mercredi, 12 décembre 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Mohammed VI et president gabonais Ali Bongo

Le roi du Maroc s'est rendu au chevet d'Ali Bongo Ondimba ce lundi 3 décembre à Rabat. Une visite destinée à mettre fin aux spéculations sur l'état de santé du président gabonais, hospitalisé dans la capitale marocaine depuis jeudi dernier.

 

En plus d'un photo officielle, une vidéo de 17 secondes a été rendue publique à l’issue de la rencontre. On peut y voir deux hommes assis et souriant devisant l'un en face de l'autre, en tenue traditionnelle. Le roi Mohammed VI met ainsi fin, par cette visite, à plusieurs jours de black-out médiatique sur l'état de santé du président gabonais et du lieu de son hospitalisation.

Ali Bongo Ondimba séjourne donc bien à l'hôpital militaire de Rabat, à des fins, avaient affirmé les autorités marocaines, « de convalescences et de rééducation ». Avec cette visite royale, le message semble clair : l'état de santé d'Ali Bongo Ondimba est en amélioration et il compte se remettre vite au travail.

Comme annoncé il y a quelques jours, la garde rapprochée du président Bongo a rejoint Rabat ce lundi soir. Une délégation gabonaise de haut niveau composée, apprend-on de source gouvernementale, du vice-président Pierre-Claver Maganga Moussavou, du Premier ministre et chef du gouvernement Emmanuel Issoze Ngondet et de la présidente de la Cour constitutionnelle, Marie-Madeleine Mborantsuo.

Preuve, s'il en fallait, de l'amélioration significative de son état de santé, Ali Bongo Ondimba devrait tenir dès mardi une séance de travail en leur présence.

 

 

RFI

 

Commentaires   

0 #1 Bello 04-12-2018 11:19
Bon rétablissement à tous ceux sont dans la même situation. Amine
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Bossake 04-12-2018 16:58
Prompt rétablissement
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

EXE-promo-decodeur-internet-265x285 (2).jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Togo : au moins quatre morts dans des affrontements avec les forces de l’ordre

11 décembre 2018
Togo : au moins quatre morts dans des affrontements avec les forces de l’ordre

Une coalition de l’opposition, qui boycotte les législatives prévues le 20 décembre, avait appelé à des manifestations pour exiger l’arrêt du processus électoral. Deux personnes ont été tuées à Sokodé, fief...

Des sénateurs américains accusent MBS d'avoir «ordonné» le meurtre de Khashoggi

5 décembre 2018
Des sénateurs américains accusent MBS d'avoir «ordonné» le meurtre de Khashoggi

Des sénateurs républicains américains ont affirmé mardi, après avoir été informés à huis clos des conclusions de la CIA, n'avoir « aucun doute » sur le fait que le prince héritier saoudien...

«Gilets jaunes»: «si on ne trouve pas de solution, on renoncera» à la hausse des taxe (porte-parole du gouvernement)

5 décembre 2018
«Gilets jaunes»: «si on ne trouve pas de solution, on renoncera» à la hausse des taxe (porte-parole du gouvernement)

Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a réaffirmé mercredi que si l’exécutif «ne trouve pas de solution» à l’issue de la concertation menée jusqu’au 1er mars, il «renoncera» à la...

Édouard Philippe : « Aucune taxe ne mérite de mettre en danger l'unité de la nation »

4 décembre 2018
Édouard Philippe : « Aucune taxe ne mérite de mettre en danger l'unité de la nation »

Après des semaines de bras de fer avec les Gilets jaunes, le Premier ministre a annoncé la suspension de la hausse de la fiscalité sur le carburant pour six mois....

RSF condamne fermement “les sévices intolérables” reçus par un journaliste malien

4 décembre 2018
RSF condamne fermement “les sévices intolérables” reçus par un journaliste malien

Reporters sans frontières (RSF) dénonce l’agression et les traitements humiliants infligés au directeur de publication d’un site internet dans les locaux de la commission vérité, justice et réconciliation (CVJR) du...

Sénégal : décès de Sidy Lamine Niasse, patron du groupe de presse Walfadjri

4 décembre 2018
Sénégal : décès de Sidy Lamine Niasse, patron du groupe de presse Walfadjri

La radio-télévision Walfadjri a annoncé mardi le décès, à l’âge de 68 ans, de Sidy Lamine Niasse, président-directeur général du groupe Walfadjri. Sidy Lamine Niasse fait partie des premiers Sénégalais...