jeudi, 24 juillet 2014
French Arabic Chinese (Simplified) English
Flash INFO
L’Equipe Actuniger.com souhaite à l’ensemble de la communauté musulmane du Niger et du monde entier un bon mois de ramadan.
Recherche de l’avion d’Air Algérie : Des mirages français sont en instance de décollage de Niamey pour participer aux recherches
Renforcement des capacités d’intervention de la Garde nationale : Une soixantaine de véhicules 4X4 destinés aux patrouilles départementales

enfants ecole coranique maiduguri

Le chef des musulmans du Nigeria a appelé à une journée de prières dans la capitale, Abuja. Le mot d'ordre : « Paix et sécurité au Nigeria ». Muhammad Sa'ad Abubakar répond ainsi à ceux qui critiquaient son silence face à Boko Haram.

Lire la suite : Lycéennes enlevées: une journée de prière symbolique au Nigeria

ouldabdelazizkidalmali 0

Au Mali, à Kidal, les troupes régulières maliennes ont été chassées par les groupes armés il y a deux jours. Face à la crainte d'une reprise de la guerre, la communauté internationale pousse à une reprise des discussions. Mohamed Ould Abdel Aziz, le président mauritanien, par ailleurs président en exercice de l’Union africaine, est arrivé en visite-surprise à Kidal, ce vendredi.

Lire la suite : Mohamed Ould Abdel Aziz, président mauritanien et président de l’UA en visite à Kidal, tenue par...

 renfort de soldats fr

Toute la journée, armée malienne et groupe du Nord se sont affrontés dans la ville de Kidal. L'offensive a été lancée par les forces maliennes. Mais ce soir, selon nos informations, la ville est aux mains des groupes armés.

Le MNLA est formel : « Kidal est sous contrôle des groupes armés » depuis 14h30, heure locale. La dernière bataille s'est déroulée au camp 1, le camp des soldats maliens situé au sud-ouest de la ville. « L'armée est en déroute », affirme un combattant du MNLA. Selon nos informations, des militaires du Mali ont quitté Kidal et pris la piste vers Gao. D'autres se sont réfugiés au camp 2, le camp de Serval et de la Minusma situé tout au sud de la ville.

 

Une source de la Minusma indique que « 27 véhicules de l'armée malienne se sont présentés aux portes du camp. Les soldats ne peuvent pas entrer avec leurs armes ».

 

Les combats entre les deux camps ont duré près de cinq heures. A 10h10 ce matin, heure de Kidal, l'armée malienne a lancé une offensive pour visiblement reprendre le gouvernorat tenu depuis samedi par le MNLA. C'est le drapeau du MNLA qui flotte au dessus du camp militaire numéro 1.

 

A Bamako, le ministère de la Défense a confirmé à la mi-journée « qu'une opération de sécurisation des biens et des personnes était en cours ». Des roquettes ont été tirées sur le QG du MNLA, dans le même temps des soldats progressaient à pied dans Kidal. Le MNLA dit avoir attendu près de vingt minutes avant de répliquer.

 

Impossible pour le moment de donner un premier bilan des combats. Une source onusienne affirme que des soldats maliens ont été tués et d'autres faits prisonniers ce mercredi. Les blessés par balles affluent à l'hôpital. Des blessés des deux camps. Plusieurs sources signalent la mort du colonel Fayçal ag Kaba, le bras droit du général Elhadji Gamou, touareg loyaliste.

 

L’ONU se dit profondément préoccupée

 

La détérioration rapide de la situation à Kidal inquiète les Nations unies. Ban Ki-moon appelle à la cessation immédiate des combats et à la mise en place d’un cessez-le-feu. Le secrétaire général condamne le meurtre des civils et demande que tous les auteurs soient traduits en justice. Il réitère l’appel du Conseil de sécurité. Un appel à la reprise du processus de cantonnement et des pourparlers de paix.

 

Ce soir, le calme est revenu. Mais beaucoup d'habitants sont très éprouvés par cette dure journée.

RFI

Drone américain de reconnaissance de type Scan Eagle

80 militaires américains ont été déployés au Tchad pour aider à la recherche des lycéennes enlevées dans le nord du Nigeria. Ces hommes devraient rester sur le terrain « tant que leur aide sera requise », écrit le président Barack Obama dans le courrier informant le Congrès américain de cette opération de surveillance.

Lire la suite : Un contingent américain au Tchad pour pister les lycéennes nigérianes

José Mario Vaz

José Mario Vaz, candidat du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), a été élu mardi président de Guinée Bissau. Il a remporté 61,90% des voix face à son adversaire Nuno Gomes Nabiam, candidat soutenu par l'armée.


http://sadakadji.com/components/com_jce/editor/tiny_mce/plugins/article/img/readmore.png); color: rgb(0, 0, 0); font-family: Verdana, Arial, Helvetica, sans-serif;">

José Mario Vaz, 57 ans, candidat du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), a remporté mardi 20 mai l'élection présidentielle en Guinée Bissau.

Selon les résultats de la Commission nationale électorale (CNE), il a remporté 61,90% des voix face à Nuno Gomes Nabiam, 51 ans, candidat sans étiquette mais bien connu pour être soutenu par des chefs de l'armée, qui a obtenu 38,10% des suffrages.

Les élections présidentielle et législatives sont censées permettre de ramener la stabilité en Guinée-Bissau deux ans après un coup d'État militaire qui, le 12 avril 2012, avait renversé le régime du PAIGC entre les deux tours de la précédente présidentielle.

78,10% de participation au second tour

Le taux de participation a été de 78,10% au second tour organisé dimanche dernier, contre 89,29% au premier tour organisé le 13 avril, en même temps que les législatives. Les deux candidats ont 48 heures pour faire des réclamations à la Cour suprême, qui proclamera ensuite les résultats définitifs.

Près de 800 000 électeurs étaient appelés à choisir entre José Mario Vaz, dit Jomav, ex-ministre des Finances, et Nuno Gomes Nabiam, qui était soutenu par le Parti de la rénovation sociale (PRS, deuxième formation du pays). L'instabilité politique et la pauvreté ont facilité depuis des années dans le pays l'implantation de trafiquants de drogue, avec la complicité présumée de hauts responsables de l'armée.


Jeune Afrique

Groupe de soldtas touaregs du MNLA

Après avoir pris l'initiative d'une offensive armée pour reprendre le contrôle de la ville, mercredi 21 mai au matin, les forces armées maliennes ont été chassées de Kidal par les groupes armés MNLA, MAA et HCUA. Le gouvernement de Bamako a « instruit le cessez-le-feu immédiat ».

Lire la suite : Chassé de Kidal, le gouvernement malien décrète un cessez-le-feu

carcasse de voiture après un attentat à Kano

Au Nigeria, un double attentat a secoué la ville de Jos ce mardi 20 mai dans l'après-midi. Selon un bilan encore provisoire, 118 personnes ont été tuées dans deux explosions sur un marché très fréquenté de la ville. La ville de Jos est situé dans l’Etat du Plateau, à la lisière entre le Sud, à majorité chrétien, et le Nord, musulman.

Lire la suite : Nigeria: un double attentat à Jos fait plusieurs dizaines de victimes

728x90

Synergie GROUPE

baniere300x250

SWF file not found. Please check the path.

radio online

facebook ANtwitter AN

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
Ecouter de la musique moderne Nigerienne

International Récent

Vol d'Air Algérie : l'épave de l'avion finalement localisée dans le nord du Mali

Vol d'Air Algérie : l'épave de l'avion f...

24/07/14

Le vol AH 5017 reliant Ouagadougou à Alger ...

Nigeria : une femme décapitée et huit blessés dans un attentat à Kano

Nigeria : une femme décapitée et huit bl...

24/07/14

Selon des sources locales, au moins une per...

Etats-Unis: deux heures d'agonie pour un condamné à mort

Etats-Unis: deux heures d'agonie pour un...

24/07/14

Un condamné à mort, exécuté mercredi soir d...

L’avion disparu d’Air Algérie se serait écrasé au Niger

L’avion disparu d’Air Algérie se serait ...

24/07/14

Une TV algérienne annonce que l’avion se se...

Massacre de Conakry: Moussa Dadis Camara entendu comme témoin

Massacre de Conakry: Moussa Dadis Camara...

24/07/14

La justice guinéenne a reçu le procès-verba...

CR