dimanche, 20 janvier 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Samro ministre enseignement secondaire Niger

Le ministère des Enseignements secondaires a décidé de la fermeture de 26 établissements privés sur toute l’étendue du territoire après constatation de diverses infractions notamment l’absence d’autorisation de création ou d’ouverture.

 

Cette décision a été prise après une enquête diligentée par les services compétents du ministère notamment la direction des enseignements secondaires privés (DESPRI). Sur les 26 établissements concernés, 4 (CSP Encre, CSP Taïmako, Les Étoiles et le CP A Azim Albarka) n'ont ni l'autorisation de création, ni celle d'ouverture, alors que les 22 autres disposent seulement de l’autorisation de création.

Voici la liste des établissements privés concernés ainsi que leurs implantations : 

AGADEZ

Lycée privé « La Grâce », DDES tchiro
CSP Salama,  DDES Agadez
CSP Tarbiya,, DDES Agadez
CP « La joie de l'apprenant », DDES Agadez

DIFFA

Néant

DOSSO

CSP Maigari Moumouni, DDES Boboye

MARADI

CSP Le Progrès
CSP Najari

TAHOUA

Néant

TILLABERI

CSP Abi Sakinatou, DDES Say

ZINDER

Néant

NIAMEY

DDES NY I
Collège Privé Marina School
CSP Le Bon berger II
CSP Masha Allah
DDES NY II
CSP Aïr Ténéré
DDES NY III
CSP Encre Assurance
CSP Taïmako
DDES NY IV
CSP La Référence
CP Les Étoiles
CP A Azim Albarka
CSP Abida
CSP Kidir
CSP La Racine
CSP Hippolithe Berliet
CSP Newton
CSP Kassidi School
DDES NY V
CSP Dr Fayçal Vin Kalia
CSP Bouwèye
CSP Ousmani

Actuniger.com

 

Commentaires   

+10 #1 Arbonkana 04-01-2019 21:35
Le même excercice doit être conduit pour les écoles de formations professionnelles ou sont délivrés du "n'importe quoi"
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #2 Salam 05-01-2019 00:55
:P :P :P :roll: :sigh: ils n'ont pas donné de corruption
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #3 Yahaya mainassarann 05-01-2019 07:58
Nous sommes pour 1 formation de qualité et non de quantité aussi tôt autorisée par le ministère de tutelle!
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #4 seynos 05-01-2019 15:26
C'est ce travail que tous les Ministères en charge de l'éducation et de la formation doivent faire chaque année. Il a fallu que l'éducation primaire fasse le premier pas pour que les autres niveaux réagissent. Il reste là où il y a le plus gros lot c'est à dire l'enseignement supérieur.
Les Ministères en charge de l'éducation et de la formation doivent faire mieux que çà en regardant la qualité de l'enseignement dans ces écoles
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Albarka 06-01-2019 10:44
le ministere de l'enseignement a decide de fermer des etsblissements irreguliers. a prine deux semaines apres il est revenu sur sa decision en disant que certains etabissents ont regularises leur situation. il s'agit probablrment des fausses arretes de regularisation. les beneficisires ont tous passe par le bureau du ministre. allez y comprende quelquechose.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Albarka 06-01-2019 10:44
le ministere de l'enseignement a decide de fermer des etsblissements irreguliers. a prine deux semaines apres il est revenu sur sa decision en disant que certains etabissents ont regularises leur situation. il s'agit probablrment des fausses arretes de regularisation. les beneficisires ont tous passe par le bureau du ministre. allez y comprende quelquechose.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #7 Éducation 06-01-2019 19:55
Décision insensée et regrettable. Une école ce n’est pas une boutique. Ils auraient au moins dû visiter et voir avant de fermer. Dommage
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 Tawey 07-01-2019 10:03
Qu'est-ce que le Ministère a prévu pour les enfants qui étaient dans ces établissements; leurs parents ne sont pas censés savoir que ces écoles sont dans l’illégalité.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #9 wsb 07-01-2019 14:45
J'apprécie beaucoup cette décision du Ministère de l'enseignement secondaire tendant à mettre de l'ordre dans un secteur très vital mais qui est de plus en plus envahi par des marchands très véreux.J'espère que le Ministère ira jusqu'au bout en fixant des planchers au niveau des frais de scolarité des établissements privés. On a comme l'impression que le Ministère n'est pas très regardant à ce niveau et les fondateurs fixent à leur guise les frais de scolarité qui augmentent chaque année.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

IMG 20190108 WA0002

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Cérémonie de pose de la première pierre pour la construction du pavillon d’hospitalisation et de magasin au service d’hémodialyse

19 janvier 2019
Cérémonie de pose de la première pierre pour la construction du pavillon d’hospitalisation et de magasin au service d’hémodialyse

Le 17 janvier 2018, au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) communément appelé Hôpital National Lamordé, s’est déroulée la cérémonie  officielle  de  la  pose  de  la  première  pierre  pour  la  construction  du ...

Enseignements secondaires : 26 établissements privés fermés faute d’autorisation

4 janvier 2019
Enseignements secondaires : 26 établissements privés fermés faute d’autorisation

Le ministère des Enseignements secondaires a décidé de la fermeture de 26 établissements privés sur toute l’étendue du territoire après constatation de diverses infractions notamment l’absence d’autorisation de création ou...

Déclaration : face à la dégradation de leur situation, les étudiants nigériens boursiers au Sénégal interpellent l’Etat

27 décembre 2018
Déclaration : face à la dégradation de leur situation, les étudiants nigériens boursiers au Sénégal interpellent l’Etat

DÉCLARATION DE PRESSE DE L’AMINESS Vu l’acte n°1 portant statut de la conférence nationale souveraine ; Vu l’acte n°27 de la conférence nationale souveraine portant, reconnaissance juridique de l’Union des Scolaires...

Education : 31 écoles privées fermées par le ministère pour diverses infractions

16 décembre 2018
Education : 31 écoles privées fermées par le ministère pour diverses infractions

Le ministre de l’Enseignement primaire, de l’Alphabétisation, de la promotion des langues nationales et de l’éducation civique, Daouda Mamadou Marthé, a animé, samedi 14 décembre à son cabinet, un point...

Maradi vit au rythme de 30 nouvelles infections au VIH par jour au sein de certains groupes (Médecin)

11 décembre 2018
Maradi vit au rythme de 30 nouvelles infections au VIH par jour au sein de certains groupes (Médecin)

Le Coordonnateur  Régional de l’unité  intersectorielle de lutte contre le SIDA de Maradi, Dr Ali Soumana  a déclaré dans une conférence débat qu’à Maradi,’’ il y a 1 575 personnes,...

La propagation du sida s’est stabilisée au Niger (ministre de la santé)

1 décembre 2018
La propagation du sida s’est stabilisée au Niger (ministre de la santé)

  « La propagation du sida s’est stabilisée au Niger  autour de 0,4 pour cent  avec  environ 43 000 personnes vivantes avec le VIH-sida, a déclaré le jeudi 29 novembre...