dimanche, 20 janvier 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

BANNER1 Prodec cpa min

kokowa 2019 Tilaberi new img

Tout est rentré dans l’ordre et la compétition entrant dans le cadre de la 40e édition du Sabre national de lutte traditionnelle peut continuer de plus belle après le désolant spectacle du dimanche 30 décembre. Une 5e journée émaillée par des combats arrangés entre les lutteurs de Tahoua et Dosso et qui a connu des actes de vandalisme après l’édiction des sanctions pourtant réclamé par l’opinion.

Pour comprendre ce qui s’est passé, et comment les « arrangeurs » ont procédé pour réussir leur coup, tout en détournant même l’attention de la table technique, nous avons recueilli les informations auprès des vrais acteurs en charge de la détection des combats truqués. Selon les informations que nous avons et qui ont d’ailleurs conduit aux sanctions, ce sont les deux SG des ligues régionales des deux régions qui se sont entendus pour parvenir à sauver leurs lutteurs invaincus. D’autant que la confrontation presque inévitable entre ces derniers est de mauvais présage. Il importe à ce niveau de signaler que nous ne savons pas, en toute sincérité, s’ils ont agi de leur propre chef où à l’instigation d’autres commanditaires mais ce qui est certain, ils sont les vrais coupables des faits.

Pour revenir au procédé, c’est assez simple puisque selon les nouvelles dispositions du Code de lutte, c’est aux SG des ligues de plier et de compter les petits papiers sur lesquels sont inscrits les noms des lutteurs à tirer publiquement par l’une des équipes adverses afin d’éviter tout arrangement comme par le passé. Ainsi, ils se sont arrangés pour faire des petits signes sur les papiers contenant le nom des lutteurs vaincus ou invaincus et des consignes ont été donnés aux lutteurs. Ces derniers savaient donc d’avance quel papier plié de quelle manière ils devront prendre lors du tirage, en fonction de leur statut c’est-à-dire soit qu’ils sont vaincus ou invaincus. C’est de cette manière qu’aucun invaincu n’a tiré un autre invaincu et Tahoua a pu sauver ses 4 lutteurs et Dosso ses 5 lutteurs invaincus. Comme il y apparait, ni la table technique ni le comité de détection ne pouvait savoir ce qui se tramait bien que, malheureusement pour leurs fraudeurs, la simulation des combats était flagrante et la probabilité des tirages relevant de l’impossible.

Le ministre Kassoum Moctar n’y est pour rien !

Voilà comment les deux SG ont trouvé la faille et ont écopé de sévères sanctions. Ils ont en effet été exclus de l’arène pour la suite de la compétition et exclus de toute activité liée à la lutte pour une période d’une année car ayant été pris en flagrant délit d’arrangement lors du tirage au sort.

Certains ont vite fait d’accuser le ministre des Sports Kassoum Moctar, mais il ne faut pas se voiler la face. Cette affaire n’est pas liée à une question d’organisation mais relève d’une opération menée de concert par deux acteurs majeurs de la lutte et surtout des combats. Les faits sont les faits.

ministre Kassoum donne conseil

Ikali (Actuniger.com)

 

Commentaires   

0 #1 Sylvie Thirion 31-12-2018 09:59
Ô voleurs ! L'Etat prive les citoyens à hauteur des dizaines de millions pour les associateurs et vous refusez l'application des textes que vous avez voté? Je prie Dieu pour qu'on dissout à jamais cette lutte mécréante
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 Amadou Manmane Sani 31-12-2018 10:00
L'organisation même est truquée dû à l'implication 100% de la politique , soyons un peu sérieux , toujours tout le monde font le constat uniquement sur la lutte , hum le Niger ,mon pays biologique qu'Allah nous facilite la vie ..
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Respect 31-12-2018 11:18
Salut à vous actuniger. Vous n êtes pas comme vos compères de tamtaminfo dont les articles sont télécommandés. on etait dans l arène hier matin et Il a fallu au 4ème combat pour qu on suspecte cela vu que les invaincus ne tiraient que des vaincus. La probabilité était très élevé d avoir un combat entre 2 invaincus mais ils se sont tous évités . A la fin c était clair pour tout le monde qu il y a eu tricherie . Et les gens s étonnent qu on prononce des sanctions ... a l image du monde de foot et des autres sports, il faut colmater chaque fois les brèches qui permettent de tricher et sanctionner les tricheurs . Merci
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #4 foutaises 31-12-2018 11:36
Le plus grand trucage a ete l'election presidentielle de 2016, si cela n'a pas ete considere comme un crime, alors pourquoi truquer la lutte serait percue comme un crime.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Maître Moudi 31-12-2018 11:42
Je pas les mots approprié mais je vais juste dire merci beaucoup pour la section que j'aurais aimer que sa soit plus qu'un ans
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #6 Hadjia Larabou 31-12-2018 12:15
En toute franchise, ce site Web, c'est le meilleur au Niger. C'est le seul site neutre qui nous donne la vraie information sans aucun partie pri. Du courage, ne changez jamais votre ligne éditoriale.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 mountaka issa 31-12-2018 12:22
j'ai aimé cette sanction.mais je pense que refaire le combat tahoua dosso serais plus nécessaire avant la sanction
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #8 Dorogo zakaran tsahi 31-12-2018 12:27
J'aimerai avoir les textes relatifs aux sanctions. Je trouve que tous les lutteurs qui ont combati entre tahoua et dosso sont complices. Par conséquent il faut tous les exclure de cette compétition.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 daw 31-12-2018 14:57
je vous encourage a rester neutre pour donner une information de qualité
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #10 Hamodu 31-12-2018 16:11
Citation en provenance du commentaire précédent de Dorogo zakaran tsahi :
J'aimerai avoir les textes relatifs aux sanctions. Je trouve que tous les lutteurs qui ont combati entre tahoua et dosso sont complices. Par conséquent il faut tous les exclure de cette compétition.

You je pense que les 20 lutteurs doivent etre sanctionner et non juste les vaincus
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #11 Adam hassan 31-12-2018 17:48
Très bien et j'espère que des sanctions ont été prise à l'encontre des lutteurs aussi, car j'ai pas vu ça
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 LAwali 05-01-2019 11:12
Bjr moi je trouve que même les personnes qui a écqui ont écrit et plié les papiers portant les numéros doivent être sanctionnées. Elles sont du premier cercle des " TRICHEURS "
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Préparation Mena U20 : la Fenifoot accuse, le ministre rassure

5 janvier 2019
Préparation Mena U20 : la Fenifoot accuse, le ministre rassure

L’équipe nationale de football des moins de 20 ans (Mena U20) a enfin quitté Niamey en ce début de weekend, pour Nouakchott en Mauritanie où elle va peaufiner sa préparation...

KOKOWA 2019 : Abdou Kadri « Issaka Issaka » nouveau roi des arènes pour la 3e fois !

3 janvier 2019
KOKOWA 2019 :  Abdou Kadri « Issaka Issaka » nouveau roi des arènes pour la 3e fois !

Clap de fin pour la 40e édition du Sabre national de lutte traditionnelle (KOKOWA 2019) qui s’est déroulée du 25 décembre au 3 janvier à l’Arène des jeux traditionnelles Naroua...

Vidéo de la finale sabre national 2019 : le champion Abdou Kadri « ISSAKA ISSAKA » Vs Noura Hassan

3 janvier 2019
Vidéo de la finale sabre national 2019 : le champion Abdou Kadri « ISSAKA ISSAKA » Vs Noura Hassan

var player = new Clappr.Player({ source: '/images/videos/finale-sabre-2019-Tilabey.mp4', poster: '', height: '300', width: '400', autoPlay: false, loop: false, //hideMediaControl: 1, parentId: '#avID_AVPlayerID_0_f7873b899c6d179de7f2997f1389e4b1' });

Kokowa 2019 : une finale 100% dossolaise entre Kadri Abdou et Noura Hassane

3 janvier 2019
Kokowa 2019 : une finale 100% dossolaise entre Kadri Abdou et Noura Hassane

C’est le dernier combat de la 40e édition du Sabre national de lutte traditionnelle. Ce jeudi 3 janvier dans l’après-midi, sera en effet couronné le nouveau roi des arènes après...

Sabre national de lutte traditionnelle 2019 : le Ministre de la Jeunesse et des Sports reste ferme sur les sanctions

31 décembre 2018
Sabre national de lutte traditionnelle 2019 : le Ministre de la Jeunesse et des Sports reste ferme sur les sanctions

Les incidents intervenus au cours de la 5ème journée de compétions de lutte traditionnelle ont conduit les autorités en charge du domaine à prendre des sanctions à la hauteur des...

Sabre National de lutte traditionnelle 2019 : les délégations de Tahoua et Dosso présentent leurs excuses au peuple nigérien

31 décembre 2018
Sabre National de lutte traditionnelle 2019 : les délégations de Tahoua et Dosso présentent leurs excuses au peuple nigérien

Les Chefs des délégations de Tahoua et Dosso ont demandé pardon au peuple nigérien pour le comportement peu responsable de leurs lutteurs hier à l'arène de Tillabery.