vendredi, 19 avril 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
Adoption à l’instant par les députés avec 135 voix pour, 28 contre et 2 abstentions, du Projet de loi modifiant l’ordonnance n° 2010-77 du 09 décembre 2010, portant régime général des Etablissements publics à caractère scientifique, culturel et technique. Les présidents d’Université, recteurs et vice-recteurs seront désormais nommés par décret pris en conseil des ministres.| ........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Issoufou Signature felicitation min

Le Gouvernement nigérien a révoqué lundi 25 mars par décret trois maires des communes rurales de Kenembakaché (Maradi) Liboré et N’dounga (Tillaberi) pour diverses ‘’irrégularités ‘’ et ‘’pratiques frauduleuses’’ dans leur gestion, annonce un communiqué du conseil des ministres.

Il s’agit de Ibrahim Kaché Daouda (Kanembakaché), Moussa Abdou (N’dounga)  et Boubacar Hanébéry  (Liboré).
Le texte pointe du doigt au niveau de ces communes plusieurs irrégularités et pratiques frauduleuses émaillant la gestion financière, comptable, administrative et foncière des autorités en charge de ces collectivités territoriales, dressées dans un rapport de l’inspection générale de l’administration territoriale.
A Kanembakaché (Département de Mayahi), il est fait cas d’ « une gestion financière et comptable caractérisée par de nombreuses insuffisances et irrégularités, notamment : la tenue irrégulière de la comptabilité de la Commune ; plusieurs irrégularités relevées dans l’exécution des dépenses ;  une accumulation des arriérés de salaires et d’indemnités des personnels sur plusieurs mois ; et une gestion administrative peu orthodoxe caractérisée par divers abus notamment » poursuit le communiqué.
S’y s’ajoutent  les absences répétitives du maire aux sessions du conseil municipal ;   des conflits d’intérêts dans la gestion de l’opération «vente des vivres à prix modéré», mettant en cause le maire de la Commune en responsabilisant un proche parent, en lieu et place du comité mis en place à cet effet, « cela en violation des dispositions de l’article 49 du Code Général des Collectivités Territoriales », accuse le communiqué.
Au niveau de la Commune rurale de N’Dounga (Département de Kollo), les principaux griefs  sont « une mauvaise tenue de la comptabilité caractérisée par de nombreuses irrégularités et autres insuffisances dans l’exécution des dépenses de la commune », une très faible mobilisation des ressources propres de la commune ; une gestion foncière chaotique marquée par d’intenses activités de lotissements orchestrées et réalisées par des promoteurs privés, le plus souvent en violation de la législation et de la réglementation en vigueur ».
Il est reproché au  maire de la Commune rurale de Liboré (Département de Kollo)  « de nombreuses irrégularités dans l’exécution des dépenses de la commune : la quasi-totalité des mandats de paiement examinés par la mission de contrôle est affectée par ces irrégularités qui se traduisent par l’insuffisance des pièces justificatives des dépenses » entre autres.
Le rapport épingle en outre « Un déficit de caisse ; des prélèvements fiscaux non effectués et/ou non reversés aux services fiscaux de l’Etat ; la mise en place d’un système malsain de passation des marchés publics au mépris de la réglementation en vigueur ; et  une gestion foncière confuse dans le cadre de plusieurs opérations de lotissements réalisées par la Commune de Liboré et des opérateurs privés.
Le communiqué du gouvernement précise que les responsables municipaux mis en cause  seuls et/ou solidairement avec les receveurs municipaux et toutes autres personnes mises en cause par les rapports doivent rembourser aux communes, les sommes relevées à leur encontre sans préjudice des poursuites pénales éventuelles.
Depuis l’élection des conseils locaux en 2011- dont le mandat est prorogé-, plusieurs maires et présidents de conseils régionaux  avaient été révoqués pour divers manquements par décret en conseil des ministres.

 

ANP

Commentaires   

0 #1 koda 26-03-2019 14:27
Je dis bien fait pour eux, Dieu est la.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 tabrok 26-03-2019 15:05
Même chose même dans les autres communes, il faut continuer à les écarter; Bandes des voleurs
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 lol 26-03-2019 15:28
les grandes fraudes sont faites par le gouvernement
:lol: :lol:
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Mungode 26-03-2019 16:12
Celui qui insulte toute une organisation insulte as famille.cest vraie ya you hours Des ovaries mais dieu va juger
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 Tchimi## 26-03-2019 16:49
La personne bien placée qui ne vole pas dans ce régime n'a qu'à lever sa main.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #6 Jeune patriote 26-03-2019 17:03
Lorsqu’on continue à élire des individus qui ne connaissent pratiquement rien à des hautes fonctions de Maire,
Lorsqu’on continue de nommer des individus à des postes de Secrétaires municipaux sur la base de leur coloration politique, il va de soi que la gestion de nos collectivités territoriales soit en danger !
En effet, dans tous les pays africains qui se respectent, la nomination des Secrétaires municipaux et celle des comptables s'effectuent sur la base de la formation des candidats et non en fonction de leurs appartenances aux partis politiques. Au Niger, l'Ecole Nationale d'Administrateur (ENA), une école censée former des élites pour toutes les Administrations centrales et décentralisées est de nos jours dépouillée de tout son sens car elle ne forme que des chômeurs !
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #7 ikl 26-03-2019 17:21
Où en sommes nous avec les dossiers de fraudes massives au concours des agents de santé en passant par les 200 milliards touché dans une banque à Dubaï et parmi tant d'autres dossiers juridiques qui sont sur le bureau du procureur de la république. Certes ses maires sont punit , mais et les autres fraudeurs.
Ils sont intouchable n'est pas ?
En tout nous connaissons les grands voleurs dans ce pays.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #8 Djibril 26-03-2019 17:37
C est bien on a commencé par les mairies donc mon président svp il faut revoir les ministres les directeurs les gouverneurs et autres comme ça le Niger va assenir. N oublié pas mon président l affaire des 200 millards nous attendons toujours les résultats des enquêtes
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Goubal 26-03-2019 19:22
:-x organiser des ateliers de formations sur l'orthodoxie financieres dans chaque departement ou region a l'intention des maires. Tres souvent la plupart pensent qu'etant une autorite les ressources les appartiennent et doivent le gerer comme bon leur semble et voila aussi une des causes de la pauvrete du Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Niger 27-03-2019 09:05
Au Niger c´est la politique du deux poids deux mésures. Revoquer des maires avec des insuffisances est une bonne chose mais cela ne suffit pas si au sommet de l´Etat il ya des indéliquat: le president doit s´il va au bout de la Logique, doit assenir plus loin que des mairies.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Blackmarket 27-03-2019 12:34
Révocation pour irrégularité dans la gestion...On devrait alors révoquer une bonne partie des personnes qui occupent des postes de responsabilité dans ce bled. :-?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Hamar Rachad Ango 27-03-2019 14:52
Ce n'est pas unique dans les communes qu'il y'a irrégularité des gestion.... Je crois qu'il faut aussi songer à inspecter dans nos ministères Mr le Président.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 oser 27-03-2019 18:01
ils se foutent vraiment des nigérien ceux nous savons tous ce qui se passe dans les couloirs de la présidence jusqu'au plus petit bureau de l'administration partout c'est parents amis et connaissances il y a combien d'escalade qui implique des personnalités du régime mais hélas en moment vous étiez peut être en voyage sur Mars, Jupiter, Saturne ... bienvenue sur terre alors...
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 Patriote 31-03-2019 15:21
Le gouvernement de fada VIP :lol:
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

800x800 visuel min

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Nomination des recteurs : l’Assemblée d’accord avec le gouvernement, le texte sera voté aujourd’hui (Exclu Actuniger)

18 avril 2019
Nomination des recteurs : l’Assemblée d’accord avec le gouvernement, le texte sera voté aujourd’hui (Exclu Actuniger)

Sauf modification de dernière heure de l’agenda législatif, c’est ce jeudi 18 avril que les députés vont procéder à l’examen et l’adoption finale en plénière du projet de loi modifiant...

Le Président de la république se réjouit de l’évolution des travaux de rénovation de l’aéroport international Diori Hamani de Niamey

17 avril 2019
Le Président de la république se réjouit de l’évolution des travaux de rénovation de l’aéroport international Diori Hamani de Niamey

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a visité mercredi, 17 avril 2019,  le Chantier de rénovation de  l’Aéroport International Diori Hamani de Niamey en vue...

MPS Magama : un nouveau parti politique dirigé par Idrissa Tall Djibrilla

17 avril 2019
MPS Magama : un nouveau parti politique dirigé par Idrissa Tall Djibrilla

La scène politique nigérienne vient encore de s’agrandir avec l’arrivée d’un nouveau parti politique. Il s’agit du Mouvement Patriotique pour le Salut (MPS Magama) qui a reçu son autorisation d’exercice...

Le premier ministre Brigi Rafini dresse le bilan de 8 années de mise en œuvre du Programme de Renaissance

16 avril 2019
Le premier ministre Brigi Rafini dresse le bilan de 8 années de mise en œuvre du Programme de Renaissance

Le Premier Ministre SE. Brigi Rafini a procédé, lundi soir, à la Présentation du bilan de 8 années de mise en œuvre du Programme de Renaissance du Président de la...

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU LUNDI 15 AVRIL 2019

16 avril 2019
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU LUNDI 15 AVRIL 2019

Le Conseil des Ministres s'est réuni hier lundi 15 avril 2019, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République,...

Le Président Issoufou Mahamadou a présidé la cérémonie de pose de la première pierre symbolique du pipeline domestique et de la tour du pétrole

15 avril 2019
Le Président Issoufou Mahamadou a présidé la cérémonie de pose de la première pierre symbolique du pipeline domestique et de la tour du pétrole

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a présidé lundi, 15 avril 2019, la cérémonie de pose de la première pierre symbolique du pipeline domestique de...