entrain de mangé je regardé les enfant vraiment sa ma trot touché au coeur .
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 Mahamadou Moctar Kassani 12-04-2019 13:24
Désolé c'est la triste réalité qui prouve qú ici au Niger 99% des musulmans nigerien ne comprennent rien de l'islam.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #10 Oui 12-04-2019 13:31
Citation en provenance du commentaire précédent de Mahamadou Moctar Kassani :
Désolé c'est la triste réalité qui prouve qú ici au Niger 99% des musulmans nigerien ne comprennent rien de l'islam.

Si ils comprenanient ne serait ce qu'un tout petit peu l'islam, le Niger serait developpé aujourd'hui.
Mais on continue de faire les tetes de mules encouragés par les grands émires du golf qui nous donnent en retour des carcasses de mouton et des dattes.
L'islam est une belle religion mais hélas on la perverti par notre ignorance et l'extremisme
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #11 Dan Kassa niger 12-04-2019 14:47
Vraiment CE t une grande home our le pays.a exterrieur du pays on void des touaregue Porte let enfant ,garçons et fille sure la rue pour medicine.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #12 Hum 12-04-2019 14:58
C est tout simplement un phénomène qui tend à devenir culturel aggravé par la mauvaise gouvernance qui du coup a engendré l écart des classes sociales.
On connaît des familles qui n étaient pas loin de la mendicité tout récemment qui aujourd’hui s achètent des voitures de 100 millions de francs , construisent des châteaux à coût des milliards de nos francs , comment voulez vous que les autres ne quémande pas quand on sait que c est les maigres ressources nationales devant servir tout le monde qui sont dépensées en vrac par ces derniers.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 labize 12-04-2019 15:09
le phenomene traduit fidelement l image de notre societé c est a dire une societe ou l hypocrysie et les contradictions internes regissent tous .
en effet qui n a pas ete choqué au moins une fois en voyant un enfant de 9 a 15 ans affamé errant pour chercher le minimum vital?
Pourtant nous savons tous qu il nest ni plus ni moins un enfant exploité par un marabout tapis quelque part en attendant que ce mome lui revienne avec son impot de 100f par jour.
ou est passe l UNICEF?
ou est passe la commission de traite des personnes?
OU EST PASSE L ETAT?
tout ce beau monde ne pipe mot parce que d'abord ce ne sont pas leurs enfants: ensuite ils ont personnelement peur de s 'attaquer à ces marabouts exploiteurs tantot pour ne pas perdre le poste tantot pour ne pas perdre le pouvoir
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #14 Intarou 12-04-2019 15:10
Depuis la nuit des temps les talibets (Elèves coraniques traditionnels et non ceux qui apprennent le Coran aux Medersas) cherchent à manger à midi et/ou la nuit après la lecture du saint Coran. L'islam n'encourage pas la mendicité. Il s'agit tout juste d'apprendre à l'élève coranique les difficultés de la vie à son enfance. L'objectif de cette quête est de manger et non de s'enrichir. Pour d'autres nigériens, la mendicité est devenue un métier et un gagne pain.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #15 Assaho NAkal 12-04-2019 15:11
La mendicité de cet pays n'a jamais préoccuper personne surtout pas les autorités de cet pays qui elles mêmes font le talibizés étatique entres les différents continents de la communauté européenne aux pays du golf ...
C'est le même mode opératoire sauf que c'est seulement les acteurs qui diffères ... Donc je vois pas comment un mendiant va interdire la mendicité ...
En plus ceux qui disent aux gens que la mendicité est halal en Islam sont entrain de mentir aux gens ...
''L'on ne pourra tendre la main qu'une seule fois... Dans un cas d'extrême nécessiteux ... Mais faire de çà un travail quotidien ... consistera a vous réveiller le jour de la résurrection ... Sans visage ''
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #16 Mohamed Aboubacar 12-04-2019 16:34
Ce suite à l'insécurité alimentaires et la mal gérance de ce pays comme le Niger, qui mérite d'être un pays émergent aussi mais hélas a chaque fois, ce les même dinosaures de la politique, qui continue à escroqué la pauvre populace et la délaisse dans la mendicité pour rien du tout. Vraiment la démocratie n'est pas jolie en Afrique. Shame
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #17 Mohamed 12-04-2019 16:44
La mendicité le seul héritage d'un nigerien partout ou il se trouve dans ce monde, ils ont contaminé tout les pays voisins,
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #18 Lamine Saley 12-04-2019 16:45
Ceux qui disent la mendicité au cœur de la ville de Niamey n'ont rien saisi du Niger et ne connaissent que la capitale... les mendiants sont omniprésents dans les 8 régions tout comme dans bon nombre de départements ,c'est un problème national et non régional, pour la solution moi je préconise la bonne gouvernance...
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #19 Momo 12-04-2019 16:52
Normal. Quand on vit dans un pays ou le Président de la République passe son temps à aller quémander dans les pays des blancos, comment cela ne vas pas arriver ?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #20 Moïse 12-04-2019 17:10
A mon avis nous ( Nigériens) exellons dans cette pratique même à l'échelle internationale ( Algérie, Arabie Saoudite) . c'est un phénomène a prendre très au sérieux.
Je pense que pour arriver à résoudre efficacement ce problème tout le monde doit contribuer. Le gouvernement peut
Faire des camps pour les mendiants, ça permettra des les concentrer , de leurs apprendre des métiers chacun selon son sa capacité . La population peut appuyer a travers des aides de toutes sortes. Argent, objet de première nécessité ou autres.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #21 La solution est très simple 12-04-2019 17:57
Le gouvernement doit poser la question : pourquoi ces gens font la mendicité ? Et bien quand une personne ( enfant ou adulte) n'arrive a avoir de quoi survivre et qu'elle ne peut avoir aucune satisfaction de son entourage, elle est appelée a sortir tendre la main( elle ne va pas rester mourir de faim)

Si vous vous voulez mettre fin à la mendicité , cherchez d'abord a mettre fin à la pauvreté des nigériens .

Faite en sorte que tous les nigériens du premier au dernier profite de la richesse du pays.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #22 gaskia 12-04-2019 18:06
Pardon inter not on cherche des solutions pas de critique ni commentaire, svp propose aux autorité des solutions fiable.
je pense ils est bon de prendre tous les enfants qui ont l'age de l'école et les inscrire dans de sos, au école professionnelle,et tous le bra valid dans l'apprentissage de metier comme mécanique, conduite taxi ou taxi tricycle, couture, soudure, maçonnerie , triolage, crépissage, et toutes autre metier don une personne peu gagne ca vie en dignité
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #23 # Farouk 12-04-2019 19:17
Citation en provenance du commentaire précédent de La solution est très simple :
Le gouvernement doit poser la question : pourquoi ces gens font la mendicité ? Et bien quand une personne ( enfant ou adulte) n'arrive a avoir de quoi survivre et qu'elle ne peut avoir aucune satisfaction de son entourage, elle est appelée a sortir tendre la main( elle ne va pas rester mourir de faim)

Si vous vous voulez mettre fin à la mendicité , cherchez d'abord a mettre fin à la pauvreté des nigériens .

Faite en sorte que tous les nigériens du premier au dernier profite de la richesse du pays.

C'est une question de dignité, nous les nigériens on a une méconnaissance de l'islam les autres pays dont les citoyens sont des braves leurs n'ont plus n'a pas de bonne gouvernance... Quand tu voie un mandiant au bénin, Togo,Ghana rci et partout soit sur qu'il est Nigériens
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #24 # Farouk 12-04-2019 19:23
Suite à leurs rencontres, ils doivent mettre en place des systèmes efficaces pour empêcher les citoyens nigériens nigériens d'aller mendier dans les autres pays,puisque nous autres ont ne vraiment gêné par la présence des nos concitoyens mendiants, ceux là ne nous honore pas du tout.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #25 Dodo 12-04-2019 20:06
Que Dieu veille sur ns.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #26 Hamed 12-04-2019 21:58
À mon avis,la mendicité est une phénomène très mauvaise, je voudrais dire que la seule solution qui pourra arracher cette phénomène. Se trouve dans les bureaux de nos leaders.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #27 Blackmarket 15-04-2019 11:25
Ce qui est marrant au Niger, on connait le problème, sa source et sa solution mais on préfère se voiler la face et chercher des solutions alternatives et temporaires. Ça a toujours été ainsi dans tous les domaines...
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #28 Dan Babba 15-04-2019 17:41
La mendicité est la référence de base du Niger. C'est grâce à elle qu'on connait le Niger à l'extérieur et c'est à travers elle que les étrangers de passage à Niamey connaissent les nigériens. En effet, elle constitue la 3ème source de revenus au Niger à côté du larbinisme et du vol. la seule différence est qu'elle est exercée par ceux qui n'ont pratiquement pas de qualification pour travailler dans les différents secteurs d'activités alors que le larbinisme et le vol sont l'apanage des hommes politiques et de travailleurs des secteurs publiques et privés. Souvent ce sont les larbins et lèche-culs qui deviennent voleurs ou de voleurs, on passe au larbinisme, car ce sont des activités interchangeables en fonction du contexte.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #29 Dan Babba 15-04-2019 17:46
SUITE1
En effet, pour jouer un rôle important dans la carrière et avoir des promotions, il faut d'abord être larbin, valet, domestique des ténors du pouvoir et on sait que c'est le sport favori de la majorité des cadres et militants des partis, ensuite après avoir eu de position professionnelle, on vole, on vole et on vole pour construire et acheter des villas, des voitures et on se marie, on se remarie, plus, plus, souvent d'ailleurs à des femmes qui ne vous aiment pas.
Combien sont-ils aujourd'hui qui sont dans cette situation et la meilleure façon de "gérer" la mendicité c'est de permettre à HALCIA et la Justice de faire le point de tous les dossiers de crimes et abus économiques et financiers commis depuis 1991qu'il faut compléter avec les nouveaux dossiers (les partis arrivés récemment à la mangeoire et leurs cadres et opérateurs économiques ).
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #30 Dan Babba 15-04-2019 17:48
suite 2
C'est d'ailleurs cet état de fait qui fait qu'au Niger, il n'y a pas au sein de la classe politique actuelle des hommes et femmes capables de redresser les finances publiques et la situation économique en vue de mettre en place une véritable gouvernance. Le pire est que les fonctionnaires et les opérateurs économiques sont aussi gangrenés...
Que le bon Dieu nous sauve.....AMINE.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #31 bonsanda 15-04-2019 17:58
C'est juste ce que DANBABBA a dit, Il faut donc faire l'état des lieux des délits financiers et demander à tous les hommes politiques et fonctionnaires de justifier leurs biens et les sanctionner et comme ça on pourra mettre de l'ordre au niveau de la mendicité. C'est injuste de vouloir punir les"pauvres" alors que les injustement riches sont encouragés.
Je sais qu'on fait ça parce qu'il y'a le sommet de l'UA, mais ce n'est pas une solution qui dure.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

800x800 visuel min

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Réforme des Universités publiques (UPN) : comme une lettre à la poste, le texte adopté par l’Assemblée nationale

18 avril 2019
Réforme des Universités publiques (UPN) : comme une lettre à la poste, le texte adopté par l’Assemblée nationale

Les députés ont adopté, ce jeudi 18 avril au cours de la séance plénière, le Projet de loi modifiant l’ordonnance n° 2010-77 du 09 décembre 2010, portant régime général des...

Insécurité : une équipe de chercheurs attaquée par des assaillants armés à Toukounous (Filingué)

18 avril 2019
Insécurité : une équipe de chercheurs attaquée par des assaillants armés à Toukounous (Filingué)

Le mercredi 17 avril aux environs de 19H00, des individus armés venus à bord de motos ont attaqué une équipe de chercheurs de l’Université Abdou Moumouni de Niamey, en mission...

Koweit : le nigérien Mahamadou Hassan omar, remporte le premier prix de mémorisation et de lecture du coran

18 avril 2019
Koweit : le nigérien Mahamadou Hassan omar, remporte le premier prix de mémorisation et de lecture du coran

Un candidat nigérien, Mahamadou Hassan omar a remporté au Koweit le premier prix du concours international de mémorisation et de lecture du saint coran parmi 135 candidats de 60 pays.

Frontières et migrations : un nouveau siège pour la DST d’un coût de 1,5 milliards FCFA du département d’Etat américain

17 avril 2019
Frontières et migrations : un nouveau siège pour la DST d’un coût de 1,5 milliards FCFA du département d’Etat américain

La Direction de la surveillance du territoire (DST) aura bientôt un siège flambant neuf. La cérémonie de lancement de la construction du nouvel édifice s’est déroulée le mardi 16 avril...

Sommet UA Niger 2019 : la gestion de l’évènementiel confié à Richard Attias pour 2,5 milliards FCFA

17 avril 2019
Sommet UA Niger 2019 : la gestion de l’évènementiel confié à Richard Attias pour 2,5 milliards FCFA

Richard Attias & Associates a décroché le marché de gestion de l’évènementiel du prochain Sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA) que Niamey, la capitale...

Diffa : ville morte et manifestations populaires contre le couvre-feu

15 avril 2019
Diffa : ville morte et manifestations populaires contre le couvre-feu

Les populations de la région de Diffa observent depuis ce lundi, une opération ville morte de ceux journées, en protestation contre les nouvelles mesures prises par les autorités dans le...