mercredi, 21 février 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

St VALENTIN 851X315px min

villa a louer KK min

signature convention ua fapca bis1 min

L’Agence pour l’organisation du 33e Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Africaine (Agence UA Niger 2019) poursuit la mise en place de son plan d’actions destiné à peaufiner les préparatifs afin que notre pays soit au rendez-vous de ce grand évènement, le premier du genre organisé en terre nigérienne. C’est dans ce cadre que ce lundi 22 janvier à Niamey, l’Agence UA Niger 2019 a signé une convention de partenariat avec le Fonds d’Appui à la Formation Professionnelle et à l’Apprentissage (FAFPA), aux fins de satisfaire à un volet important de l’évènement : la formation du personnel.

 

C’est le directeur général de l’Agence, le ministre-conseiller du président Mohamed Saidil Moctar et celui de la FAFPA Lawal Abdou Djerma, qui ont procédé à la signature solennelle de la dite convention, laquelle régira désormais « le partenariat entre l’agence et le FAFPA pour la formation et le renforcement des capacités de plusieurs centaines d’acteurs nationaux impliqués dans l’organisation et déroulement de la conférence ».

A travers cette convention adossée à un financement d’une enveloppe  conséquente de 1milliards 324 millions FCFA, le FAFPA s’engage entre autres à accompagner l’Agence UA Niger 2019 dans la mise en œuvre de son plan de formation à travers le financement de certaines actions ainsi que le financement des formations conformément aux besoins identifiés par l’Agence. Les formations seront réparties sur toute la période 2018-2019 et en fonction de la libération du budget de la Taxe d’apprentissage (TAP), de la subvention de l’Etat et des financements des partenaires techniques et financiers (PTF). Il s’agira aussi pour le Fonds, de prendre en charge les deux types de formations identifiés pour satisfaire aux besoins de l’organisation du Sommet. D’abord, la formation continue c’est à dire le renforcement des capacités des agents dans les domaines de la santé, des NTIC, des médias, des transports, des arts et loisirs, des FDS et du personnel de l’Agence. Ensuite, la formation initiale dans les domaines de protocole et de l’hôtellerie.

Par ailleurs, les deux parties ont convenu à travers cette convention, de travailler en étroite collaboration pour le recrutement des centres de formation, des consultants et dans l’identification des bénéficiaires. Le FAFPA sera en outre le responsable du suivi des activités de formation en collaboration avec l’Agence UA, laquelle s’est notamment engagée à identifier et à transmettre au FAPFA les besoins en formation en fonction des effectifs et selon les métiers.

RETOMBEES SOCIO-ECONOMIQUES

Comme l’a souligné le DG de l’Agence UA Niger 2019 lors de la cérémonie de la signature de la convention, le partenariat ainsi scellé entre dans le cadre des missions dévolues aux deux institutions. « Cette convention est en phase avec un des objectifs poursuivis par le gouvernement en décidant d’accueillir la Conférence de l’UA en 2019 à savoir le renforcement des capacités du Niger en termes de savoir-faire pour l’accueil et l’organisation d’évènements d’envergure internationale » a déclaré le ministre-conseiller Mohamed Saidil Moctar. Il a profité de l’occasion pour également rappeler que c’est une opportunité pour les opérateurs économiques et autres investisseurs pour  tirer profit des retombées économiques majeures qui s’annoncent à travers notamment la vingtaine de projets de partenariats innovants identifiés et qui seront mis en œuvre pour tenir compte de la situation économique actuelle.

Video de l'intervention du DG de l'Agence UA Niger 2019

 

De son coté, le  DG du FAFPA Lawal Abdou Djerma  a souligné à juste titre, que ce partenariat va permettre à l’institution qu’il dirige de « contribuer à la réussite de la Conférence de l’UA, en plus de créer les conditions d’un emploi permanent pour les jeunes qui seront formés ».

Video de l'intervention du DG du FAFPA

 

La mise en œuvre de cette convention de partenariat va se traduire en effet par la création des milliers de poste d’emploi et surtout la formation de jeunes nigériens dans divers domaines conformément à la mission assignée au FAFPA. A travers cette convention, l’Agence Niger UA 2019 respecte également à la lettre l’un de ses principaux objectifs, celle de multiplier les partenariats avec les institutions publiques et entreprises privées afin d’engendrer un moindre impact au budget de l’Etat au regard de la conjoncture actuelle. Sans pour autant que cela se répercute sur la qualité de l’hébergement ainsi que le rayonnement international de notre pays.

Le sommet de l’UA, c’est en effet pas moins de 4.000 personnes à accueillir et à héberger durant plusieurs jours parmi lesquelles une cinquantaine de chefs d’Etat et de gouvernement ainsi que des invités de marques.

signature convention ua fapca bis minsignature convention ua fapca minsignature convention ua fapca bis2 min

Abdoulkarim Moumouni (Actuniger.com)

Commentaires   

-2 #1 Fatima Akaer 23-01-2018 19:36
Avec tous les problèmes financiers que traversent notre pays, il y a des individus qui rêvent encore de réaliser cet événement.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Omar Djiganrey 23-01-2018 19:53
Nous osons espérer que les personnes sélectionnés pour suivre ces formations sont des personnes méritantes et non du favoritisme.
Pour le reste, bonne chance !
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Mamata Djibo 23-01-2018 20:38
Citation en provenance du commentaire précédent de Fatima Akaer :
Avec tous les problèmes financiers que traversent notre pays, il y a des individus qui rêvent encore de réaliser cet événement.

Cet événement dont vous parler est une grande occasion pour notre pays. Il s'agit d'un Evènement mondial. Prions juste que Monsieur le DG de l'UA et ses collaborateurs réussissent l'organisation de cet événement.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 dan dawra 24-01-2018 08:41
sui d'accord que c'est un grand événement mais il ya aura au moins 54 chefs d'Etat ou de délégations.A chaque délégation,il faudrait au moins 4 agents du Protocole soit 200 agents.Ou va ton loger 54 chefs d'Etat,ou vont ils manger?
Le ministère des affaires etrangères dispose de moins de 30 agents bien formés pour ce genre de rencontre.
Comment on fait?On reporte?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 dan dawra 24-01-2018 08:41
sui d'accord que c'est un grand événement mais il ya aura au moins 54 chefs d'Etat ou de délégations.A chaque délégation,il faudrait au moins 4 agents du Protocole soit 200 agents.Ou va ton loger 54 chefs d'Etat,ou vont ils manger?
Le ministère des affaires etrangères dispose de moins de 30 agents bien formés pour ce genre de rencontre.
Comment on fait?On reporte?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 mobutu 24-01-2018 10:40
ce pays vit au rythme des folies de grandeurs de issoufou qui n´ont rien a voir avec l´interet national.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 Sagesse 24-01-2018 10:59
Il est clair que c'est un grand événement, mais il faut aussi être prêt. Ca ne sert à rien de prendre en charge l'organisation d'un grand événement d'une telle envergure alors que financièrement et même les ressources humaines ne sont pas au rendez vous. Au contraire, ça serait plutôt discrédité notre pays à l’échelle mondiale.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 bagague 24-01-2018 11:00
Quelle escroquerie!!!
Est ce qu'on a vraiement besoin de formation pour organiser l'acceuil des personnalités qui vont prendre part?Aujourd'hui au Niger,il y a des compétences dans tous les domaines,surtout en loisir,Hotelérie,restauration,lancez l'offre d'emploi si vous dites le contraire.
Mais parce que vous voulez privilégier les vôtres qui n'ont aucune qualification tout en escroquant les nigériens,vous créer de faux besoins.
Voilà des gens que la HALCIA doit impérativement arrêter.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Ganahi Lawaly 24-01-2018 13:17
Hum
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

ALM web 302x534px min

 

CFEVRIER2018Niger 1 bell

St VALENTIN 960X960px min

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Libération de sept militants nigériens anti-loi de finances 2018

20 février 2018
Libération de sept militants nigériens anti-loi de finances 2018

La justice nigérienne a ordonné mardi la libération de sept manifestants arrêtés le 4 février lors d'un sit-in à Niamey contre la loi de finances 2018 qu'ils jugent "antisociale", a...

Diffusion des propos ethno-régionaliste sur les médias : Sanoussi Jackou et deux journalistes entendus par le procureur

20 février 2018
Diffusion des propos ethno-régionaliste sur les médias : Sanoussi Jackou et deux journalistes entendus par le procureur

Le ministre conseiller à la présidence et président du PNA Al Oumma, Sanoussi Jackou, ainsi que le PDG du Groupe de presse Anfani, Gremah Boucar et un journaliste du même...

Propos haineux et ethnocentristes : Le président Issoufou instruit le gouvernement aux fins de sévir contre les indélicats

18 février 2018
Propos haineux et ethnocentristes : Le président Issoufou instruit le gouvernement aux fins de sévir contre les indélicats

Le Conseil des ministres du vendredi 16 février a entendu une communication du ministre d’Etat en charge de l’Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières...

Médias: La ministre Sani Koubra appelle au sens de responsabilité des organes de presse

18 février 2018
Médias: La ministre Sani Koubra appelle au sens de responsabilité des organes de presse

La ministre de la Communication Mme Sani Hadiza Koubra et son homologue de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale, Porte parole du gouvernement Assoumana Mallan Issa...

FRONT SOCIAL : La CGT se greffe à la fronde contre la loi des finances

18 février 2018
FRONT SOCIAL : La CGT se greffe à la fronde contre la loi des finances

Déclaration de Presse CGT-NIGER  Réuni en session extraordinaire ce jour samedi 17 février 2018 à l’effet d’examiner la situation socioéconomique et politique de notre pays, le BEN CGT-Niger fidèle à...

Le procureur de la Cour d’Appel de Niamey met en garde contre les propagandes ethno-régionalistes

16 février 2018
Le procureur de la Cour d’Appel de Niamey met en garde contre les propagandes ethno-régionalistes

COMMUNIQUE DE PRESSE DU PROCUREUR GENERAL PRES LA COUR D'APPEL DE NIAMEY Depuis un certain temps, nous observons une recrudescence de comportements attentatoires à la cohésion sociale sur les réseaux...