vendredi, 19 avril 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
Adoption à l’instant par les députés avec 135 voix pour, 28 contre et 2 abstentions, du Projet de loi modifiant l’ordonnance n° 2010-77 du 09 décembre 2010, portant régime général des Etablissements publics à caractère scientifique, culturel et technique. Les présidents d’Université, recteurs et vice-recteurs seront désormais nommés par décret pris en conseil des ministres.| ........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

HNN-min

Lorsqu’un agent de la fonction publique part en étude ne serait-ce que pour un (1) an, il jouit d’un reclassement qui lui donne des avantages liés à son niveau d’étude ou grade. Tel n’est pas le cas chez les médecins spécialistes du Niger qui, après sept (7) ans d’études, et cinq (5) ans de spécialisation (selon les cas) ne jouissent pas des avantages y afférents. C’est l’objet de la lutte engagée depuis quatre (4) ans par le syndicat des médecins spécialistes du Niger (SMES).

En effet, le SMES entame depuis hier, mercredi 8 Novembre 2017, une grève de cinq (5) jours. Laquelle grève paralyse de façon dommageable le fonctionnement régulier des services de santé. Il s’agit le SMES de rappeler au gouvernement et à l’opinion publique nationale que les revendications légitimes des médecins spécialistes n’ont pas encore été prises en compte.

Le Secrétaire General SMES, M Konkougizé Ziberou, «  Nous demandons simplement la réparation d’une injustice sociale pour une amélioration de nos conditions de vie et de travail mais le Gouvernement y affiche le mépris. A cela il faut ajouter que tout manque dans hôpitaux où les patients passent les journées à pleurnicher parce qu’il n’ya rein du tout ».

Le SMES avertit que cette grève de cinq (5) jours est un avertissement et que si rien n’est fait pas le gouvernement pour accéder à ses doléances, des grèves de longue durée seraient inévitables.

ActuNiger

 

Commentaires   

0 #1 Darina 10-11-2017 17:45
Le SMES doit se poser la question suivante: Pourquoi le gouvernement n'accède pas à leur revendication? Je pense tout simplement parce que la population même ne la ressent pas. En effet, à l'intérieur du pays ils sont quasi inexistant. Les rares qui y sont n'observent plus cette grève et à Niamey, on les retrouve dans leurs cliniques.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

800x800 visuel min

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Les programmes scolaires exécutés à 70 % en mars à Niamey (Ministère des enseignements secondaires)

8 avril 2019
Les programmes scolaires exécutés à 70 % en mars à Niamey (Ministère des enseignements secondaires)

L’année scolaire 2018-2019 qui entame sa dernière ligne droite n’a pas connu de perturbation majeure par  rapport à la précédente, cette accalmie a permis une progression appréciable  dans les enseignements...

Santé : lancement de l’initiative « mHealth », un service innovant pour la prise en charge des enfants malades par sms

28 mars 2019
Santé : lancement de l’initiative « mHealth », un service innovant pour la prise en charge des enfants malades par sms

L’innovation technologique au service de la santé, particulièrement celle des enfants, fait ses premiers pas au Niger. La localité d’Illéla dans la région de Tahoua, a en effet abrité le...

Santé publique : le ministère alerte sur la circulation de faux vaccins de méningite

15 mars 2019
Santé publique : le ministère alerte sur la circulation de faux vaccins de méningite

Dans un communiqué de presse publié ce vendredi 15 mars, le ministère de la Santé publique a fait cas « d’une suspicion  de circulation de faux vaccins contre la méningite, le...

Enseignement Supérieur : le SNECS se radicalise, les étudiants pris en otage par le bras de fer avec le gouvernement

10 mars 2019
Enseignement Supérieur : le SNECS se radicalise, les étudiants pris en otage par le bras de fer avec le gouvernement

C’est de nouveau l’escalade entre le Syndicat national des enseignants chercheurs et du supérieur (SNECS) et le gouvernement. Une semaine après l’adoption par ce dernier du projet de loi portant...

Campagne nationale de vaccination contre la méningite : plus de 6 millions d’enfants visés

5 mars 2019
Campagne nationale de vaccination contre la méningite : plus de 6 millions d’enfants visés

Le ministre de la santé publique M. Idi Illiassou Mainassara a lancé ce mardi 05 mars 2019 à Niamey la campagne nationale de vaccination contre la méningite à méningocoque A...

Santé : le Pneumorel retiré du marché par décision du ministère

16 février 2019
Santé : le Pneumorel retiré du marché par décision du ministère

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU MINISTÈRE DE LA SANTÉ PUBLIQUE DU NIGER Par mesure préventive le Ministre de la santé publique informe les responsables des structures sanitaires publiques et privées ;...