samedi, 23 mars 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Tr./Opinion

soumphoto

L’organisation des premières élections locales en 2004 de l’ère post Conférence Nationale fut une prouesse à mettre à l’actif de la 5ème  République du Président Tandja et son gouvernement. Cela avait permis de concrétiser le vœu pieux des nigériens d’être davantage des acteurs majeurs dans la gouvernance local, c’est-à-dire de leur propre destin. C’est  pour cette raison que ces élections avaient déchainé un engouement immense  au sein d’une population nigérienne de plus en plus assoiffée de démocratie et de bonne gouvernance à travers sa participation active au développement du pays.

Mohamed Algoumaret

Chers tous,

Je vous présente la sortie de l’échantillon de mon module sur la gestion de la Diaspora. Le lancement officiel est prévu dans les semaines à venir au Maroc, suivi d’une tournée en exclusivité dans les pays du littoral d’Afrique, en zone Europe et à Doubai pour des conférences relatives en objet précité haut. De même, ce module sera présenté au forum international de la Diaspora. Une prévision de 20.000 exemplaires sera disponible aussi bien sur le marché national qu’international à fin 2018. Une plateforme sera bientôt opérationnelle (sur facturation).

Iboun Gueye

Il s’appelait Ismaël. Mais ses amis et auditeurs l’appelaient simplement Iboun, et ses plus proches collaborateurs, « Gordji ». Notre confrère et ami Ismaël Iboun Gueye a tiré la révérence, mardi dernier, brusquement et en silence. Désormais, les auditeurs de la Voix du Sahel n’entendront plus cette voix vivace, imposante, voir retentissante, qui lance les titres du journal parlé de 13 heures. « Iboun Gueye, Sahel midi !.... ».

vincent bollore 1

PROCHE DU MOMENT où je vais tirer ma révérence après bientôt quarante ans à la présidence du groupe dont je porte le nom – et qui va bientôt fêter son bicentenaire –, je m’interroge sérieusement : faut-il abandonner l’Afrique ?

Moustapha Liman Tinguiri crise scolaire 

Tout groupe organisé ou toute bonne volonté qui se préoccupe réellement de cette crise doit œuvrer pour l’ouverture immédiate de négociations entre les deux parties concernées au premier plan.

Feu Bare Mainassara

« La crainte suit le crime et c’est son châtiment. » Voltaire

Voici ce que la fille du président Baré Rayana Alia Baré a écrit dans sa pétition lancée au mois de février 2018 « Depuis lors, l’Etat et son système judiciaire sont restés sourds à nos appels pour l’ouverture d’une enquête indépendante afin de faire la lumière sur cette triste page de notre histoire et celle de l’Afrique ! J’ose croire que le contexte international, actuellement en mutation en matière de justice, ne saurait tolérer qu’une telle omerta sur la Vérité persiste….»

kaka touda1

Il est un truisme de rappeler qu’au Niger rien ne va bien entre les organisations de la société civile nigérienne réunie au sein du cadre de concertation et d’actions citoyennes engagée dans la lutte contre certaines mesures impopulaires et antisociales contenues dans la loi de finances 2018 et le gouvernement de la République qui refuse non seulement d’ouvrir toute négociation mais aussi empêche systématiquement toutes manifestations publiques en utilisant la force publique. A cette date 26 acteurs personnes sont arrêtées parmi lesquelles plusieurs figures emblématiques de la société civile nigérienne et défenseurs des droits humains.

800x800 visuel min

IMG 20190108 WA0002

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

8 mars 2019 : la Journée internationale des droits des femmes a-t-elle encore un sens ?

8 mars 2019
8 mars 2019 : la Journée internationale des droits des femmes a-t-elle encore un sens ?

A la veille du 8 mars, journée internationale des droits des femmes, Virginie Martin, politiste et sociologue, enseignante-chercheuse à KEDGE,Présidente du Think Thank Different et spécialiste des questions Egalité hommes-femmes,...

Lettre citoyenne ouverte au président de la République relative au cortège présidentiel

2 mars 2019
Lettre citoyenne ouverte au président de la République relative au cortège présidentiel

Monsieur le président, Les Nigériens que nous sommes vous ont porté à la magistrature suprême en 2011, après les multiples errements de notre démocratie, et ils étaient très nombreux à...

Pourquoi je soutiens le Président Buhari ?

27 février 2019
Pourquoi je soutiens le Président Buhari ?

Je le soutiens parce que tout comme lui, je ne crois pas au libéralisme sauvage et à la privatisation tous azimuts prônés par son rival. Nous sommes dans des Etats...

Présidentielles sénégalaises 2019 : personne n’a le droit de brûler le Sénégal

23 février 2019
Présidentielles sénégalaises 2019 : personne n’a le droit de brûler le Sénégal

Les Lanceurs d’Alertes du Sénégal très préoccupés par la situation politique en cette période d’élections présidentielles tirent sur la sonnette d’alerte pour attirer l’attention de tous sur les menaces réelles...

IN MEMORIAM : Hommage à ma mère Djouldé Djibo Bakary

20 février 2019
IN MEMORIAM : Hommage à ma mère Djouldé Djibo Bakary

« La femme est le rayon de la lumière divine…Elle est Créateur, faudrait-il dire. Ce n’est pas une Créature. » (Djalal al-Din al-Rumi 1207- 1273) Tu es partie, ce 14 février 2019,...

Révision de l’Accord de Cotonou entre l'UE et 79 pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) : une opportunité à saisir pour la création de la monnaie unique de la CEDEAO

5 février 2019
Révision de l’Accord de Cotonou entre l'UE et 79 pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) : une opportunité à saisir pour la création de la monnaie unique de la CEDEAO

Entré en vigueur depuis le 1er avril 2003, l'accord de Cotonou entre l'UE et 79 pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) a pour objectifs : de rétablir les équilibres...