lundi 8 août 2022

3669 lecteurs en ligne -

fraren

OPINION : les attaques djihadistes contre les civils et les FAMa se sont multipliées

force francaise

Récemment, le nombre d'attaques terroristes contre l'armée malienne, ainsi que contre la population civile du pays, a augmenté. Il est à noter que la plupart des attaques ont lieu dans la zone de présence militaire française, à savoir dans la région de Gao.

Ainsi, le 21 mars, il y a eu deux attaques contre les forces des FAMa à Boni dans la région de Douentza et à Tessit. Selon le Communiqué N°022 de l'Etat-Major Général des Armées, 37 terroristes ont été neutralisés, 2 interpelés et des armes et munitions récupérées dans la journée du 21 mars 2022. 16 soldats maliens ont été tués et 17 autres blessés. En retour, une dizaine de terroristes ont été neutralisés dans les régions de San, Koutiala, Bandiagara, Ségou, Tombouctou et Mopti.

force francaise.jpg BIS

Par ailleurs, dans la première quinzaine de mars, plusieurs dizaines de civils maliens et de militants signataires de l'Accord de paix dans le nord du pays ont été tués lors d'affrontements avec des terroristes près de Ménaka.« Les exécutions sommaires de civils y compris des personnes âgées et des enfants et le nombre élevé des victimes démontrent une fois de plus la nature criminelle et inhumaine de la nébuleuse terroriste qui continue à semer la terreur, la désolation et la mort dans la zone dite des trois frontières », a déclaré Moussa Ag Acharatoumane porte-parole du CSP (Le Cadre Stratégique Permanent).Est-il possible qu'il existe un lien entre les terroristes et les Français ?

Rappelons que le 4 mars, les djihadistes ont attaqué la base des FAMa à Mondoro, dans le cercle de Douentza. Les combattants avaient également deux véhicules blindés, ils ont pris toutes les armes et les munitions de la base et ont saboté les communications dans la localité. Selon le communiqué officiel, 70 terroristes neutralisés dans l'attaque de Mondoro. Selon la même source, « le bilan provisoire fait état d'au moins 27 soldats maliens morts, 33 blessés dont 21 cas graves, 7 portés disparus. » Après l'attaque, certaines sources locales ont rapporté que des personnes d'apparence européenne avaient été vues pendant l'attaque. Après l'attentat, des informations sont apparues sur les réseaux sociaux, selon lesquelles des Français auraient participé à l'attaque.

Il est à noter qu’une vidéo circule sur les réseaux sociaux dans laquelle le détenu militant de Katiba Macina a avoué qu'il faisait partie des assaillants sur Mondoro, il a également déclaré que trois Français étaient directement impliqués dans l'organisation de l'attaque. Le terroriste ne confirme pas que les étrangers font partie de l'armée française, mais néanmoins, cette information est inquiétante et soulève la question : les Français ont-ils été impliqués dans d'autres attaques contre les FAMa et les civils ?

Les experts militaires notent que dès que la présence des forces FAMa dans la région a augmenté, les militants ont commencé à se cacher. Il y a une opinion que les Français ou des éléments de la MINUSMA pourraient les cacher. Il ne fait aucun doute que les données mentionnées sur l'implication d'Européens dans des attentats terroristes nécessitent une enquête approfondie. Dans le même temps, les habitants de la région de Gao demandent une présence renforcée des forces de sécurité nationale dans la région car ils sont fatigués des incursions constantes des militants.

Grégoire Cyrille Dongobada, observateur militaire, chercheur en études politiques

  



Commentaires  

-2 #1 TOTO A DIT 28-03-2022 10:41
TOTO A DIT dit OOOOO ......heureusement qu'il soit fait cas de l'émission d'une opinion et que cela n'engage que son auteur ...... Sinon il est incontestable sur le terrain s la montée en puissance des FAMA et la mise en déroute des forces hostiles et de bandits qui maintenant se mêlent dans les populations et à la première occasion posent lâchement des engins explosifs....

Sinon que ce dit chercheur dise au lectorat , dans quel pan territorial dans le SAHELISTAN nonobstant la présence des multiples forces diverses étrangeres n'enregistre t on pas des attaques lâches de ces bandits qui se cherchent ....

Ou cet auteur insinue t il d'être en accord des FAMA et des Maliens de l'inutilité de la présence de MINUSMA, G5 et autres Forces non seulement sur le territoire malien et dans le SAHELISTAN , maintenant presque 10 ans sur le territoire Africain , et que ces forces étrangères occidentales ont montré leurs limites et se sont avérées incapables de juguler le terrorisme.

Une certitude et un facteur , les FAMA sous l'impulsion du tandem GOITA CHOGUEL ont decimé plus de site et cachette de Terroristes et lerus auteurs que ne l'on fait ces zinzin de BARKHANE ou TAKUBA pendant toutes ces années pour justifier leur présence en AFRIQUE.....

TOTO A DIT dit VIVE LES FAN ...... LES FAMA et les forces armées Africaines avec l'épaulement de partenaires sérieux pour combattre le terrorisme
La peur a changé de Camp
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #2 TOTO A DIT 28-03-2022 10:49
Au questionnement de l'auteur ....
Est-il possible qu'il existe un lien entre les terroristes et les Français ?

TOTO A DIT dit que les Terroristes ne sont que les FRANÇAIS..
Que cet auteur ne cherche pas loin ....'

Que le Tandem GOITA CHOGUEL expulsé leur ambassadeur et leur montre la porte de sortie se revele une pilule amère pour ces Franchie qui ne peuvent etre considérés chassé d'une terre qu'ils considèrent comme un département français : MERCI GOITA CHOGUEL....
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #3 Pays de Merde 28-03-2022 16:17
La France condamne le terrorisme, à tous les sommets internationaux, mais dans l'ombre, sur le terrain les soutient activement.....
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Ibra 28-03-2022 21:18
Terrorisme = France + CEDEAO
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com