vendredi, 19 avril 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
Adoption à l’instant par les députés avec 135 voix pour, 28 contre et 2 abstentions, du Projet de loi modifiant l’ordonnance n° 2010-77 du 09 décembre 2010, portant régime général des Etablissements publics à caractère scientifique, culturel et technique. Les présidents d’Université, recteurs et vice-recteurs seront désormais nommés par décret pris en conseil des ministres.| ........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Issoufou intretien pr min

A l’occasion de ses huit 8 années au pouvoir, le président Mahamadou Issoufou a accordé à l’ORTN, une interview exclusive qui a été diffusée sur les ondes de Télé Sahel et la Voix du Sahel dans la soirée du vendredi 2 avril. Dans l’entretien de plus d’une heure de temps, le chef de l’Etat a répondu aux questions du journaliste, le vétéran Aboubacar Fogué, avec qui le président Issoufou Mahamadou a passé en revue ses réalisations à la tête de l’Etat.

Dans le long entretien, le chef de l’Etat a dressé un bilan qu’il a lui-même qualifié de « positif ».  « On n’a pas réglé tous les problèmes du Niger. Du reste, on n'a jamais promis de régler tout le problème du Niger. Le processus de la construction d'une nation est long. Nous avons posé notre pierre comme d'autres l'ont fait avant nous et d'autres après nous le feront », a toutefois reconnu le président Issoufou Mahamadou. Avec des chiffres à l’appui dont certains ne manqueront certainement pas de susciter la polémique, le chef de l’Etat a défendu les actions du gouvernement et les grandes orientations du régime. « Le gouvernement a travaillé sans relâche à la mise en œuvre des programmes des 8 priorités de la Renaissance », a estimé le chef de l’Etat qui a rappelé les grandes réalisations à mettre à l’actif au régime, et cela conformément aux objectifs fixés. « La sécurité a été assurée malgré les menaces que font peser les attaques terroristes sur nos Etats », a mis en avant le président qui s’est aussi réjoui de la stabilité des institutions démocratiques et surtout de l’environnement macroéconomique avec une « forte croissance, une maitrise de l’inflation et de l’endettement, l’assainissement des finances publiques ainsi que la réduction du déficit ». Dans le même cadre, le président Issoufou a aussi évoqué les réalisations qui ont été faites dans le domaine des infrastructures, de l’assainissement ou de la promotion de l’emploi des jeunes.

10.000 milliards FCFA dépensés en huit ans

« Le Niger est vraiment en chantier et se transforme grâce au programme de la Renaissance », a estimé le président de la République qui a indiqué que sur les 8 dernières années, c’est quelques 10.000 milliards FCFA qui ont été mobilisés et dépensés par le gouvernement pour entre autres : assurer la sécurité, renforcer les institutions, réaliser les 3N et les infrastructures, et créer des emplois pour les jeunes. Evoquant l’initiative 3N, le chef de l’Etat a souligné que les actions réalisées ont permis de créer les conditions de l’augmentation de la productivité agricole notamment à travers les cultures irriguées grâce aux actions de mobilisation des eaux, l’appui aux agriculteurs, ou le soutien à la production animale. « La sécheresse n’est plus synonyme de famine au Niger, et cette promesse nous l’avons tenue » s’est félicité le chef de l’Etat. Sur la question sécuritaire, le président Issoufou s’est dit fier des victoires enregistrées par les FDS qui ont multiplié les victoires contre les groupes terroristes. Le président a rappelé que les dépenses sécuritaires atteignaient jusqu’à 25% du budget même si actuellement, et pour certaines contingences, elles sont à 19% du budget. Malgré cette situation et les différents chocs qu’a subi l’économie nationale, le chef de l’Etat a soutenu que le gouvernement a veillé à renforcer les investissements dans les secteurs sociaux (santé, éducation et assainissement), et à construire des infrastructures.

Interrogé sur le climat social, le président Issoufou a fait savoir que « le gouvernement a toujours privilégié les négociations dans ses relations avec ses partenaires ». En ce sens, le chef de l’Etat a souligné que les lois de finances de 2018 et 2019 qui ont fait l’objet de contestation par une partie de la société civile, « reflètent le programme de la Renaissance afin d’améliorer les conditions de vie des nigériens ». « Il y a certains citoyens qui ont une autre opinion, je le respecte mais ils doivent le manifester dans le cadre de la loi» a toutefois ajouté le président Issoufou. Il a rappelé tous les efforts consentis par le gouvernement qui a recruté durant les huit ans, près de 50.000 agents avec en parallèle la revalorisation du traitement des fonctionnaires, ce qui a fait passer la masse salariale de 103 milliards en 2010 à 273 milliards en 2018. Le président a assumé et défendu les réformes engagées afin d’assainir les finances publiques et de mobiliser davantage de ressources fiscales, et qui ont permis au gouvernement de dégager des marges de manœuvres afin de soutenir la croissance conformément à son programmeet répondre aux multiples défis sociaux.  « Il n’y a pas de mesures d’austérité au Niger », a insisté le chef de l’Etat qui a annoncé que « le Niger a de très belles perspectives », notamment avec l’exploitation du pétrole et son potentiel à l’export dans les prochaines années.

Enseignement supérieur, IDH et élections

Interrogé sur la situation qui prévaut au niveau de l’enseignement supérieur avec les grèves à répétition du SNECS qui proteste contre la réforme en cours du système universitaire, le président a indiqué que cette réforme s’inscrit dans le cadre des actions du gouvernement visant à améliorer la qualité de l’éducation à tous les niveaux. « Les performances de notre système éducatif sont sans rapports avec ce que l’Etat investit, ce qui n’est pas acceptable », a indiqué Issoufou Mahamadou qui a promis que le gouvernement va poursuivre « la réforme en profondeur du système éducatif y compris au niveau de l’enseignement supérieur ».

Au cours de l’entretien, le président a aussi abordé la question du dernier classement du PNUD en matière de développement humain (IDH). Là également, le chef de l’Etat a fait fi du classement, préférant mettre en avant les progrès réalisés par le pays en terme d’amélioration du revenu et de l’espérance de vie. « Le problème du Niger, c’est la scolarisation », a avancé le chef de l’Etat.

Le président Issoufou a aussi évoqué l’organisation des prochaines élections générales, appelant l’opposition à s’impliquer dans le processus du fait que le gouvernement est tenu par des délais constitutionnels. Il a aussi assuré que le choix du CEN/PNDS sur la candidature de Bazoum Mohamed est « irréversible » avant de s’engager, une nouvelle fois, à passer le relais le 2 avril 2021 à l’issue « d’élections inclusives et transparentes ».

Bien qu’il n’y a aucune grande annonce dans cet entretien aux questions somme toute convenues, le journaliste a en fin de l’entretien voulu évoqué le cas de l’opposant en exil Hama Amadou. Comme à chaque fois, Issoufou Mahamadou a botté en touche, estimant que « c’est à la justice qu’il faudrait poser la question ».

Ikali (Actuniger.com)

 

 

Commentaires   

+2 #1 Salissou Boubacar Mai Taxi Maradi 07-04-2019 04:39
Pour quoi un seul journaliste ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 Moustapha Issa 07-04-2019 04:59
Plutôt un bilan folklorique
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #3 tanko 07-04-2019 07:03
quelque chose ne va pas!on dirait que le president ne connait rien ou presque de tout ce qui se passe dans ce pays.aucune coherence entre ce que nous vivons et ce que lui raconte et a nous citoyens.il aurait tenu ce discours sur une tele en ou au japon on aurait dit qu'il mistifie ces populations,mais parler aux nigeriens en ces termes vraiment il y a quelque chose qui ne va pas.esperons qu'il soit lucide et que ce sont ses collaborateurs qui lui mentent.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 oser 07-04-2019 08:16
mon frère il ne sais de la vie des nigérien car il ne part pas à leurs rencontre les députés qui étaient censés faire valoir les droits les plus élémentaires des populations ne vient pas avec eux et le plus comble des conseillers qui ne connaissent pas le vrai Sens du conseiller du président donc il est impossible pour le président de répondre à des questions sur la réalité des millions de nigérien !!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #5 Damagaram 07-04-2019 09:03
Issoufou se fiche royalement du niger et des nigeriens. Il est venu chercher de l'argent qu'il a eu a gogo grace aux trafics de drogues, d'armes et du fils de kadafi. Il n'ena rien a curer que ses compatriotes vivent ou crevent. Il ignore le sens du mot trahison sinon sinon il ne mentirait pas autant sur la condition de 20 millions de nigeriens qu'il a trahi pour son seul benefice. Mais Dieu est grand.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #6 tanko 07-04-2019 10:09
Donc vous etes sûr qu'il va bien? dans ce cas c'est grave.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #7 Abdoulaye 07-04-2019 11:55
Est ce que issoufou sait que Diffa est aussi le niger. Sion comment un president de la republique peut faire fi de la situation recente de diffa. Nous comprenons mieux mieux votre silence a present. Quitte a la population de diffa de prendre leur responsabilite. Le pétrole dont il parle provient de diffa. Il est plus sécurisé que la popoulation de diffa.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 DanDaji227 07-04-2019 15:58
99% de mensonge et 1%de verité
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 Oudilah 07-04-2019 23:18
Bilan zéro. J'ai la haine qui me ronge, pendant que l'armee est impuissante face à boko haram à Diffa, ce président n'a jamais mis pied à Diffa, et pire pour insulter la population de Diffa, il part déposer des kermès de fleurs jusqu'à Rwanda pour commémorer le génocide rwandais... Quelle honte!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 hmmm 08-04-2019 08:01
Citation en provenance du commentaire précédent de Salissou Boubacar Mai Taxi Maradi :
Pour quoi un seul journaliste ?

parceque c'est une interview et non une conférence de presse...
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 xxx ! 08-04-2019 09:59
Citation en provenance du commentaire précédent de hmmm :
Citation en provenance du commentaire précédent de Salissou Boubacar Mai Taxi Maradi :
Pour quoi un seul journaliste ?

parceque c'est une interview et non une conférence de presse...

Renseignez-vous cher Monsieur, même une interview peut s'organiser en présence de plusieurs journaliste. La réponse qu'il faut donner est ailleurs, ou bien vous ne la connaissez pas et là ça me semble grave, ou bien vous faites semblant.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Issa LE Grec Seyni 08-04-2019 10:10
Le requin d'avril vient de paraître
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 Saley Adamou Dan Mayaki 08-04-2019 10:22
Pourquoi un seul et vieux journaliste ? Il peut ne pas connaitre les réalités dans lesquelles vivait le peuple. J'ai voulu voir un journaliste jeune.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #14 Bachir Rachidou 08-04-2019 10:29
Quelle bla bla bla....
Et puis le journaliste présent ,cest une carte mémoire préparée il n'est pas indépendant quant à la question qu'il pose.
Niger kenan!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #15 foster 08-04-2019 11:04
fogue vous êtes ,un grand journaliste mais non indépendant ,Parce que les nigériens ne sont pas dupe ,encien on vous a formaté ,
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #16 Abdoul Kader 08-04-2019 11:04
de toute le façon es avez vous vu quelqu'un dans ce genre de luxe qui n'est jamais satisfait car même si xa tourne mal pour le pays,eux ils sont dans le paradi sur terre donc même les autres souffre rien a foûtre
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #17 Hamidou Nouridine 08-04-2019 11:21
C’est normal qu’il soit satisfait il a fait le tour du monde avec l’argent du peuples
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #18 Lecteur-Actuniger 08-04-2019 14:09
Chers internautes, soyons sérieux et dites aussi au moins ce qui a été bien durant les 8 années. Tous les commentaires parlent dans un sens de critique
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #19 MAI IDON GANI 09-04-2019 16:24
Bref, celui qui porte des lunettes en bois, ya ke noir devant lui. Chers internautes cassés vos verres opaques pour voir la métamorphose.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

800x800 visuel min

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Nomination des recteurs : l’Assemblée d’accord avec le gouvernement, le texte sera voté aujourd’hui (Exclu Actuniger)

18 avril 2019
Nomination des recteurs : l’Assemblée d’accord avec le gouvernement, le texte sera voté aujourd’hui (Exclu Actuniger)

Sauf modification de dernière heure de l’agenda législatif, c’est ce jeudi 18 avril que les députés vont procéder à l’examen et l’adoption finale en plénière du projet de loi modifiant...

Le Président de la république se réjouit de l’évolution des travaux de rénovation de l’aéroport international Diori Hamani de Niamey

17 avril 2019
Le Président de la république se réjouit de l’évolution des travaux de rénovation de l’aéroport international Diori Hamani de Niamey

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a visité mercredi, 17 avril 2019,  le Chantier de rénovation de  l’Aéroport International Diori Hamani de Niamey en vue...

MPS Magama : un nouveau parti politique dirigé par Idrissa Tall Djibrilla

17 avril 2019
MPS Magama : un nouveau parti politique dirigé par Idrissa Tall Djibrilla

La scène politique nigérienne vient encore de s’agrandir avec l’arrivée d’un nouveau parti politique. Il s’agit du Mouvement Patriotique pour le Salut (MPS Magama) qui a reçu son autorisation d’exercice...

Le premier ministre Brigi Rafini dresse le bilan de 8 années de mise en œuvre du Programme de Renaissance

16 avril 2019
Le premier ministre Brigi Rafini dresse le bilan de 8 années de mise en œuvre du Programme de Renaissance

Le Premier Ministre SE. Brigi Rafini a procédé, lundi soir, à la Présentation du bilan de 8 années de mise en œuvre du Programme de Renaissance du Président de la...

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU LUNDI 15 AVRIL 2019

16 avril 2019
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU LUNDI 15 AVRIL 2019

Le Conseil des Ministres s'est réuni hier lundi 15 avril 2019, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République,...

Le Président Issoufou Mahamadou a présidé la cérémonie de pose de la première pierre symbolique du pipeline domestique et de la tour du pétrole

15 avril 2019
Le Président Issoufou Mahamadou a présidé la cérémonie de pose de la première pierre symbolique du pipeline domestique et de la tour du pétrole

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a présidé lundi, 15 avril 2019, la cérémonie de pose de la première pierre symbolique du pipeline domestique de...