vendredi, 19 avril 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
Adoption à l’instant par les députés avec 135 voix pour, 28 contre et 2 abstentions, du Projet de loi modifiant l’ordonnance n° 2010-77 du 09 décembre 2010, portant régime général des Etablissements publics à caractère scientifique, culturel et technique. Les présidents d’Université, recteurs et vice-recteurs seront désormais nommés par décret pris en conseil des ministres.| ........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

zonefranc2

Les ministres des Finances, les présidents des institutions régionales et les gouverneurs des banques centrales et de la Zone franc se sont réunis le jeudi 28 mars 2019 à Niamey, sous la présidence de M. Mamadou DIOP, ministre des Finances de la République du Niger. 

Les ministres des Finances, les présidents des institutions régionales et les gouverneurs des banques centrales ont réaffirmé l’importance des mécanismes et institutions de la Zone franc pour la stabilité et le développement des économies de la Zone. Ils ont réitéré leur volonté de continuer à faire de la Zone franc un espace de coordination active des politiques publiques, en lien avec les principaux bailleurs et institutions. Dans un contexte économique marqué par une reprise de la croissance à l’échelle du continent africain, ils ont réaffirmé leur engagement d’œuvrer pour le développement de la Zone franc et de mettre en œuvre des politiques économiques soutenables axées sur la diversification économique et le renforcement de la mobilisation des ressources domestiques.

Les participants à la réunion ont relevé que la convergence nominale reste en-deçà des résultats escomptés. Ils ont en particulier noté les risques liés à la dette et au déficit publics, qui sont susceptibles de remettre en cause les équilibres internes et externes des États concernés. Ils ont rappelé l’importance d’améliorer rapidement et fortement la mobilisation des ressources intérieures et accueilli favorablement à cet égard la perspective d’une étude mandatée par la Commission UEMOA et diligentée par l’AFD en matière de formation des administrations financières.

Les ministres des Finances, les présidents des institutions régionales et les gouverneurs des banques centrales ont souligné la nécessité de poursuivre la mise en œuvre des mesures permettant de renforcer l’intégration régionale, facteur de résilience et de solidarité des États de la Zone franc face aux chocs exogènes négatifs dans un contexte sécuritaire régional difficile et un environnement économique international incertain. À ce titre, ils réitèrent l’importance de continuer à mettre en œuvre le suivi régulier de l’ensemble des recommandations adoptées lors des réunions des ministres de la Zone franc.

Les ministres des Finances, les présidents des institutions régionales et les gouverneurs des banques centrales ont insisté sur la nécessité de mettre en œuvre les plans de réformes structurelles agréés dans le cadre des programmes mis en œuvre avec le FMI afin de préserver la confiance des partenaires, améliorer la situation macroéconomique et garder le cap d’une croissance inclusive et soutenable.

Les ministres des Finances, les présidents des institutions régionales et les gouverneurs des banques centrales ont poursuivi leur réflexion et leurs actions sur la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme (LBC/FT). Ils ont échangé sur la base du plan d’action tiré du rapport présenté en octobre dernier, et des premiers éléments de mise en œuvre des différentes mesures synthétisés par le GIABA et le GABAC. Ils renouvellent leur invitation aux autorités nationales et régionales compétentes à poursuivre sa mise en œuvre dans les délais suggérés par ce plan. Un point sur l’avancée de la mise en œuvre de ces mesures, comme sur d’autres mesures discutées lors des RMZF précédentes (notamment en matière de mobilisation des ressources domestiques), sera fait lors de chacune des réunions ultérieures.

Les administrateurs représentant la France et les pays d’Afrique francophone à la Banque mondiale et au FMI ont évoqué les réunions de printemps du FMI et de la Banque mondiale, qui se tiendront à Washington du 12 au 14 avril 2019. Les ministres des Finances, les présidents des institutions régionales et les gouverneurs des banques centrales ont également pu échanger à propos de l’initiative « Digital Moonshot », portée par la Banque mondiale en appui à la stratégie numérique de l’Union africaine. Ils ont accueilli avec intérêt cette initiative qui vise à donner accès à l’ensemble de la population africaine au numérique d’ici à 2030.

Ils ont enfin chaleureusement remercié les autorités nigériennes pour l’organisation de cette réunion de la Zone franc, ainsi que pour l’accueil réservé aux participants. Ils ont accepté l’invitation des autorités françaises de tenir la prochaine réunion des ministres des Finances de la Zone franc à Paris.

Fait à Niamey le 28 mars 2019

 

Commentaires   

+3 #1 Moonshot 29-03-2019 00:52
''Ils ont accepté l’invitation des autorités françaises de tenir la prochaine réunion des ministres des Finances de la Zone franc à Paris.''
POURQUOI A PARIS????
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #2 ipsdb 29-03-2019 01:08
Je croyais que c'était pour analyser comment dissoudre purement et simplement le franc cfa,vu que c'est un système neocolonial qui profite qu'a la France, le projet de sortie de la zone cfa à l'horizon 202 n'est qu'un mensonge alors, mon Afrique à tant souffert,quelle injuste des nos leaders à l'égard du peuple. Dieu vous punira
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Dole 29-03-2019 09:59
,le ministre diop en conférence de presse n'a rien dévelopé sur la sortie du cfa, le pleuple à besoin des explication clair, on veut libre ,mon dieu votre dignité est ou chère économistes africaine ,bla bla et la France ordonne
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 Dabaga 29-03-2019 11:36
Jamais, tu n'entendras parler de l'Afrique sans entendre le mot France.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 Doudou 29-03-2019 17:08
quelle honte l'avenir du "diable (FCFA)" n'est même pas à l'ordre du jour! Dieu est grand!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 Dim Diallo 29-03-2019 19:14
Alors le problème de l'Afrique n'est pas résolu, pour mettre fin au FCFA il faut un soulèvement de la base, nous ne pouvons pas confier nos intérêts à des malhonnêtes intellectuels, comme disait Sankara :
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 ##zuma## 31-03-2019 11:07
La démarche pour la création d'une monaie unique est un rêve loin d'être une réalité. La tendance actuelle nos hauts responsables financiers est qu'ils paraîtraient être toujours téléguidés par le pays colonisateur. Ou va l'Afrique zone cfa?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 Patriote 31-03-2019 15:16
La dictature et en marche
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

800x800 visuel min

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Nomination des recteurs : l’Assemblée d’accord avec le gouvernement, le texte sera voté aujourd’hui (Exclu Actuniger)

18 avril 2019
Nomination des recteurs : l’Assemblée d’accord avec le gouvernement, le texte sera voté aujourd’hui (Exclu Actuniger)

Sauf modification de dernière heure de l’agenda législatif, c’est ce jeudi 18 avril que les députés vont procéder à l’examen et l’adoption finale en plénière du projet de loi modifiant...

Le Président de la république se réjouit de l’évolution des travaux de rénovation de l’aéroport international Diori Hamani de Niamey

17 avril 2019
Le Président de la république se réjouit de l’évolution des travaux de rénovation de l’aéroport international Diori Hamani de Niamey

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a visité mercredi, 17 avril 2019,  le Chantier de rénovation de  l’Aéroport International Diori Hamani de Niamey en vue...

MPS Magama : un nouveau parti politique dirigé par Idrissa Tall Djibrilla

17 avril 2019
MPS Magama : un nouveau parti politique dirigé par Idrissa Tall Djibrilla

La scène politique nigérienne vient encore de s’agrandir avec l’arrivée d’un nouveau parti politique. Il s’agit du Mouvement Patriotique pour le Salut (MPS Magama) qui a reçu son autorisation d’exercice...

Le premier ministre Brigi Rafini dresse le bilan de 8 années de mise en œuvre du Programme de Renaissance

16 avril 2019
Le premier ministre Brigi Rafini dresse le bilan de 8 années de mise en œuvre du Programme de Renaissance

Le Premier Ministre SE. Brigi Rafini a procédé, lundi soir, à la Présentation du bilan de 8 années de mise en œuvre du Programme de Renaissance du Président de la...

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU LUNDI 15 AVRIL 2019

16 avril 2019
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU LUNDI 15 AVRIL 2019

Le Conseil des Ministres s'est réuni hier lundi 15 avril 2019, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République,...

Le Président Issoufou Mahamadou a présidé la cérémonie de pose de la première pierre symbolique du pipeline domestique et de la tour du pétrole

15 avril 2019
Le Président Issoufou Mahamadou a présidé la cérémonie de pose de la première pierre symbolique du pipeline domestique et de la tour du pétrole

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a présidé lundi, 15 avril 2019, la cérémonie de pose de la première pierre symbolique du pipeline domestique de...