dimanche, 20 janvier 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Michel Sidibe directeur executif Onusida

Sous le feu des critiques, le chef de l'Onusida, le Malien Michel Sidibé, a offert jeudi de quitter son poste en juin, après la publication d'un rapport accablant sur sa gestion d'une plainte interne pour agression sexuelle.

 

Son départ, six mois avant la fin de son mandat, représente une concession de la part du directeur exécutif de cette agence créée en 1994 par les Nations unies pour coordonner les programmes de lutte contre le sida.

L'Onusida traverse en effet la pire crise de son histoire depuis le dépôt d'une plainte pour agression sexuelle à l'encontre d'un ancien chef adjoint de l'agence, le Brésilien Luiz Loures.

M.Sidibé "a fait part de son souhait de mettre en place un transfert de direction à l'Onusida au cours de la dernière année de son mandat. Il a informé le Conseil d'administration (...) qu'il mettrait un terme à ses fonctions en juin 2019", a indiqué la porte-parole de l'agence Sophie Barton-Knott dans un email à l'AFP.

Le mandat du directeur exécutif, en poste depuis 9 ans, devait s'achever en janvier 2020.

Le Conseil de coordination du Programme (CCP), sorte de Conseil d'administration de l'Onusida présidé par le Royaume-Uni, est réuni depuis mardi à Genève pour notamment examiner le rapport d'un Groupe d'experts indépendants chargés d'enquêter sur les accusations de harcèlement, y compris sexuel, au sein du Secrétariat de l'agence.

Et leurs conclusions, publiées la semaine dernière, sont accablantes pour M. Sidibé, accusé de ne pas "prendre ses responsabilités face à une culture de l'impunité" et d'entretenir un "culte de la personnalité".

La Suède, important contributeur au budget de l'Onusida, s'est jointe au concert de critiques des activistes cette semaine en réclamant son départ.

"Nous n'avons aucune confiance en lui. Il doit démissionner maintenant", a déclaré la ministre de la Coopération et du Développement international, Isabella Lovin, au quotidien Svenska Dagbladet.

L'association Code Blue, membre de la plateforme Aids Free World (Pour un monde sans Sida), qui a révélé les abus au sein d'Onusida, a estimé jeudi que le refus de limoger M. Sidibé équivaut à un "défaut de leadership" de la part du secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres.

"M. Sidibé ne mérite pas de partir selon ses conditions et son calendrier. Le chef de toute autre institution importante qui aurait été accusé des erreurs décrites dans le rapport du Groupe d'experts indépendants aurait été limogé de façon sommaire", a commenté la co-directrice de Code Blue, Paula Donovan, dans un email à l'AFP.

"La culture de l'impunité reste intacte. La tolérance zéro (pour les mauvaises conduites sexuelles) n'est rien d'autre qu'un slogan vide", a-t-elle ajouté.

 

 

VOA

Commentaires   

+1 #1 Momo 14-12-2018 06:34
Remplacer le par Dominique Strauss-Kahn !!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #2 Tawey 14-12-2018 07:38
C'est juste que c'est un Africain qui fait bien son boulot; il faut trouver autre chose et mobiliser le lobby pour le faire partir.
Toute l'Afrique est fière de ton parcours à l'ONUSIDA Sidibé, tu partiras la tête haute.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 DanMaradi 14-12-2018 10:03
Tawey, tu as bien raison. Tu es très intelligent. Tu as bien compris que quand on est noir et qu'on a atteint les sommets, dans n'importe quelle organisation internationale, on ne part jamais, jamais, sans avoir été accusé au préalable de quelque crime. Quand ce n'est pas la corruption, c'est la sexualité. Comme tu vois, on n'accuse pas directement Sidibé. Il est propre, donc on a cherché et on n'a rien pu trouver contre lui. Alors, il faut dire qu'il est laxiste face au comprtement de son personnel, accusé d'agression sexuelle. C'est ca le sort des Noirs (par exemple les personnalités noires célebres aux Etats-Unis) partout et toujours. Quand on est noir, on ne finit jamais sa carrière propre. Il vont toujours trouver quelque chose pour te salir ou quelque chose qu'ils vont garder comme un element de chantage futur. Les gens croient que les noirs qui travaillent dans les organisations internationales sont des gens heureux. Ils ne connaissent pas la realite des choses. Les noirs qui travaillent dans les organisations internationales sont les personnes les plus malheureuses au monde, car ils sont harceles et subissent quotidiennement le rasisme et les humiliations de toute sorte.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Maher 15-12-2018 08:25
Il n'en est rien. Ca n'a rien a voir avec une chasse aux sorcieres contre un africain. ce monsieur est un escroc dans l'ame depourvu de toute moralite. Il a ce qu'il merite. Au lieu de demissionner comme ses coaccuses blancs, il s'accroche de facon lache et indigne. Ce sont eux qui gatent l'honneur et la dignite de l'africain.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 Gorzo 17-12-2018 14:22
Tas des idiots. L'ONU n'est pas comme le Niger où les gens achetent des bébés aux marchés t vous voulez qu'ils deviennent vos présidents de la république. Là bas, même s'ils ne sont pas musulmans, ils ont de la morale.Comme MOMO a dit, les affaires DSK, Monika Gate devraient faire école au fugitif nigérien avec sa bande d'adeptes qui sillonnent entre lacouroussou, kirkissoye, yantala ganda ou encore Foulan Koira.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

IMG 20190108 WA0002

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Diplomatie : le Tchad et Israël officialisent la reprise de leurs relations rompues en 1972

20 janvier 2019
Diplomatie : le Tchad et Israël officialisent la reprise de leurs relations rompues en 1972

Le Premier ministre Israël, Benyamin Netanyahu, à la tête d’une grande délégation comprenant notamment des membres du gouvernement de l’Etat hébreu et des hommes d’affaires, est arrivé ce dimanche matin...

Mali : au moins 8 casques bleus tchadiens tués dans l’attaque du camp de la Minusma à Aguelhok

20 janvier 2019
Mali : au moins 8 casques bleus tchadiens tués dans l’attaque du camp de la Minusma à Aguelhok

Tôt ce matin, les Casques Bleus de la MINUSMA à Aguelhok [où est stationné le contingent tchadien, NDLR] ont repoussé une attaque complexe lancée par des assaillants arrivés à bord...

RDC : la Cour constitutionnelle dit non à l’Union africaine

19 janvier 2019
RDC : la Cour constitutionnelle dit non à l’Union africaine

L’Union africaine avait demandé à la République démocratique du Congo de suspendre la proclamation des résultats des élections du 30 décembre. Le message n’est visiblement pas passé ou les responsables...

Burkina Faso : contesté, le gouvernement de Kaba Thiéba rend le tablier

19 janvier 2019
Burkina Faso : contesté, le gouvernement de Kaba Thiéba rend le tablier

Le premier ministre Paul Kaba Thiéba a présenté, dans l’après-midi de ce vendredi 18 janvier, sa démission ainsi que celle du gouvernement. En poste depuis l’élection du président Roch Marc...

CPI : Gbagbo et Blé Goudé restent finalement en prison (CPI)

18 janvier 2019
CPI : Gbagbo et Blé Goudé restent finalement en prison (CPI)

La Chambre d'appel de la CPI maintient Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé en détention et programme une audience sur leur détention le 1er février 2019 La Chambre d'appel de...

RDC: l'UA demande «la suspension de la proclamation définitive» des résultats

18 janvier 2019
RDC: l'UA demande «la suspension de la proclamation définitive» des résultats

Les résultats contestés de l'élection présidentielle en RDC étaient au centre d'une réunion à huis-clos à Addis Abeba, ce jeudi 17 janvier, entre la SADC, la CIRGL et l'UA. Une...