mercredi, 25 avril 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
DIFFA : Mahamadou Bakabé (RDP Jama’a) nommé gouverneur de la région (Conseil des ministres). | Le Comité directeur de l’Union des scolaires nigériens (CD/USN) lance un mot d’ordre illimité de suspension de toutes les activités académiques à partir de ce vendredi 20 avril 2018 et sur toute l’étendue du territoire national.| Abdourahamane Idé (JENOME) a lui bénéficié d’une liberté provisoire.| ........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

agence hadjara copie.jpg

militaires montent garde devant etat major des armees

Le Groupe pour le soutien de l’islam et des musulmans (GSIM) a revendiqué les attaques de vendredi dans la capitale burkinabé, affirmant avoir agi en représailles à une opération française au Mali, rapporte samedi l’agence privée mauritanienne Al Akhbar, citant un communiqué de ce groupe.

Le groupe islamiste GSIM affirme avoir mené les attaques de vendredi contre l’état-major des forces armées du Burkina Faso et l’ambassade de France à Ouagadougou « en réponse à la mort de plusieurs de ses dirigeants dans un raid de l’armée française dans le nord du Mali il y a deux semaines ».

Le 15 février, une vingtaine de jihadistes présumés avaient été « tués ou capturés », selon l’état-major français, lors d’une opération aérienne et au sol des forces françaises visant le groupe d’Iyad Ag Ghaly dans le nord-est du Mali, à proximité de la frontière avec l’Algérie.

Huit membres des forces de l’ordre burkinabé tués

Le GSIM avait déjà revendiqué l’attaque qui a coûté la vie à deux militaires français et blessé un troisième le 21 février dans le nord-est du Mali, une zone frontalière du Niger réputée servir de refuge à des groupes jihadistes que la force conjointe du G5 Sahel s’est donnée pour mission de chasser.

À Ouagadougou, huit membres des forces de l’ordre burkinabé ont été tués vendredi et 12 blessés sont en état d’urgence absolue, selon un bilan officiel. Aucun ressortissant français n’a été tué ou blessé. Huit assaillants ont été tués au cours des attaques.

Commentaires   

0 #1 Bagague 07-03-2018 08:27
Comme d'habitude,ISSOUFOU saute aussitôt dans son Beieng pour aller présenter ses condoléances à l'étranger dés qu'une attaque terroriste est menée,mais jamais au Niger il ne se soucie des soldats tués.Ce n'est que soit le ministre de l'intérieur ou celui de défense qui ont l'habitude de présenter les condoléances
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 ppn 09-03-2018 11:42
monsieur le président de la république, pourquoi chez nous des centaines de militaires et civils ont été tué mais aucun président étranger n'est venu nous présenter de condoléance . mais vous à chaque occasion même si c'est un accident de circulation qui tuent des gens dans un autre pays vous vous déplacé pour des condoléances
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

 

CFEVRIER2018Niger 1 bell

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Concessions des ports de Conakry et de Lomé : Vincent Bolloré en garde à vue

24 avril 2018
Concessions des ports de Conakry et de Lomé : Vincent Bolloré en garde à vue

Vincent Bolloré et Gilles Alix, directeur général du groupe Bolloré depuis 2006, ont été placés en garde à vue, ce mardi 24 avril, dans le cadre d’une information judiciaire portant...

Mali: nouveaux tirs d'obus à Tombouctou

23 avril 2018
Mali: nouveaux tirs d'obus à Tombouctou

Une semaine après l'attaque jihadiste contre les camps de la Minusma et de la force française Barkhane à Tombouctou, de nouveaux tirs d'obus ce dimanche ont été tirés en direction...

Sénégal : plusieurs leaders de l’opposition arrêtés en marge du vote d’une loi controversée

20 avril 2018
Sénégal : plusieurs leaders de l’opposition arrêtés en marge du vote d’une loi controversée

Les leaders de l'opposition Idrissa Seck et Malick Gakou ont été interpellés ce matin par les forces de l'ordre. Ils se rendaient à un rassemblement interdit devant l'Assemblée nationale, où...

Etats-Unis: 7 morts et 17 blessés dans une mutinerie dans une prison de Caroline du Sud

16 avril 2018
Etats-Unis: 7 morts et 17 blessés dans une mutinerie dans une prison de Caroline du Sud

Sept détenus sont morts et 17 autres ont été blessés dans une mutinerie survenue dans une prison de haute sécurité de Caroline du Sud, ont indiqué lundi les services de l'administration pénitentiaire...

Mali : La MINUSMA et Barkhane repoussent des attaques terroristes de grande ampleur à Tombouctou

16 avril 2018
Mali : La MINUSMA et Barkhane repoussent des attaques terroristes de grande ampleur à Tombouctou

Le 14 avril, les forces de la MINUSMA et les forces françaises à Tombouctou ont contré une attaque particulièrement complexe et sournoise de la part des groupes armés terroristes.

Nigeria : le président Buhari briguera un second mandat en 2019

9 avril 2018
Nigeria : le président Buhari briguera un second mandat en 2019

Le président nigérian Muhammadu Buhari a annoncé lundi son intention de se présenter pour un second mandat lors des élections générales prévues en février 2019. Âgé de 75 ans, il...