mercredi, 21 février 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

St VALENTIN 851X315px min

villa a louer KK min

suspect affaire viol mali min

Quatre jeunes hommes ont été interpellés et sont entendus dans les locaux de la brigade des mœurs, à Bamako. Ils sont soupçonnés d'être les auteurs du viol d'une jeune fille, dont la vidéo a circulé sur les réseaux sociaux, provoquant une vague d'indignation au Mali.

Quelques heures après l’ouverture de l’enquête confiée par le parquet de Bamako à la brigade des mœurs et à la police judiciaire, quatre jeunes hommes ont été interpellés à Kalabancoro dans le sud-ouest de Bamako. Signe de l’émoi suscité par cette affaire dans l’opinion publique malienne, le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maiga, nommé fin décembre en remplacement d’Abdoulaye Idrissa Maiga, a diffusé sur son compte Twitter les photos, âges et prénoms des jeunes soupçonnés.

Un cinquième individu a par ailleurs été interpellé également ce mercredi, en lien avec une enquête ouverte sur un autre viol, commis sur une fillette, qui avait également suscité l’émotion.

« Nous encourageons les autorités judiciaires à poursuivre avec célérité les enquêtes, à juger les suspects et à les condamner le cas échéant pour non seulement rendre justice à la victime, mais aussi de faire de ce cas un exemple pouvant prévenir la commission d’autres actes de viol et de violences sexuelles », écrivent dans un communiqué commun treize associations de la société civile malienne, qui ont annoncé leur intention de se porter partie civile dans les deux affaires.

« C’est allé très vite. L’arrestation a eu lieu vers 23 h. La jeune fille victime du viol, qui n’avait pas porté plainte jusqu’à mercredi après-midi, s’est présentée au poste de la brigade des mœurs quelques heures avant les interpellations », détaille Me Moctar Mariko, président de l’Association malienne des droits de l’homme.

« C’est positif, car trop souvent ces histoires se règlent en interne, dans le cercle des familles », poursuit l’avocat qui avait signé une lettre conjointe de dix organisations de défense des droits de l’Homme adressée mercredi au procureur général de Bamako pour réclamer une enquête efficace.

La vidéo sur laquelle on distingue quatre assaillants d’un jeune âge en train de commettre un viol à visages découverts sur une jeune femme, a choqué le pays. Elle circulait depuis vendredi 3 février 2018 sur les réseaux sociaux, notamment Facebook et Whatsapp jusqu’à ce que le collectif Les Amazones n’alerte la Brigade des mœurs. Les auteurs encourent 5 à 20 ans de prison selon la loi malienne.

Jeune Afrique

 

Commentaires   

+3 #1 CONSCIENCE DU PEUPLE 10-02-2018 14:12
Quand le fonctionnariat, par le temps établi, empêche les père et mère de suivre l'éducation à la base familiale de leurs progénitures laissées aux soins négligés des toutous si ce n'est dans des écoles préscolaires. C'est à peine 1H des 24 de la journée que certains enfants voient leurs géniteurs occupés aux bureaux, ateliers s'ils ne sont pas en mission de longue durée. TV et WHAT'S UP aidant; à l'école, les garçons et filles se délectent des histoires à la source de mauvaises mœurs vécues entre eux, la veille. Rappelons, quand chaque Dimanche, Ibliss (Maitre de Cérémonie) teint ses Assemblées Générales avec ses lieutenants (membres du bureau) et autres grands serviteurs (militants de son parti), il demande "QUI A ACCOMPLI LA MISSION À LUI CONFIÉE"? L'un dit: "J'ai séparé deux amis"; Ibliss rétorqua qu'ils se réconcilieront. Un autre dira, j'ai fait provoqué un meurtre par un tel; Ibliss dit qui a fait mieux? Un autre dira que j'ai provoqué le viol sur une telle épouse d'un tel qui se sont finalement divorcés à cause de cet acte. Et, Ibliss y voit le méritant au grade supérieur dans son armée contre les enfants d'Adam toujours appelés à s'égarer. Prudence dans la voie d'Ibliss!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Le justicié 13-02-2018 14:11
Il faut les condamner à 70 ans de prison ferme.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

ALM web 302x534px min

 

CFEVRIER2018Niger 1 bell

St VALENTIN 960X960px min

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Nord-est du Nigeria: un attentat suicide dans un marché fait 19 morts

17 février 2018
Nord-est du Nigeria: un attentat suicide dans un marché fait 19 morts

Au Nigeria, trois kamikazes se sont fait exploser sur un marché dans la ville de Konduga, à une trentaine de kilomètres de Maiduguri, capitale de l'Etat de Borno, dans le...

La justice turque condamne trois journalistes renommés à la prison à vie

17 février 2018
La justice turque condamne trois journalistes renommés à la prison à vie

La Turquie a condamné à la prison à vie trois journalistes très connus, accusés d'être impliqués dans la tentative de coup d'Etat de 2016. Le verdict, ainsi que le déroulement...

Afrique du Sud : le président Jacob Zuma démissionne avec « effet immédiat »

14 février 2018
Afrique du Sud : le président Jacob Zuma démissionne avec « effet immédiat »

« Même si je ne suis pas d’accord avec la décision des leaders de mon parti, j’ai toujours été un membre discipliné », a-t-il lancé lors d’une allocution retransmise en direct à...

Burkina Faso: des policiers désertent une commune après une attaque

14 février 2018
Burkina Faso: des policiers désertent une commune après une attaque

Les policiers de la commune rurale de Déou, située dans la région du Sahel, ont déserté leur commissariat. Le commissaire et ses hommes expliquent qu'ils n'ont pas le matériel nécessaire...

Vidéo d’un viol collectif au Mali : les auteurs présumés arrêtés

10 février 2018
Vidéo d’un viol collectif au Mali : les auteurs présumés arrêtés

Quatre jeunes hommes ont été interpellés et sont entendus dans les locaux de la brigade des mœurs, à Bamako. Ils sont soupçonnés d'être les auteurs du viol d'une jeune fille,...

Le Mali sous le choc d’une vidéo de viol collectif

9 février 2018
Le Mali sous le choc d’une vidéo de viol collectif

Quatre suspects ont été arrêtés à Bamako après l’agression sexuelle d’une jeune fille de 14 ans. Les associations militent pour que le pays sorte de l’omerta. Au Mali, une vidéo diffusée...