mercredi, 21 février 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

St VALENTIN 851X315px min

villa a louer KK min

Tr./Opinion

Therese keita

Thérèse vient de partir ! C’est la formule classique !

J’ai compris tout de suite ! La Faucheuse, l’infatigable vient encore de sévir ! Elle vient de nous prendre Maï Manga Thérèse Keita, appelée affectueusement Thérèse par le tout Niamey….d’une certaine génération.

Issoufou bachard RIP

L’infatigable Faucheuse vient de nous surprendre encore. Comme toujours. Issoufou Bachard, diplomate aguerri, ancien Secrétaire Général du ministère des Affaires Etrangères, ancien ambassadeur du Niger en Libye, Président Fondateur de l’ADP–Zumunci, Homme politique de premier plan, clairvoyant, n’est plus, est-ce possible ? Tant l’Homme était présent dans nos esprits. Non pas par des discours insipides auxquels personne ne croit, mais par son courage et sa clairvoyance.

Malika Issoufou Mahamadou1 min

Chère sœur,

Je profite de ce début d’année 2018, pour t’adresser ce message fraternel. Tu seras très certainement surprise. Tu le sais sans doute, j’ai récemment plaidé, auprès de qui de droit, la cause du général Salou Souleymane, de son fils et de ses compagnons d’infortune et dans l’affaire du coup d’Etat, des prisonniers de « l’affaire cellule crises alimentaires » et OPVN, à savoir Malla Ari, Idé Kalilou et Bakary Seydou et autres, qui croupissent en prison depuis 2015 pour des raisons semble-t-il politiques ainsi que le sort des militaires radiés.

Capturedjibrillbare min

Monsieur le Président de la République,

Profitant de ces lendemains de la célébration du 59ème anniversaire de la proclamation de notre République et cette fin de l’année 2017, je prends la responsabilité, en tant que simple citoyen, de vous entretenir de la situation des personnes incarcérées depuis près de deux ans à la suite de ce qui a été appelé « tentative de coup d’Etat » et accessoirement des autres prisonniers politiques.

Colonel-Moussa-Moumouni-Djermakoye

La Grande Faucheuse vient encore de faire son Œuvre ce 19 novembre passé !

Elle vient nous rappeler que nous ne sommes finalement que poussière ou comme le disentles fortes paroles du Poète Ponge, d’«Informes mollusques, foule qui sort dans les rues, millions de fourmis que les pieds du temps écrasent ! ». Qui n’ont  finalement pour unique « demeure que la vapeur commune de notre véritable sang : les paroles. Tout n’est que paroles. »

Mauro-Armanino1

Il aimait le répéter souvent avant d’avoir été assassiné le 13 décembre du 1998 au Burkina Faso. Ce qu’il craignait le plus ce n’était pas la méchanceté des mauvais mais le silence des bons. Lui, journaliste et militant des nouvelles, il savait pourquoi ce dit-on était important pour lui. Norbert Zongo est une des icônes pour les jeunes jusqu’au aujourd’hui au Burkina et ailleurs où les traces de Thomas Sankara n’ont pas été effacées. Zongo était en train d’enquêter sur des questions affectant la famille présidentielle de son pays quand des sicaires ont mis fin à son désir de vérité. Ils ont seulement réussi à faire résonner encore plus fort le cri de son corps carbonisé dans la voiture. Ils étaient quatre et l’autopsie a révélé que tous ont été tués vers midi avant que le feu ne fasse son travail.

Soumaila ABDOU SADOU 21-09-2017-min

Pour mieux comprendre la situation de dégénérescence actuelle que vit l’Administration Territoriale du Niger, il s’avère nécessaire de procéder à un rappel historique par l’analyse des différents profils  des  représentants de l’Etat au niveau de l’Administration régionale et locale. Dans cette perspective,  s’impose une analyse des différents décrets de  nominations du personnel de commandement durant la gestion du pays sous le régime du Président Seyni Kountché, sous  la gestion de l’Alliance des Forces pour le Changement (AFC), durant la 5ème République du Président Mamadou Tandja et la 7ème République sous le règne du Président Issoufou Mahamadou.

ALM web 302x534px min

 

CFEVRIER2018Niger 1 bell

St VALENTIN 960X960px min

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

IN MEMORIAM : REPOSE EN PAIX, MAÏ MANGA THÉRÈSE KEÏTA !

9 février 2018
IN MEMORIAM : REPOSE EN PAIX, MAÏ MANGA THÉRÈSE KEÏTA !

Thérèse vient de partir ! C’est la formule classique ! J’ai compris tout de suite ! La Faucheuse, l’infatigable vient encore de sévir ! Elle vient de nous prendre Maï Manga Thérèse Keita, appelée...

IN MEMORIAM ! : ISSOUFOU BACHARD DIPLOMATE ET HOMME POLITIQUE ENGAGE

11 janvier 2018
IN MEMORIAM ! : ISSOUFOU BACHARD DIPLOMATE ET HOMME POLITIQUE ENGAGE

L’infatigable Faucheuse vient de nous surprendre encore. Comme toujours. Issoufou Bachard, diplomate aguerri, ancien Secrétaire Général du ministère des Affaires Etrangères, ancien ambassadeur du Niger en Libye, Président Fondateur de...

Lettre à ma sœur Malika Issoufou (Par devoir et par fraternité)

8 janvier 2018
Lettre à ma sœur Malika Issoufou (Par devoir et par fraternité)

Chère sœur, Je profite de ce début d’année 2018, pour t’adresser ce message fraternel. Tu seras très certainement surprise. Tu le sais sans doute, j’ai récemment plaidé, auprès de qui...

Lettre ouverte au Président de la République (Par Djibrilla Mainassara BARE)

22 décembre 2017
Lettre ouverte au Président de la République (Par Djibrilla Mainassara BARE)

Monsieur le Président de la République, Profitant de ces lendemains de la célébration du 59ème anniversaire de la proclamation de notre République et cette fin de l’année 2017, je prends...

IN MEMORIAM : Repose en paix Colonel Moussa Moumouni Djermakoye !

25 novembre 2017
IN MEMORIAM : Repose en paix Colonel Moussa Moumouni Djermakoye !

La Grande Faucheuse vient encore de faire son Œuvre ce 19 novembre passé ! Elle vient nous rappeler que nous ne sommes finalement que poussière ou comme le disentles fortes paroles...

Le silence des bons et la dérive du Sahel

25 novembre 2017
Le silence des bons et la dérive du Sahel

Il aimait le répéter souvent avant d’avoir été assassiné le 13 décembre du 1998 au Burkina Faso. Ce qu’il craignait le plus ce n’était pas la méchanceté des mauvais mais...