mercredi, 22 mai 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Assemble National 1

Quatre suspects ont été arrêtés par la police Bissau-guinéenne, samedi 9 mars 2019, avec une quantité record de 800 kilos de cocaïne. Et parmi eux, deux nigériens, dont le nommé Mohamed Sidy Ahmed qui se trouve être «Conseiller spécial» du président de l’Assemblée nationale nigérienne. Mais l’Assemblée nationale par le canal de son Secrétaire Général a nié toute implication dans cette rocambolesque affaire qui défraie la chronique dans les chaumières nigériennes.

La nouvelle est tombée tel un couperet. Pourtant loin des frontières nigériennes, les secousses de l’affaire portant sur une saisie record de 800 kilos de cocaïne en Guinée-Bissau ont secoué l’Assemblée nationale. Dans cette affaire, quatre suspects ont été arrêtés, et parmi eux, deux nigériens, dont l'un se trouve être le «Conseiller spécial» du président de l’Assemblée nationale nigérienne. Des langues commençaient déjà à se délier sur une éventuelle implication de l’institution parlementaire dans une telle affaire de drogue dure. Aujourd’hui, par le canal de son Secrétaire Général, l’Assemblée nationale s’est lavée à grande eau, niant toute implication dans cette sulfureuse affaire.  «L’Assemblée nationale ne saurait, ni de près, ni loin, être associée à cette affaire. L’intéressé n’est ni un familier de l’institution, encore moins du Président», a formellement rejeté Boubakar Tiémogo, Secrétaire général de l’Assemblée nationale.

Une chose est de réfuter une éventuelle implication de l’Assemblée nationale, une autre est de clarifier le lien entre le nommé Mohamed Sidy Ahmed et l’Institution parlementaire. Et le Secrétaire Général du parlement n’a pas refusé la qualité de «Conseiller spécial» au suspect Mohamed Sidy Ahmed. «Les institutions politiques ont toujours eu, dans leur sillage, un certain nombre de conseillers et de chargés de mission. Pour autant, leurs actes n’engagent pas l’institution. Donc, si ces faits sont avérés, l’Assemblée nationale ne saurait, en quoi que ce soit, être impliquée dans cette affaire», a-t-il précisé. Et, selon lui, même «Le badge portant inscription «Conseiller spécial du Président de l’Assemblée nationale» que portait Mohamed Sidy Mohamed servait juste de carte d’accès au parlement, mais pas plus.»

Le ministère nigérien de l’Intérieur assure qu’il s’agit de faux papiers et que ces deux hommes ne sont pas nigériens mais maliens.

Voilà qui est clair en attendant la version du suspect encore dans les liens de la détention.  

AKM

Actuniger.com

camion transportant drogue min

camion transportant drogue BIS

Camion frigorifique dans lequel était entassé 800 KGs de drogue en Guinée Bissau.  

Commentaires   

+12 #1 Hum 14-03-2019 16:53
Si c est des faux papiers qu ils ont utilisé comment le ministre de l’intérieur a su donc que ce sont des maliens alors.
On peut constater que les pièces présentées sont tout à fait légitimes, ya rien de forgerie dedans.
Le seul forgeron dans cette affaire est le ministre de l intérieur lui-même.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Minista Kano 14-03-2019 17:01
Allah tona masu Asiri
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #3 Affaire louche 14-03-2019 17:02
:oops: Des faux papiers et c'est aujourd'hui que vous l'avez su ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+14 #4 Momo 14-03-2019 17:03
Hummm... Faux papiers
Hey Bazoum, arrête de vouloir prendre les nigériens pour des moutons..
Voilà que deux autorités se contredisent simultanément. Le SG a reconnu que le sieur Mohamed Sidi est bien Conseiller à l'assemblée nationale.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 Mahamane Zaki Zaki 14-03-2019 17:15
Gaskiya wanan abin kunya ne
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #6 Blackmarket 14-03-2019 17:44
N'importe quoi!!! Des personnages pathétiques a l'ombre de la "gurisphère"...
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #7 Saley Adamou Dan Mayaki 14-03-2019 18:10
Elle a raison de le faire. Nous sommes tous conscients que l'Assemblée national ne peut envoyer un type pour vendre de la drogue mais sa seule responsabilités dans cette affaire, c'est de ne pas vérifier son passée avant de l'accepter comme "conseiller".
Citer | Signaler à l’administrateur
+13 #8 Zomo Tobay 14-03-2019 18:11
Kay haba mana ! Quel malien ? Le militant d'un parti politique connu au Niger et de surcroît parent à de gens bien connues ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #9 Dankassa 14-03-2019 18:21
Ah bon ils sont maliens mais moment dans des Partis politiques au Niger !!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #10 Dankassa 14-03-2019 18:22
Ah bon des maliens qui militent dans des partis politiques au Niger !!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #11 Nous voulons du progrès pour le ni 14-03-2019 18:49
Notre pays est un pays de sans loi ni justice

Nous voulons pour l'amour de dieu que tout le monde

Soit égal dans le pays.A cette allure ou ira le pauvre

Niger???
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #12 AHMED 14-03-2019 19:40
Conerie ce un nigérienne et de tahoua arrêté svp
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 Miko 14-03-2019 20:04
Haba!on va camoufler ça
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #14 Basoro 14-03-2019 20:10
Tout ce qu'on souhaite ce qu'il soit gardè et executer en Guinée Buissau,Au Niger il sera rémis en liberté et ira rejoindre leur etat (azawad) imaginaire avec la complicité des barrons du Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #15 Ke Nijar 14-03-2019 20:42
Kai kunji kumya gaskia pendant que vous usez de leur biens matériels; vous les qualifiez des Maliens. Quel honte une contradiction entre les dire si dun SG de AN et le Ministre de l'Intérieur fantaisiste qui ne manque jamais quoi dire dans les rocambolesques salles affaires.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #16 dodizo 14-03-2019 21:41
Un trafiquant étranger qui n'est pas Nigérien et qui profite de la cupidité des Nigériens pour se procurer un passeport et se faire nommer Conseiller Spécial auprès du Président de l’Assemblée Nationale ? Du n'importe quoi.
L’importante quantité de drogue découverte en plein cœur de Niamey est aussi le fait d’étrangers, nous dira-t-on et certainement, qui disposent de documents officiels Nigériens.
Les narcotrafiquants semblent avoir le vent en poupe au Niger et jouissent de très gros privilèges comme l'en atteste le document et le titre officiel attribués à ce monsieur.
Kountché (paix a son âme) doit se retourner dans sa tombe.
En ce qui concerne ceux qui sont à la manœuvre de telles situations, Interpol et toutes les structures Internationales en charge de la traque des cartels doivent sévir avec la plus grande fermeté pour nous débarrasser de cette race de racaille.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #17 Zaki le parrain 14-03-2019 22:45
Ouvrez les yeux, ces trafiquants sont bel et bien nigeriens et si ils sont maliens, alors ce sont des proches de Malika Issoufou. Si Issoufou a choisi de casser l'elan de Massaoudou c'est a la demande de Malika qui prefere Bazoum pour les proteger, elle, sa famille et leur sale business. Honte a toi Issoufou Mahamdou, toi qui a trahi tout un peuple pour te mettre au service d'individus qui ne voient en toi et en tes semblables que des moins que rien qui ne meritent que le traitement que tu leur inflige depuis 8 ans. Honte a toi, car tu n'as plus aucun honeur ni aucune dignite.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #18 Niger tchénan 15-03-2019 01:22
Niger tchénan
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #19 yale 15-03-2019 08:03
Monsieur le journaliste, vous êtes entrain de nous rendre confus. L'assemblée nationale reconnait qu'il est un de ses conseiller, donc il est nigérien et de l'autre côté vous dites que le Ministère de l'intérieur dit que son passeport est faux, donc il ne mérite pas de l'avoir car non nigérien. C'est quoi cette affaire?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #20 noubia@gmail.com 15-03-2019 08:27
Le concerné serait militant du parti BASIRA de Ben Omar Mohamed, actuel ministre de l'emploi
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #21 OMAR MAROC 15-03-2019 08:51
Le ministre veut créer un incident diplomatique avec le Mali encore. Que des lâches, assumez vos responsabilités et épargnez la république de vos forfaitures.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #22 Massaoudou 15-03-2019 09:00
Bazoum qui decide quel "etranger" peut vivre et travailler au Niger attend quoi pour annuler le passport du trafiquant et l´expulser du Niger comme il l´avait fait avec le journaliste Baba Alpha. Cette bande de trafiquants de drogue opere a la solde de tout puissant protecteur qui ne peut etre loge qu´a la presidence. Bazoum est pret a bruler le pays pour parvenir a ses fins, mais je ne le crois pas pret a s´exposer si gravement a la justice internationale et surtout US pour issoufou et son clan pour lesquels d´ailleurs il n´a jamais cache son mepris. Donc surement cette affaire va prendre des tournures inattendues.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #23 BRS 15-03-2019 09:04
Laissons l'enquête poursuivre son cours et la suite on saura
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #24 ou du 15-03-2019 09:04
Dans le second monde vous allez rendre compte au Grand Juge incorruptible
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #25 Arlit 15-03-2019 09:20
Bonjour le même monsieur qui a été accusé de trafic de drogue vers le Mali via SONEF transport?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #26 musulima 15-03-2019 09:25
hum Niger bah
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #27 nazifi sani 15-03-2019 09:45
quelle histoire Monsieur le Ministre continuez a protéger ces individus qui detruisent l'image du Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #28 M.Bachir.C 15-03-2019 11:40
hum ! comment est ce que le ministre de l'intérieur croit-il nous mettre derrière le rideau ?!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #29 Kader Moussa 15-03-2019 12:01
il ne s'agit pas de se laver les mains pour se sentir libre et tranquille dans telle affaire de conséquence ferme qui risque de ternir pendant des générations l'image de notre chère assemblée a l'international,sachez bien qu'il ne doit pas être le seul et le seul gagnant dans cette affaire,foncez dans les investigations vous trouverez certainement un bande d'intouchables a l'abri,de cette manière les mains seront lavées.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #30 xxx ! 15-03-2019 14:29
Tout pays qui s'adonne à cette pratique ignoble finit en lambeau. Le trafic de drogue est immanquablement accompagné de trafic d'armes, de banditisme et autres terrorismes incontrôlés. ce sont des choses qui vont ensemble. Les autorités nigériennes jouent avec le feu. Le Mali a commencé comme ça.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #31 zada 15-03-2019 15:17
Vous vous lavez la main Vous ne cherchez même pas à enquêter.Vous ne saisissez pas la justice pour ouvrir une enquête.Foutaise Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #32 zada 15-03-2019 15:19
QUI A SIGNER LE PASSEPORT ET LA PIECE D'IDENTITÉ
Dans ce pays tous les coups sont permis
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #33 zada 15-03-2019 15:23
Pourquoi la justice de ce pays n'ouvre pas une enquête sur cette affaire,Bon dieu que nous sommes tous des hypocrites dans ce pays Qu Allah me pardonne
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #34 Moussa hamani 15-03-2019 18:54
Mr bazoum et son clan cette affaire est dans la main des américains toute personne qui est impliquée dans cette affaire sera débarqué si on abuse la confience de toute une nation on finit par attraper par le bon dieu comme disent les anglais whait and see :lol:
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #35 Dadi Naroua 15-03-2019 22:03
Ce qui s'est passé , c'est loin du Niger, en 2019, on a saisi combien de kg à Niamey. Tellement les gens sont des hypocrites, on cherche à traîner le nom du paisible citoyen. C'est malheureux, c'est honteux, c'est lâche et c'est bête.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #36 Seigneur zode 16-03-2019 18:27
A koye allay
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

B4 MarathonduSahel.jpg

800x800 visuel min

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Crise universitaire : assigné en justice par le gouvernement, le SNECS suspend provisoirement sa grève en attendant une ultime médiation

21 mai 2019
Crise universitaire : assigné en justice par le gouvernement, le SNECS suspend provisoirement sa grève en attendant une ultime médiation

Après près de 4 mois de grèves en série, le Syndicat national des enseignants et chercheurs du supérieur (SNECS), s’est vu acculé par décision de justice, de suspendre provisoirement son...

Attaque terroriste à Tillaberi : l'Ambassade des États-Unis condamne l'attaque du 14 mai

21 mai 2019
Attaque terroriste à Tillaberi : l'Ambassade des États-Unis condamne l'attaque du 14 mai

COMMUNIQUÉ DE PRESSE L’Ambassade des États-Unis à Niamey a fermement condamné l’attaque terroriste du 14 mai à Tillaberi, qui a coûté la vie à 28 soldats Nigériens. Nous présentons nos...

« La Nation n’oubliera jamais ses fils », assure le Chef de l’Etat aux veuves et enfants des militaires tombés sur le champ d’honneur

21 mai 2019
« La Nation n’oubliera jamais ses fils », assure le Chef de l’Etat aux veuves et enfants des militaires tombés sur le champ d’honneur

Le Président de la République Issoufou Mahamadou a offert le lundi 20 mai 2019,  l'iftar aux veuves et orphelins des soldats tombés sur le champ  d'honneur en présence du Ministre...

Les parents des soldats tués dans l’attaque près de Tongo Tongo reçus par Issoufou Mahamadou

20 mai 2019
Les parents des soldats tués dans l’attaque près de Tongo Tongo reçus par Issoufou Mahamadou

Le Président de la République Issoufou Mahamadou a reçu en audience les parents des soldats nigériens  tués dans une attaque terroriste le 14 mai dernier dans la région de Tillabery,...

Agadez : le Groupe scolaire Akomili honore ses talents

19 mai 2019
Agadez : le Groupe scolaire Akomili honore ses talents

Le fondateur et président directeur général du Groupe scolaire Akomili, Mohamed Akomili, multiplie les initiatives pour faire rayonner l’institution et surtout agrémenter les conditions d’études des étudiants et élèves des...

Insécurité : enlèvement par des individus armés du chef du groupement peul de Didiga (Tillabéri)

19 mai 2019
Insécurité : enlèvement par des individus armés du chef du groupement peul de Didiga (Tillabéri)

Le chef de groupement peul du village de Didiga, dans le département d’Abala (région de Tillabéri), a été enlevé par des individus armés, aux premières heures de cette journée du...