samedi, 23 mars 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Amina Bala Zakari

La polémique enfle au Nigeria après la nomination d’une nièce de Muhammadu Buhari à la Commission électorale nationale indépendante à six semaines du scrutin présidentiel.

La présidence nigériane et la Commission électorale nationale indépendante (Céni) tentent de se défendre face aux critiques de l'opposition qui dénonce la nomination d’Amina Zakari au sein de l’institution.

« Primo, cette dame fait partie de la famille présidentielle. Secundo, il s'agit de la sœur d'un ministre, un ministre en exercice, le ministre de l'Eau, souligne Shehu Yusuf Kura, porte-parole du Parti populaire démocratique (PDP), le parti de l'ancien président Goodluck Jonathan. C'est pourquoi notre parti a tenu à soulever la question de son impartialité. Le PDP s'inquiète pour la crédibilité de l'élection. Nous appelons le gouvernement à organiser tout au moins un scrutin crédible répondant aux normes, non seulement nigérianes, mais internationales. »

La Céni fait valoir que la nièce par alliance du président ne s’occupera pas du dépouillement des votes en tant que tel. Mais l’opposition n’en démord pas alors que la présidentielle est prévue pour le 16 février prochain.

« Nous ne disons pas que cette dame manquera d'impartialité, insiste le porte-parole du PDP. Nous ne disons pas qu'elle se livrera à des pratiques abusives. Mais pour que le système soit fiable et crédible, il faut éviter toute apparence de conflit d'intérêts. En la nommant, la Céni a semé le doute, non seulement dans les rangs de l'opposition, mais dans l'esprit de tous ceux qui veulent, pour le Nigeria, un scrutin libre et démocratique comme en 2015. Même si elle n'est pas responsable du dépouillement, elle aura quand même un rôle important puisque tous les aspects techniques de ce dépouillement relèveront de sa responsabilité. C'est cela que nous dénonçons. »

 

RFI

Commentaires   

0 #1 nomaou 07-01-2019 19:48
Incurie totale. Buhari = echec
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Dan Kassa 08-01-2019 17:26
Pauvre Afrique, Avant meme d'aller aux elections la population connait qu'il y'aura des fraudes et meme le gagnant est connu d'avance. Tous pour des elections au Nigeria sans violence, libre et transparente
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

800x800 visuel min

IMG 20190108 WA0002

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Ghana : plus de 60 morts dans la collision de deux autocars

22 mars 2019
Ghana : plus de 60 morts dans la collision de deux autocars

Deux bus, transportant chacun quelque 50 passagers, se sont percutés ce vendredi matin. Au moins 60 personnes ont péri.      L’accident s’est produit aux premières heures du 22 mars dans...

Mali : au moins 21 soldats tués lors de l'attaque d'un camp militaire par des présumés jihadistes

18 mars 2019
Mali : au moins 21 soldats tués lors de l'attaque d'un camp militaire par des présumés jihadistes

Une attaque menée contre un camp de l'armée par des jihadistes présumés au centre du Mali a fait au moins 21 morts parmi les militaires. L'opposition exhorte le président Ibrahim...

Attaques terroristes dans deux mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande : au moins 49 personnes tuées

15 mars 2019
Attaques terroristes dans deux mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande : au moins 49 personnes tuées

Quarante-neuf personnes ont été tuées et quarante-huit autres blessées dans des attaques contre deux mosquées de Christchurch, en Nouvelle-Zélande. Le tireur présumé est un Australien qui se serait inspiré de...

Algérie: Abdelaziz Bouteflika renonce à un 5e mandat et reporte les élections

11 mars 2019
Algérie: Abdelaziz Bouteflika renonce à un 5e mandat et reporte les élections

Le président algérien a annoncé ce lundi 11 mars via une lettre publiée par l'agence officielle APS qu'il renonçait à briguer un cinquième mandat et que l'élection présidentielle du 18...

Alpha Kaba: en Libye, «on nous vend comme des bêtes sauvages»

11 mars 2019
Alpha Kaba: en Libye, «on nous vend comme des bêtes sauvages»

Il a passé deux ans et demi de sa vie en Libye. Violenté, torturé, réduit en esclavage. Le journaliste guinéen Alpha Kaba raconte son expérience dans un livre intitulé « Esclave des...

Tunisie : le ministre de la santé démissionne après le décès de 11 bébés dans une maternité

10 mars 2019
Tunisie : le ministre de la santé démissionne après le décès de 11 bébés dans une maternité

La mort de onze nouveau-nés entre jeudi et mardi dans une grande maternité publique de Tunis a choqué l’opinion publique tunisienne. Le ministre tunisien de la santé, Abderraouf Chérif, a...