dimanche, 20 janvier 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

BANNER1 Prodec cpa min

kokowa 2019

La première journée des compétitions entrant dans le cadre de la 40 édition du Sabre national de Lutte traditionnelle (Tillabéry 2019) a suscité une certaine polémique sur le nouveau temps réglementaire accordé pour les combats. Contrairement au passé, il n’est désormais que de 10 minutes (5 mn de combats, 2 mn de pause et 5 autres mn).

A l’expiration de ce délai, et en cas d’égalité d’avertissements, le match se solde par un nul, ce qui à priori élimine les lutteurs en compétition. Plusieurs prétendants au trône, et pas des moindres, en ont fait les frais dès la matinée de la première journée notamment lors de la rencontre ayant opposée l’écurie de Tahoua à celle de Diffa. Ainsi, les combats ayant opposés le vice-champion en titre Yahaya Kaka (Tahoua) à Mansour Issa (Diffa) et Ari Kaboulayé (Diffa) contre Souley Rabagardama (Tahoua), se sont tous soldés par un match nul qui écarte, à moins d’un improbable repêchage en fonction de l’évolution de la compétition, ces favoris avant même qu’ils ne mordent la poussière.

Selon les responsables du ministère des Sports et du comité de gestion de la lutte traditionnelle, ces nouvelles dispositions ont été intégrées au Code de la lutte sur la base d’un travail fait par les secrétaires généraux des huit (8) ligues régionales. Il s’agit dans un premier temps de mettre fin aux caprices de certains lutteurs qui prennent un malin plaisir à faire perdurer les combats.
Selon les explications du Directeur des Sports, Abdoulrachid Abdoulbaki,  la réduction de cette durée vise «à susciter une réelle combativité de nos lutteurs et rendre les différentes confrontations plus attrayantes ». D'autre part, a jouté la même source, « la nouvelle mesure permettra de nous situer au diapason des dispositions régissant les compétitions internationales (Tolac, Jeux de la Francophonie, Jeux de la CENSAD...) ». In fine, justifie-t-on officiellement, « la disposition pourrait aussi impacter positivement le niveau technique et physique de nos lutteurs au plan international ».

Bien que le temps réduit à 10 minutes peut paraître trop court pour un sport parfois d’endurance, cette nouvelle disposition ne manque pas de pertinence au regard des arguments avancés. Il reste à savoir si les lutteurs et leurs encadreurs ont été suffisamment prévenus sur les risques qu’ils encourent en perdant de précieuses minutes à se regarder et à se toucher des doigts. Tant que les dispositions du Code seront respectées, ce à quoi se sont engagés le ministre et le comité de gestion, les lutteurs doivent se soumettre et se préparer en conséquence.  Bien qu’elle demeure un sport considéré comme traditionnel, la discipline a besoin de s’adapter et de se moderniser sans perdre ses valeurs. On l’a bien vu avec le visionnage des combats en cas de litige, une pratique déjà testée dans notre « Kokowa », et que les instances mondiales du football viennent d’ailleurs d’intégrer dans leur discipline sous l’appellation « VAR » ! Comme quoi, il ne faut pas qu’on se néglige trop...

kokowa 2019 BIS

kokowa 2019 BIS1

kokowa 2019 BIS2

Ikali (Actuniger.com)

 

Commentaires   

+2 #1 dogo 27-12-2018 09:01
allez y avec ce que le code a prévu (10mn de combat). ça exhorte nos lutteurs à être combatifs et endurants
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Salissou Sofo 27-12-2018 16:15
Wi moi j'approuve vraiment cette limitation les lutteurs sont devenus trop opportunistes (si je peux le dire) parce qu'ils nous ont habitués à trop prolonger les combats qui exaspère à la longue . Alors que tous les sports du monde (football, basket, volleyball, même tennis qui dure longtemps...) ont une certaine limitation de temps ou de sets pourquoi pas la lutte traditionnelle.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #3 Moustapha Kadri 27-12-2018 16:16
Avec les cinq minutes nos lutteurs ne seront pas endurent face à des lutteurs étrangers,sport c'est l'endurance,
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #4 Abarchi Mori Maouri 27-12-2018 16:18
Ils veulent nous moderniser notre culture notre tradition, on n'a rien a foutre avec l'international ,et puis cela n'a rien avoir avec l'État d'urgence d la région ,car l'État d'urgence est reparti sur tout l territoire d notre cher pays
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #5 Almoustapha Djiré 27-12-2018 20:06
J crois que c un mauvais règlement la lutte n sera pas adorable avc les 5mn. Vue la citation .
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Ibrahim 28-12-2018 21:14
Une bonne d'avoir mettre ce nouveau code puisque avec cette diminution on pourra assister a d bon combats merci
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Préparation Mena U20 : la Fenifoot accuse, le ministre rassure

5 janvier 2019
Préparation Mena U20 : la Fenifoot accuse, le ministre rassure

L’équipe nationale de football des moins de 20 ans (Mena U20) a enfin quitté Niamey en ce début de weekend, pour Nouakchott en Mauritanie où elle va peaufiner sa préparation...

KOKOWA 2019 : Abdou Kadri « Issaka Issaka » nouveau roi des arènes pour la 3e fois !

3 janvier 2019
KOKOWA 2019 :  Abdou Kadri « Issaka Issaka » nouveau roi des arènes pour la 3e fois !

Clap de fin pour la 40e édition du Sabre national de lutte traditionnelle (KOKOWA 2019) qui s’est déroulée du 25 décembre au 3 janvier à l’Arène des jeux traditionnelles Naroua...

Vidéo de la finale sabre national 2019 : le champion Abdou Kadri « ISSAKA ISSAKA » Vs Noura Hassan

3 janvier 2019
Vidéo de la finale sabre national 2019 : le champion Abdou Kadri « ISSAKA ISSAKA » Vs Noura Hassan

var player = new Clappr.Player({ source: '/images/videos/finale-sabre-2019-Tilabey.mp4', poster: '', height: '300', width: '400', autoPlay: false, loop: false, //hideMediaControl: 1, parentId: '#avID_AVPlayerID_0_f7873b899c6d179de7f2997f1389e4b1' });

Kokowa 2019 : une finale 100% dossolaise entre Kadri Abdou et Noura Hassane

3 janvier 2019
Kokowa 2019 : une finale 100% dossolaise entre Kadri Abdou et Noura Hassane

C’est le dernier combat de la 40e édition du Sabre national de lutte traditionnelle. Ce jeudi 3 janvier dans l’après-midi, sera en effet couronné le nouveau roi des arènes après...

Sabre national de lutte traditionnelle 2019 : le Ministre de la Jeunesse et des Sports reste ferme sur les sanctions

31 décembre 2018
Sabre national de lutte traditionnelle 2019 : le Ministre de la Jeunesse et des Sports reste ferme sur les sanctions

Les incidents intervenus au cours de la 5ème journée de compétions de lutte traditionnelle ont conduit les autorités en charge du domaine à prendre des sanctions à la hauteur des...

Sabre National de lutte traditionnelle 2019 : les délégations de Tahoua et Dosso présentent leurs excuses au peuple nigérien

31 décembre 2018
Sabre National de lutte traditionnelle 2019 : les délégations de Tahoua et Dosso présentent leurs excuses au peuple nigérien

Les Chefs des délégations de Tahoua et Dosso ont demandé pardon au peuple nigérien pour le comportement peu responsable de leurs lutteurs hier à l'arène de Tillabery.