samedi, 25 mai 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Comme nous l’avons rapporté dans un précédent article, le député du MPR Jamhuriya Sidi Lamine, était ce matin dans les locaux de la gendarmerie après son interpellation la veille, dans une de ses fermes d’Abala dans le nord de la région de Tillabéry.

C’est effectivement ce qui s’est passé et à la suite de la précédente affaire de trafic de drogue dans lequel il a été cité, le lien a été vite établi d’autant qu’il est toujours sous le coup d’une procédure de levée de son immunité parlementaire qui est en suspens depuis près de deux ans au niveau du Parlement.

Des vérifications que nous avons faites, il s’avère que cette affaire n’a rien avoir avec l’ancien dossier qui fait encore couler beaucoup d’encre. Le député Sidi Lamine a été interpellé par une patrouille militaire mixte qui a retrouvé en sa possession des armes dont 2 fusils de chasse ainsi que des munitions, alors qu’il séjournait dans une zone en état d’urgence, à la frontière avec le Mali où les forces armées des pays frontaliers mais aussi étrangères mènent depuis plusieurs jours, une vaste opération antiterroriste.  Aux fins de vérification et après l’embarras de certains services de sécurité où il a été dans un premier temps présenté, il a été par la suite transféré à Niamey où il a été entendu finalement par la gendarmerie qui a procédé à la vérification des documents notamment l’autorisation de port d’armes. L’affaire a été soldée puisque le député serait selon nos sources déjà libre de ses mouvements. Disposant toujours de son immunité parlementaire, un député ne peut faire l’objet d’une interpellation sans accord du bureau du Parlement sauf dans certaines circonstances prévues par la loi.

L’article 88 de la Constitution stipule en effet dans ses alinéas 2 « qu’aucun député ne peut être poursuivi, recherché, arrêté, détenu ou jugé à l'occasion des opinions ou des votes émis par lui dans l'exercice de ses fonctions ».  Selon l’alinéa 3, « sauf cas de flagrant délit, aucun député ne peut, pendant la durée des sessions, être poursuivi ou arrêté en matière correctionnelle ou criminelle qu'avec l'autorisation de l'Assemblée nationale ». Le dossier de trafic de drogue dans lequel le député est cité remonte à 2016 et bien que la procédure reste toujours en suspens, avec ses zones d’ombres et suspicions, il a déjà été traité par le parquet qui a émis sa demande au gouvernement, lequel a adopté la requête aux fins de levée de l’immunité parlementaire, mais la procédure était restée bloquée à ce stade. A moins qu’il y ait des faits nouveaux, il ne saurait y avoir flagrant délit pour un dossier ouvert depuis 2016 au niveau de la justice d’autant que l’Assemblée nationale est actuellement en session.

En attendant d’autres détails sur ces affaires que nous suivons de près et qui sont très complexes au regard de la nature même du sujet, voici pour les faits qui agitent l’actualité nationale depuis le début de la matinée, à l’annonce de l’interpellation du député.

A.Y.B (Actuniger.com)

 

Commentaires   

+4 #1 Hum 13-04-2019 21:24
Les américains ne sont pas du tout sérieux ils doivent exiger les gros poissons pas les petits capitaines.
Ce gars est parents à deux personnalités aux et pas des moindres donc si les américains sont sérieux ils doivent exiger la tête du serpent pas sa queue.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #2 Hum 13-04-2019 21:25
Lire au Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #3 Derrick 13-04-2019 21:53
Les americains savent ce qu'ils font. Le type et ses employeurs et partenaires devraient s'inquieter. Je suis tres decu par des individus comme albade qui font business avec de tels rebus de la societe. Triste
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 FBI 13-04-2019 22:03
Citation en provenance du commentaire précédent de Derrick :
Les americains savent ce qu'ils font. Le type et ses employeurs et partenaires devraient s'inquieter. Je suis tres decu par des individus comme albade qui font business avec de tels rebus de la societe. Triste

Il a ete impose a Albade comme condition pour que le PNDS charcute le MNSD et lui donne. Ses employeurs voulaient l'utiliser sans sentir son odeur, raison pour laquelle il est case chez albade. Surement que la police et la justice aux ordres et encore moins le pauvre albade ne peuvent rien contre lui. Mais cette armure ne resiste pas au temps et tot ou tard niamey sera leur prison. juste une question de temps.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 Moussa Djibril 14-04-2019 04:18
Niger ba hum. Way 2 fusil de chasse vs ns prenez pour qui ? Il faut dire la vérité
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #6 Abdramane Hassane 14-04-2019 04:19
:-| Depuis quand un trafiquant de drogue est devenu un chasseur.
Depuis quand un militaire étranger à droit de mettre aux arrêts un député Nigérien sur territoire Nigérien.si réellement il n est pas en flagrant délit...
Bref, arrêtez de nous divertir.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #7 Mahamadou Boureima 14-04-2019 04:20
DES VOLEURS Des ASSASSINS DES menteurs DES trafiquants DE DROGUES Qui NOUS GOUVERNENT C'EST Tout Mais CHAQUE CHOSE A Une Fin
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 Zongo 14-04-2019 09:10
Hum le Niger fouro ara des voleurs qui nous gouvernent. Des anciens même pas des jeunes. Hummmmm
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Observateur neitre 14-04-2019 12:03
actu niger se tromper sur la vrai raison de son arrestation , ou-bien il est revenu sur les vrais faits . D'ailleurs c'est ne pas la première fois que les gens se trompent , D'abord la première un ministre qui avait reçu 200 milliards , il réfute totalement la somme dite , puis il dit que c'est 800 millions, après il revient dire qu'il à confondu le dollars avec le CFA , et qu'il voudrait dire que c'est 400 millions ,. Maintenant c'est le tour de actu niger de confondre la drogue à des armes de chasse , cas même merci pour la première information , pour la deuxième aussi on vous comprend c'est juste pour vous dédouaner des conséquence
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #10 Observateur neitre 14-04-2019 12:03
actu niger se tromper sur la vrai raison de son arrestation , ou-bien il est revenu sur les vrais faits . D'ailleurs c'est ne pas la première fois que les gens se trompent , D'abord la première un ministre qui avait reçu 200 milliards , il réfute totalement la somme dite , puis il dit que c'est 800 millions, après il revient dire qu'il à confondu le dollars avec le CFA , et qu'il voudrait dire que c'est 400 millions ,. Maintenant c'est le tour de actu niger de confondre la drogue à des armes de chasse , cas même merci pour la première information , pour la deuxième aussi on vous comprend c'est juste pour vous dédouaner des conséquence
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Observateur neitre 14-04-2019 12:03
actu niger se tromper sur la vrai raison de son arrestation , ou-bien il est revenu sur les vrais faits . D'ailleurs c'est ne pas la première fois que les gens se trompent , D'abord la première un ministre qui avait reçu 200 milliards , il réfute totalement la somme dite , puis il dit que c'est 800 millions, après il revient dire qu'il à confondu le dollars avec le CFA , et qu'il voudrait dire que c'est 400 millions ,. Maintenant c'est le tour de actu niger de confondre la drogue à des armes de chasse , cas même merci pour la première information , pour la deuxième aussi on vous comprend c'est juste pour vous dédouaner des conséquence
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #12 Qui vivra verra 14-04-2019 12:04
Sidi Lamine n'est qu'un homme de paille de la pegre nigerienne tapie dans le palais de issoufou et jouissant de son entiere protection. L'elimination de Massaoudou par issoufou dans son elan s'explique par cette necessite de continuer a proteger le clan apres lui. Le Niger et les nigeriens ne les ont jamais interesse eux et comme issoufou mahamadou leur instrument.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 Mahamadou Boureima 14-04-2019 23:25
Dieu merci même qu'ils n'ont pas dit que c'est un malien
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #14 Yac 15-04-2019 07:06
[quote name="Moussa Djibril"]Niger ba hum. Way 2 fusil de chasse vs ns prenez pour qui ? Il faut dire la vérité[/quote
Lisez et relisez afin de comprendre.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #15 maigonka issa 15-04-2019 07:56
Il faut attendre d'abord que la justice se prononce
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #16 Zangui 15-04-2019 11:30
Votre article n'est pas crédible Vous êtes achetés
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #17 Hamidou garba 15-04-2019 15:02
Que dieu nous sépare de nos dirigeants voleurs, trafiquants et sans aucun grain de patriotisme,lahira na giran kou
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #18 Non 15-04-2019 15:34
Citation en provenance du commentaire précédent de Hamidou garba :
Que dieu nous sépare de nos dirigeants voleurs, trafiquants et sans aucun grain de patriotisme,lahira na giran kou

les dirigeants sont à l'image du peuple qui a voté pour eux...avant de pointer du doigt , assure toi que les tiens sont propres
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

B4 MarathonduSahel.jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Education : malgré les défis, le Niger mise sur la promotion du préscolaire

24 mai 2019
Education : malgré les défis, le Niger mise sur la promotion du préscolaire

Dans le cadre du dialogue politique national sur la promotion de l’éducation préscolaire, s’est tenue une conférence nationale sur la promotion de l’enseignement préscolaire, les 15 et 16 mai 2019...

Barrage de Kandadji : la BAD débloque près de 76 milliards de FCFA pour les travaux

24 mai 2019
Barrage de Kandadji : la BAD débloque près de 76 milliards de FCFA pour les travaux

Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, mercredi 22 mai 2019 à Abidjan, une aide financière de 128,8 millions de dollars américains soit 75, 8...

Crise universitaire : le gouvernement et le SNECS signent la paix des braves (Officiel)

23 mai 2019
Crise universitaire : le gouvernement et le SNECS signent la paix des braves (Officiel)

Le gouvernement à travers le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (MESRI) et le Syndicat national des enseignants et chercheurs du supérieur (SNECS), ont signé ce...

Le maintien en prison de l’activiste Sadat Illiya Dan Malam après plus d’un an de détention arbitraire est une nouvelle injustice

23 mai 2019
Le maintien en prison de l’activiste Sadat Illiya Dan Malam après plus d’un an de détention arbitraire est une nouvelle injustice

La décision de maintien en détention arbitraire de Sadat Illiya Dan Malam après appel du procureur est une nouvelle injustice pour cet activiste emprisonné depuis plus d’un an, ont déclaré aujourd’hui, Amnesty...

Journée internationale des casques bleus de l’ONU : l’Organisation rend hommage au nigérien Souley Souley Ibrahim décédé au service de la paix

22 mai 2019
Journée internationale des casques bleus de l’ONU : l’Organisation rend hommage au nigérien Souley Souley Ibrahim décédé au service de la paix

La Journée internationale des Casques bleus de l’ONU sera commémorée au siège des Nations Unies, à New-York, le 24 Mai 2019. A cette occasion, 111 Casques Bleus dont un du...

Crise universitaire : assigné en justice par le gouvernement, le SNECS suspend provisoirement sa grève en attendant une ultime médiation

21 mai 2019
Crise universitaire : assigné en justice par le gouvernement, le SNECS suspend provisoirement sa grève en attendant une ultime médiation

Après près de 4 mois de grèves en série, le Syndicat national des enseignants et chercheurs du supérieur (SNECS), s’est vu acculé par décision de justice, de suspendre provisoirement son...