jeudi, 23 mai 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Issoufou lance Kandaji

Le Président de la République, Chef de l’Etat SEM Issoufou Mahamadou a procédé, ce mardi 26 mars 2019 à Kandadji, au sud d’Ayorou, dans la Région de Tillabéry, au lancement officiel du redémarrage des travaux de construction du barrage de Kandadji, sur le fleuve Niger, au pied du Mont Ourba.

La cérémonie a eu lieu sur le site de l’ouvrage situé à une dizaine de kilomètres du village de Kandadji. C’était en présence du Président de l’Assemblée Nationale, du Haut Représentant du Président de la République, des Présidents d’Institutions de la République, des Membres du Gouvernement, ceux du Corps diplomatique et de plusieurs autres invités.

En procédant au lancement de ces travaux, le Président de la République s’est réjoui qu’après maintes péripéties, le projet de construction de ce barrage attendu depuis plusieurs décennies se concrétise enfin de façon irréversible grâce à l’adhésion totale des partenaires techniques et financiers du Niger, mais aussi au regard de la compétence technique et de la capacité financière avérée de la nouvelle entreprise adjudicatrice du marché.

Le Président Issoufou Mahamadou a ensuite voulu rappeler les objectifs visés par le Gouvernement en concrétisant ce vieux rêve des Nigériens. Il s’agit notamment, a-t-il énuméré, de disposer de l’énergie électrique en abondance, de permettre une meilleure régénération de l’écosystème, tout en offrant des multiples possibilités d’un développement local durable.

Ce qui est également très important dans la réalisation de cet ouvrage, c’est le pôle de croissance économique qu’il va constituer, notamment par l’irrigation de plusieurs milliers d’hectares, mais aussi en ce qu’il permettra de diviser par dix (10) le coût de l’énergie par rapport au fuel, en plus d’occasionner l’accroissement de la production agricole et celle du cheptel.

En somme, a déclaré le Chef de l’Etat, il s’agit là d’un projet structurant qui va soutenir la croissance de notre pays. Aussi, a-t-il tenu à saluer l’engagement des populations riveraines à accompagner la bonne conduite des travaux, tout en remerciant très fortement les partenaires techniques et financiers du Niger pour l’accompagnement du projet.

Auparavant, le Ministre Directeur de Cabinet du Président de la République et PCA de l’Agence du Barrage de Kandadji, après un bref rappel des différentes péripéties du projet, a indiqué que le Gouvernement de la 7ème République, sur instructions du Président de la République, a décidé de créer toutes les conditions nécessaires à sa réalisation en levant tous les obstacles au démarrage des travaux, comme en témoigne le financement sur fonds propres des travaux préparatoires à hauteur de 7 milliards F CFA.

Il a ensuite donné des précisions sur les caractéristiques du projet désormais exécuté par la China Gezhouba Group Company Ltd (CGGC) dans un délai contractuel de 58 mois après l’interruption des travaux suite à la résiliation du contrat avec l’entreprise russe Zaroubegevodstroï. La CGGC est ainsi chargée des travaux de génie civil, d’équipements hydromécaniques et d’installation électrique générale du barrage hydroélectrique pour un coût global de 150,897 milliards F CFA hors taxes.

Le marché a été approuvé le 28 juin 2018 et un ordre de service a été notifié à l’entreprise pour procéder à son enregistrement et à la mise en place des garanties nécessaires au démarrage des travaux. La remise du site à l’entreprise a été effectuée le 16 août 2018.

La China Gezhouba Group Company Ltd avait été sélectionnée au regard de sa solide expérience en la matière. Elle a, en effet, déjà eu à réaliser des travaux de barrages beaucoup plus importants que ceux de Kandadji et dispose des capacités financière et technique importantes.

Le projet du barrage Kandadji, note-t-on, est financé principalement par l’Agence française de développement (AFD), la Banque africaine de développement (BAD), la Banque islamique de développement (BID), la BADEA, la BIDC, la BOAD, l’OFID, le FADD, le FKDEA, le FSD et la Banque mondiale. Il avait été lancé en 2008 avec un début effectif des travaux en 2011. Son objectif est d’assurer un débit d’étiage sur le fleuve Niger, de garantir l’alimentation en eau potable de l’agglomération de Niamey et de booster la fourniture en électricité de 55%, avec une production annuelle de 629 Gwh. La longueur du barrage sera d'environ 8,8 km et la capacité du réservoir de 1 569 km3.

Ce projet nécessite le déplacement des populations, soit environ 58 000 personnes dont 8 000 déjà déplacées dans le cadre du Plan d’Actions de Réinstallation (PAR 1).

Quant à la représentante des PTF, la Directrice Générale de la BAD pour l’Afrique de l’Ouest, Mme Marie Laure Akin-Olugbade, elle a assuré les autorités nigériennes de leur détermination à faire aboutir ce projet important qui va radicalement changer le vécu de plus de 10 millions d’habitants. Après avoir loué la qualité des relationes entre le Niger et ses partenaires, la responsable de la BAD a laissé entendre que cette cérémonie a une portée historique en même temps qu’elle révèle la passion et la qualité du Président Issoufou Mahamadou à relever tous les défis du développement du Niger.

Au nom des ressortissants de la zone du projet, l’ancien Ministre Almoustapha Soumaila a pris la parole pour traduire la reconnaissance des populations riveraines du barrage au Président de la République pour son engagement et sa persévérance à faire aboutir le projet.

Notons que sur la route de Kandadji, de Karma à Dessa, en passant par Sorbon, Sansané, Sakoira, Diambala, Namari Goungou, etc. le Chef de l’Etat a reçu un accueil chaleureux des populations, sorties massivement pour lui exprimer des remerciements pour toutes les réalisations tangibles du Programme de la Renaissance.

 

Présidence de la République

Commentaires   

+2 #1 Baban Bilal 28-03-2019 22:23
Voie ferrée , gorou [mot censuré], et bien d'autres c'est de l'arnaque.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 Yahaya Mahamadou Moussa 28-03-2019 22:26
Finalement on risque de nous construire un mini barrage pour les cultures de contre saison et non pour l'électricité car c'est le nième lancement qui ne finit jamais
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Abassa Garba 28-03-2019 22:40
Pourvu qu'il s'agit pas d'une raison pour prolonger le mandat du Président pour finir ce qu'il à commencer à en croire l'ancien chef de l'État Tanja Mamadou.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 Gaskiya 29-03-2019 02:20
Citation en provenance du commentaire précédent de Abassa Garba :
Pourvu qu'il s'agit pas d'une raison pour prolonger le mandat du Président pour finir ce qu'il à commencer à en croire l'ancien chef de l'État Tanja Mamadou.


Ne mélange pas les choses.
Le patriote Tanja fait travailler à la pelle Anne et Nicolas. Alors que Issoufou le maçonnique est la caniche de Holland.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Koumassa 30-03-2019 18:02
Finalement on risque de nous construire un mini barrage pour les cultures de contre saison et non pour l'électricité car c'est le nième lancement qui ne finit jamais. Ou un seuil de pendage a la place du barrage. Les entreprises suivent le rythme et la couleur des partis.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Patriote 31-03-2019 15:18
:eek: ça c bien oufff en fin
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

B4 MarathonduSahel.jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Sécurité : réunion entre le Niger, la France et les États-Unis sous la présidence du chef de l'Etat

23 mai 2019
Sécurité : réunion entre le Niger, la France et les États-Unis sous la présidence du chef de l'Etat

Le Président de la République Issoufou Mahamadou a présidé ce mercredi 22 mai dans la salle du conseil, une réunion sur la sécurité avec les ambassadeurs de France et des...

Insécurité/Politique : le ministère de la défense saisit le procureur par rapport aux propos tenus par Hama Amadou

21 mai 2019
Insécurité/Politique : le ministère de la défense saisit le procureur par rapport aux propos tenus par Hama Amadou

Dans un communiqué en date de ce mardi 21 mai (voir en fin d’article), le ministère de la défense nationale a annoncé avoir décidé de « saisir le procureur de la...

MPR Jamhuriya/Niamey : Amadou Salifou perd son procès contre Albadé Abouba

21 mai 2019
MPR Jamhuriya/Niamey : Amadou Salifou perd son procès contre Albadé Abouba

Le Tribunal de grande instance hors classe de Niamey a rendu, ce mardi 21 mai, sa décision dans le cadre du contentieux de la section MPR Jamhuriya de Niamey, qui...

Politique : Salou Djibo dément avoir signé un deal avec le président Issoufou (Porte-parole)

20 mai 2019
Politique : Salou Djibo dément avoir signé un deal avec le président Issoufou (Porte-parole)

L’ancien général de corps d’armée Salou Djibo a enfin parlé ou presque ! C’est à travers son porte-parole, Hamadou Hamma, que l’ancien chef de l’Etat sous la transition militaire du CSRD,...

Hama Amadou à Istanbul (Turquie) : « il se passera beaucoup de choses d’ici 2021 !»

20 mai 2019
Hama Amadou à Istanbul (Turquie) : « il se passera beaucoup de choses d’ici 2021 !»

L’opposant Hama Amadou, président du Moden Lumana, continue à mobiliser les militants de son parti en perspectives des élections de 2020 et 2021 notamment les présidentielles auxquelles il compte bien...

MNSD Nassara : pas de consensus à la section de Maradi pour le poste de SG, le sortant Abdoulkadri Tidjani en mauvaise posture

19 mai 2019
MNSD Nassara : pas de consensus à la section de Maradi pour le poste de SG, le sortant Abdoulkadri Tidjani en mauvaise posture

La section MNSD Nassara de Maradi n’a pas pu parvenir à un consensus pour la désignation du titulaire du poste du secrétaire général (SG) du bureau politique national du parti,...