vendredi, 19 avril 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
Adoption à l’instant par les députés avec 135 voix pour, 28 contre et 2 abstentions, du Projet de loi modifiant l’ordonnance n° 2010-77 du 09 décembre 2010, portant régime général des Etablissements publics à caractère scientifique, culturel et technique. Les présidents d’Université, recteurs et vice-recteurs seront désormais nommés par décret pris en conseil des ministres.| ........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

CEN congres 31 03 2019

Comme annoncé, le président du PNDS Tarraya Bazoum Mohamed a été investi par son parti comme candidat aux élections présidentielles de 2021. Le congrès extraordinaire d’investiture s’est déroulé ce dimanche 31 mars au Palais des sports de Niamey.

Dans une salle archicomble et pavoisée de rose, la couleur des camarades socialistes, le Congrès a enregistré la présence des membres du Présidium, du Comité exécutif national, des délégations des fédérations des 8 régions du pays ainsi que des sections de la diaspora. Les leaders et représentants des partis membres de la majorité au pouvoir, la MRN et l’APR, ainsi que des délégations des partis politiques amis de plusieurs pays de la sous-région, ont également participé à la consécration de Bazoum Mohamed, l’actuel ministre d’Etat en charge de l’intérieur, qui a été plébiscité par le parti au pouvoir pour défendre ses couleurs à la présidentielle de 2021.

L’investiture de Bazoum Mohamed n’est vraiment pas une surprise puisque sa candidature a été déjà validée par les différentes instances du parti à la suite de sa désignation par le présidium ainsi que son adoption par le président Issoufou Mahamadou. C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre une décision du Comité exécutif en février dernier, alors que le parti était traversé par une crise éphémère qui a été aussitôt réglée « en famille », selon les mots du secrétaire général du parti, l’ancien ministre des Finances Hassoumi Massaoudou, à qui on prêtait des ambitions à la candidature du parti. Depuis, le parti et ses différentes instances ont fait bloc derrière Bazoum Mohamed, déjà président du PNDS Tarraya depuis le Congrès de 2013.

Bazoum Mohamed, dans l’ombre d’Issoufou Mahamadou

Cette investiture qui intervient deux ans avant l’échéance est une étape décisive pour le parti rose. C’est la première fois en effet depuis l’avènement de la démocratie et du multipartisme au Niger, que le parti investit une autre candidature que celle de Issoufou Mahamadou, élu président en 2011 puis réélu en 2016. A presque 60 ans, Bazoum Mohamed va donc devoir porter le flambeau des « camarades roses » avec comme ambition, d’assurer la victoire de son parti en 2021, en s’appuyant sur le bilan des deux mandats du président Issoufou. Personnalité majeure de la scène politique nationale, l’ancien syndicaliste et philosophe de profession a été un artisan clé du système politique qui s’est mis en place au lendemain de la Conférence nationale de 1990. Ministre et député à plusieurs reprises, Bazoum Mohamed traine derrière lui une carrière politique assez riche et surtout un carnet d’adresses bien fourni au sein de la classe politique nationale ainsi que de solides contacts à l’international notamment au sein de l’International socialiste. Malgré sa verve et ses joutes oratoires qui ont fait de lui un des politiciens les plus en vue de la scène politique, il a toujours et jusque-là évolué sous l’ombre du président Issoufou Mahamadou. Fidèle des plus fidèles du chef de l’Etat qui a fait de lui son dauphin, Bazoum Mohamed hérite donc du PNDS Tarraya, dont l’objectif principal est de conserver le pouvoir en 2021. S’il va devoir maintenir la flamme jusqu’à cette échéance, le candidat du PNDS fait d’office figure de favori dans la course au fauteuil présidentiel. Au cours de ses vingt années d’opposition puis son passage au pouvoir, le parti rose est devenu en effet une véritable force électorale qui ne cesse de se renforcer par ralliement de plusieurs personnalités mais aussi « le concassage » des autres formations politiques de l’opposition. Critiqué par la faiblesse de son fief électorale de Tesker, une circonscription spéciale de Zinder, Bazoum Mohamed compense cette lacune par une véritable assise nationale comme en témoignent les différents soutiens qu’il a reçu des personnalités et cadres du parti. Lors de la cérémonie solennelle d’ouverture du Congrès, les différents leaders politiques qui se sont succédés à la tribune, ont tous loué les qualités politiques du candidat investi, à qui Sanoussi Tambari Djackou (PNA Al Ouma, MRN), Ousseini Salatou (APR), Alma Oumarou (MPR Jmhuriya, MRN) ont tressé des lauriers. Même le président du RSD Gaskiya, Cheiffou Amadou, qui a un peu disparu de la scène politique, s’est inscrit dans ce registre de propos somme toute laudateurs à l’endroit du président du PNDS Tarraya.

Comme il l’a lui-même reconnu dans son discours d’ouverture, la course à la présidentielle reste toutefois, « long et non exempt d'embûches ». Autant le président Bazoum Mohamed pourrait s’appuyer sur le bilan de la Renaissance dans sa course vers la magistrature suprême, autant aussi ce bilan peut aussi le desservir au regard des accusations de l’opposition et d’une grande partie de la société civile. Tout l’avenir politique de Bazoum dépend donc de la stratégie électorale qu’il va mettre en œuvre pour la conquête du fauteuil présidentiel. Selon des infos exclusives de Actuniger, une coalition d’une dizaine de partis politiques est déjà en train de se mettre en place afin d’endosser la candidature du choix du PNDS pour les prochaines présidentielles. La coalition dénommée « Gayya Zabé 2021 » (Coalition électorale pour 2021) sera dévoilée d’ici quelques jours en raison des négociations encore en cours pour obtenir le ralliement de certains partis à la candidature de Bazoum.

Membre fondateur du PNDS Tarraya, Bazoum Mohamed va devoir manœuvrer sous l’ombre de Mahamadou Issoufou et son programme politique, c’est comme la Renaissance acte III. Un lourd héritage, avec ses avantages et ses revers…

investiture Bazoum Mohamed Congres 31 03 2019 BIS3

investiture Bazoum Mohamed Congres 31 03 2019 BIS1

investiture Bazoum Mohamed Congres 31 03 2019 BIS 1

investiture Bazoum Mohamed Congres 31 03 2019 BIS 2

investiture Bazoum Mohamed Congres 31 03 2019 BIS2

A.Y.B (Actuniger.com)

 

Commentaires   

0 #1 Aziz Omar Allo 01-04-2019 00:52
On s'en fou !
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Momo 01-04-2019 01:05
Sans surprises aussi, il ne sera pas élu Président de la République même en trichant.
Il devra se contenter d’être ministre, député. Basta !!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 Zakou 01-04-2019 01:51
:lol: et pourtant il est officiellement le candidat du parti rose n en déplaise hihihihi :P :P
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #4 Maiga 01-04-2019 05:56
Felicitations mon president INCHA ALLAH le meilleur president du NIGER
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Mounkaila 01-04-2019 07:32
Momo, oui, car c'est toi qui élit le président et qui donne le feu vert.
Même vous qui comptez sur les manières non conventionnelles pour arriver à chaque fois au pouvoir vous croyez être légitimes.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #6 Zaîro 01-04-2019 09:06
On s'en fou
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 Le patient 01-04-2019 09:17
Citation en provenance du commentaire précédent de Zaîro :
On s'en fou

attention au destin :lol:
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #8 Dogon Loma 01-04-2019 09:38
Le negre de service a fait son choix et le reste de la meute suit.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 kollo 01-04-2019 10:20
le PNDS est éliminé d'avance
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #10 ikl 02-04-2019 11:06
J'ai le sentiment qu'avec bazoum le pnds ne sera même pas 5eme en 2021.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #11 rakoumi 02-04-2019 17:32
y'a pas deux crocodiles dans un meme marigot: Massaoudou Hassoumi n'a acune idée de ce qui l'attend: Koutoukalé ou Dirkou.. Le Pauvre!
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

800x800 visuel min

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Nomination des recteurs : l’Assemblée d’accord avec le gouvernement, le texte sera voté aujourd’hui (Exclu Actuniger)

18 avril 2019
Nomination des recteurs : l’Assemblée d’accord avec le gouvernement, le texte sera voté aujourd’hui (Exclu Actuniger)

Sauf modification de dernière heure de l’agenda législatif, c’est ce jeudi 18 avril que les députés vont procéder à l’examen et l’adoption finale en plénière du projet de loi modifiant...

Le Président de la république se réjouit de l’évolution des travaux de rénovation de l’aéroport international Diori Hamani de Niamey

17 avril 2019
Le Président de la république se réjouit de l’évolution des travaux de rénovation de l’aéroport international Diori Hamani de Niamey

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a visité mercredi, 17 avril 2019,  le Chantier de rénovation de  l’Aéroport International Diori Hamani de Niamey en vue...

MPS Magama : un nouveau parti politique dirigé par Idrissa Tall Djibrilla

17 avril 2019
MPS Magama : un nouveau parti politique dirigé par Idrissa Tall Djibrilla

La scène politique nigérienne vient encore de s’agrandir avec l’arrivée d’un nouveau parti politique. Il s’agit du Mouvement Patriotique pour le Salut (MPS Magama) qui a reçu son autorisation d’exercice...

Le premier ministre Brigi Rafini dresse le bilan de 8 années de mise en œuvre du Programme de Renaissance

16 avril 2019
Le premier ministre Brigi Rafini dresse le bilan de 8 années de mise en œuvre du Programme de Renaissance

Le Premier Ministre SE. Brigi Rafini a procédé, lundi soir, à la Présentation du bilan de 8 années de mise en œuvre du Programme de Renaissance du Président de la...

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU LUNDI 15 AVRIL 2019

16 avril 2019
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU LUNDI 15 AVRIL 2019

Le Conseil des Ministres s'est réuni hier lundi 15 avril 2019, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République,...

Le Président Issoufou Mahamadou a présidé la cérémonie de pose de la première pierre symbolique du pipeline domestique et de la tour du pétrole

15 avril 2019
Le Président Issoufou Mahamadou a présidé la cérémonie de pose de la première pierre symbolique du pipeline domestique et de la tour du pétrole

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a présidé lundi, 15 avril 2019, la cérémonie de pose de la première pierre symbolique du pipeline domestique de...