vendredi, 19 avril 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
Adoption à l’instant par les députés avec 135 voix pour, 28 contre et 2 abstentions, du Projet de loi modifiant l’ordonnance n° 2010-77 du 09 décembre 2010, portant régime général des Etablissements publics à caractère scientifique, culturel et technique. Les présidents d’Université, recteurs et vice-recteurs seront désormais nommés par décret pris en conseil des ministres.| ........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

CNDH 08 04 2019

La présente déclaration a pour objet de porter à la connaissance de l'opinion nationale et internationale, les avancées auxquelles la CNDH et les parties sont parvenues et les points d’achoppements auxquels elles ont été confrontées :

Conformément aux Principes de Paris qui exhortent les Institutions Nationales des Droits de l'Homme (INDH) à rechercher un règlement amiable par la conciliation et aux  dispositions de la Loi Organique 2012-44 du 24 Aout 2012 déterminant sa Composition, son Organisation, ses Attributions et son Fonctionnement, la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH ) a  offert ses bons offices, dès le 28 septembre 2018, au Gouvernement et au Syndicat National des Enseignants-Chercheurs et Chercheurs du Supérieur (SNECS) qu'ils ont acceptés, relativement à la crise universitaire née de l’interruption du Processus électoral  à l’Université Dan Dicko Dan Koulodo de Maradi. 

Cette interruption avait pour origine la volonté du Gouvernement d’effectuer des reformes sur la gouvernance des Universités Publiques du Niger. 

La présente déclaration a pour objet de porter à la connaissance de l'opinion nationale et internationale, les avancées auxquelles la CNDH et les parties sont parvenues et les points d'achoppement auxquels elles ont été confrontées.

Pour donner une chance à cette médiation, la CNDH avait demandé aux deux parties :

  1. d'observer une trêve dans les actions engagées;
  2. de créer les conditions d'un dialogue franc et constructif pour une issue heureuse à la crise dans l'intérêt supérieur du Système Educatif Nigérien. 

A cet effet:

Le Gouvernement avait accepté de reporter l’examen des textes sur la gouvernance des Universités Publiques du Niger;

Le SNECS avait décidé de suspendre la grève enclenchée depuis le 03 septembre 2018 jusqu’à l’issue de ladite médiation.

À l’entame de la médiation, il y avait deux positions à faire évoluer vers un terrain d’entente : 

           -d'une part la volonté du Gouvernement à effectuer des reformes visant le remplacement du système électif par le système de nomination des Recteurs et Vice-Recteurs au sein des Universités Publiques du Niger et 

- d’autre part la volonté du SNECS de voir le système électif maintenu, à travers notamment la poursuite du processus électoral à l’Université Dan Dicko Dan Koulo.

À l’issue des négociations les deux parties avaient convenu de ce qui suit :

continuer à discuter en vue d’une réforme globale du système de Gouvernance des Universités Publiques du Niger (UPN) ;

définir les critères consensuels auxquels doivent répondre les candidats aux postes de Recteur et de Vice-Recteur ;

mettre en place un comité paritaire de réception et de sélection des candidatures, après un appel à candidature et conformément aux critères retenus ;

être candidat porteur du Programme défini par le Gouvernement ;

faire signer aux candidats aux postes de Recteur et Vice-recteur un contrat de performance avec le MESR/I.

Cependant un protocole d’accord n’avait pas pu être signé à cause de deux points de divergences :

soumettre la liste des candidats ou tandems retenus par le comité paritaire au choix de la communauté universitaire ;

le Gouvernement nomme, à sa discrétion, les candidats ou les tandems sur la base de la liste proposée, après enquête de moralité.

Malgré cette situation d’impasse, la CNDH réitère le vœu que les deux parties renouent avec le dialogue en vue de parvenir à un accord sur ces deux points, dans l’intérêt de l’Ecole Nigérienne. 

La CNDH reste toujours disposée pour créer encore les conditions d’un terrain d’entente, gage d'une paix sociale.

La CNDH remercie les deux parties pour la confiance placée en elle.

 

Commentaires   

+1 #1 Tankari 08-04-2019 20:39
La CNDH fait partie du probleme du Niger au meme titre que Issoufou et sa bande.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Souley Adji 08-04-2019 20:57
Il est clair que c'est le gouvernement qui n'a pas respecté ses engagements ! Ce n'est pas nouveau ! On l'a maintes fois avec les accords Gouvernement- Contractuels ou Gouvernement - Susas, etc. Gouverner, c'est aussi tenir sa parole !
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 Ali 08-04-2019 23:29
To que fieu nous aide amen !
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 Maman Ousman 08-04-2019 23:45
Cela veut dire que le gouvernement n'a pas tenu parole !!!? Il est clair qu'il y a nécessité de réformer le système éducatif nigérien pour qu'il réponde aux objectifs du moment mais les gens se cachent derrière la nomination pour masquer les véritables problèmes
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 Nigerizey 09-04-2019 00:36
Mais pourquoi depuis que le gouvernement a quitté la négociation de façon unilatérale il y'a presque 3mois de cela la CNDH n'a pas donné cette déclaration afin d'éclaircir l'opinion nationale et internationale ? Vraiment j'ai des gros points d'interrogation sur la crédibilité de cette institution très honorable à diriger une telle médiation dans le contexte actuel et face aux type de personnes qui dirigent le Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #6 Nigerizey 09-04-2019 00:44
DDe plus n'attire l'attention de SNECS d'être encore beaucoup plus vigilant dans des éventuelles négociations que la CNDH va diriger , car en réalité le gouvernement actuel dans sa logique de liquidation totale de tous les syndicats, il utilise de telle institution pour endormir les gens et faire passer leur plan mesquin.
Donc SVP, encore une fois de plus vigilance !!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Harou Bassirou Galadima 09-04-2019 00:55
Comme ya des enseignants chercheurs parmi vs, vs faites mediation ou etiez vs l, annee passee kan les etudiants etaient martiriser?
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #8 Gaskia Tahi Kobo 09-04-2019 08:29
On a pas besoin de votre médiation, enseignants chercheurs du C N D H L car vous vous souciez peu du Niger. Que le bras de fer continue jusqu'à ce que mort s'en suive. Vivent les réformes.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #9 AGALI SAME SAME 09-04-2019 09:36
est ce nécessaire d'abandonner un système électif pour un système de cooptation ? si oui notre système démocratique prendra surement un coup . Car si je comprend bien l'université reste un élément de l'ensemble que constitue le Niger . C'est dire donc si dans ce milieu bien structuré on introduit la politique le pays est foutu à jamais . Soyons nationaliste au lieu de tout ramener à sa personne et à son seul vouloir . Améliorons l'existant et laissons le savoir évoluer .
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Bachar Amani 09-04-2019 10:01
La CNDH vient de rater une belle occasion de se taire. En effet pour nous servir cette déclaration à l'allure de '"zazahé", on n'a pas besoin de la solennité qui a entouré le non événement
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Hassan tegama. 09-04-2019 10:42
A ce que je sache,le poste du recteur a fait toujours l'objet d'élection et c'est pas maintenant qu'on va nommer ce recteur. En se réfèrent aux bons offices de l'ANDDH,il y'a quelque part un blocage de la part du gouvernement. Et quant aux enseignants chercheurs, ils ont une lourde responsabilité sur leurs épaules. Ils sont nos élites et des éclaireurs à qui on peut se fier lorsque les choses ne marchent pas.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Harou Bassirou Galadima 09-04-2019 11:36
Comme ya des enseignants chercheurs parmi vs, vs faites médiation ou étiez vs l'année passée kan les étudiants étaient maîtriser?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 #Ali Djibo 10-04-2019 10:11
Entendez vous svp, l'éducation Nigérienne a besoin de Réforme
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 Djogo 10-04-2019 16:35
Ce problème est à partager, d'une part pour le gouvernement et d'autre part les enseignants chercheurs. Mais je crois pour tout bon fils du pays, soucieux du développement de l'éducation de ce pays, l'heure n'est plus à la querelle, au gangstérisme mais plutôt de mettre en avant l'intérêt général. Et moi à mon humble avis ceci se trouve dans la reprise des activités académiques au détriment de ce que défendent toutes les deux parties. En avant pour un Niger prospère.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 Maigani 11-04-2019 08:43
A quel jeu joue l CNDH? Pourquoi avoir attendu tout ce temps pour dire cette vérité? Pourquoi laisse -t-elle le SNECS raconter des contrevérités? Est -ce pour arrêter le vote du texte qui est déjà à l'AN?
Où est donc la neutralité de la CNDH qui est en fait dirigée par les enseignants cher cherecheurs?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #16 Geraldine 11-04-2019 13:06
It's an remarkable article in favor of all the internet
viewers; they will take advantage from it I am sure.

Here is my web page :: anti karat mobil lamongan: https://www.wattpad.com/553315164-10-merk-obat-penumbuh-rambut-botak-di-apotik-dan
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

800x800 visuel min

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Réforme des Universités publiques (UPN) : comme une lettre à la poste, le texte adopté par l’Assemblée nationale

18 avril 2019
Réforme des Universités publiques (UPN) : comme une lettre à la poste, le texte adopté par l’Assemblée nationale

Les députés ont adopté, ce jeudi 18 avril au cours de la séance plénière, le Projet de loi modifiant l’ordonnance n° 2010-77 du 09 décembre 2010, portant régime général des...

Insécurité : une équipe de chercheurs attaquée par des assaillants armés à Toukounous (Filingué)

18 avril 2019
Insécurité : une équipe de chercheurs attaquée par des assaillants armés à Toukounous (Filingué)

Le mercredi 17 avril aux environs de 19H00, des individus armés venus à bord de motos ont attaqué une équipe de chercheurs de l’Université Abdou Moumouni de Niamey, en mission...

Koweit : le nigérien Mahamadou Hassan omar, remporte le premier prix de mémorisation et de lecture du coran

18 avril 2019
Koweit : le nigérien Mahamadou Hassan omar, remporte le premier prix de mémorisation et de lecture du coran

Un candidat nigérien, Mahamadou Hassan omar a remporté au Koweit le premier prix du concours international de mémorisation et de lecture du saint coran parmi 135 candidats de 60 pays.

Frontières et migrations : un nouveau siège pour la DST d’un coût de 1,5 milliards FCFA du département d’Etat américain

17 avril 2019
Frontières et migrations : un nouveau siège pour la DST d’un coût de 1,5 milliards FCFA du département d’Etat américain

La Direction de la surveillance du territoire (DST) aura bientôt un siège flambant neuf. La cérémonie de lancement de la construction du nouvel édifice s’est déroulée le mardi 16 avril...

Sommet UA Niger 2019 : la gestion de l’évènementiel confié à Richard Attias pour 2,5 milliards FCFA

17 avril 2019
Sommet UA Niger 2019 : la gestion de l’évènementiel confié à Richard Attias pour 2,5 milliards FCFA

Richard Attias & Associates a décroché le marché de gestion de l’évènementiel du prochain Sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA) que Niamey, la capitale...

Diffa : ville morte et manifestations populaires contre le couvre-feu

15 avril 2019
Diffa : ville morte et manifestations populaires contre le couvre-feu

Les populations de la région de Diffa observent depuis ce lundi, une opération ville morte de ceux journées, en protestation contre les nouvelles mesures prises par les autorités dans le...